Chimie verte et agroécologie
22.9K views | +23 today
Follow
Chimie verte et agroécologie
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Isabelle Pélissié from Groupe ECOCERT
Scoop.it!

La biodiversité, un nouveau business ? Réponse le 14 juin à Toulouse

La biodiversité, un nouveau business ? Réponse le 14 juin à Toulouse | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
A cette occasion, venez échanger autour du sujet : La biodiversité, un nouveau business ? : compensation biodiversité, réserves d'actifs naturels, bio-banques, la nature est-elle un nouveau capital à manager ?

Via Groupe ECOCERT
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Agro Ecologie : sol, biodiversité, eau, énergie...
Scoop.it!

Agriculture : un milliard de dollars d'économisé grâce aux chauves-souris

Agriculture : un milliard de dollars d'économisé grâce aux chauves-souris | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Les scientifiques ont analysé les dégâts provoqués par des vers, présents dans le monde entier, dont sont friands ces petits mammifères nocturnes volants.

Via PERIG Consultants Environnement
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Autour de l'agroécologie...
Scoop.it!

La contamination des cours d'eau par les insecticides sous-estimée

La contamination des cours d'eau par les insecticides sous-estimée | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

La contamination des cours d'eau, rivières et estuaires dans le monde par les insecticides agricoles est sous-estimée et a un impact dévastateur sur les écosystèmes aquatiques, révèle une recherche allemande publiée lundi aux Etats-Unis.


Via Bibliothèque de l'Esitpa
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Agriculture durable
Scoop.it!

Languedoc, biodiversité et maîtrise des traitements

Languedoc, biodiversité et maîtrise des traitements | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Dans la foulée des nouvelles directives du plan Ecophyto* qui visent à réduire l'utilisation des produits phytosanitaires, le Languedoc montre l'exemple.

Via Agriculture Nouvelle, CFPPA Limoux
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Maïs, blé... notre agriculture est en péril. Il faut stocker nos plantes comestibles

Maïs, blé... notre agriculture est en péril. Il faut stocker nos plantes comestibles | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
LE PLUS. Les écosystèmes actuels auront-ils disparu d'ici quelques années ? C'est ce que craint la FAO (Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture), qui recommande dans un récent rapport le développement "d'Arches de Noé végétales", soit un stockage de graines sauvages et plantes sur le point de disparaître. Pourquoi ? Explications de la biologiste Dorota Retelska.
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

73 variétés de melons en 1900. Une seule en 2014

73 variétés de melons en 1900. Une seule en 2014 | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Les plantes que nous mangeons se ressemblent de plus en plus. Selon la FAO (Organisation des nations unies pour l'alimentation et l'agriculture), 150 variétés de plantes seulement nourrissent la plus grande partie de l'humanité, alors que l'homme a cultivé jusqu'à 10 000 variétés différentes de légumes. Depuis le début du siècle dernier, les trois quarts environ de la diversité génétique des plantes cultivées ont été perdus à tout jamais.

more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Biodiversité ordinaire et fonctionnelle en agriculture
Scoop.it!

L'Agence française pour la biodiversité est en ordre de marche - Actu environnement

L'Agence française pour la biodiversité est en ordre de marche - Actu environnement | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Ségolène Royal souhaite, une fois la loi-cadre sur la biodiversité votée, l'installation de l'Agence dédiée avant la fin 2015. L'équipe de préfiguration chargée de sa création est en place.

Via Chambre d'agriculture de la Vendée
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Environnement et développement durable, mode de vie soutenable
Scoop.it!

Pierre-Henri Gouyon et la biodiversité

Pierre-Henri Gouyon et la biodiversité | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Pierre-Henri Gouyon, chercheur sur la théorie de l'Evolution, se bat contre une vision de la biodiversité héritée de la Bible et contre les pratiques agricoles modernes qui détruisent la richesse de l'environnement et menacent sa survie.


Via Pescalune, Christian Allié, algrappe
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Paysage et agriculture écologiques
Scoop.it!

