caravan - rencont...
Follow
Find
32.7K views | +2 today
caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées
art actuel littérature science - TRANSDISCIPLINARITE - passages - entre la parole en/au vol - tracing transversal paths between disciplines & cultures www.caravancafe-des-arts.com/
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Top Stories | Metanexus

Top Stories | Metanexus | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

transcending networks ∞ transformational ideas at the intersection of religion, science, and society

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

KAGUYA taking around the landing site of the Apollo 15 by HDTV

KAGUYA (SELENE) taking around the landing site of the Apollo 15 by HDTV.

survol de la Lune par Kaguya avec les cratères Aristillus et Autolycos et enfin le site d'Apollo 15, proche de la crevasse Hadley et de la chaîne des Apennins. © Jaxa/NHK/YouTube

Exobiologie : la Lune ne serait pas nécessaire pour stabiliser la Terre

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/exobiologie-la-lune-ne-serait-pas-necessaire-pour-stabiliser-la-terre_34980/

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Political Art Timeline, 1945-1966: Postwar Art of the Left - G. Roger Denson

Political Art Timeline, 1945-1966: Postwar Art of the Left - G. Roger Denson | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

This is Part 2 of the Timeline of Leftist Social and Political Art. See Part 1, 1900-1944, on Huffington Post.

 

I might have justifiably started this timeline of political art with the year 1932, when Stalin's forced famine in the Ukraine killed 7 million people. Or 1933, when the first Nazi concentration camps at Orienburg, Dachau and Buchenwald opened. Or 1937, the year of the Japanese Rape of Nanjing. Sadly, as savage as their affronts to civilization are, none of these horrific events set precedents in history, nor generate an art of sustained protest and examination of conscience, comparable to the year 1945. 

(..)

1941-1944: Malgré leur mépris pour les «art dégénéré» des juifs (voir partie 1), la propagande nazie trouve que l'expulsion d'artistes et d'intellectuels juifs qui ont obtenu une reconnaissance internationale constitue une menace sérieuse. Tout le monde est assuré que le Reichinstitue la réinstallation des Juifs à l'Est, les nazis trouvent que la déportation et l'extermination des artistes internationalement reconnus et d'écrivains se déclenchera une alarme quand ils sont trouvés manquants. Pour le seul but de propagande, les nazis déportent les artistes du ghetto tchèque de Theresienstadt (Terezin en tchèque).

 

Médiatisées comme le «cadeau» que le Führer a donné aux juifs, le camp devient le site sur lequel des films de propagande sont faites à des erreurs d'impressionner le monde avec des scènes de Theresienstadt comme une colonie de bonheur et de santé des artistes juifs, poètes, écrivains et musiciens . Le camp est même temporairement embelli lorsque la Croix-Rouge nationale insiste pour être autorisé à inspecter le camp. Pendant la visite, des concerts et des lectures sont organisées pour les responsables de la Croix-Rouge. Après leur départ, le camp est reconvertie dans la station de manière misérable et infestée de maladies dans les camps d'extermination.

 

(...)

l. Comme Brecht dans les années 1930, Debord voit que  l'arme la plus puissante de l'artiste contre le conformisme est a  la «capacité à briser l'identification psychologique  des spectateursavec le héros, afin d'attirer le public dans l'activité en provoquant leur capacité à révolutionner leur propre vie. "
2011-12-01-4517KM.jpg

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Rencontre avec Barre Phillips - des expériences transcendantales dans la musique, hors la musique et des recherches en psychologie, philosophie

Rencontre avec Barre Phillips - des expériences transcendantales dans la musique, hors la musique et des recherches en psychologie, philosophie | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

Interview exclusive pour la revue Alias N°-1990

et vidéo - concert was filmed in early 2005 at Viennas famous jazz club Porgy & Bess

 

photo  Juan Carlos HERNANDEZ relevée sur

http://juancarloshernandezjazzphotographer.blogspot.com/2010/10/barre-phillips.html

 

Barre Phillips

The US bassist Barre Phillips at the AMR, Sud des Alpes, November 2006

 

http://www.caravancafe-des-arts.com/Journal-Alias-rencontre-avec-Barre-Phillips.pdf

 

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Focus - Après le livre, de François Bon et Pour un humanisme numérique, de Milad Doueihi - Newsletter du Magazine Littéraire

Focus - Après le livre, de François Bon et Pour un humanisme numérique, de Milad Doueihi - Newsletter du Magazine Littéraire | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

'la littérature n’a jamais visé à fabriquer des livres, mais des mondes" F. Bon

 

François Bon  et Milad Doueihi, deux auteurs pour nous réconcilier avec le livre numérique.Mais qu’en est-il de l’objet livre ?

