Chimie verte et a...
Follow
Find tag "Consommation"
14.8K views | +2 today
Chimie verte et agroécologie
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Isabelle Pélissié from Arboriculture: quoi de neuf?
Scoop.it!

Biocoop assoit son modèle et étend son réseau

La belle aventure du bio. Évoluant sur un marché ultraporteur (5 milliards d’euros en 2014, + 10%), Biocoop, numéro un de la distribution biologique et équitable en France, profite de cette lancée, et fait même mieux. Le distributeur a publié ses résultats pour 2014 qui sont… exceptionnels.

LSA a le plaisir de vous offrir la lecture de cet article habituellement réservé aux abonnés LSA.fr.

Découvrez nos offres d’abonnement
Un chiffre d’affaires de 657 millions d’euros, en croissance de 13,4% (+ 9% à magasins constants), et un bénéfice net de 3,3 millions d’euros (+ 70%). Les résultats 2014 de Biocoop sont excellents. Le numéro un de la distribution biologique et équitable en France,a également accentué le développement de son réseau avec 17 ouvertures en 2014, et compte désormais un parc de 357 magasins.

ÉTHIQUE ET TRANSPARENT

Parallèlement, la fréquentation moyenne mensuelle de ses magasins a crû de 9,3%, et le panier moyen de 0,8%, à 32,10€. Et si Biocoop séduit les consommateurs, c’est grâce à ses valeurs éthiques, à la transparence de ses activités et à la traçabilité de ses approvisionnements : un concept militant, plus que commerçant. « Aujourd’hui, ce sont l’équivalent de 100 000 hectares bio qui sont cultivés en France pour Biocoop. Et nous aurions besoin de 8 000 hectares en plus pour couvrir l’ensemble de nos besoins. Ainsi, nous encourageons les conversions », explique Claude Gruffat, président de Biocoop.

Par ailleurs, l’enseigne jouit d’un système de gouvernance fonctionnant bien en temps de crise, avec un modèle unique, qui réunit dans son conseil d’administration les magasins (30% de coopératives et 70% de SARL familiales), les producteurs (11 groupements, 4 filières), les 3 450 salariés et l’association Bio Consom’acteurs. « Le tandem producteurs-commerçants est associé pour un but commun : promouvoir le bio », note-t-il.

ACCESSIBLE À TOUS

Avec 7 400 références, dont plus de 80% pour l’alimentaire, Biocoop propose des produits pour tous. D’abord, sa gamme à marque Biocoop, avec 100 nouveaux produits en 2014. Puis, les petits prix avec La Bio je peux ! et, enfin, Ensemble solidaires du producteur au consommateur, avec des produits français, qui garantissent une juste rémunération pour le producteur et une marge réduite à 31%. Un schéma global qui a coiffé au poteau ses autres concurrents spécialistes que sont La Vie claire et Naturalia. « L’enseigne propose une couverture large qui séduit ainsi l’ensemble de ses consommateurs : les puristes et les occasionnels. Par ­ailleurs, elle a développé des bons savoir-faire sur certains rayons, comme la boucherie. Une expertise qui rend attrayante la ­fréquentation des magasins », indique Yves Marin, senior manager chez Kurt Salmon.

Pourtant, si Biocoop occupe une position confortable, des enjeux futurs sont à relever. Déjà, le développement du réseau. Le distributeur a fait part de sa motivation pour étendre son parc, sans pour autant « le développer à outrance. Nous voulons travailler avec des partenaires qui portent nos valeurs », stipule Claude Gruffat. Il table sur environ 20 ouvertures pour 2015 et l’augmentation du nombre de boutiques de 10% en Ile-de-France. Un territoire clé, quelque peu délaissé par l’enseigne (40 points de vente en Ile-de-France, dont 12 à Paris), qui doit faire face à une concurrence forte, comme Bio c’Bon (39 magasins en Ile-de-France, dont 26 à Paris). Et le potentiel de développement dans la capitale est énorme avec, une clientèle urbaine et aisée, au pouvoir d’achat plus élevé que le reste de la population française. Un boulevard à prendre, d’autant que les distributeurs généralistes, qui ont tenté de développer un concept sur le bio, à l’instar de Carrefour Bio, ne percent pas. « Ces acteurs n’arrivent pas à se mettre sur le bio. C’est un modèle différent de la GMS. Ce schéma n’est pas une priorité pour eux. Et ils ont déjà développé de larges gammes sur le bio, en MDD, dans leurs circuits traditionnels », constate Yves Marin.

