Comment développer le plaisir au travail en période de crise  ? | Centre des Jeunes Dirigeants Belgique | Scoop.it

Pour développer la motivation intrinsèque, il faut se centrer sur le contenu de l’activité quotidienne. On sait très bien aujourd'hui ce qui fait l'intérêt du travail : un certain niveau d'autonomie, des opportunités d'apprentissage et le sentiment d'appartenir à une équipe.

 

Notons que la satisfaction de ces trois attentes nécessite un minimum d’incertitude sur le résultat du travail. Il faut que tout ne soit pas joué d’avance. Pour pouvoir "mettre de soi-même" (autonomie) et développer un sentiment de maîtrise (apprentissage), il faut avoir le sentiment de relever un défi. Ces défis varient d’un métier à l’autre, voire d’une personne à l’autre.

 

Le rôle du management est alors fondamental, et consiste à faciliter le travail des équipes : orienter le choix des "défis", apporter les compétences adaptées, fournir le soutien et la reconnaissance au quotidien.

 

Pour résumer, en période de crise...

Une attention particulière doit être portée à l’intérêt du travail.

C’est le moment d’augmenter plutôt que de réduire les marges de manÅ“uvre : laisser les équipes gérer certaines incertitudes à leur manière ; les guider dans cet exercice.

L’entreprise peut faire des économies, sauf sur un point : la présence des managers de terrain auprès des équipes et leur pouvoir d'influer sur la vie quotidienne.

 

EXPERTS Qualité de Vie au Travail
Stratégie de Bien-être, Performance et Efficacité
Santé et Bien-être en Entreprise
http://www.csdeveloppement.com


Via EXPERTS Qualité de Vie au Travail - Stratégie de Bien-Être, Performance et Efficacité - Santé et Bien-Être en Entreprise