Telle est la question que se pose François Bon. L’angle choisi par l’audacieux créateur du site Remue.net, qui fut l’un des premiers à publier des textes exclusivement en ligne, est moins large que celui de l’historien, mais non moins ambitieux : à partir d’une sorte de phénoménologie de l’utilisateur, il tâche de rendre compte de ce que deviennent la lecture, l’écriture, et même la littérature, lorsqu’elles « migrent » du papier vers un support numérique. Par une suite de clics aussi plaisants qu’autant de petites nouvelles, il témoigne ainsi d’une expérience qui trempe dans l’histoire littéraire des intuitions souvent justes. Par exemple, il observe que la lecture numérique est plus discontinue qu’avant ; mais il remarque aussi que l’éclatement de l’attention était déjà vrai avec un livre, quoiqu’il n’y fût pas inscrit... De même, il reconnaît que l’écran rétro-éclairé nous contraint de renoncer à la plaisante symbolique de la lampe allumée dans la nuit ; mais le corps ne trouve-t-il pas une compensation à se trouver enfin émancipé de la sacro-sainte table, ou de la position assise ? Toujours très suggestif, François Bon remarque souvent la pérennité de certaines fonctions. Ainsi, les nostalgiques du papier sont comme on sait très attachés à l’épaisseur du livre, mais c’est, dit-il, parce qu’ils ne sont pas encore sensibles à sa traduction verticale. Ceux qui sont nés avec le numérique naviguent déjà de haut en bas avec le même plaisir que nous d’avant en arrière. Cependant, les analyses les plus intéressantes sont encore celles qui montrent que le numérique fait de nous tous des éditeurs. En effet, chaque lecteur peut désormais déterminer à sa convenance les réglages du texte ; publier sur un blog sans avoir l’impression de trahir son intimité ; désarticuler le recueil des Fleurs du mal, dont l’ensemble en réalité fut toujours artificiel. En somme, François Bon rappelle que la littérature n’a jamais visé à fabriquer des livres, mais des mondes. Et dans le monde hybride qui commence, elle ne peut manquer d’avoir sa place. Il faut pourtant rendre justice aux sceptiques : ces analyses montrent que, le plus souvent, ce qu’on annonce comme révolutionnaire (la bibliothèque mondiale...) n’exprime que des rêves anciens, et que la révolution en cours se trouve dans des germes qui commencent à peine à pointer.

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

l'homme illustré des chroniques Martiennes .. Ray Bradbury | Books - vidéos - at home with Ray

l'homme illustré des chroniques Martiennes .. Ray Bradbury | Books - vidéos - at home with Ray | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

Ray Bradbury is one of those rare individuals whose writing has changed the way people think. His more than five hundred published works -- short stories, novels, plays, screenplays, television scripts, and verse -- exemplify the American imagination at its most creative.

Once read, his words are never forgotten. His best-known and most beloved books, THE MARTIAN CHRONICLES, THE ILLUSTRATED MAN, FAHRENHEIT 451 and SOMETHING WICKED THIS WAY COMES, are masterworks that readers carry with them over a lifetime. His timeless, constant appeal to audiences young and old has proven him to be one of the truly classic authors of the 20th Century -- and the 21st.

vid&os

Click on an image to see the video
Surrounded by Metaphors The Artistic Relationship Halloween Every Day


Ray's Basement Rejection…and Celebration Souvenirs of the Writing Life


Celebrating the Wilderness Bradbury on FROM THE DUST RETURNED Bradbury on THE MARTIAN CHRONICLES and DANDELION WINE


Bradbury on Favorites Bradbury on Short Stories Bradbury on FAHRENHEIT 451


Bradbury on Censorship/Television Bradbury on Education Bradbury on the Internet


Memorabilia [silent] Bradbury on Charles Addams More Memorabilia [silent]


Bradbury on MUGNAINI Firemen's Helmets

 

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Isaac Celnikier ( Et cela concerne, somme toute, l'humanité entière ...

Isaac Celnikier ( Et cela concerne, somme toute, l'humanité entière ... | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

Hommage à Isaac Celnikier

 

Né à Varsovie le 8 mai 1923, décédé à Ivry-sur-Seine le 11 novembre 2011.

 

Son témoignage

Paris, février 1993

J'ai fui Varsovie en novembre 1939.

L'occupation allemande était là depuis deux mois. L'horreur aussi.