VIRAGE VERS LA DÉMOCRATISATION

Mais en développant son réseau, Biocoop va devoir être vigilant. « Accroître le parc, c’est bien, mais il faut faire attention à garder la clientèle de “bio addicts”, qui ne souhaite pas tomber dans une enseigne de mass market », analyse Frank Rosenthal, expert en marketing du commerce. Un avis partagé par Yves Marin. « Pour gagner en puissance et continuer de prendre des parts de marché, Biocoop va devoir opérer un glissement de stratégie, à l’instar de Whole Foods Market aux États-Unis, et sortir du schéma militant pour aller vers l’écoresponsable. Ce virage vers la démocratisation doit être fait avec douceur et subtilité afin de ne pas perdre cette clientèle de bio puriste », détaille Yves Marin.

Si les challenges pour une croissance pérenne sont en cours, les résultats de Biocoop sont déjà encourageants en ce début 2015. « Notre activité est en hausse de plus de 12%. Un rythme supérieur à nos estimations », se félicite Claude Gruffat. De belles performances sur les trois premiers mois de l’année, qui devraient permettre à l’enseigne de tenir son objectif de 720 millions d’euros de chiffre d’affaires prévu en 2015 et d’un bénéfice net de 4 millions d’euros. Avec un marché du bio qui devrait atteindre 6,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2018 et représenter 3,7% de l’alimentaire au total, de beaux jours sont encore à prévoir.


En augmentant son parc, Biocoop va devoir relever un nouveau challenge. L’enseigne va devoir conserver ses consommateurs puristes ou “bio addicts”, qui cohabitent avec la clientèle plus occasionnelle. En effet, les militants du bio se rendent chez Biocoop pour ses valeurs et ne souhaitent pas basculer dans le mass market.
Frank Rosenthal, expert en marketing du commerce

 


BIOCOOP : UNE ANNÉE 2014 PROSPÈRE

657 M€ : chiffre d’affaires de Biocoop, à + 13,4%
3,3 M€ :résultat net à + 70%
- 0,6% : marge nette
357 : nombre de magasins en 2014 (17 ouvertures)
Source : Biocoop

LES POINTS FORTS DE BIOCOOP

Des valeurs de bio militant plus que de commerçant, avec la mise en avant de la consommation responsable et de l’agriculture de proximité.
La construction du modèle en filière qui permetla traçabilité des approvisionnements, la transparence des activités et la juste rémunération des producteurs.
Un système de gouvernance unique qui réunitles magasins (30% de coopératives et 70% de SARL familiales), producteurs (11 groupementset 4 filières), salariés (3 450) et associationde consommateurs (Bio Consom’acteurs).
Une clientèle fidèle et de plus en plus nombreuse, avec un panier moyen qui augmente de 0,8 %,à 32,10 €, et une fréquentation moyenne mensuelle des magasins en hausse de 9,3%.

Via Ingénieurs Fruits et Légumes
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Innovation sociale
Scoop.it!

43% des Français produisent leurs propres aliments

43% des Français produisent leurs propres aliments | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Crises sanitaires à répétition, sentiment de hausse des prix... Plus que jamais, les Français prennent le pouvoir sur les aliments qui entrent dans leur cuisine pour être sûr de ce qu'ils mangent. D'après une vaste enquête TNS Sofres, dévoilée ce mardi 9 septembre pour le Salon international de l'alimentation, 43% des consommateurs nourrissent leur famille avec des produits alimentaires qu'ils ont produits. 

Oeufs, tomates, salades... Les Français ont la main verte et plus de quatre consommateurs sur dix mettent à profit cette qualité pour faire manger sainement leur famille. La proportion paraît importante. Et ce n'est pas la culture des herbes aromatiques, largement pratiquée, qui fausse le résultat. En excluant celles-ci, le chiffre s'établit à 35% de consommateurs alimentant cette tendance. 


Via Franck Dupessey Pro, Tristan C, Bernard BRUNET
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

La start-up du jour: MonPotager .com, pour cultiver son potager en ligne et recevoir ses fruits

La start-up du jour: MonPotager .com, pour cultiver son potager en ligne et recevoir ses fruits | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Monpotager.com est un site internet innovant qui apporte une réponse à un doux rêve quand on vit en ville, celui d’avoir son propre potager et de cultiver ses fruits et légumes.

