Chimie verte et agroécologie
29.5K views | +10 today
Follow
Chimie verte et agroécologie
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Isabelle Pélissié from Confidences Canopéennes
Scoop.it!

Afrique : L'agroécologie pour lutter contre le changement climatique et la malnutrition

Afrique : L'agroécologie pour lutter contre le changement climatique et la malnutrition | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

L'Afrique dépense chaque année près de 35 milliards de dollars en importations de denrées. Un chiffre qui pourrait atteindre les 110 milliards de dollars en 2025 et l'une des priorités de la BAD, c'est le produire local. Ainsi au Burkina Faso par exemple, l’agroécologie se développe et les mentalités évoluent. Une démarche quasi-inexistante il y a encore 5 ans ou tout juste réservée à quelques exportateurs.

 

Et pour plus : https://www.sosfaim.be/video/burkina-faso-au-vert/


Via JJ Grodent, Christian Allié
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from PAYS DU SUD ET PARTENARIATS - SOUTHERN COUNTRIES AND PARTNERSHIPS
Scoop.it!

Le projet REAGIR permettra l’irrigation de 19 000 hectares de terres arables au Mali

Le projet REAGIR permettra l’irrigation de 19 000 hectares de terres arables au Mali | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Agence Ecofin, 13.09.2015

"Au Mali, la coopération canadienne vient de lancer le projet Renforcement de l’Agriculture Irriguée (REAGIR). L’initiative qui aura un coût de 40 milliards de francs Cfa permettra d’améliorer la sécurité alimentaire ..."


Via Dieynaba BA, Cirad
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

FAO - Nouvelles: Afrique de l'Ouest: des opportunités sans précédent en matière de croissance agricole

FAO - Nouvelles: Afrique de l'Ouest: des opportunités sans précédent en matière de croissance agricole | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Un nouveau rapport identifie le renforcement de l’intégration régionale comme un levier majeur pour profiter des évolutions de la demande en produits alimentaires et de la croissance démographique
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Le Sénégal mise sur son agriculture pour émerger

Le Sénégal mise sur son agriculture pour émerger | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

En 2014, le Sénégal n’a toujours pas réussi à transformer son agriculture pour atteindre l’autosuffisance alimentaire. Le pays importe toujours la majorité de ses produits. Pourtant, tous les experts sont unanimes sur l’immense potentiel agricole du pays de la Téranga, notamment dans les domaines de la pêche, de l’élevage, de l’agriculture, notamment l’arachide... Conscient que l’agriculture peut être un levier de développement, l’Etat tente de redresser le secteur pour attirer les investisseurs.

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Gabon: un nouveau projet de relance de la production agricole - RFI

Gabon: un nouveau projet de relance de la production agricole - RFI | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Au Gabon, comment limiter l'importation massive des produits alimentaires ? Les autorités se penchent sérieusement sur la question. Avec le pétrole qui rapporte moins de devises aujourd’hui et la perspective de l'épuisement des réserves, le gouvernement a décidé de relancer son agriculture. Un vaste programme agricole dénommé Graine sera déployé dans tout le pays. Le projet a été lancé récemment par le chef de l'Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, à Makokou, dans le nord-est du pays.
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Confidences Canopéennes
Scoop.it!

Forum AgriBusiness à Kinshasa - Le PNUD et l'AgriBusiness en RDC

Présentation réalisée par le PNUD de l'AgriBusiness Forum 2015 à Kinshasa organisé par le PNUD RDC.


Via La Voix du Paysan Congolais, Dieynaba BA, Christian Allié
more...
JJ Grodent's curator insight, April 24, 2015 3:50 AM

N'a-t-on pas fortement oublié les petits producteurs dans ce forum? Quand ont-ils pris la parole pour exprimer leurs préoccupation et leurs propositions?

Rescooped by Isabelle Pélissié from Questions de développement ...
Scoop.it!

