Chimie verte et a...
Follow
Find
8.5K views | +6 today
 
Rescooped by Isabelle Pélissié from Nature to Share
onto Chimie verte et agroécologie
Scoop.it!

Pourquoi l'agriculteur de Saubens a planté des OGM

Pourquoi l'agriculteur de Saubens a planté des OGM | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Contraint par l'Etat de détruire ses 11, 4 hectares de maïs transgénique, du Mon810, Jacques Beauville, agriculteur à Saubens, va réensemencer aujourd'hui son champ avec une culture conventionnelle. Il s'explique.

 

Vous êtes furieux…


Évidemment ! On débarque chez moi pour détruire une partie de mon travail, travail que j'ai effectué dans la légalité la plus totale. La justice est saisie. Imaginez qu'elle me donne raison. Je fais comment, moi, pour tout remettre en place une fois que tout sera arraché, puis replanté en maïs conventionnel ?


Mais la culture du maïs OGM Mon810 est interdite par la loi, non ?


Ce sont ceux qui n'y connaissent rien qui colportent ce genre d'information. J'ai semé sur mes 11 hectares les 10 et 11 mars dernier, à une période encore régie par l'arrêt du Conseil d'État du 1er août 2013, un arrêt qui avait cassé l'arrêté ministériel d'interdiction datant d'une année plus tôt. Je rappelle que le juge administratif donnait comme justification à sa décision que le Ministre ne faisait pas la démonstration que le maïs OGM présentait un risque imminent pour la santé ou l'environnement.


Mais il y a eu aussi l'arrêté d'interdiction du ministre le Foll quelques jours après…


Tout à fait et c'est bien là le problème, la mesquinerie. L'arrêté du ministre de l'Agriculture a été pris le 14 mars, publié au Journal Officiel le 15. Que je sache, la loi n'est pas rétroactive, donc je considère le maïs que j'ai planté comme légal ! J'ai rapidement introduit un recours en référé-suspension, une procédure qui a été rejetée. Mais sur le fond, la justice n'a pas encore tranché.


Vous avez eu la visite des faucheurs volontaires…


Oui, et il n'y a pas qu'eux ! M. Bové et ses amis sont venus chez moi le 2 mai. Les écologistes n'ont décidément pas grand-chose à se mettre sous la dent ! Mais j'ai tenu bon, jusqu'à lundi dernier lorsque j'ai été directement mis en demeure de détruire mon maïs, ce que j'ai commencé à faire. Je ne veux pas que ma terre devienne un champ de bataille !


Pourquoi avoir fait ce choix du maïs transgénique par rapport au maïs traditionnel ?


Écoutez, j'ai à la base un diplôme d'ingénieur agricole. En 2007, 80 % de ma surface cultivée (N.D.L.R. : 100 ha sur 120) était consacrée au maïs OGM. Je connais l'intérêt des biotechnologies végétales en agriculture. De quoi parle-t-on ? D'une meilleure protection de la plante dans l'espace et dans le temps. Si la plante est attaquée par une chenille, cette dernière va mourir grâce à un gène produisant une protéine que la chenille ne sait pas digérer. Un maïs conventionnel nécessitera, lui, deux ou trois insecticides, c'est mieux, peut-être, pour la santé ?


Vous inversez l'esprit qui prévaut à l'interdiction faite aux OGM…


Pas du tout. Je suis très respectueux de l'environnement et j'ai une vraie démarche raisonnée, à l'inverse des écologistes qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Mes collègues et moi on fait du maïs OGM BT-MON810 et on s'en fout, car on sait qu'on produit le meilleur maïs de tout le Sud-Ouest!


Chaud après-midi à saubens ?


Pour dénoncer «la gestion politique du dossier OGM», ainsi que «les agissements et l'obscurantisme des délinquants-faucheurs», un vaste rassemblement solidaire a lieu cet après-midi, dès 14 heures, sur les terres de Jacques Beauville, à Saubens. L'AGPM, la FRSEA Midi-Pyrénées et la FDSEA 31 sont à l'initiative de ce rassemblement.