Bourgades et villages juifs brûlaient. A Otvock ils fusillèrent 50 otages (dont l'écrivain Urke-Nachalnik) en les obligeant à manger leurs cheveux. Le chaos organisé dans le sang et le feu commença. je fuis avec ma mère et ma soeur vers Bialystok.

Avant de quitter Varsovie, fin octobre 1939, je revis Janusz Korczak.

Il n'approuvait pas nos départs. Il fallait, selon lui, rester sur place. Il croyait encore à la civilisation allemande. je ne sais pas s'il avait imaginé un instant que lui, ce Freud de la psychologie enfantine, ce grand pédiatre analyste et écrivain, ce symbole du Père juif inconnu, ramasserait de ses propres mains, dans l'enfer du ghetto de Varsovie, des centaines d'enfants agonisants pour finalement aboutir avec son orphelinat dans les fours de Treblinka.
La plupart de mes gravures et toiles évoquent certaines réalités très précises de ma vie. Le langage muet du trait, s'il peut transcender le vécu réel, demande parfois à être accompagné de la parole, non pour expliquer l'oeuvre, mais pour essaver de cerner une réalité qui nous paraitra toujours inexplicable, car là où il y a préméditation de génocide, il y a nécessairement destruction des traces et des preuves. Lorsqu'il s'agit de l'assassinat de notre peuple par un ennemi dont les seules vocations et pulsions vitales sont de donner la mort - même les preuves les plus tangibles sont systématiquement détruites.

Mes adieux à Janusz Korczak

Comment avouer que, pour rendre l'univers criminel - c'est de cela précisément qu'il s'agissait - il fallait commencer par tuer l'une des sources de la prise de conscience de l'homme éthique : le Juif.

Bialystok, où je me réfugiai fin 1939, tomba le 28 juin 1941, dès l'offensive allemande contre l'U.R.S.S. Le jour même, environ 1.000 juifs furent brûlés vifs dans la synagogue. je me terrais à une centaine de mètres de là.

En août 1941 fût formé le ghetto, avec les premiers déportés - «du samedi» et du «jeudi»- dont la plupart étaient des intellectuels juifs. En février l943, lors de la «Première Action», furent déportés environ 15.000 juifs. Des centaines se suicidèrent sur place. L'Action de février 1943 coïncida avec la défaite allemande à Stalingrad.

Mon évasion avec ma mère, ma soeur et Gina. Dispersion. Retour le 23 février pour retrouver vivantes ma mère et ma soeur. Au ghetto, Itskhak Melamed vitriola un Allemand qui en tua un autre. Les Allemands prirent 100 otages. Melamed se rendit volontairement pour les épargner. Il fût pendu et eux, fusillés.

Gina Frydman

En août 1943, déportation et massacre définitifs du ghetto de Bialystok, - environ 60.000 à 80.000 hommes, femmes et enfants, soit l'équivalent de la déflagration d'Hirochima - furent tués.
Les mécanismes de mise à mort allemands sont connus. Seule la descendance dépravée du nazisme peut encore vouloir replonger les nouvelles générations d'abord dans le mensonge, puis dans le crime. Et cela concerne, somme toute, l'humanité entière. ('..)

la suite sur  "témoignages"

 

image Révolte, 1983 - 1984, huile sur toile, 193 x 227

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Solidarités International - la quête de l'eau

Solidarités International  - la quête de l'eau | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

Aujourd'hui, 884 millions de personnes dans le monde n'ont pas accès à l’eau potable. Ce chiffre est énorme, et sans doute trop abstrait pour comprendre ce que cela représente dans le quotidien de millions de familles.

 

more...
No comment yet.
Rescooped by carol s. (caravan café) from arts visuels
Scoop.it!

Anselm Kiefer | Cela signifie que l’art est entéléchie, qu’il relève de l’union parfaite entre le matériel et le spirituel - L’art ...

Anselm Kiefer | Cela signifie que l’art est entéléchie, qu’il relève de l’union parfaite entre le matériel et le spirituel -  L’art ... | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

L’art survivra à ses ruines - Anselm Kiefer

Leçon inaugurale prononcée le jeudi 2 décembre 2010. Chaire de création artistique 2010-2011

Die Kunst geht knapp nicht unter

 

Par ailleurs, une autre contradiction est nécessaire à son existence. D’un côté, l’art doit être séparé de la « vie », de tout ce qui n’est pas Art, et, de l’autre, il doit pouvoir dépasser continuellement ses propres limites pour mieux aller braconner en des contrées étrangères – que celles-ci soient le kitsch, l’art populaire ou l’artisanat d’art. Il en reviendra toujours métamorphosé et chargé d’un fardeau informe, le plus souvent hideux ; mais ce fardeau lui permettra de se renouveler, de se fluidifier au moyen de procédés qui lui appartiennent, comme si l’art était en possession du solvant universel, de l’alkahest cher aux alchimistes, qui l’ont recherché en vain.