TEDxConcorde 2012 - Evrard Wendenbaum - Comment repenser la protection de la biodiversité

TEDxConcorde 2012 - Evrard Wendenbaum - Comment repenser la protection de la biodiversité | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Repeat videos or songs. Listen, repeat and share part of youtube video.

Via Yannick Andréano
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Agriculture bio
Scoop.it!

INRA - Communiqué de presse - projet Biobio

INRA - Communiqué de presse - projet Biobio | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Ce projet de recherche européen, "BioBio", a permis de mettre au point une batterie d'indicateurs directs et indirects de la biodiversité dans les exploitations agricoles biologiques et conventionnelles. Les résultats obtenus montrent que dans l’ensemble, la diversité d’espèces est à peine supérieure dans les exploitations biologiques par rapport aux conventionnelles.


Via Veille interne
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Biodiversité ordinaire et fonctionnelle en agriculture
Scoop.it!

Biodiversité : le sol s’enrichit, la nature s’appauvrit - Office fédéral de l'environnement Suisse

Biodiversité : le sol s’enrichit, la nature s’appauvrit - Office fédéral de l'environnement Suisse | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Même s’ils semblent intacts à première vue, nombre de marais, prairies maigres et autres milieux proches de l’état naturel voient leurs espèces animales et végétales disparaître. La cause en est à la fois proche et lointaine.

Via agrodoc_ouest, Chambre d'agriculture de la Vendée
more...
agrodoc_ouest's curator insight, June 4, 2014 11:02 AM

Auteur : Gregor Klaus

Crédit photo :© AURA/Stefano Schröter

Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

L'intensification agricole affecte la pollinisation et la rentabilité

L'intensification agricole affecte la pollinisation et la rentabilité | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Par une étude menée pendant plus de 20 ans, des chercheurs français ont à nouveau révélé l’importance des insectes pollinisateurs pour les terres agricoles françaises. Ils ont constaté que l’intensification de l’agriculture, en affectant les pollinisateurs, était de moins en moins efficace pour améliorer la productivité des cultures. Ils appellent les paysans à modifier leurs techniques à la fois pour leur rendement et pour le bien de la biodiversité.
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Toxicité & biodiversité : relations déchiffrées par des chercheurs belges

Toxicité & biodiversité : relations déchiffrées par des chercheurs belges | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Des chercheurs des universités de Namur et de Gand ont mis au point le premier modèle capable de prédire l'impact des produits chimiques sur la biodiversité aquatique. Leurs travaux mettent également en évidence qu'au sein d'une même espèce, les individus réagissent différemment aux produits toxiques, et ce davantage qu'on le pensait jusqu'à présent. Une variable qui est prise en compte par leur nouveau modèle. Ces résultats de recherche viennent d'être publiés dans la prestigieuse revue 'Ecology Letters'. Jusqu'à présent, il était impossible de prédire la relation entre la toxicité chimique et la diversité des communautés aquatiques, ce qui rendait difficile une conservation environnementale efficace.

more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from ECOLOGIE BIODIVERSITE PAYSAGE
Scoop.it!

La biodiversité  : du tissu vivant planétaire aux services rendus par les écosystèmes

La biodiversité  : du tissu vivant planétaire aux services rendus par les écosystèmes | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Par Robert Barbault Professeur UPMC, directeur du Département « Ecologie et gestion de la biodiversité » du MNHN 1. De la diversité du vivant au concept écologique de biodiversité 2. Le tissu vivant planétaire, une affaire de 3.8 milliards d’années 2.1 Le vivant s’est construit et diversifié à travers un jeu incessant d’interactions 2.2 Des interactions de prédation et de compétition, mais aussi des relations de coopération 3. Caractéristiques et propriétés de la biodiversité en relation avec un développement durable 4. De la biodiversité aux services qu’elle garantit à travers le fonctionnement des écosystèmes 5. Services écologiques et développement durable

Via DocAten, agrodoc_ouest
more...
DocAten's curator insight, May 23, 10:05 AM
via @MBarra_Biodiv "Journée mondiale de la #biodiversité : ressortir un texte limpide de Robert Barbault"
Rescooped by Isabelle Pélissié from Graines de doc
Scoop.it!