Sénégal : la Chine offre son expertise agricole

Sénégal : la Chine offre son expertise agricole | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

« Rendre l’agriculture sénégalaise plus performante et compétitive». C’est le vœu du gouvernement du Sénégal qui par le biais du conseil  pour le développement de la recherche en science  sociale en Afrique  (Codesria), a initié un colloque sur la question avec divers experts hier, jeudi 9 avril à Dakar.  La Chine s’est proposé d’offrir son expertise par ses «investissements dans l’agriculture en Afrique».


Via JJ Grodent
more...
Voix Africaine's curator insight, April 13, 2015 5:08 AM
« Rendre l’agriculture sénégalaise plus performante et compétitive». C’est le vœu du gouvernement du Sénégal qui par le biais du conseil  pour le développement de la recherche en science  sociale en Afrique  (Codesria), a initié un colloque sur la question avec divers experts hier, jeudi 9 avril à Dakar.  La Chine s’est proposé d’offrir son expertise par ses «investissements dans l’agriculture en Afrique». Le développement de l’agriculture demeure une préoccupation de l’Etat du Sénégal.  Hier, jeudi, à l’initiative du conseil  pour le développement de la recherche en science  sociale en Afrique  (Codesria), un atelier de deux jours (09 et 10 avril) sur «les investissements chinois dans l’agriculture en Afrique» s’est ouvert à Dakar. En collaboration avec l’ambassade de Chine au Sénégal, la rencontre a vu la présence des experts du Sénégal, du Nigéria, du Mali, de la Mozambique, de la Cote d’ivoire et de la Chine.   Un projet de collaboration dont l’objectif est de mobiliser la recherche afin qu’elle contribue à la connaissance et à la compréhension de la présence de la Chine en Afrique et de la présence de l’Afrique en Chine. Pour l’ambassadeur de Chine au Sénégal, son excellence Xia Huang, « l’atelier est basé sur l’étude et la recherche ». Pour lui, « le partage des expériences entre différents pays nous permettrons d’explorer d’autres pistes pour le développement de l’agriculture ».  Dans le domaine de l’autosuffisance en riz, M. Huang a exprimé toute la disponibilité de son pays à accompagner le Sénégal dans cette mission. Dans cette logique de développer l’agriculture, le secrétaire exécutif du Codesria, Ibrahima Sall, a parlé d’une agriculture performante. Selon ce dernier, le Sénégal doit dépasser une exploitation familiale pour une exploitation à grande échelle où les services de base à la transformation pourront faire leur entrée. 
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Jacques BONJAWO : l'Afrique du XXIe siècle

Jacques BONJAWO : l'Afrique du XXIe siècle | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Les grands défis auxquels le continent africain se trouve confronté dans le nouveau contexte international marqué par les changements scientifiques et technologiques, en particulier les TIC et la biotechnologie. Ces défis s’expriment en termes de volonté de saisir les opportunités qu’offrent ces nouvelles technologies pour sortir de leur marasme économique et social, comme ont su le faire certains pays plus mal partis que nos pays il y a un demi siècle.
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Mali Bamako - Forum international sur l’agro-écologie : La souveraineté alimentaire par une construction collective

Vendredi dernier, le centre de Nyéléni de Sélingué a abrité la cérémonie de clôture du forum international sur l’agro-écologie. C’était en présence du président de la Cnop, M. Ibrahim Coulibaly, ainsi que de nombreux acteurs intervenant dans le domaine de la souveraineté alimentaire venant de tous les horizons du monde.
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

L’agroécologie essaime en Afrique de l’Ouest

L’agroécologie essaime en Afrique de l’Ouest | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Dénonçant la dégradation des terres et prônant une indépendance alimentaire, des acteurs locaux expérimentent des techniques agricoles permettant d'améliorer les rendements, tout en régénérant les sols et en économisant l'eau.
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from agriculture et société
Scoop.it!