Via Damoclès
more...
Boite Mails's comment, June 24, 5:35 AM
Car il s'est fait berné par les lobbys..

From around the web

Chimie verte et agroécologie
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

▶ Chimie verte : un « 13 minutes » sur une incroyable découverte scientifique - YouTube

Société de production éco-engagée, Baraka Productions accompagne depuis trois ans les travaux de la biochimiste montpelliéraine Claude Grison (CNRS). Voici une version courte du documentaire que nous venons de lui consacrer : diffusé au printemps dernier au ministère des finances, il a contribué à l’obtention d’une énième récompense pour ces travaux aujourd’hui dupliqués dans le monde entier et salués comme révolutionnaires par la communauté scientifique.
Motivée par un engagement citoyen proche du militantisme et forte de sa connaissance des laboratoires de recherche, l’équipe de Baraka travaille actuellement à plusieurs autres projets sur des initiatives locales et régionales axées sur l'écologie. Voir par exemple le teaser sur les fourmis moissonneuses de la Crau.

more...
Bernadette Cassel's curator insight, October 19, 12:20 PM


SUR ENTOMONEWS

From www.20minutes.fr - May 5, 4:09 PM :

Plaine de la Crau : Des fourmis pour rendre la nature plus propre


Rescooped by Isabelle Pélissié from Agriculture bio
Scoop.it!

L’eau se ressource grâce à l'agriculture bio

L’eau se ressource grâce à l'agriculture bio | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Dépolluer de l’eau coûte 27 fois plus cher que de soutenir l’agriculture bio sur les aires de captage. Un réseau encourage la conversion bio d’exploitations agricoles, avec des résultats probants sur l’emploi et l’environnement, présentés ce mardi à Bordeaux.


Via Veille interne
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

La sécurité alimentaire selon la FAO: La stratégie marocaine au service de l’Afrique

La sécurité alimentaire selon la FAO: La stratégie marocaine au service  de l’Afrique | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Le modèle marocain en matière de sécurité alimentaire pourrait contribuer à l’atteinte de l’objectif zéro faim en Afrique.
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

▶ Hydroponics Revolutionize Farming in Kenya - YouTube

Hydroponics is the science of growing plants without soil. It's relatively recent in Kenya, and it needs an energy intensive climate control system to work w...
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Des enzymes au service de la restauration du patrimoine culturel

Des enzymes au service de la restauration du patrimoine culturel | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Le département de Biotechnologie et l'Institut de Restauration du Patrimoine de l'Université Polytechnique de Valence (UPV) ont développé en collaboration avec l'Université Italienne degli studi di Bari "Aldo Moro" une méthode de datation archéologique utilisant la nanoelectrochimie, ainsi qu'une technique novatrice de bio-nettoyage par des enzymes dans le but d'éliminer les graffitis sur les édifices du patrimoine culturel.
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Le drone, nouvelle arme de précision pour la cartographie agricole

Le drone, nouvelle arme de précision pour la cartographie agricole | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
La Chambre d'agriculture et la société Airinov' ont donné rendez-vous aux agriculteurs sur une parcelle de colza lundi 20 octobre. Objectif : découvrir les perspectives d'utilisation d'un drone dans la conduite de cultures agricoles.
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Phytosanitaires et pesticides
Scoop.it!

5 pesticides used in US are banned in other countries

5 pesticides used in US are banned in other countries | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
U.S. growers rely on several pesticides that have been prohibited by other countries after being linked to health risks and the disappearance of bee colonies.

Via Sylvain Rotillon
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from ITERG - Chimie verte
Scoop.it!

Un nouveau procédé Inra pour le bio-raffinage du végétal

Pour la première fois, des chercheurs de l’Inra ont développé un procédé de fractionnement par voie sèche de la biomasse végétale (paille de blé et de riz) pour contribuer à produire du bio-carburant, des bio-matériaux et des bio-molécules dans une perspective d’éco-conception (moins d’énergie, sans solvants ni réactifs chimiques et sans générer d’effluents à traiter). Ce procédé breveté ouvre la voie à une valorisation plus efficace de la biomasse végétale et des applications dans la chimie verte. Ces travaux font l’objet de publications qui viennent de paraître en ligne dans les revues Biotechnology for Biofuels et Green Chemistry.


