Chimie verte et agroécologie
22.1K views | +11 today
Follow
Chimie verte et agroécologie
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Isabelle Pélissié from Groupe ECOCERT
Scoop.it!

L'agriculture biologique française monte en puissance en Europe et chez les consommateurs

L'agriculture biologique française monte en puissance en Europe et chez les consommateurs | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Le bio confirme son développement en France, lui permettant de se placer en tête du classement de l'étendue des surfaces en Europe. Les Français soutiennent cet essor en consommant toujours plus de produits issus de l'agriculture biologique.

Via Groupe ECOCERT
Isabelle Pélissié's insight:
Share your insight
more...
Groupe ECOCERT's curator insight, March 3, 6:13 AM
Share your insight
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Qui est le nouveau Commissaire européen pour l’agriculture?

Qui est le nouveau Commissaire européen pour l’agriculture? | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Phil Hogan nommé Commissaire européen à l'Agriculture
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Phytosanitaires et pesticides
Scoop.it!

Pesticides - EU bans are too much, too soon

Pesticides - EU bans are too much, too soon | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

SCOTLAND'S AGRI-SCIENCE powerhouse, the James Hutton Institute, has weighed into the row over the European Union's clampdown on pesticide use, warning that the current policy, if seen through to its conclusion, will damage the UK's food security.


Via Sylvain Rotillon
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Des ONG mettent en garde l'UE contre le risque d'une pensée unique scientifique - Magazine GoodPlanet Info

Des ONG mettent en garde l'UE contre le risque d'une pensée unique scientifique - Magazine GoodPlanet Info | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Un collectif d'ONG a demandé mardi la suppression du poste de conseiller scientifique de la Commission européenne, actuellement confié à une pro-OGM, y voyant le risque d'une pensée unique et sous influence en matière de science dans l'UE.
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Nature to Share
Scoop.it!

L'UE devient le premier exportateur mondial de produits agricoles devant les USA

L'UE devient le premier exportateur mondial de produits agricoles devant les USA | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

L'Union européenne a totalisé 120 milliards d'euros d'exportations agricoles l'an dernier. Premier fournisseur agricole mondial, l'Europe a supplanté les États-Unis.


En 2013, l'Europe est devenue le premier exportateur mondial de produits agricoles. 120 milliards d'euros, c'est le quatrième poste le plus important du commerce européen, derrière les machines, les produits chimiques et pharmaceutiques. Malgré la force de l'euro qui aurait dû freiner les exportations de ses produits, l'Union européenne a doublé les Etats-Unis jusqu'à présent champions incontestés du commerce agroalimentaire,117 milliards d'euros l'an dernier.

 

Cette performance, l'Europe la doit justement à la faiblesse des récoltes américaines. Elle en a profité pour expédier à l'étranger moitié plus de blé, en particulier vers l'Algérie et l'Egypte, deux fois plus d'orge, surtout en Arabie saoudite, deux fois et demi plus de tournesol vers la Turquie, le Pakistan ou l'Afrique du Sud ; et trois fois plus de colza, notamment vers la Chine. En tout, 8,5 milliards d'euros de céréales, loin des 20 milliards que pèsent les vins et spiritueux européens, mais ce sont les grains qui ont connu la plus forte croissance. A cela s'est ajoutée l'augmentation des prix de la viande et des produits laitiers exportés.

 

Les Etats-Unis sont restés le premier client de l'Europe agricole.


Beaucoup plus inédit : la Chine et Hong Kong sont désormais la deuxième destination des produits agricoles européens, au même niveau que la Russie.

 

Premier exportateur de produits agricoles l'an dernier, l'Union européenne n'en demeure pas moins le premier importateur au monde. Elle se fournit d'abord et toujours au Brésil, en particulier en tourteaux de soja, puis aux États-Unis, surtout en produits finis. L'an dernier, l'Europe a également acheté beaucoup de blé à la Russie et de maïs à l'Ukraine, quand leurs grains étaient plus compétitifs que ceux des pays membres.

 

Enfin, l'Europe a fait plus de place aux vins et aux fruits d'Afrique du Sud, malgré le conflit commercial sur les agrumes. L'Indonésie, de son côté, a compensé la baisse de ses ventes de biodiesel lourdement taxées en Europe désormais, par une hausse de ses expéditions d'huile de palme et de café vers les ports européens.