Au Burkina Faso, 3.000 km2 de cultures gagnés sur le désert

Au Burkina Faso, 3.000 km2 de cultures gagnés sur le désert | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Avant des roches arides, maintenant des cultures verdoyantes: en 30 ans, le Burkina Faso a réussi, grâce à des techniques simples, à regagner près de 3.000 km2 sur le Sahel, démontrant que la désertification n’est pas une fatalité.

Via Pescalune, Stephanie Flores-nagant
more...
Christian Allié's curator insight, January 10, 2015 4:43 AM

..............."""""""""""""""""""""""""""...............

 

....

« Cet endroit était un désert. Mais, des peuples ont réussi à faire reverdir la région », s’enthousiasme Amanda Lenhardt, chercheuse à l’Institut de développement à l’étranger (Overseas development institute, ODI), auteure d’un rapport sur le sujet.

A Rim comme ailleurs dans le nord du pays, les paysans ne jurent que par le « zaï », ou « cordon pierreux ». Une méthode qui leur a permis de revitaliser des sols et de produire à nouveau sur des terrains jadis impropres à l’agriculture.

La technique consiste à dresser de petites barrières rocailleuses afin de « freiner le ruissellement de l’eau », ce qui permet à cette dernière de « s’infiltrer » dans le sol et à la terre de ne pas glisser en aval, explique Paulin Drabo, un agronome.

[ ... ]

....... 

« Possible » de combattre le changement climatique

« En cas de difficultés je peux les vendre pour payer à manger. Tout cela me permet de bien gérer ma famille », s’enorgueillit-il.

Une trentaine de paysans se sont mis au « zaï » à Rim, contre 700.000 sur l’ensemble du territoire, recense Joël Ouédraogo, le directeur de la Fédération nationale des groupements Naam (« royauté » en mooré, la principale langue burkinabè), une ONG de soutien au monde agricole.

Entre 200.000 et 300.000 hectares de terres ont ainsi été réhabilitées et se retrouvent exploitables, estime-t-il. Soit entre 2.000 et 3.000 km2, environ la surface du Luxembourg.

 

Un résultat saisissant dans cette région sahélienne confrontée à une avancée du désert et à une évolution de la pluviométrie, souligne Amanda Lenhardt, dont l’organisation, ODI, est spécialisée dans l’analyse des avancées sur les questions de développement.

Le Burkina Faso démontre qu’il est « possible de combattre les changements climatiques », se félicite cette chercheuse canadienne.

Cette méthode « incroyablement simple » est connue « partout » dans le Sahel, mais est davantage et mieux employée au Burkina qu’ailleurs et se transmet grâce au bouche-à-oreille, selon elle.

L’impact est particulièrement criant vu du ciel. Entre une terre ignorant le « zaï » et un champ où il est employé, les couleurs varient de l’ocre d’étendues rocailleuses et desséchées à un vert précieux, symbole de nourriture et tout simplement de vie.

L’enjeu dépasse la simple sécurité alimentaire, déjà primordiale, au Burkina Faso, une ancienne colonie française enclavée.

Cet Etat sahélien pauvre, comme la plupart des pays en développement, connaît un important exode rural, qui met sous pression les principaux centres urbains.

 

Un exode qui a bien moins raison d’être si les campagnes gardent leur attrait pour la jeunesse burkinabé, dans un pays où 60 % des 17 millions d’habitants ont moins de 25 ans.

Souleymane Porgo en est l’incarnation. Pendant un an, lui a fui ses terres ingrates pour chercher fortune en Côte d’Ivoire voisine. Après s’être converti au zaï, son père l’a rappelé. Et six ans plus tard, c’est toujours à Rim qu’il voit son avenir.

Rescooped by Isabelle Pélissié from L'emploi, les métiers, les filières et la formation en agriculture
Scoop.it!

