L’agriculture durable au Vietnam : une étude de cas dans le delta du Mékong | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

 

À compter du milieu des années 1980, dans le cadre d’une authentique révolution verte, l’agriculture vietnamienne a subi d’importantes modifications. Dans plusieurs régions du pays, les cultures traditionnelles ont progressivement été remplacées par la monoculture intensive du riz, une transformation amplifiée par la politique du Doi Moi. Bien des problèmes en ont résulté, ce qui a incité le gouvernement vietnamien à réorienter ses politiques en faveur de systèmes agricoles plus durables. Au moyen d’études de cas réalisées dans deux communes du delta du Mékong, nous examinons la durabilité de deux systèmes agricoles-aquacoles intégrés promus par les programmes gouvernementaux et concluons que ces systèmes peuvent, au moins partiellement, tant atteindre les objectifs établis par l’État que souscrire aux principes de l’agriculture durable.