Via ITERG - Expertise Lipides
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Agriculture et Alimentation méditerranéenne durable
Scoop.it!

Coopération agricole : Le Maroc et l'Italie signent un mémorandum - Aujourd'hui le Maroc

Coopération agricole : Le Maroc et l'Italie signent un mémorandum - Aujourd'hui le Maroc | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

L'Agence italienne pour le commerce extérieur (ICE) et l'Office National de la Sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) ont signé un mémorandum d'entente, mardi 21 octobre 2014 à Casablanca, en marge du forum économique italo-marocain.[...] Ce partenariat vise le renforcement des liens de coopération commerciale et industrielle entre le Maroc et l'Italie à travers notamment l'appui à l'innovation technologique et au développement des capacités de production agricole.Coopération agricole


Via Doc IAMM
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from CIHEAM Press Review
Scoop.it!

EU pesticide bans 'could hit UK crops'

EU pesticide bans 'could hit UK crops' | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
The EU's decision to ban the use of some pesticides could threaten UK crops, increase food prices and hit farmers' profits, a report claims.

Via CIHEAM
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Environnement et développement durable, mode de vie soutenable
Scoop.it!

Pierre-Henri Gouyon et la biodiversité

Pierre-Henri Gouyon et la biodiversité | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Pierre-Henri Gouyon, chercheur sur la théorie de l'Evolution, se bat contre une vision de la biodiversité héritée de la Bible et contre les pratiques agricoles modernes qui détruisent la richesse de l'environnement et menacent sa survie.


Via Pescalune, Christian Allié, algrappe
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Confidences Canopéennes
Scoop.it!

Stévia, riz basmati ou rooibos : mangez-vous les trésors de la biopiraterie ?

Stévia, riz basmati ou rooibos : mangez-vous les trésors de la biopiraterie ? | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Le protocole de Nagoya, entré en vigueur ce dimanche, doit empêcher le vol des savoirs ancestraux par les industriels. Plongée dans nos placards pour un inventaire, non exhaustif, des produits déjà pillés.

Via Christian Allié
more...
Christian Allié's curator insight, October 18, 4:14 AM

.................."""""""""""""""""""""""""""....................

 

........ 

Aux quatre coins de la planète, les biopirates prospectent. Dans les zones assez reculées pour que des communautés y vivent encore tranquilles, des envoyés spéciaux de l’industrie pharmaceutique, cosmétique ou agroalimentaire sondent les chamans et guérisseurs pour leur extirper leurs recettes. Au sein de l’Icra, la Commission internationale pour les droits des peuples indigènes, Hervé Valentin parle « d’un pillage en règle » entraînant des hausses de prix, une concurrence déloyale et la surexploitation des ressources. Le protocole de Nagoya (ici en pdf), ratifié par 51 pays et entré en vigueur ce dimanche 12 octobre, devrait freiner ces pratiques. Mais les industriels ne l’ont pas attendu pour revendiquer, par le biais de brevets, la paternité des richesses génétiques de la nature. Nombre des produits de notre quotidien en sont le fruit. Terra eco est allé éplucher leurs livrets de famille.

 Le riz basmati

L’histoire ressemble à celle des agriculteurs bios condamnés à payer des royalties à Monsanto après la contamination de leurs champs. En 1997, le semencier RiceTec dépose un brevet sur le croisement d’un riz américain et d’un riz basmati

 

[ ... ]

 

........... 

