Chimie verte et a...
Follow
Find
7.6K views | +19 today
Chimie verte et agroécologie
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

La commission européenne approuve un PPP dédié au biosourcé | Formule Verte

La commission européenne approuve un PPP dédié au biosourcé | Formule Verte | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Ce mercredi 10 juillet, la Commission européenne a donné son feu vert au lancement d’un PPP sur les Industries Biosourcée ou PPP BBI (ex-Bridge). Ce programme appartient à la catégorie des Partenariats Public Privé. Moyennant 3,8 milliards d’euros de budget (1 Mrd € de fonds européens et 2,8 Mrds € de financements privés) sur la période 2014-2020, son objectif est de contribuer à une réindustrialisation de l’Europe dans le domaine de l’économie biosourcée. « C’est un programme qui se prépare depuis plus d’un an à travers la création du consortium BIC qui réunit actuellement une quarantaine de membres parmi des représentants de l’industrie, de pôles de compétitivité et de clusters » explique Christophe Rupp Dahlem, président de l’ACDV (Association chimie du végétal). En France, trois entités se sont d’ores et déjà mobilisées, le pôle IAR, la société de recherche ARD et le groupe agro-industriel Roquette. « Notre objectif est de faire entrer de nouvelles entreprises dans le projet » ajoute C. Rupp Dahlem. Déjà 50 centres de recherche européens ont annoncé leur intention de rentrer dans le consortium BIC.

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Carcassonne. Du blé bio pour reconquérir les friches

Carcassonne. Du blé bio pour reconquérir les friches | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
«Le climat politique n’est pas assez favorable en France pour le marché des OGM. Je peux vous dire que notre politique actuelle n’est pas de se battre là-dessus», affirmait Yann Fichet, chargé de communication chez Monsanto, en avril dernier, au ...
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Vient de paraître : « Produire mieux » (Gérard Le Puill)

Vient de paraître : « Produire mieux » (Gérard Le Puill) | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Fin connaisseur des dossiers agricoles, l'auteur a la dent particulièrement dure pour les « eurocrates », la grande distribution, l'agrobusiness sans frontières, le G20, l'OMC, les OGM ou le « minerai de bœuf ». Il plaide pour une agriculture plus économe et plus autonome qui s'incarnerait dans l'agro-écologie ou dans l'agroforesterie. Il invite aussi les consommateurs à se montrer plus responsables dans leurs choix alimentaires quotidiens.

Fin connaisseur des dossiers agricoles, l'auteur a la dent particulièrement dure pour les « eurocrates », la grande distribution, l'agrobusiness sans frontières, le G20, l'OMC, les OGM ou le « minerai de bœuf ». Il plaide pour une agriculture plus économe et plus autonome qui s'incarnerait dans l'agro-écologie ou dans l'agroforesterie. Il invite aussi les consommateurs à se montrer plus responsables dans leurs choix alimentaires quotidiens. Stimulant.
En savoir plus sur http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/vient-de-paraitre-produire-mieux-gerard-le-puill-75017.html#Ym3TzRIOi02VFUBC.99Fin connaisseur des dossiers agricoles, l'auteur a la dent particulièrement dure pour les « eurocrates », la grande distribution, l'agrobusiness sans frontières, le G20, l'OMC, les OGM ou le « minerai de bœuf ». Il plaide pour une agriculture plus économe et plus autonome qui s'incarnerait dans l'agro-écologie ou dans l'agroforesterie. Il invite aussi les consommateurs à se montrer plus responsables dans leurs choix alimentaires quotidiens. Stimulant.
En savoir plus sur http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/vient-de-paraitre-produire-mieux-gerard-le-puill-75017.html#Ym3TzRIOi02VFUBC.99Fin connaisseur des dossiers agricoles, l'auteur a la dent particulièrement dure pour les « eurocrates », la grande distribution, l'agrobusiness sans frontières, le G20, l'OMC, les OGM ou le « minerai de bœuf ». Il plaide pour une agriculture plus économe et plus autonome qui s'incarnerait dans l'agro-écologie ou dans l'agroforesterie. Il invite aussi les consommateurs à se montrer plus responsables dans leurs choix alimentaires quotidiens. Stimulant.
En savoir plus sur http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/vient-de-paraitre-produire-mieux-gerard-le-puill-75017.html#Ym3TzRIOi02VFUBC.99
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from AGRONOMIE VEGETAL
Scoop.it!

