Chimie verte et agroécologie
21.5K views | +33 today
Follow
Chimie verte et agroécologie
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Les insectes se raréfient : pourquoi cela doit nous interpeller ?

Les insectes se raréfient : pourquoi cela doit nous interpeller ? | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Une cinquantaine de scientifiques du monde entier ont rendu, mardi 24 juin, les conclusions d'une étude sur la nocivité des pesticides sur ces animaux, notamment sur les pollinisateurs. Et ils tirent la sonnette d'alarme.
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from AGRONOMIE VEGETAL
Scoop.it!

Interactions entre la plante et sa communauté d'insectes herbivores : les processus moléculaires

Interactions entre la plante et sa communauté d'insectes herbivores : les processus moléculaires | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Plant Interactions with Multiple Insect Herbivores: From Community to Genes - Annual Review of Plant Biology, 65(1):689

 

« Every plant is a member of a complex insect community that consists of tens to hundreds of species that belong to different trophic levels. The dynamics of this community are critically influenced by the plant, which mediates interactions between community members that can occur on the plant simultaneously or at different times. Herbivory results in changes in the plant's morphological or chemical phenotype that affect interactions with subsequently arriving herbivores. Changes in the plant's phenotype are mediated by molecular processes such as phytohormonal signaling networks and transcriptomic rearrangements that are initiated by oral secretions of the herbivore. Processes at different levels of biological complexity occur at timescales ranging from minutes to years. In this review, we address plant-mediated interactions with multiple species of the associated insect community and their effects on community dynamics, and link these to the mechanistic effects that multiple attacks have on plant phenotypes. » 

 


Via Bernadette Cassel, Pierre-André Marechal, agrodoc_ouest
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Pour innover en agriculture
Scoop.it!

Des odeurs pour lutter contre les insectes ravageurs des cultures - INRA

Des odeurs pour lutter contre les insectes ravageurs des cultures - INRA | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Des chercheurs de l’Inra de Rennes1 ont mis en évidence le rôle des odeurs issues des plantes dans la lutte contre les insectes ravageurs des cultures. Une alternative à l’utilisation de pesticides, testée sur la mouche du chou.


Via Chambre d'agriculture de la Vendée
more...
Christian Allié's curator insight, April 7, 2014 4:57 AM

..........."""""""""""""""""""""""".........

 

..... 

Les larves de la mouche du chou provoquent d’importants dégâts dans les cultures en s’attaquant aux racines des plantes de la famille des brassicacées (chou, brocoli, radis, navet, colza…). Pour lutter contre cet insecte, les chercheurs ont testé sur le terrain l’action de certaines odeurs issues des plantes capables de fortement diminuer leur infestation par les ravageurs, mais également de stimuler l’action de leurs ennemis naturels.

Chasser d’un côté et attirer de l’autre
Les scientifiques ont ainsi sélectionné une dizaine de composés chimiques volatils (odeurs). Certains qui modifient le comportement de ponte du ravageur et d'autres qui stimulent l'action de ses ennemis naturels. Ils les ont testés sur les cultures de brocoli du domaine expérimental de l’Inra du Rheu. En pratique, ces odeurs réparties sur les parcelles à l'aide de diffuseurs agissent comme des leurres olfactifs. Le ravageur est repoussé par des odeurs placées dans des parcelles cultivées et concentré en bordure par des composés qui l'attirent et qui stimulent la présence de ses ennemis naturels. Avec cette stratégie dite de « push-pull », les chercheurs ont constaté une diminution de la ponte du ravageur sur le brocoli plusieurs années de suite.

Un protocole à affiner
Même si le protocole mis en place par les scientifiques donne de bons résultats, les conditions d’utilisation des odeurs nécessitent d’être optimisées. Les scientifiques ne savent pas encore ce qui se passe exactement entre les deux zones attractive et répulsive et s’interrogent sur une possible interférence entre elles. Pour explorer ces questions, des essais sont notamment prévus au printemps. Il reste également à déterminer si l’action des odeurs sur les insectes est directe ou si les plantes alentours les captent et changent alors leur comportement olfactif en émettant à leur tour des molécules odorantes qui trompent le ravageur.