 « L’arbre miracle », le neem

C’est l’acte fondateur de la lutte contre la biopiraterie. Dans les années 1990, le neem, un arbre indien réputé pour ses propriétés médicinales, suscite toutes les convoitises. Pas moins de 64 brevets sont alors déposés. Dès lors le prix du neem s’envole de 7 à 70 roupies le kilogramme (de 0,09 euro à 0,90 euro). Cette inflation prive les communautés locales d’un arbre surnommé « pharmacie du village ». Vandana Shiva, figure emblématique de l’altermondialisme, fait alors pression sur l’Office européen des brevets (OEB) pour que l’antériorité des savoirs traditionnels soit reconnue. Ce fut chose faite en 2001.

La biopiraterie va-t-elle disparaître avec le protocole de Nagoya ?

Si une entreprise tire profit de caractéristiques génétiques dénichées par une communauté, la dite communauté doit avoir donné son accord et en tirer partie. Fruit de la Convention sur la biodiversité, ce mécanisme d’accès et de partage des avantages (APA) a vocation à limiter la biopiraterie. Dans la pratique, les choses sont plus compliquées. Pour Hervé Valentin, chargé de mission à l’Icra, « l’acceptation préalable par la communauté pose plusieurs questions : qui sont les représentants de cette communauté ? Sont-ils légitimes ? Sont-ils corruptibles ? ». Le casse-tête se corse pour le partage des avantages. « La formulation du texte est assez floue, ce qui laisse une grande latitude quant à la mise en œuvre de ces contreparties », regrette Louisa Crispe de la fondation France Libertés. Faut-il reverser une partie du chiffre d’affaires tiré d’un produit ? « Dans des sociétés non-monétarisées, le versement de grosses sommes d’argent peut avoir des effets désastreux », prévient Hervé Valentin. Le dédommagement peut alors passer par des actions d’aide au développement. « Mais si les industriels en décident seuls, il n’est pas garanti que ces actions soient en adéquation avec les besoins des populations », avertit Louisa Crispe. Pour l’heure, aucun pays ne s’est prononcé sur la méthode à adopter.

En France, les principes du protocole de Nagoya doivent être intégrés à la loi sur la biodiversité, dont l’examen a été repoussé. A l’Icra, Hervé Valentin craint que les industriels ne profitent de ce délai pour faire passer un maximum de brevets. « C’est pourquoi nous demandons que le texte soit rétroactif », détaille-t-il. A ses yeux, même renforcé par des amendements, le protocole de Nagoya sera de toute façon insuffisant. « La biopiraterie découle de l’autorisation de breveter le vivant. Pour nous, ça reste le péché originel. »

Rescooped by Isabelle Pélissié from Sustainable agriculture and GMOs
Scoop.it!

OGM : le Copa-Cogeca milite pour une autorisation des importations dans l’UE

Le Comité des organisations professionnelles agricoles européennes (Copa-Cogeca) et de nombreux syndicats agricoles européens appellent la Commission européenne à ne pas retarder les autorisations d'importations d'OGM dans l'Union européenne.

 

Mettant en avant les études montrant l'innocuité des OGM pour la santé animale et humaine, le secrétaire général du Copa-Cogeca, Pekka Pesonen, a déclaré : « Si la Commission européenne sortante reporte l'autorisation d'importation des cultures OGM, cela pourrait provoquer des incertitudes concernant les approvisionnements pour l'alimentation animale. »

 

Dans un contexte d'instabilité des marchés, d'après le Copa-Cogeca, cette interdiction remettrait en cause la compétitivité des secteurs de l'alimentation humaine, animale et de l'élevage au sein de l'UE. De plus, le syndicat souligne le risque pour l'industrie de l'alimentation animale de se retrouver déficitaire en matières premières protéiques.


En savoir plus sur http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/ogm-le-copa-cogeca-milite-pour-une-autorisation-des-importations-dans-l-ue-95211.html#Du4oLLTwmhXe55AV.99


Via Christophe Jacquet
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Agriculture bio
Scoop.it!