Le Gabon lance un programme agricole pour les jeunes - Agence Afrique

Le Gabon lance un programme agricole pour les jeunes - Agence Afrique | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Odimba a donné le coup d’envoi lundi à Libreville, d’un plan agricole pour inciter les jeunes à se tourner vers les métiers du secteur primaire dans un pays encore trop dépendant des importations des produits...

Via Agriculture : emploi, formations, métiers, filières.......
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Afrique: développement durable et environnement
Scoop.it!

RD Congo: le Gouvernement lance 32 projets de recherche agricole

RD Congo: le Gouvernement lance 32 projets de recherche agricole | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Le ministre de l’Agriculture Jean-Chrysostome Vahamwiti, a procédé au lancement samedi 27 septembre à Kinshasa des trente-deux projets de recherche pour l’innovation agricole en RDC, dans le cadre de la dynamisation de la recherche pour le...


Via La Voix du Paysan Congolais, JJ Grodent, Voix Africaine
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Kenya - Icow, le conseil agricole au bout des doigts

Kenya - Icow, le conseil agricole au bout des doigts | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Cette application, lancée par la Kényane Su Kahumbu, donne à plus de 160 000 fermiers des informations personnalisées pour optimiser leurs cultures ou leurs élevages.
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

Agritools, l’Afrique de l’agriculture, des start-up et de ses jeunes dirigeants.

Agritools, l’Afrique de l’agriculture, des start-up et de ses jeunes dirigeants. | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Présentation d’Agritools, une plateforme qui réunit les initiatives technologiques africaines au service des agriculteurs.

Via Dieynaba BA, Voix Africaine, Katell Rochard
more...
Voix Africaine's curator insight, August 5, 2015 12:18 PM

Des mutations extraordinaires se produisent sur le continent africain et l’innovation technologique est l’un des protagonistes de ce changement. Durant des décennies, les ONG et autres institutions internationales, les gouvernements, et donateurs ont tenté de résoudre, par une assistance technique, par des prêts, et des aides multiples, le défi de la faim dans le monde. Aujourd’hui, tous ces acteurs trouvent devant eux des alternatives locales efficaces.

De jeunes entrepreneurs africains, des start-up technologiques, des incubateurs d’entreprises venant de tous les pays du continent africain, écrivent aujourd’hui un scénario révolutionnaire, apte à proposer des modèles de développement durable. De cet écosystème jaillissent des solutions à haut niveau technologique pour contribuer à la résolution de problèmes que, là où les acteurs traditionnels ont échoué. Pour y parvenir, les outils les plus utilisés sont simples : internet et le téléphone portable.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/08/04/agritools-l-afrique-de-l-agriculture-des-start-up-et-de-ses-jeunes-dirigeants_4711580_3212.html#idUkVSwhM7ExIRlR.99
Katell Rochard's curator insight, August 20, 2015 6:14 PM
Des mutations extraordinaires se produisent sur le continent africain et l’innovation technologique est l’un des protagonistes de ce changement. Durant des décennies, les ONG et autres institutions internationales, les gouvernements, et donateurs ont tenté de résoudre, par une assistance technique, par des prêts, et des aides multiples, le défi de la faim dans le monde. Aujourd’hui, tous ces acteurs trouvent devant eux des alternatives locales efficaces.De jeunes entrepreneurs africains, des start-up technologiques, des incubateurs d’entreprises venant de tous les pays du continent africain, écrivent aujourd’hui un scénario révolutionnaire, apte à proposer des modèles de développement durable. De cet écosystème jaillissent des solutions à haut niveau technologique pour contribuer à la résolution de problèmes que, là où les acteurs traditionnels ont échoué. Pour y parvenir, les outils les plus utilisés sont simples : internet et le téléphone portable.

Rescooped by Isabelle Pélissié from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

Progrès et défis de l’agriculture biologique au Sénégal

Progrès et défis de l’agriculture biologique au Sénégal | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Divers acteurs agissent depuis plusieurs décennies pour promouvoir un mode de production qui respecte l’environnement.

Via Katell Rochard
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Autour de l'agroécologie...
Scoop.it!