The Plant List : base de donnée de toutes les espèces de plantes connues, recensées par leur noms scientifiques

The Plant List : base de donnée de toutes les espèces de plantes connues, recensées par leur noms scientifiques | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Via agrodoc_ouest
more...
agrodoc_ouest's curator insight, May 2, 2013 10:26 AM

The Plant List (La liste des plantes) est une base de données de toutes les espèces de plantes connues, recensées par leur noms scientifiques. Elle est issue de la collaboration entre les jardins botaniques royaux de Kew et le jardin botanique du Missouri qui ont combiné les listes de plantes détenues par ces institutions et par d'autres.

Source : Wikipedia

Rescooped by Isabelle Pélissié from Haie champêtre et biodiversité
Scoop.it!

L'Agroforesterie en 10 questions - Association Française d'agroforesterie

L'Agroforesterie en 10 questions - Association Française d'agroforesterie | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Un document synthétique :


"Qu'est ce que l'agroforesterie ?", "Est-ce une pratique innovante ?" "Quel appui technique ?", "Où sont les filières ?"…


Une synthèse en 10 questions/réponses, téléchargeable et très facile à lire


Via sylvieredoc
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Creathes lance une technologie de micro-encapsulation | Formule Verte

Creathes lance une technologie de micro-encapsulation | Formule Verte | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Creathes, structure de recherche sous contrat (SRC) belfortaine spécialisée dans la formulation, les matériaux et la micro encapsulation a développé une technologie de micro-encapsulation innovante : Creaspher. Les applications se situent principalement dans l’industrie cosmétique, les phytosanitaires et l’alimentaire.

more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from eco-innova
Scoop.it!

Biomimétisme: la vraie nature de l'économie collaborative ?

Biomimétisme: la vraie nature de l'économie collaborative ? | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Et si l’économie collaborative n’était-t-elle pas au fond inspirée de la Nature ? C'est l'avis de Gaëtan Dartevelle, co-fondateur de Biomimicry Europa et directeur de Greenloop.

- OuiShare


Via Raphael Souchier, Lockall
more...
Marco Bertolini's curator insight, April 9, 2013 3:26 AM

Le modèle de l'économie collaborative est le biomimétisme : plantes, arbres, animaux, champignons mêmes alternent des phases de concurrence et de collaboration selon les circonstances.

Raphael Souchier's curator insight, July 5, 2013 2:19 AM

Un peu de bon sens pour commencer la journée.

Alain Renaudin's curator insight, October 25, 2013 2:02 PM

Depuis que l'homme est homme, la croissance, l'expansion, la conquête, s'est faite au détriment de l'autre, physiquement. La survie de l'un passait par la mort de l'autre, la domination des uns par la soumission des autres.

En ces temps de guerre, "collaborer", c'est se soumettre, c'est trahir. En temps de paix, la confrontation militaire est devenue politique (guerre froide), puis économique (mondialisation). Mais l'esprit reste identique: être fort, c'est dominer, ce n'est plus conquérir des territoires mais des parts de marchés.

Et si ce n'est pas toujours ordonner, c'est influencer, une nouvelle forme sociale de supériorité, de "popularité". Partager, collaborer, échanger, se montrer solidaire, sont certes autant de "valeurs" reconnues, mais souvent considérées comme des actes de privation, de renoncement, de désintérêt, laissant au seul sacro-saint esprit de compétition et de puissance la capacité à augmenter son bien-être.


Dès lors, la collaboration, la solidarité nous semblent même contre-nature, comme des valeurs "extra-humaines" relevant davantage de la spiritualité que de la nature humaine, animale. D'ailleurs, ne nous enseigne-t-on pas depuis notre plus tendre enfance la "loi de la jungle" et la chaine alimentaire comme une succession de prédations ? Il serait donc bien "naturel" que l'homme soit un prédateur pour l'homme.

 

Seulement voilà, nous atteignons aujourd'hui les limites du monde fini, non pas le monde naturel de la biosphère qui a toutes les chances de nous survivre, mais notre petit monde parallèle à nous, artificiel, détaché, comme si nous pouvions vivre en apesanteur. Nous atteignons deux limites: une limite économique et une limite écologique, et cette réduction d'inertie nous fait tout simplement retomber ... sur terre.