Expo Milano 2015 - La diversité des plantes cultivées: une nouvelle perspective pour l’agriculture - CIRAD

Expo Milano 2015 - La diversité des plantes cultivées: une nouvelle perspective pour l’agriculture - CIRAD | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Depuis l’invention de l’agriculture il y a 12000 ans jusqu’à aujourd’hui, l’agronome Etienne Hainzelin retrace les principales étapes de la domestication des plantes cultivées. Avec un focus sur l’industrialisation de l’agriculture, il montre comment cette évolution vers des pratiques ayant pour seul but d’augmenter le rendement ont occasionné de nombreux dégâts parmi lesquels une perte élevée de la biodiversité. Cette conférence a été donnée dans le cadre de l’exposition universelle de Milan 2015, au Pavillon de la France, le 8 juillet 2015.
Via les documentalistes des Chambres d'agriculture
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Biodiversité
Scoop.it!

La biodiversité en vignettes - Ministère du Développement durable

La biodiversité en vignettes - Ministère du Développement durable | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
La biodiversité en vignettes

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Mes passions natures
Scoop.it!

Agroforesterie et biodiversité - YouTube

Jack Delozzo, agroforestier en polyculture-élevage dans le Gers. Un film de Xavier Leal, et la promotion 2014-2015 des étudiants en Master 2 "Gestion de la b...

Via Bourdoncle
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie
Scoop.it!

FAO - Nouvelles: La diversité génétique, botte secrète pour faire face au changement climatique

FAO - Nouvelles: La diversité génétique, botte secrète pour faire face au changement climatique | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

La matière première des systèmes alimentaires est essentielle pour aider l'agriculture à s’adapter aux conditions climatiques instables et à la hausse des températures.19 janvier 2015, Rome – A l'heure où le changement climatique progresse plus rapidement que prévu, les ressources génétiques ont plus que jamais un rôle essentiel à jouer pour nourrir le monde et beaucoup reste à faire pour étudier, préserver et utiliser la biodiversité qui sous-tend la production alimentaire mondiale, selon un ouvrage que vient de publier la FAO.

Le temps ne joue pas en notre faveur, prévient la publication qui s'intitule Coping with climate change: the roles of genetic resources for food and agriculture (Faire face au changement climatique, le rôle des ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture). «Au cours des prochaines décennies, des millions de personnes dont les moyens d'existence et la sécurité alimentaire dépendent de l'agriculture, de l'aquaculture, de la pêche, de la sylviculture et de l'élevage seront probablement confrontées à des conditions climatiques sans précédent», y lit-on notamment.

Le monde aura besoin de plantes cultivées, d'animaux d'élevage, d'essences forestières et d'organismes aquatiques capables de survivre, produire et se reproduire dans un climat changeant.

La capacité des plantes et des animaux d'élevage à résister aux conditions volatiles et s'adapter aux changements de l'environnement est le résultat direct de leur diversité génétique, mais il convient de déployer des efforts plus importants pour étudier et utiliser cette diversité comme un véritable mécanisme d'adaptation et soutenir celui-ci par des politiques appropriées, préconise l'ouvrage.


Via CDI ENILV La Roche-sur-Foron, Pierre-André Marechal
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Initiatives pour un monde meilleur
Scoop.it!

A financer : le sauvetage de notre biodiversité alimentaire

A financer : le sauvetage de notre biodiversité alimentaire | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
En un siècle, les trois quarts des végétaux comestibles ont disparu de la circulation. Pour stopper ce déclin, plusieurs associations ont lancé une opération de sauvetage articulée autour du don et de la formation de jardiniers.

Via Patrick Tinayre
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Confidences Canopéennes
Scoop.it!

