Les guides ne recommandent plus, ils décommandent - Rue89 | Ca m'interpelle... | Scoop.it

On pourrait les appeler les « guides gris », ou les « guides du Tricard ». Ce ne sont pas des guides comme nous en avions l’habitude d’en consulter : guides en papier, guides bleus, verts ou du routard. Mais des sites internet sur lesquels les clients peuvent poster des photos dissuasives d’hôtels survendus, les salariés commenter les cuisines des restaurants dans lesquels ils travaillent, ou les ONG lister les enseignes peu recommandables. Ils permettent au moins de savoir où ne pas mettre les pieds...


Via Alcofribas