Nous sommes rattrapés par notre simple gravité. La croissance, longtemps considérée comme source de progrès, y compris social, se révèle mère de tous nos vices et morphine écologique. Le moteur de l'opulence et de l'insouciance s'arrête et nous retombons. Cette croissance n'est plus là, car, comme les arbres, elle ne monte pas jusqu'au ciel. Dès lors, un autre modèle doit être inventé, et il ne s'agit pas d'innovations technologiques pour lesquelles nous capacité semble, elle, sans limite, mais d'un nouveau modèle d'organisation de note communauté humaine, davantage basé sur la collaboration que sur la compétition, autrement dit, une révolution culturelle.

C'est ici que la seconde limite, écologique, peut nous aider, paradoxalement. En effet, la prise de conscience environnementale (même régulièrement déniée) nous fait (re)prendre conscience de notre "humanité" au sens d'une communauté humaine au destin commun. Je manque de ce que tu gaspilles, je meurs de ce que tu pollues. Nous sommes condamnés à être interdépendants et interconnectés, et pas uniquement sur les réseaux sociaux !

 

La mondialisation n'est pas qu'économique, elle est aussi géologique et culturelle, les seules dernières frontières qui demeurent, même si elles aussi s'effritent, sont celles des Etats politiques. Notre monde est de plus en plus poreux, et d'une certaine manière tant mieux, vive la capillarité !

 

Ce qui serait fort, symbolique et amusant ... serait que l'Unesco classe ... notre planète ... au patrimoine mondial de l'Humanité ! Car au fond, elle est la seule à avoir les clés pour nous sauver. S'en inspirer c'est la protéger, et nous protéger nous-mêmes. Je lance ici l'idée et cet étrange appel ... comme une bouteille dans la biosphère :-) 

Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Bientôt un PPP dédié aux Industries Biosourcées | Formule Verte

Bientôt un PPP dédié aux Industries Biosourcées | Formule Verte | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Le 10 juillet prochain, la Commission européenne devrait donner son feu vert au lancement d’un PPP sur les Industries Biosourcée ou PPP BBI (ex-Bridge). Ce programme appartient à la catégorie des Partenariats Public Privé. Moyennant 3,8 milliards d’euros de budget (1 Mrd € de fonds européens et 2,8 Mrds € de financements privés) sur la période 2014-2020, son objectif est de contribuer à une réindustrialisation de l’Europe dans le domaine de l’économie biosourcée. En France, trois entités ont commencé à se mobiliser, le pôle IAR, la société de recherche ARD et le groupe agro-industriel Roquette pour participer au consortium BIC qui travaille avec la Commission sur ce PPP.

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Utilisation des algues en agriculture - L'agriculture raisonnable passe aussi par la mer

Utilisation des algues en agriculture - L'agriculture raisonnable passe aussi par la mer | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

 

Une petite entreprise de Saint-Malo, sur la côte bretonne, propose aux agriculteurs les algues comme auxiliaire de culture, respectueux de l'environnement, avec un succès grandissant sur tous les continents.

Pour affronter le double défi alimentaire et environnemental du 21e siècle, Goëmar, PME de 70 salariés (et 19 millions d'euros de chiffre d'affaires, dont 60 % à l'étranger) fondée en 1971, inaugurait vendredi ses propres laboratoires (Goëmar Phytopolis) en bordure de champ. Ils lui permettront de « multiplier par trois les capacités de recherche », se réjouit son président, Jean-Pierre Princen, « convaincu qu'on n'est qu'au début d'un énorme potentiel ».

Goëmar a déjà mis sur le marché en 2002 le premier vaccin pour plantes à base d'algues grâce à une longue laminaire (laminara digitata) dont une molécule, la laminarine, stimule les défenses naturelles face aux agresseurs. Le Vacciplant, utilisé entre autres sur les céréales, les pommes, les fraises, est homologué dans une dizaine de pays sur huit cultures et contre neuf pathogènes. Il faut recommencer la procédure, longue et coûteuse, pour chaque culture et agents en Europe, quand les Etats-Unis l'utilisent sur l'ensemble des plants, remarque au passage Jean-Pierre Princen.

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Agriculture : la France intensifie sa coopération avec la Tunisie

Agriculture : la France intensifie sa coopération avec la Tunisie | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Dans le cadre de la visite d'Etat du Président de la République en Tunisie, Stéphane Le Foll (Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt) a rencontré son homologue tunisien, Mohamed Ben Salem (Ministre de l'Agriculture). Les deux Ministres ont signé, en présence des Présidents, un arrangement de coopération et de partenariat entre les deux ministère

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Fujitsu lance un service cloud pour les agriculteurs japonais (juillet 2012)

Fujitsu lance un service cloud pour les agriculteurs japonais (juillet 2012) | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

La plateforme cloud « Akisai » lancée par Fujitsu aidera les agricultures japonais à recueillir des données liées à leur récolte et aux conditions climatiques grâce à des caméras et des capteurs.