Stévia, riz basmati ou rooibos : mangez-vous les trésors de la biopiraterie ?

Stévia, riz basmati ou rooibos : mangez-vous les trésors de la biopiraterie ? | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Le protocole de Nagoya, entré en vigueur ce dimanche, doit empêcher le vol des savoirs ancestraux par les industriels. Plongée dans nos placards pour un inventaire, non exhaustif, des produits déjà pillés.

Via Christian Allié
more...
Christian Allié's curator insight, October 18, 2014 4:14 AM

.................."""""""""""""""""""""""""""....................

 

........ 

Aux quatre coins de la planète, les biopirates prospectent. Dans les zones assez reculées pour que des communautés y vivent encore tranquilles, des envoyés spéciaux de l’industrie pharmaceutique, cosmétique ou agroalimentaire sondent les chamans et guérisseurs pour leur extirper leurs recettes. Au sein de l’Icra, la Commission internationale pour les droits des peuples indigènes, Hervé Valentin parle « d’un pillage en règle » entraînant des hausses de prix, une concurrence déloyale et la surexploitation des ressources. Le protocole de Nagoya (ici en pdf), ratifié par 51 pays et entré en vigueur ce dimanche 12 octobre, devrait freiner ces pratiques. Mais les industriels ne l’ont pas attendu pour revendiquer, par le biais de brevets, la paternité des richesses génétiques de la nature. Nombre des produits de notre quotidien en sont le fruit. Terra eco est allé éplucher leurs livrets de famille.

 Le riz basmati

L’histoire ressemble à celle des agriculteurs bios condamnés à payer des royalties à Monsanto après la contamination de leurs champs. En 1997, le semencier RiceTec dépose un brevet sur le croisement d’un riz américain et d’un riz basmati

 

[ ... ]

 

........... 

 « L’arbre miracle », le neem

C’est l’acte fondateur de la lutte contre la biopiraterie. Dans les années 1990, le neem, un arbre indien réputé pour ses propriétés médicinales, suscite toutes les convoitises. Pas moins de 64 brevets sont alors déposés. Dès lors le prix du neem s’envole de 7 à 70 roupies le kilogramme (de 0,09 euro à 0,90 euro). Cette inflation prive les communautés locales d’un arbre surnommé « pharmacie du village ». Vandana Shiva, figure emblématique de l’altermondialisme, fait alors pression sur l’Office européen des brevets (OEB) pour que l’antériorité des savoirs traditionnels soit reconnue. Ce fut chose faite en 2001.

La biopiraterie va-t-elle disparaître avec le protocole de Nagoya ?

Si une entreprise tire profit de caractéristiques génétiques dénichées par une communauté, la dite communauté doit avoir donné son accord et en tirer partie. Fruit de la Convention sur la biodiversité, ce mécanisme d’accès et de partage des avantages (APA) a vocation à limiter la biopiraterie. Dans la pratique, les choses sont plus compliquées. Pour Hervé Valentin, chargé de mission à l’Icra, « l’acceptation préalable par la communauté pose plusieurs questions : qui sont les représentants de cette communauté ? Sont-ils légitimes ? Sont-ils corruptibles ? ». Le casse-tête se corse pour le partage des avantages. « La formulation du texte est assez floue, ce qui laisse une grande latitude quant à la mise en œuvre de ces contreparties », regrette Louisa Crispe de la fondation France Libertés. Faut-il reverser une partie du chiffre d’affaires tiré d’un produit ? « Dans des sociétés non-monétarisées, le versement de grosses sommes d’argent peut avoir des effets désastreux », prévient Hervé Valentin. Le dédommagement peut alors passer par des actions d’aide au développement. « Mais si les industriels en décident seuls, il n’est pas garanti que ces actions soient en adéquation avec les besoins des populations », avertit Louisa Crispe. Pour l’heure, aucun pays ne s’est prononcé sur la méthode à adopter.

