L’invention de la réalité (dir. Paul Watzlawick) | Cerveau intelligence | Scoop.it

« Le processus qui conduit à tomber dans un piège consiste à se laisser tromper 1) par certaines façons d’utiliser le langage qui, en apparence seulement, ont du sens, et 2) par certains types de raisonnement dont, en apparence seulement, la justesse semble évidente. On aboutit de cette façon à l’enfermement comme résultat de ce fait, ou processus psychologique, qui consiste à prendre des apparences pour des réalités. Par ce processus, parfois très complexe, ces apparences finissent par se mêler très étroitement au tissu que nous prenons pour notre réalité, de sorte qu’il ne semble plus possible d’adopter un point de vue à partir duquel leur justesse soit considérée comme une simple hypothèse. Dès lors, on prend des suppositions de départ pour des données, et l’idée même de les remettre en question n’est plus accessible. » (Gabriel Stolzenberg) ...


Via Claire Boutin, Jean-Philippe Dor