Burkina Faso : la relève agroécologique pour l’autonomie des paysans

Burkina Faso : la relève agroécologique pour l’autonomie des paysans | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Trente ans après la formation des premiers élèves de Pierre Rabhi au Burkina Faso, la relève agroécologique se déploie en Afrique de l’Ouest. L’APAD (Association pour la Promotion de l’Agriculture Durable) en fait partie : en 2013, elle a accompagné plus de 500 paysans vers la reconquête de leur autonomie.

 


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, Centre de documentation UniLaSalle Rouen
more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Pape Abdoulaye Seck : "La terre est notre pétrole"

Pape Abdoulaye Seck : "La terre est notre pétrole" | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Le Forum foncier mondial s'est ouvert le 12 mai à Dakar avec une journée consacrée à l'Afrique. En raison du poids des traditions, de la mauvaise répartition du foncier et de lois désuètes, les conflits autour de la terre sont récurrents sur le continent et retardent son développement. 

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Marche contre Monsanto : le 23 mai, les Burkinabè diront « Non » aux (...) - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso

Marche contre Monsanto : le 23 mai, les Burkinabè diront « Non » aux (...) - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

La guerre contre les organismes génétiquement modifiés est désormais lancée et la firme américaine Monsanto est dans le viseur du collectif citoyen pour l’agro-écologie, nouvellement créée. Ses premiers responsables ont animé une conférence de presse ce mardi 21 avril 2015 à Ouagadougou au cours de laquelle ils ont annoncé l’organisation d’une marche le 23 mai prochain à l’instar de plusieurs pays de la planète.

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Main basse sur l'agriculture africaine

Main basse sur l'agriculture africaine | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

En Afrique, pour le moment, les semences sont encore très souvent produites par les paysans, d'une récolte sur l'autre. Ce qui assure d'un réservoir de biodiversité pour les générations à venir. Mais pour Ian Fitzpatrick, anthropologue, ethnobotaniste, expert en souveraineté alimentaire de l'association Global Justice Now, les grandes entreprises du secteur des semences et de l'agro-ingénièrie, avec l'aide des associations caritatives, dont la Fondation Bill et Melinda Gates, entendent discrètement imposer leur systèmes de semences brevetées et protégées.

more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Afrique: développement durable et environnement
Scoop.it!

Il n’y a pas d’agroécologie sans les femmes!

Il n’y a pas d’agroécologie sans les femmes! | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

 

Même si les hommes continuent à jouir de la plupart des privilèges concernant l’accès à la terre, aux crédits et aux autres intrants agricoles, on ne peut parler d’agroécologie sans les femmes. Partout dans le monde, les femmes jouent un rôle important dans la production des aliments.


Via JJ Grodent, Voix Africaine
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Initiatives pour un monde meilleur
Scoop.it!

Technique de récupération de terres perdues : le Zai : culture en poquet qui permet de concentrer l'eau et la fumure dans des microbassins où les graines seront semées | Imagination For People

Technique de récupération de terres perdues : le Zai : culture en poquet qui permet de concentrer l'eau et la fumure dans des microbassins où les graines seront semées | Imagination For People | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Le zaï est une forme particulière de culture en poquet qui permet de concentrer l'eau et la fumure dans des microbassins où les graines seront semées. Pendant la saison sèche les trous (30-40cm de diamètre, 10-15cm de profondeur) sont creusés en quinconce tous les 80cm à la daba (pioche à manche courte), la terre retirée est déposée en croissant en ...