Viticulture : plus de 7% des vignes françaises cultivées en bio

Viticulture : plus de 7% des vignes françaises cultivées en bio | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Le 1er juin, l’Agence bio a fait le bilan de l’évolution de l’agriculture biologique en 2011. La viticulture affiche parmi les meilleures progressions. On atteint plus de 61 000 ha certifiés bio ou en conversion. La viticulture biologique représente 7,4 % des surfaces viticoles françaises.


Via Veille interne
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Agriconomie.com
Scoop.it!

Grennergrass - faire germer des graines pour nourrir les bovins

Grennergrass - faire germer des graines pour nourrir les bovins | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Riches en vitamines, minéraux et acides aminés, les grains germés auraient des vertus sur la santé des animaux. Le concept Greenergrass permet de faire germer des graines dans des bacs en plastique. Elles forment au bout de six jours des tapis végétaux prêts à être distribués aux vaches, ovins, porcs ou encore volailles.

Via Agriconomie
more...
Agriconomie's curator insight, October 29, 6:19 AM

Ce concept a de l'avenir !

Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Alimentation : que mangerons-nous en 2050 ?

Nous serons plus de 9 milliards de Terriens en 2050 et peut-être 11 milliards en 2100 : un vrai défi à relever pour l'alimentation future de l'humanité. 

La  planète Terre est un monde aux ressources limitées. Selon l'Organisation des Nations-Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), pour subvenir à ses besoins alimentaires, l'humanité, toujours plus nombreuse, devra diminuer sa consommation de viande et faire évoluer ses modes de production agroalimentaire. Des insectes à l'agriculture urbaine, en passant par la viande in vitro, de nouvelles tendances émergent déjà, pour changer la façon dont nous nous nourrissons.

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Claude Grison, une révolution verte dans la chimie

Claude Grison, une révolution verte dans la chimie | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Portrait de Claude Grison, une scientifique du CNRS qui utilise les plantes pour dépolluer les sols d’anciens sites miniers.
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Charente : l'alerte des médecins face aux pesticides

Charente : l'alerte des médecins face aux pesticides | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
"Ils sont parfois nocifs à faible dose. Ce qui est ennuyeux, c’est qu’ils se retrouvent dans l’alimentation, l’air, l’eau, avec des effets cocktails". Le docteur Périnaud présentera ce jeudi l’appel signé par 1400 médecins.
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Economie de fonctionnalité
Scoop.it!

3ème révolution industrielle et agricole (TRIA) en Pays de la Loire : Angers, 24 novembre 2014

3ème révolution industrielle et agricole (TRIA) en Pays de la Loire : Angers, 24 novembre 2014 | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Un an après le lancement du projet de 3ème révolution industrielle et agricole (TRIA) en Pays de la Loire, nous vous invitons à découvrir des projets et des acteurs déjà engagés dans cette démarche. Conférences, présentations, stands et ateliers de créativité autour de nouveaux projets seront au programme de ce 24 novembre à Terra Botanica à Angers


Via Economie écologique
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from ITERG - Chimie verte
Scoop.it!

Stratoz, au service d'une chimie verte

Stratoz, au service d'une chimie verte | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Stratoz ambitionne de révolutionner les procédés de synthèse dans le monde de la chimie en s'appuyant sur les recherches de Claude Grison (médaille de l'innovation 2014 du CNRS) dans les écotechnologies. Un partenariat avec L'Oréal vient d'être signé.

Via ITERG - Expertise Lipides
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Agriculture et environnement
Scoop.it!

Rapport FAO : Ouvrir l'agriculture familiale à l'innovation

Rapport FAO : Ouvrir l'agriculture familiale à l'innovation | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Plus de 500 millions d'exploitations agricoles familiales se répartissent la plus grande partie des terres agricoles mondiales et produisent l'essentiel des denrées alimentaires.


Via La Voix du Paysan Congolais, InraSad
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from CIHEAM Press Review
Scoop.it!

Algeria: Irrigation expansion to support Algeria's agricultural output

Algeria: Irrigation expansion to support Algeria's agricultural output | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
External pressures in 2014 have left Algeria’s agricultural sector more exposed than usual, which presents a perennial challenge given the size of the country’s import bill.

