Cath PêleMêle Sur...
Follow
Find tag "MOOC"
2.2K views | +0 today
Cath PêleMêle Sur la planète Web
Infos du Web et des réseaux - Tutos
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Catherine MILLET from Time to Learn
Scoop.it!

Les MOOCs : révolution ou désillusion ?

Les MOOCs : révolution ou désillusion ? | Cath PêleMêle Sur la planète Web | Scoop.it

Parmi les défis auxquels l’université doit ou devra faire face dans les prochaines années figure incontestablement l’impact de la technologie sur les structures universitaires et le contenu des cours dispensés. En particulier, les  MOOCS – massive open online courses – ces cours en lignes « massifs » et « ouverts », provoquent de multiples interrogations. Reste à savoir s’ils représentent véritablement la révolution annoncée.
L’Institut de l’entreprise publie aujourd’hui un rapport sur le sujet


Via Frédéric DEBAILLEUL
more...
Thierry Curty's comment, October 13, 1:48 PM
J'ai conservé le lien ouvert, hésitant à partager. Là je me suis inscrit, j'ai téléchargé le document, je l'ai survolé...et il s'avère qu'il n'est rien de plus qu'un chant du cygne d'un professeur qui analyse la situation à l'aune du savoir contemporain sans prise en compte de l'avenir qu'il ne parvient pas à envisager tout en étant persuadé le faire.
michel verstrepen's comment, October 14, 12:54 AM
Thierry, il y a déjà un certain nombre d'indicateurs et de retours d'expérience qui permettent d'envisager les difficultés liées aux moocs dans l'avenir ... sauf à envisager une notion moins contemporaine du savoir ... à creuser ;-)
Thierry Curty's comment, October 14, 2:18 AM
C'est ce que je dis, et "envisager une notion moins contemporaine du savoir" est parfaitement adapté.

Les MOOCS sont l'avenir, mais ils ne sont que les MOOCS 1.0 dans un internet qui en est au stade du développement du téléphone en 1920 porté par des ordinateurs qui en sont au stade du développement des voitures en 1950.

A terme, même les diplômes vont disparaître. Ils sont la dernière barrière à la diversification caractéristique des sociétés évoluées.

Un diplôme n'est pas une preuve de compétences, mais l'expression des frontières de l'incompétence. Grâce au diplôme on ne matérialise pas ce que sait son porteur, mais ce qu'il ne sait pas et c'est en fonction de ça qu'on le choisit.

En soi, le concept en lui-même est absurde, parce que si vous avez un travail a effectuer et que vous le soumettez à un homme qui vous dit : "oui, je peux le faire", il n'a aucune raison de vous mentir, vu que s'il n'y parvient pas il ne dépassera pas la période d'essai. Et avec l'outsourcing, c'est encore plus flagrant.

Les MOOCS vont donc radicalement évoluer pour devenir non plus des "formations en ligne", mais des filières, des cursus, interactifs avec les écoles (du primaire à la Fac) qui n'existeront plus sous le modèle que nous leur connaissons aujourd'hui.

D'ici 30 ans "l'élève" n'existera plus, et ce quel que soit son âge. Depuis déjà longtemps bon nombre préfère le terme "apprenant", qui est plus vaste, "élève" étant parfaitement réducteur parce que consistant à suivre ce que le "maître" lui apprend. L'apprenant, lui, apprend ce qu'il veut. Ce n'est pas le maître qui distille une instruction restrictive, mais l'intéressé qui intègre une connaissance élargie.

Il faut tenir compte de l'explosion des capacités cognitives, de l'aisance des jeunes face à ce monde qui n'est déjà plus le nôtre. Des enfants de 12 ans donnent déjà des leçons à leurs profs d'informatique. Certains sont millionnaires à 6 ans pour avoir réalisé une application web.

Tout ceci ne vaut donc pas grand-chose, parce qu'analysé à l'aune de connaissances obsolètes sans projection d'avenir.

Pour envisager l'avenir, il faut se tourner vers le futur. Le passé n'est là que pour le souvenir et le présent ne fait que passer.

Et, surtout, il faut cesser de réfléchir à l'aune de ce que nous savons, mais réfléchir à l'aune de ce que les suivants sauront, qui est aussi différent pour le XXIème siècle que ce que ceux du XXème siècle savaient par rapport à ceux du XIXème.
Rescooped by Catherine MILLET from MOOC Francophone
Scoop.it!

Ecrire une oeuvre de fiction - Mooc Francophone

Ecrire une oeuvre de fiction - Mooc Francophone | Cath PêleMêle Sur la planète Web | Scoop.it
Ce cours a pour ambition de vous accompagner dans l'écriture du premier jet d'un roman. A l'issu du MOOC, vous aurez la possibilité de retravailler votre premier jet puis de le soumettre aux regards bienveillants des autres apprentis écrivains.

Via Vincent Datin
more...
Vincent Datin's curator insight, September 28, 2013 12:01 PM

8 semaines de court alternant vidéos et phases d'écritures

sarah's curator insight, September 28, 2013 6:17 PM

Très intéressant.

Catherine MILLET's comment, September 30, 2013 4:57 AM
super !!