En France, les principes du protocole de Nagoya doivent être intégrés à la loi sur la biodiversité, dont l’examen a été repoussé. A l’Icra, Hervé Valentin craint que les industriels ne profitent de ce délai pour faire passer un maximum de brevets. « C’est pourquoi nous demandons que le texte soit rétroactif », détaille-t-il. A ses yeux, même renforcé par des amendements, le protocole de Nagoya sera de toute façon insuffisant. « La biopiraterie découle de l’autorisation de breveter le vivant. Pour nous, ça reste le péché originel. »

Rescooped by Isabelle Pélissié from Paysage et agriculture écologiques
Scoop.it!

Première conférence mondiale sur la biodiversité des sols - Dijon, 2-5 décembre 2014

Première conférence mondiale sur la biodiversité des sols - Dijon, 2-5 décembre 2014 | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

"Les sols sont des interfaces et des milieux vivants, dynamiques, qui sont des habitats pour des millions d’espèces microbiennes et animales. L’activité de ces espèces est très importante car elles délivrent de nombreux services aux écosystèmes. Dans le contexte de changement global que nous connaissons, le maintien de la productivité agricole dans une perspective durable nécessite d’intégrer la connaissance scientifique sur la biodiversité des sols et les services écosystémiques pour une meilleure gestion de notre patrimoine et la construction des politiques publiques de demain."

 

INRA, Palais des congrès, Dijon, 02 - 05 décembre 2014


Via Canopé Dijon - Amiens - Bordeaux - La Martinique - Orléans, Yannick Andréano
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Biodiversité : Résultats d’expérimentations bio 2012

Biodiversité : Résultats d’expérimentations bio 2012 | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Tous les résumés et les fiches complètes des résultats des expérimentations 2012 du GRAB sur l’environnement et la biodiversité fonctionnelle, en maraîchage, arboriculture et viticulture biologiques.
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Planete DDurable
Scoop.it!

Les pesticides menacent les oiseaux autant que les abeilles

Des pesticides parmi les plus utilisés dans le monde ont des effets néfastes sur la biodiversité qui ne se limitent pas aux abeilles, mais nuisent aussi aux papillons, vers de terre, oiseaux et poissons, selon une évaluation scientifique internationale présentée mardi 24 juin à Bruxelles. Durée: 01:25

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Paysage et agriculture écologiques
Scoop.it!

Biodiversité » Apprendre à connaître et reconnaître les auxiliaires au service des cultures

Biodiversité » Apprendre à connaître et reconnaître les auxiliaires au service des cultures | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
AGRI 79 Informations - Biodiversité » Apprendre à connaître et reconnaître les auxiliaires au service des cultures : Avoir des auxiliaires dans les champs, c’est bénéficier d’une aide pour lutter contre les ravageurs. D’où l’intérêt de favoriser leur présence sur l’exploitation.

Via Yannick Andréano
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from La parole de l'arbre
Scoop.it!

Le bois mort : le gîte et le couvert

Le bois mort : le gîte et le couvert | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Irstea. « Maintien de la biodiversité en forêt : les chercheurs sur la piste européenne »

 

« Encore largement ignoré il y a quelques années, le bois mort est un bon indicateur de la biodiversité.  En effet,  se décomposant lentement dans le milieu, il fournit aux insectes, mousses, champignons, certains oiseaux et chauves-souris « le gîte et le couvert » et permet en quelques sortes d’évaluer la santé de l’écosystème. »  

   

« En France, les travaux de recherches ont permis de montrer l’importance de son maintien pour la biodiversité dans les domaines forestiers, notamment, en faisant entrer, en 2005, dans les inventaires nationaux le relevé du volume de bois mort. Premier pas vers une gestion intégrée de la ressource forestière ? Pourquoi pas…. » 

 

[Image] « Nasses émergentes pour capture d'insectes sur du bois mort © C. Bouget / Irstea »

 


Via Bernadette Cassel, Christian Allié
more...
No comment yet.