Le constructeur Fujitsu a annoncé le lancement d'une plate-forme dans le cloud qui contribuera à la modernisation des exploitations agricoles japonaises. Baptisé « Akisai », ce  service sera mis en ligne en octobre prochain. Il recueillera des données provenant d'un réseau national de capteurs et de caméras qui  traceront un nombre de facteurs, parmi lesquels  la température du sol, l'humidité, les précipitations et l'humidité. Les agriculteurs qui utiliseront cette application seront également en mesure de livrer des informations liées à leur récolte en utilisant des tablettes et des smartphones. Ils bénéficieront également de données  détaillées sur la rentabilité de leurr culture et sur leurs dépenses.

Fujitsu a précisé que ce service serait commercialisé dans de grandes entreprises comme les grossistes, les transformateurs de produits alimentaires et les chaînes de restaurants pour les aider à surveiller l'approvisionnement alimentaire du pays.

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Picto Communication Partner
Scoop.it!

L’usine Weleda de Huningue : un îlot de biodiversité en pleine zone industrielle

L’usine Weleda de Huningue : un îlot de biodiversité en pleine zone industrielle | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Faire revenir la nature en milieu urbain : c’est le pari de Weleda, fabricant de produits pharmaceutiques et cosmétiques bio à Huningue. Une expérience menée avec ses salariés et des naturalistes.

Via Leïa Abitbol, Frédéric Liégeois
more...
Macrophone's curator insight, July 5, 2013 11:32 AM

En Alsace l'usine Weleda fait revenir la nature en pleine ville : les zones industrielles laides et stériles ne sont pas une fatalité ! 

Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Simulez l'évolution de l'état organique des sols avec SIMEOS-AMG

Simulez l'évolution de l'état organique des sols avec SIMEOS-AMG | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

L’état organique d’un sol cultivé évolue lentement sous l’influence de phénomènes naturels (humification, minéralisation) et des pratiques culturales adoptées sur de nombreuses années. Pour optimiser la gestion des matières organiques du sol à l’échelle d’une parcelle, il est donc important de pouvoir apprécier les effets de ces pratiques sur le long terme.  L’outil SIMEOS-amg (SIMuler l’évolution de l’Etat Organique des Sols) a été développé à cette fin par Agro-Transfert-RT à partir du modèle de calcul de bilan humique AMG de l’INRA de Laon, dans le cadre du projet GCEOS

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

DuPont mise sur les polymères biosourcés | Formule Verte

DuPont mise sur les polymères biosourcés | Formule Verte | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Au cours d’une conférence en préambule du salon K2013, le chimiste a fait part de sa stratégie de développement sur le secteur des polymères. Outre les matériaux allégés et permettant des procédés plus efficaces, DuPont veut mettre l’accent sur les matières renouvelables, constituant une alternative à celles d’origine fossile, « à chaque fois que cela est financièrement et techniquement faisable ».

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Pierre Bazin mise sur le semis pour réduire les pesticides - Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt

Pierre Bazin mise sur le semis pour réduire les pesticides - Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Agriculteur dans la Somme en polyculture – élevage avec ses deux neveux, Pierre Bazin mise beaucoup sur la pose et les variations de semis afin de réduire sa consommation de pesticides.
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from AGRONOMIE VEGETAL
Scoop.it!

Agrivivo : un moissonneur de profils d’experts pour l’agriculture | Observatoire des technologies de l'IST

Agrivivo : un moissonneur de profils d’experts pour l’agriculture | Observatoire des technologies de l'IST | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Via agrodoc_ouest
more...
agrodoc_ouest's curator insight, June 5, 2013 11:14 AM

AgriVIVO (version bêta) est développé par le Global Forum on Agricultural Research, en collaboration avec  Cornell University et la FAO Food and Agriculture Organization of the United Nations. Il s’agit d’une installation du réseau social Open source Vivo initialement développé par l’Université de Cornell (USA). Vivo est utilisé par 50 universités américaines et 25 universités hors US. Agrivivo quant à lui permet de faciliter les connections entre tous les acteurs en agriculture qui sont décrits dans différents répertoires d’organisations.  Chaque organisations conserve son modèle de données  dans son réseau social ou son outil décrivant les personnes et leurs activités, mais celui-ci peut être intégré dans Vivo voir How to have data included in AgriVIVO.  AgroVIVO  fonctionne suivant une ontologie et des données en RDF  décrites dans AgriVIVO vocabulary extension et AgriVIVO core ontology .