 


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Organic farming - European Commission

Organic farming - European Commission | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Introduction to organic sector in the European Union – growth of organics, explanation of production process, and information on imports and studies (Web oficial de producción ecológica de la UE http://t.co/fTw4pmKvYP...
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Quand les flots emporteront l’agriculture britannique

Quand les flots emporteront l’agriculture britannique | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Au nom du principe de renationalisation, les différents Etats-membres profitent de la nouvelle PAC pour l’adapter à leur agriculture. La Grande-Bretagne a ainsi choisi une convergence des aides totales et a exclu les aides couplées. Il n’y a pas de paiement redistributif, mais une réduction de 5% des paiements au-delà de 150 000 euros. Cette approche libérale laisse également le choix aux agriculteurs de produire en fonction de la conjoncture des marchés, alors que 87% des crédits seront alloués à des programmes de développement rural1. Le découplage des aides est devenu une réalité intangible et largement acceptée en Grande-Bretagne, de même que la non-intervention sur les marchés.

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

L'Allemagne veut continuer à cultiver toutes ses surfaces

L'Allemagne veut continuer à cultiver toutes ses surfaces | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Lors de l’inauguration de la semaine verte à Berlin, le nouveau ministre allemand de l'Agriculture a insisté sur la nécessité de cultiver toutes les terres agricoles disponibles, montrant peu de sympathie pour les mesures "vertes" prônées par Bruxelles.

more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Agriculture et Alimentation méditerranéenne durable
Scoop.it!

24 nouveaux programmes de développement rural adoptés pour stimuler le secteur agricole européen et dynamiser nos campagnes - European Commission

24 nouveaux programmes de développement rural adoptés pour stimuler le secteur agricole européen et dynamiser nos campagnes - European Commission | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
La Commission européenne a approuvé aujourd’hui 24 programmes de développement rural supplémentaires visant à améliorer la compétitivité du secteur agricole de l’Union, à préserver les campagnes et le climat, et à renforcer le tissu économique et social des communautés rurales pour la période allant jusqu'en 2020. Les programmes adoptés aujourd’hui devraient permettre de créer plus de 40 000 emplois dans les zones rurales et environ 700 000 places de formation. L'objectif est d'encourager l’innovation, le transfert de connaissances, des pratiques agricoles plus durables et une meilleure compétitivité des entreprises rurales. Le financement bénéficiera de 27 milliards d’euros provenant du budget de l’Union ainsi que d'un financement public au niveau national/régional et/ou de fonds privés.

Via Doc IAMM
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire)
Scoop.it!

L’UE donne sa bénédiction aux lois nationales anti-OGM

L’UE donne sa bénédiction aux lois nationales anti-OGM | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

“Les eurodéputés ont autorisé les États membres à interdire en dernier recours la culture des organismes génétiquement modifiés sur leur territoire, lors d'un vote le 11 novembre, mettant fin à des années de division sur le sujet. ...”


Via Paul-Jean Ricolfi
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Phytosanitaires et pesticides
Scoop.it!

TV5MONDE : Michèle Rivasi, eurodéputée en lutte contre les pesticides

TV5MONDE : Michèle Rivasi, eurodéputée en lutte contre les pesticides | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Michèle Rivasi est eurodéputée verte. Elle se bat contre les pesticides qui atterrissent dans notre assiette... et dont on sous-estime encore les effets dévastateurs. (Revoir l'émission "Le Bar de l'#Europe" de @TV5MONDE.

Via Sylvain Rotillon
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from AC Agriculture de Conservation
Scoop.it!

Pétition à Matteo Renzi, Président du Conseil de l'Union Européenne pour préserver les sols.