Cette idée responsable permet de cultiver son potager en ligne et de se faire livrer dans un point relais ses propres fruits et légumes de saison. Ce service, lancé officiellement en septembre 2013 à Paris et en avril 2014 à Lyon, devrait dans les mois à venir s’étendre aux principales métropoles françaises.



more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Produits phytosanitaires : vigilance toute !

Produits phytosanitaires : vigilance toute ! | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Nocifs pour la santé comme pour l’environnement, les produits phytosanitaires sont à manipuler avec précaution pour éviter les brûlures et les intoxications.

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Pays de la Loire. Végépolys invite le consommateur dans son labo

Pays de la Loire. Végépolys invite le consommateur dans son labo | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Il s'appelle VégéConso. C'est le dernier bébé de Végépolys, le pôle de compétitivité du végétal, à Angers. Il verra le jour dans le dernier trimestre 2014. C'est un laboratoire pas comme les autres.
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Les pratiques environnementales des Français modelées par la crise

Les pratiques environnementales des Français modelées par la crise | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Deux études, l'une du CGDD, l'autre d'Ethicity, se sont intéressées aux pratiques environnementales des Français. Si ces dernières progressent depuis 10 ans, avec la crise, le critère économique conditionne de façon plus aiguë les choix.
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

75% des produits bio consommés dans l'Hexagone sont désormais "made in France"

75% des produits bio consommés dans l'Hexagone sont désormais "made in France" | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Selon les derniers chiffres publiés par l'Agence Bio, les importations de produits issus de l'agriculture biologique sont en baisse en France. Elles sont passées de 38% en 2009 à 25% en 2012 et la baisse semble se poursuivre en 2013.
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

USA : les céréales "Cheerios" renoncent aux OGM, Grandes cultures - Pleinchamp

USA : les céréales "Cheerios" renoncent aux OGM, Grandes cultures - Pleinchamp | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Les céréales "Cheerios", très populaires en Amérique du Nord, ne contiendront plus d'organismes génétiquement modifiés (OGM) aux Etats-Unis afin de répondre aux attentes des consommateurs, a indiqué vendredi leur fabricant General Mills.

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

L'épouvantail

L'épouvantail | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Dans le nouveau film d’animation de la marque Chipotle, les épouvantails travaillent dans l’industrie agro-alimentaire, sous les ordres de corbeaux mécaniques, au service de la malbouffe. Mais l’un d’eux décide de choisir une autre voie.

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Muret. À la découverte de l'agriculture bio

Muret. À la découverte de  l'agriculture bio | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Depuis le 23 septembre l’association Erables 31 organise différentes manifestations , sous le slogan national «Bio et local, c’est l’idéal !».A Muret est organisées une rencontre avec des producteurs locaux le jeudi 26 septembre à 18 heures au moulin de Laurent Clavié 25 rue de Bellefontaine (apéritif de bienvenue,marché de producteurs bio;exposition de semences maraîchères; animation : quelles plantes ?

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

AgriBalyse : méthodologie d'Analyse du Cycle de Vie sur les produits issus de l'agriculture -1 octobre 2013 - Paris

AgriBalyse : méthodologie d'Analyse du Cycle de Vie sur les produits issus de l'agriculture -1 octobre 2013 - Paris | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Connaître l’impact environnemental des produits agricoles et proposer une base de données d’analyse de cycle de vie (ACV) des produits agricoles, voilà le double objectif fixé au programme de recherche Agri-BALYSE lancé en 2010 par l’ADEME avec les partenaires agricoles. Aux termes de 3 ans de programme, la journée technique du 1er octobre est l’occasion de présenter et d’échanger autour de la méthodologie, des résultats obtenus et des utilisations envisagées dans le cadre des projets d’affichage environnemental et de prise en compte de l'environnement dans le secteur agro-alimentaire.

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Toujours plus de consommateurs bio en France

Toujours plus de consommateurs bio en France | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Le bio confirme sa résistance à la crise en 2014, avec un marché en légère hausse estimé à 5 milliards d'euros, selon l'Agence bio. La France est devenue la troisième surface bio de l'UE.
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Attitude BIO
Scoop.it!

