Je ne demande pas ici un éclaicissement du sens de la locution. Je la rencontre, comme tout lecteur d'articles anglophones sur le web, assez souvent, exprimant une interrogation mélée selon le contexte d'un mélange de colère, de surprise, voire de consternation.

Cependant, je me retrouve périodiquement ennuyé lorsqu'il m'arrive de traduire certains textes pour des interlocuteurs francophones, et linguee (contracté ou étendu) ne me donne que de piètres propositions, trahissant souvent le sens originel en terme de degré de violence verbale ou de registre de langage.

Comment la traduire en français ? (écrit ou oral)


Via Charles Tiayon