1Unité mixte de recherche Inra/Agrocampus Ouest/Université de Rennes 1 Institut de génétique, environnement et protection des plantes (Igepp)

Rescooped by Isabelle Pélissié from Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie
Scoop.it!

Un nouveau centre dédié aux biotechnologies "jaunes". 2013/12/05 > BE Allemagne 638 >

Un nouveau centre dédié aux biotechnologies "jaunes". 2013/12/05 > BE Allemagne 638 > | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Avec plus de 30 millions d'espèces connues, les insectes représentent un véritable "trésor pharmaceutique" dont il reste encore beaucoup à découvrir. Le développement de nouveaux produits basés sur les propriétés des insectes (biotechnologie "jaune") est récent, mais il est déjà internationalement reconnu comme un domaine innovant avec des perspectives de croissance considérables. En effet, la capacité des insectes à coloniser l'ensemble de la biosphère est le résultat d'une adaptabilité évolutive exceptionnelle. De nombreuses espèces d'insectes peuvent survivre dans des environnements extrêmes, et sont capables de métaboliser des substances à forte toxicité. La compréhension de leurs outils de synthèse moléculaire ouvre de nouvelles perspectives dans les domaines de la médecine (biotechnologie "rouge"), de la lutte antiparasitaire (biotechnologie "verte") et de la production industrielle (biotechnologie "blanche"). La recherche sur ces espèces doit également permettre le développement de modèles pour l'évaluation des risques éco-toxicologiques ou encore faciliter la production de nouveaux biocapteurs.


Via Pierre-André Marechal
more...
Avenir Adn Agri's curator insight, December 9, 2013 2:03 AM

Toujours intéressant d'apprendre. Merci

Rescooped by Isabelle Pélissié from Développement durable en France
Scoop.it!

Toulouse : un observatoire des papillons, « très bon indicateur de la biodiversité »

Toulouse : un observatoire des papillons, « très bon indicateur de la biodiversité » | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
La ville de Toulouse appelle les toulousains à observer la présence des papillons sur le territoire. Porté par l'association Noé Conservation et par le Muséum National d'Histoire Naturelle, cet observatoire a pour vocation de recueillir des données complètes sur un territoire afin d'étudier l'évolution des populations des papillons, très bons indicateurs de la biodiversité et de la qualité des milieux naturels.

Via Pescalune, Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, échoplanète
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from EntomoScience
Scoop.it!

Kenya - Des filets anti-insectes pour réduire l'usage des pesticides

Kenya - Des filets anti-insectes pour réduire l'usage des pesticides | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Voilà un film institutionnel qui nous alerte sur l'usage des pesticides et nous propose dans le même temps une solution originale. En plaçant de simples filets sur les cultures, l’usage de pesticides pourrait être réduit de 70%, voire évité. Ce sont les résultats du projet BioNetAgro mené au Kenya par le Cirad et ses partenaires, notamment l'Université du Michigan et l'ONG USAID. Les petits agriculteurs constatent sur leurs champs de choux les bénéfices de cette technique apparemment facile à mettre en oeuvre.
Pour en savoir plus sur ce projet

Via Bernadette Cassel
more...
Bernadette Cassel's curator insight, April 20, 2014 5:30 AM
SUR ENTOMONEWS :→ Maraîchage : des filets anti-insectes pour éviter l’usage de pesticides http://sco.lt/7nMvoX
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Dans la Drôme, des bataillons d'insectes pour remplacer les pesticides

Dans la Drôme, des bataillons d'insectes pour remplacer les pesticides | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
A Livron-sur-Drôme, une PME française élève plus de 100 milliards d'insectes par an, affectés à la lutte biologique contre les ravageurs des cultures.
more...
No comment yet.