L'agriculture bio décolle et s'installe dans les habitudes des Français

L'agriculture bio décolle et s'installe dans les habitudes des Français | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

La bio est en nette progression dans la société française. En 2013, le million d’hectares cultivés en bio a été dépassé et il n’est plus rare de trouver des restaurants scolaires, administratifs ou d’hôpitaux utilisant des produits biologiques et locaux.


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Lapka, une gamme d'analyseurs environnementaux personnels

Lapka, une gamme d'analyseurs environnementaux personnels | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Avec la gamme d’objets connectés Lapka, vous êtes sainement équipés. Quatre produits au design épuré, mélange acier/bois/plastique, et directement reliés à votre smartphone (iOS) sont au service de votre bien-être. Petit tour. LAPKA Organic (Bio) détecte la quantité de nitrates...
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Attitude BIO
Scoop.it!

Bio : l'offre répond enfin à la demande

Bio : l'offre répond enfin à la demande | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Jusqu’au 15 juin dans toute la France, se tient le Printemps bio. Producteurs, transformateurs, associations organisent des rencontres dans tout le pays avec les consommateurs. Le bio : un secteur qui se porte plutôt bien 

La consommation de produits bio par les ménages en France a encore augmenté en 2013  : +9% par rapport à 2012 d’après la dernière édition du baromètre  de l’agence bio. Tous les produits sont concernés, avec des prix en très faible hausse.

 

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Les français et la consommation locale : bienvenue à la ferme !

Les français et la consommation locale : bienvenue à la ferme ! | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

ienvenue à la ferme et IPSOS ont dernièrement mené une étude afin de mieux comprendre le rapport des Français à la consommation locale : dans un contexte de défiance alimentaire. Quelles sont leurs nouvelles habitudes et leurs attentes pour faciliter l’accès aux produits locaux et aux producteurs de leur région ?    En savoir plus et découvrir [...]

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Greenpeace trace les pesticides et OGM chez nos marques préférées

Greenpeace trace les pesticides et OGM chez nos marques préférées | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Cette boîte de conserve contient-elle des OGM ? Combien de pesticides pour ce thé ? Quelles marques refusent de dévoiler leurs pratiques agricoles ? Greenpeace distribue à partir de ce vendredi un guide pour aider les consommateurs à «décrypter leur liste de courses».

more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Développement durable en France
Scoop.it!

Pesticides : le pollué finit toujours par payer

Pesticides : le pollué finit toujours par payer | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Apiculteur, agriculteur bio, riverains... chaque année des centaines de personnes sont victimes de pollutions aux pesticides. Mais il est très difficile, notamment pour les particuliers, d'être reconnu comme victime, et d'obtenir des dédommagements.

Via algrappe, échoplanète
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Attitude BIO
Scoop.it!

Pesticides dans le vin français : l'inquiétude gagne les Etats-Unis

Il y a trop de pesticides dans le vin français. Et c’est... un éditorial duNew York Times qui le déplore ! Certes, la part des vins français produits en agriculture biologique est passée de 2,6 % en 2007 à 8,2 % fin 2012. Mais en dépit de ces progrès, la France reste le troisième plus grand utilisateur de pesticides au monde après les États-Unis et le Japon, et le chef de file en Europe, avec 110 000 tonnes de pesticides par an.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Agriculture biologique : la France autosuffisante à 75 % (Agence bio)

Agriculture biologique : la France autosuffisante à 75 % (Agence bio) | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Actualite agricole : Le made in France gagne du terrain, s'est réjouie l'Agence bio lors de la présentation des statistiques de la filière à la presse, le 2 octobre 2013 à Paris.
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Les entreprises bio continuent de résister à la crise

Les entreprises bio continuent de résister à la crise | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
La crise n'a pas eu raison de la croissance de la Bio en France, confirme l'enquête de conjoncture mensuelle menée par le Syndicat professionnel Synabio qui regroupe 120 entreprises adhérentes (transformateurs, distributeurs…) représentant plus de...
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Pesticides et traitements phytosanitaires
Scoop.it!

Lapka, le détecteur de fruits et légumes bio

Lapka, le détecteur de fruits et légumes bio | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Les fruits et légumes bio que vous achetez sont-ils vraiment bio ? Une question que vous pouvez légitimement vous poser puisqu'il est compliqué d'être certain de l'origine et des méthodes de produc...

Via Anchor Consulting, JANSON Christophe
more...
No comment yet.