Source : Pascal Aventurier INRA IST

Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Le biomimétisme, un outil pour l'innovation responsable - Biomimesis

Le biomimétisme, un outil pour l'innovation responsable - Biomimesis | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
2 vidéos réalisées par le Centre Francilien de l'Innovation sur le thème : le biomimétisme, un outil pour l'innovation responsable.
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Nature to Share
Scoop.it!

Des pesticides interdits trouvés dans les fraises

Des pesticides interdits trouvés dans les fraises | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Une enquête publiée ce mardi par l'association environnementale Générations Futures révèle que 70% des fraises contiennent des produits chimiques considérés comme des perturbateurs endocriniens.

 

Pire, l'association a trouvé aussi des produits interdits sur neuf échantillons.

Entre février et mai dernier, l'association a fait ses courses dans une dizaine de supermarchés de Picardie et de Haute-Normandie.

 

Elle a acheté une cinquantaine de barquettes de fraises, françaises et espagnoles.

 

Les résultats des analyses effectuées sur les fruits (voir ci-dessous) révèlent que 70% des fraises contiennent des pesticides considérés comme des perturbateurs du système hormonal.


Encore plus inquiétant : quatre échantillons contiennent de l'endosulfan et du carbosulfan, des insecticides interdits en Europe. Sur cinq autres échantillons, les analyses montrent la présence de produits interdits dans la culture de la fraise.

 

Cette étude surprend fortement Xavier Mas, président de l'AOPN Fraises, une association qui regroupe 500 producteurs en France.

 

"Certes, le consommateur ne va pas être foudroyé s'il mange ces fraises. Mais c'est une pollution diffuse qui s'ajoute à d'autres", explique François Veillerette, président de Générations futures.


L'association soupçonne un trafic de produits interdits et va déposer son étude auprès de la répression des fraudes.

 

Par Anne-Laure Barral


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Découverte d’une "calculatrice" intégrée aux plantes

Découverte d’une "calculatrice" intégrée aux plantes | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Longtemps les plantes n'ont été appréciées que pour ce qu'elles produisaient (graines, fleurs, fruits, racines, tubercules, bois, oxygène...). Aujourd'hui, on s'intéresse de plus en plus à ce qu'elles sont, à la manière dont elles fonctionnent et réagissent à leur environnement. Effacée l'image caricaturale du sous-être vivant, passif parce que privé de la possibilité de se mouvoir, insensible parce que n'exprimant rien face aux agressions. On sait aujourd'hui que, à l'instar des animaux, les plantes sont douées de capacités sensorielles variées et qu'elles communiquent aussi entre elles, notamment dans le but de se défendre.

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Agriculture.fr - Soufflet rénove son extranet en pensant à la performance de ses clients

Agriculture.fr - Soufflet rénove son extranet en pensant à la performance de ses clients | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Le premier négoce de France, Soufflet donne un coup de frais à son extranet et l'agrémente d'outils et d'informations au service de la performance de ses clients agriculteurs.
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

L’agro-écologie, une agriculture du 3°millénaire ? - ForumPhyto

L’agro-écologie, une agriculture du 3°millénaire ? - ForumPhyto | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Marion Guillou, ancienne présidente de l’INRA, a remis son rapport sur l’agro-écologie à S Le Foll, ministre de l’agriculture. Le point sur cette perspective qui pourrait être stimulante, si elle n’était pas aussi ambigüe.

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Genopole : 3e concours des jeunes entreprises innovantes | Formule Verte

Genopole : 3e concours des jeunes entreprises innovantes | Formule Verte | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Pour la 3e édition consécutive, le Genopole d’Évry, dans l’Essonne, récompensera un projet innovant de biotechnologie appliqué à l’environnement, l’agronomie ou l’industrie. Pour cela, les chercheurs, les porteurs de projet et les jeunes entreprises sont appelés à concourir. Le jury, présidé par Pierre Tambourin, directeur général de Genopole, appréciera l’innovation technologique du produit et la solidité de la propriété intellectuelle mais surtout son potentiel de développement industriel. Ce qu’Éric Lameignère, directeur de Genopole Entreprises, résume ainsi : « Un beau projet, c’est tout d’abord une belle science et des produits innovants qui permettront la création d’emplois durables ».