Via Patrick Tinayre
more...
Voix Africaine's curator insight, February 27, 2015 7:33 AM

Le zaï est une forme particulière de culture en poquet qui permet de concentrer l'eau et la fumure dans des microbassins où les graines seront semées.
Pendant la saison sèche les trous (30-40cm de diamètre, 10-15cm de profondeur) sont creusés en quinconce tous les 80cm à la daba (pioche à manche courte), la terre retirée est déposée en croissant en aval des trous, la rugosité de la surface est ainsi améliorée : le ruissellement, la vitesse du vent et donc l'érosion sont limités.
Le zaï permet une régénération ligneuse si le paysan laisse des plantules de légumineuses arbustives amenées avec la fumure ; c'est le zaï agro-forestier. Le bois produit pourra être utilisé dans 5 ans.

 

Ce projet permet de récupérer des terres très arides et de les rendre apte pour la pratique de l’agriculture. Cette technique permet de lutter contre la sécheresse dans le sahel et de récupérer qui étaient hostiles à la pratique de l’agriculture.
Le zaï permet de faire des économies en semence et amendement car les apports sont localisés et protégés du vent et du ruissellement, il permet également d'augmenter le rendement en grains d'un facteur 100 dès la première année et de réhabiliter la fertilité du sol au bout de 5 ans (le paysan peut alors reprendre une technique de culture moins contraignante).

 

 

Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

L’agriculture togolaise rentre dans son ère de mécanisation en 2015

L’agriculture togolaise rentre dans son ère de mécanisation en 2015 | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

L’agriculture togolaise jusque là rudimentaire va connaitre durant cette année 2015 une mécanisation accrue pour le grand bonheur de ses paysans.  C’est l’une des annonces faite par le Colonel Ouro-Koura Agadazi, ministre togolais de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche

more...
No comment yet.
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Réussite : comment le Burkina Faso irrigue ses terres aux portes du désert

Réussite : comment le Burkina Faso irrigue ses terres aux portes du désert | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Au village de Dî, les légumes poussent toute l’année, quelle que soit la saison. Cette prouesse est liée à l’installation d’un périmètre irrigué sur plus de 2 000 hectares, dans la vallée burkinabè du Sourou. Une révolution pour les cultivateurs locaux qui fait vivre près de 7 000 familles. 

more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from GMOs, NBT & Sustainable agriculture
Scoop.it!

La BAD préconise l’adoption des OGM pour relever les défis de l’agriculture africaine - Agence Ecofin

La BAD préconise l’adoption des OGM pour relever les défis de l’agriculture africaine - Agence Ecofin | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Selon un rapport récent de la Banque africaine de développement (BAD) réalisé en partenariat avec l'Institut international sur les politiques alimentaires (IFPRI), l’Afrique se doit d’adopter les organismes génétiquement modifiés afin de relever les défis relatifs à sa sécurité alimentaire et à un meilleur positionnement sur le marché mondial de...

 

Agence Ecofin) - Selon un rapport récent de la Banque africaine de développement (BAD) réalisé en partenariat avec l'Institut international sur les politiques alimentaires (IFPRI), l’Afrique se doit d’adopter les organismes génétiquement modifiés afin de relever les défis relatifs à sa sécurité alimentaire et à un meilleur positionnement sur le marché mondial de l’agriculture.

Se livrant à un état des lieux de la réalité agricole continentale, Aly Abou-Sabaa (photo), vice-président de la BAD a indiqué qu’«afin de répondre à leurs besoins alimentaires et nutritionnels, les pays africains importent quelque 25 milliards de dollars de produits alimentaires chaque année.» Aussi préconise-t-il un changement de paradigme pour imprimer une nouvelle dynamique à cette agriculture  caractérisé pour l’heure par une faible productivité. «Nous devons explorer des solutions innovantes à même, non seulement de dynamiser la productivité agricole, mais aussi de promouvoir le commerce agroalimentaire et la sécurité alimentaire.» a-t-il déclaré.

Sur 54 pays africains, seulement trois (Afrique du Sud, Burkina Faso et Soudan) se sont lancés dans la culture et la commercialisation d’OGM. Le Sénégal et la Côte d’Ivoire ont récemment annoncé leur intention de rejoindre ce cercle fermé.


Via Christophe Jacquet
more...
No comment yet.