l'Argentine   a maniesté de l'intérêt pour diversifier ses exportations vers le Brésil et la Chine.Elle a aussi signalé aux Français les attractives occasions d'investissements dans le secteur vitivinicole sur son sol. Notamment un projet de plantations de vignes et d’arbres fruitiers dans la région de Mendoza, qui requiert un investissement d'un minimum de 600 000 dollars, ou le développement d’un complexe touristique viticole dans les hautes montagnes de Mendoza, pour un montant de 50 millions de dollars


Via Mirjana Martic