Chez Femmes & Compagnie, la fête des femmes, c'est tous les jours
4 views | +0 today
Follow
Chez Femmes & Compagnie, la fête des femmes, c'est tous les jours
Chez Femmes & Compagnie, la fête des femmes, c'est tous les jours, pas seulement le 8 mars...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Femmes et Compagnie
Scoop.it!

Prêt immobilier: les femmes moins bien logées que les hommes !

Prêt immobilier: les femmes moins bien logées que les hommes ! | Chez Femmes & Compagnie, la fête des femmes, c'est tous les jours | Scoop.it

Selon Empruntis, les femmes célibataires doivent disposer d'un apport plus important que les hommes pour pouvoir acheter un bien immobilier, qui sera souvent un peu moins grand...

 

Acheter un bien immobilier à deux, ce n'est pas simple. C'est un investissement delong terme, engageant. En acheter un lorsque l'on est célibataire, ce n'est pas beaucoup plus simple... mais lorsque l'on est une femme seule avec un ou plusieurs enfants, l'achat d'un logement peut s'avérer beaucoup plus complexe. Car les femmes et les hommes ne sont pas forcément égaux sur le marché de l'immobilier, même si dans un couple, elles ont souvent le dernier mot. C'est ce que le courtier en ligneEmpruntis a essayé de voir en se basant sur l'étude de ses clients célibataires.

 

Sans surprise, les femmes qui souscrivent un crédit immobilier disposent de revenus moins importants que les hommes. Les dernières études montrent que l'écart en termes de revenu salarial atteint 28 % en 2010 dans le secteur privé. Au moment de signer chez le notaire, il y a peu de raison que ça change. Selon Empruntis, l'écart est assez proche, de l'ordre de 25 % de revenus inférieurs pour les femmes (2.986 euros contre 4.012 euros)... Des niveaux malgré tout élevés au regard des revenus moyens des ménages français . Cela s'explique notamment par l'âge moyen auquel les célibataires empruntent. Ils arrivent plus tard que les couples sur le marché : 38 ans pour les hommes et 38 ans et six mois pour les femmes contre 36 en moyenne pour les couples.

Les femmes moins dépensières que les hommes  ?

En revanche, contrairement aux idées reçues, l'étude d'Empruntis révèle que les femmes disposent en majorité d'un plus gros apport que les hommes... Les cigales ne sont pas celles à qui l'on pense  ? A moins que ce ne soit une obligation pour convaincre les banques, alors qu'elles disposent de revenus plus bas ? Toujours est-il que selon le courtier, à Paris, une femme dispose d'un apport moyen de 164.422 euros, contre 148.049 euros pour un homme. Dans l'Ouest, le rapport est de 37.040 euros pour une femme et de 31.976 euros pour un homme. En Rhône-Alpes, une femme apporte en moyenne 44.520 euros contre 42.078 pour un homme. En revanche, il est relativement proche dans l'Est et le Nord de la France. Enfin dans le Sud-Ouest et en Méditerranée, le rapport est étrangement inverse... Question de météo ? Maël Bernier du groupe Empruntis en tout cas s'en amuse : « L'idée reçue qui consiste à dire que les femmes sont les plus dépensières en prend néanmoins un coup. Cependant, elles disposent finalement d'une capacité financière moins élevée en raison de revenus plus faibles. » Du coup les femmes sont plus rares que les hommes à se lancer en célibataire dans l'achat d'un bien immobilier. Elles ne représentent que 30 % de la totalité des emprunteurs célibataires. Au total, elles ont une capacité d'emprunt inférieure de l'ordre de 7 % aux hommes (191.599 euros en moyenne, contre 205.803 euros pour un homme)... soit deux à trois mètre carrés de moins pour se loger... seul ou avec un enfant dans 36 % des cas contre 27 % pour les célibataires masculins.

Cette différence de revenus se retrouve aussi dans les catégories socio-professionnelles qui composent le ménage. Les femmes sont en grande majorité des employés (31 %), des cadres (22%) et des fonctionnaires (21%). Pour les hommes, la part des cadres est la plus importante (25%).

Un apport doublé à Paris par rapport à la Province

Empruntis s'est aussi attaché à regarder la situation à Paris où les acheteuses conseillées par le courtier disposent de revenus beaucoup plus élevés (4.094 euros en moyenne) qu'en Province, mais doivent aussi emprunter beaucoup plus (213.179 euros) pour pouvoir acheter en moyenne un appartement de 45 m2 avec un apport de 164.0000 euros, le double de la Province. Un constat alarmant pour Maël Bernier, directrice de la communication du groupe : « La différence du montant de l'apport entre Paris et les autres villes est due bien évidemment aux revenus beaucoup plus élevés des parisiennes. Mais surtout et c'est plus grave au fait que comme pour les couples ne peuvent acheter à Paris que ceux qui disposent d'un très fort apport. Dans les faits, cela se traduit, prix élevé oblige, par l'acquisition de surfaces bien plus petites qu'en province. » Et de ce point de vue, les hommes ne sont pas forcément mieux lotis que les femmes pour pouvoir accéder au marché parisien, puisqu'en moyenne un célibataire parisien va devoir emprunter plus de 224.000 euros pour vivre dans 44 m2...

more...
No comment yet.
Scooped by Femmes et Compagnie
Scoop.it!

Tahiti, ses îles et autres bouts du monde: 8 mars, journée de la femme

Tahiti, ses îles et autres bouts du monde: 8 mars, journée de la femme | Chez Femmes & Compagnie, la fête des femmes, c'est tous les jours | Scoop.it
8 mars, journée de la femme : Parlons un peu des vahine >>>
http://t.co/kjEUl7xcsY via @JulienGue
more...
No comment yet.