Via CIHEAM
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Modulation de la fertilisation - Modulation d'intrants

Pierre-Henri Hamon, entrepreneur de travaux agricoles dans l'Ouest de la France, opère à chaque étape de l'itinéraire cultural. Son credo, l'agriculture de précision. Il a créé avec d'autres Eta, le réseau Cléo, qui permet d'accroître la dynamique de recherche et d'expérimentations et d'accélérer la prise en main de nouvelles techniques. La modulation intraparcellaire se décline maintenant pour chaque intrant, avec plus ou moins de recul cependant. L'entrepreneur est convaincu de l'intérêt qu'elle présente et ce, à tous les postes.
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Agriculture nouvelle : l'atelier des curieux de l'agriculture.
Scoop.it!

A la recherche des gènes du rendement - Vidéo Arvalis

A la recherche des gènes du rendement - Vidéo Arvalis | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Les plateformes de plein champ couplées aux analyses de laboratoire permettent de déterminer les gènes responsables de certains caractères d’intérêt.

Via Agriculture Nouvelle
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from AgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire - Agronomie
Scoop.it!

La petite agriculture est « une des clés de la sécurité alimentaire »

La petite agriculture est « une des clés de la sécurité alimentaire » | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Première forme d’agriculture dans le monde avec près de 500 millions d’exploitations, l’agriculture familiale produit aujourd’hui plus de 80 % de l’alimentation mondiale. « Les exploitations agricoles familiales sont l’une des clés de la sécurité alimentaire et du développement rural durable », affirme l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) qui publie, jeudi 16 octobre, à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation, un rapport appelant à « ouvrir l’agriculture familiale à l’innovation ».


Via Pierre-André Marechal
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Plant-Microbe Symbioses
Scoop.it!

Foraging capability of extraradical mycelium of arbuscular mycorrhizal fungi to soil phosphorus patches and evidence of carry-over effect on new host plant

Foraging capability of extraradical mycelium of arbuscular mycorrhizal fungi to soil phosphorus patches and evidence of carry-over effect on new host plant | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Background and aims
The foraging capability of extraradical mycelium (ERM) of arbuscular mycorrhizal (AM) fungi to high soil phosphorus (P) supply and carry-over effect of ERM on new host plants remain to be explored. This study investigated whether the inhibition of ERM at high P supply varies between fungal species and whether ERM have carry-over effects when they encounter new hosts.
Methods
A two-compartment device was designed to spatially separate hyphae from host roots and the carry-over effect was investigated using two-stage growth experiments. P fertilizers were applied only to hyphal compartments at a gradient of 0, 35, 150, 300, or 1,000 mg P∙kg−1. Maize plants were inoculated with Glomus mosseae, Rhizophagus irregularis or remained uninoculated.
Results
The biomass of G. mosseae in the hyphal compartment was on average higher than that of R. irregularis and the difference was greater at the second harvest. The biomass of G. mosseae increased slightly at P35 and thereafter decreased significantly with increasing P level. The biomass of R. irregularis increased slightly at P35 and did not differ significantly at higher P levels from that at P0. In general, inoculation significantly increased the biomass and P uptake of donor and receiver plants. The mycorrhizal growth responsiveness (MGR) and mycorrhizal phosphorus responsiveness (MPR) of both donor and receiver plants decreased at higher P supply level. The ratios of MGR and MPR between donor and receiver plants were close to 1 for both fungal species and were independent of P level. Inoculation with R. irregularis significantly enhanced root P uptake efficiency and alkaline phosphatase activity (ALP) in both donor and receiver plants across all P levels.
Conclusions
Our results demonstrate that fungal species differ in their responses to soil P availability. R. irregularis was less sensitive to soil P gradients, and compensated for growth promotion and P uptake of the host by increasing ALP and root P uptake efficiency. The carry-over effects of ERM imply that the maintenance of mycorrhizal networks is of particular importance in intensive agricultural ecosystems.

Via Jean-Michel Ané
more...
No comment yet.