Pétition à Matteo Renzi, Président du Conseil de l'Union Européenne pour préserver les sols. | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Protect European soils: open a new way to a European Soil Directive

 

Le sol représente la peau réactive externe de la Terre et une ressource limitée qui soutient toute la vie terrestre. Le sol permet de nombreuses fonctions de l'écosystème essentiel pour faire fonctionner qui sont essentiels pour l'économie, y compris la nourriture et la production de biomasse, la régulation du carbone (puits de carbone), le filtrage et l'atténuation des polluants, de la création de l'habitat pour la biodiversité, en plus d'agir comme une source directe de matières premières, et le soutien de l'infrastructure. En outre, le sol est un des éléments clés qui contribuent au paysage européen riche et à son patrimoine culturel. En dépit de leur importance centrale, les sols européens continuent d'être gravement dégradés, et dans de nombreux cas de façon permanente.

Les coûts associés à ces processus de dégradation des sols ont été évalués par la Commission européenne, en 2006, pour être de l'ordre d'environ 38 milliards € par an (UE25) (cf. SEC (2006) 1165). En Septembre 2006, la Commission européenne a adopté une stratégie thématique pour la protection des sols (voir COM (2006) 231) et une proposition de directive-cadre sur le sol (voir COM (2006) 232). Cette proposition législative vise à garantir une utilisation durable des sols et la protection de sa capacité à exécuter des fonctions cruciales environnementaux, socioéconomiques et culturels.

Le Parlement européen a adopté en première lecture de la proposition de directive cadre sur les sols en Novembre 2007 par une majorité des deux tiers. Malencontreusement une minorité de blocage a empêché les progrès réalisés jusqu'ici dans le Conseil Européen, malgré le soutien de plus de 20 États membres. Malheureusement, il semble que, dans les huit dernières années, très peu de progrès ont été accomplis en ce qui concerne la politique européenne de sols et de la dégradation de cette ressource limitée continue dans tous les pays européens. Ce qui est également préoccupant, c'est que récemment la Commission européenne - en dépit de son engagement à assurer la protection des sols (voir JO C 163 du 28 mai 2014) - a même retiré la proposition de directive cadre sur les sols de l'ordre du jour (voir JO C 153 du 21 mai 2014).

Dans cette déclaration, nous - les chercheurs travaillant dans le domaine des sols et des paysages - vous demandons de donner un signal politique fort claire afin de revitaliser la directive européenne des sols, et ce faisant, donner une chance d'assurer la protection et la gestion durable des sols européens et leur valeur pivot de la vie des générations futures, pour la sécurité alimentaire et la protection de nos précieux paysages. La présidence actuelle du Conseil de l'Union européenne, est une excellente occasion d'ouvrir une nouvelle voie à la directive européenne des sols compte tenu également de la proclamation par l'Assemblée générale des Nations Unies de la Journée mondiale des sols (le 5 Décembre), l'Année internationale des sols 2015 et le thème nourrir la planète de Expo2015.

Nous vous invitons à travailler activement pour s'assurer que la directive du sol devient enfin un instrument de réglementation officielle pour tous les citoyens de l'UE.

 

Signatures

 

http://www.proteggiamoilsuolo.it/signs.html

 


Via Terre-mère (C.Barbot)
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Agriculture et Alimentation méditerranéenne durable
Scoop.it!

Lancement du nouveau site consacré au volet Sud de l’initiative ENPARD (European Neighbourhood Programme for Agriculture and Rural Development) - CIHEAM-IAMM

Lancement du nouveau site consacré au volet Sud de l’initiative ENPARD (European Neighbourhood Programme for Agriculture and Rural Development) - CIHEAM-IAMM | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Lancement du nouveau site consacré au volet Sud de l’initiative ENPARD. De l'anglais "European Neighbourhood Programme for Agriculture and Rural Development", ENPARD est une initiative européenne qui a vocation à soutenir les pays du voisinage de l'Union européenne dans leur développement agricole et rural. Ce site a pour but de présenter les différentes activités réalisées au Sud de la Méditerranée auprès des pays partenaires de l'UE dans le cadre du programme ENPARD Sud. Rendez-vous sur http://www.enpard.iamm.fr/fr


Via Doc IAMM
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Innovations, prospective en agriculture
Scoop.it!

Le bio : agriculture du futur ? - Connexions / RTBF Matin Première

Le bio : agriculture du futur ? - Connexions / RTBF Matin Première | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Le bio est au cœur des discussions des institutions européennes. La commission propose de durcir les règles sur l’alimentation biologique.