Un premier prix de 90 000 euros

Le concours est doté d’un premier prix d’une valeur de 90 000 € (soit 30 000 € en numéraire, auxquels s’ajoutent l’accompagnement de Genopole Entreprises, six mois d’hébergement à Genopole, une expertise du projet réalisée par Ernst&Young et une étude de marché par Tech2Market). L’installation sur Genopole, condition de l’obtention du premier prix, est indispensable pour pouvoir bénéficier de l’accompagnement de l’équipe de Genopole Entreprises, des services et des équipements mutualisés du biocluster. Deux prix spéciaux de 45 000 € seront également décernés.
Clôture des candidatures le 27 septembre 2013.

Pour plus d’informations, visiter le site de Genopole, http://concoursentreprisebiotech.genopole.fr
ou cliquer sur ce lien : genopoleconcours

more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Agricultures Urbaines et Peri-urbaines
Scoop.it!

Plant communications - The Economist

Plant communications - The Economist | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Plant communications
The Economist
The researchers who conducted this study knew that soil fungi whose hyphae are symbiotic with tomatoes (providing them with minerals in exchange for food) also form a network connecting one plant to another.

Via Jean-Michel Ané, Pierre-André Marechal
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

BASF veut verdir ses produits

BASF veut verdir ses produits | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Le groupe chimique BASF prévoit d’étendre ses activités dans le domaine des biopolymères, considérant qu’il s’agit d’un secteur en pleine croissance. « Nous intensifions actuellement nos recherches sur un produit biodégradable, principalement biosourcé, proposé sous forme de mousse avec des propriétés similaires à celles de la mousse de polystyrène pour une utilisation dans l’emballage alimentaire et les produits électriques et électroniques », a illustré Brudermüller, vice-président du conseil d’administration de BASF, lors d’une conférence de presse de préparation au salon K 2013 qui se tiendra en octobre à Düsseldorf.

Des lignes de production déjà alimentées en matière biosourcée
Afin de répondre plus efficacement à l’avenir à l’intérêt de ses clients pour les produits biosourcés, BASF a même développé, en collaboration avec l’organisme de certification TÜV SÜD, une approche « innovante », dite de mass balance, permettant une utilisation flexible de matières premières renouvelables dans ses Verbund de production. Selon cette approche, de la matière première renouvelable peut être introduite dans la fabrication de produits de base dans des installations déjà existantes. Les produits biosourcés obtenus font ensuite l’objet d’une certification spécifique, sur la base de la masse de matière renouvelable. « Un produit certifié par TÜV SÜD utilisant des matières premières renouvelables est chimiquement identique au produit traditionnel d’origine fossile. Il n’y a donc pas de différence dans la qualité » a déclaré Brudermüller. Et comme il n’est pas nécessaire de construire de nouvelles unités de production, le groupe BASF estime que cette méthode innovante contribue à la durabilité.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Biodiversité agricole et sécurité alimentaire. Vavilov retrouvé ?- Colloque INP - Ensat - Toulouse 17 septembre 2013

Biodiversité agricole et sécurité alimentaire. Vavilov retrouvé ?- Colloque INP - Ensat - Toulouse 17 septembre 2013 | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

 

 

Grand botaniste et généticien russe, Nikolaï Ivanovitch Vavilov (1887-1943) est l’un des premiers scientifiques à avoir saisi le lien essentiel entre la diversité biologique des ressources végétales et la sécurité alimentaire des sociétés.
Longtemps oubliée, cette question de la biodiversité agricole s’invite à nouveau dans les débats, à l’heure du changement climatique, de la raréfaction des ressources naturelles, de la pression sur les terres agricoles et sous l’ardente obligation de garantir la sécurité alimentaire.
A l’occasion du 70ème anniversaire de la mort de Vavilov, Farm (la Fondation pour l’agriculture et la ruralité dans le monde) et la Mission Agrobiosciences organisent, le 17 septembre 2013, un colloque auquel participeront les meilleurs spécialistes français et étrangers.
Comment faire fructifier l’héritage de Vavilov ? En quoi ses travaux et sa démarche résistent-ils à l’épreuve des enjeux du 21è siècle ? Comment la recherche s’intéresse-t-elle de nouveau, aujourd’hui, à la biodiversité agricole et à la pluralité des systèmes de cultures ? Cette journée de témoignages, conférences et tables rondes permettra d’éclairer et de débattre de toutes ces questions vives. - See more at: http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=3624#sthash.gtsDwyIr.dpuf

more...
No comment yet.