Elle veut que ce que le consommateur achète comme bio soit garanti 100 % bio. Ce qui n’est pas forcément le cas aujourd’hui. Elle veut aussi améliorer la qualité des contrôles, en les ciblant davantage en fonction du risque de fraude. La distribution sera davantage visée. La proposition est axée autour de trois objectifs principaux : préserver la confiance des consommateurs, conserver la confiance des producteurs et faciliter l'accès à la filière biologique pour les agriculteurs.

Il faut dire que le marché du bio est en constante augmentation. EN Europe, la consommation des produits bio a été multipliée par 4 en 10 ans.


Via Catherine Closson, PERIG Consultants Environnement
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Allemagne : après le tournant énergétique, le tournant agricole ?

Allemagne : après le tournant énergétique, le tournant agricole ? | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Près de 30 000 personnes ont battu le pavé à Berlin le 18 janvier contre l'industrialisation de l'agriculture et l'accord de libre-échange actuellement en négociation entre l'Union européenne et les Etats-Unis. Mais au-delà des revendications, les organisateurs entendent donner une voix et un visage à un mouvement social qui prend de l'ampleur en Allemagne, un mouvement qui appelle à une « Agrarwende », un tournant agricole.
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

La success story de l’agriculture allemande

La success story de l’agriculture allemande | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Le 22 septembre dernier, la CDU de la chancelière Angela Merkel, remportait haut la main les élections législatives allemandes, l’occasion pour notre rédaction de se pencher sur les spécificités du secteur agricole allemand.

L’Allemagne est passée d’un modèle agricole familial à un modèle libéral après la réunification en 1990, avant d’entamer une profonde restructuration. Malgré une adaptation difficile dans les années ’90 aux lois du marché, l’Allemagne peut aujourd’hui se targuer d’être une puissance agricole européenne de premier plan, avec une compétitivité de son secteur agro-alimentaire largement enviée en Europe.

En 2012, les exportations agricoles allemandes (principalement de la viande et des produits laitiers) ont atteint un record, en hausse de 7 % à 63,9 milliards EUR. L’Allemagne est par ailleurs aujourd’hui premier producteur européen de lait, de cochons, et second producteur agricole européen après la France, misant sur la concentration des exploitations, essentiellement dans l’élevage, et la spécialisation, deux des clés de la réussite agricole allemande.

Le pays vise ainsi depuis quelques années à atteindre l’autosuffisance alimentaire et à renforcer ses positions sur les marchés agricoles mondiaux, et force est de constater qu’en dix ans le décollage est remarquable. Même si l'Allemagne demeure toutefois importateur net de produits agricoles. Sur l'ensemble de l'année 2012, ses importations atteindront près 74 milliards d'euros.

Au nom de la compétitivité de son secteur agro-alimentaire, l’Allemagne offre des conditions particulièrement favorables à ses agriculteurs : réglementation souple, avantages fiscaux, programmes de soutiens publics développés et ciblés...La politique allemande de soutien à son agriculture est ainsi bien différente de son voisin français. Pour ne prendre qu’un exemple, le taux moyen de subvention d’un projet en France est de 21% contre 29% en Allemagne.

Ainsi, l’Allemagne et la France ont opté pour une application largement différenciée d’instruments politiques européens pourtant identiques. Une situation qui n’est pas sans engendrer un écart de compétitivité avec d’autres pays européens, inquiets notamment des pratiques de dumping social jugées distorsives.

Dans le cadre de la PAC post 2013, une importante marge d’autonomie sera laissée aux Etats membres sur leurs crédits du 1er pilier. Gageons que l’Allemagne y fera la part belle à ses agriculteurs. Pourtant le risque de voir apparaître davantage de distorsions de concurrence entre Etats membres est grand, alors que la nouvelle PAC a perdu de son caractère commun et agricole, menaçant à terme d’amplifier davantage la dérégulation avec les risques que cela pourra engendrer.

« La France et l’Allemagne ensemble pour renforcer l’Europe de la stabilité et de la croissance », titrait un texte commun franco-allemand il y a quelques mois. Espérons que la préservation d’une vision stratégique de l’Agriculture, pourtant essentielle au maintien de la croissance européenne, figure également dans le cahier des charges du couple franco-allemand…

more...
No comment yet.