Actuellement cependant, nous avons l’impression qu’après avoir effectué sa razzia, l’art ne parvient plus à transformer son butin, au risque de devenir sa propre proie. Est-ce là la réalité, ou survit-il encore tapi en quelque lieu, tel l’underground ? Devons-nous considérer ce phénomène de plus près pour mieux en trier le grain de l’ivraie ? Le vent qui sépare le grain de l’ivraie aurait-t-il faibli ? Nous faut-il pour autant actionner les canons à vent et proclamer : « L’Art est mort. – Vive l’Art ! » ?

image " Anselm Kiefer, 20 jahre Einsamkeit (20 ans de solitude)."

voir aussi

http://www.francetv.fr/culturebox/marque-par-le-nazisme-le-plasticien-anselm-kiefer-expose-a-erstein-48901


Via mtrahan
more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Mouvements - les Moines Bouddhistes du temple shaolin - une chorégraphie étonnante - hors des pistes connues - SUTRA Con i monaci buddisti del Tempio Shaolin

lien via @MarinFavre

 

coreografia di
Sidi Larbi Cherkaoui
visual design
Antony Gormley
musica di
Szymon Brzóska
una produzione Sadlers Wells
co-produzione di Athens Festival,
Festival dAvignone,El Grec Barcelona, La
Monnaie di Bruxelles, Grand Theatre
Luxembourg, Fondazione Musica per Roma
e Tempio Shaoli

voir aussi

Uno dei più curiosi ed affascinanti appuntamenti inclusi nel vasto programma del Ravenna Festival è sicuramente quello del 17 luglio coi monaci buddisti del Tempio Shaolin, che presentano lo spettacolo “Sutra”, una produzione del Sadler´s Wells di Londra, realizzata con la collaborazione di alcuni fra i più prestigiosi teatri e festival del mondo, come l’Athens Festival, il Festival d´Avignone, il Festival Grec di Barcellona, il Theatre de La Monnaie di Bruxelles, il Grand Theatre Luxembourg, la Fondazione Musica per Roma, oltre che, naturalmente, lo stesso Tempio Shaolin.

Nello spettacolo, in scena al Pala De Andrè, convivono preghiera e lotta, statica meditazione da un lato e movimenti taglienti come lame dall’altro. E a dare la chiave filosofica e psicologica dell’arte che viene ampiamente profusa nello spettacolo, l’assoluto dominio del corpo attraverso lo spirito.

http://www.cartellone.emr.it/wcm/cartellone/news/2009/luglio/sutra.htm

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Monsanto poursuivi pour "biopiraterie" par l'Inde - LeMonde.fr

Monsanto poursuivi pour "biopiraterie" par l'Inde  - LeMonde.fr | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it
Le Monde.fr - Le semencier est accusé d'avoir mis au point une aubergine transgénique sans avoir demandé les autorisations.

C'est la première fois, en Inde, qu'une entreprise va être poursuivie pour acte de "biopiraterie", une infraction passible de trois années d'emprisonnement.
Monsanto, son partenaire indien Mahyco et plusieurs universités indiennes s'étaient associés en 2005 pour mener les recherches, avec l'appui de l'agence américaine de développement Usaid, favorable aux organismes génétiquement modifiés (OGM).

 

voir ausi

http://www.arte.tv/fr/1912794.html

http://www.combat-monsanto.org/

http://www.stop-monsanto.qsdf.org/

 

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Swapna Vora: Conversations with Raza at eighty five

Swapna Vora: Conversations with Raza at eighty five | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

 sayed raza nous a fait l'honneur de soutenir le projet "circulations" de caravan

http://www.caravancafe-des-arts.com/appel.htm

 

 

 

"Kuch nahi to kam se kam, (If nothing else, at least) I've seen the city of my dreams. I've looked at the nature of life itself, where I had not seen it before." This grand young man of Indian art sat surrounded by New York's glitterati and chatterati. He continued, "Why do journalists concentrate on the least important part of my life's work. The price? Yes, that is great but …."

 

Saffron Art has arranged an astonishingly replete retrospective of Sayed Haider Raza's work in New York. The paintings, many procured with great effort, cover 60 years of his evolution as an artist. Raza himself exclaimed that he was amazed and overwhelmed by their efforts. "Memories, forgotten work, more innumerable memories. How did they do it?" he said. They have shown tremendous effort and great skill in procuring these paintings." Deeply touched by this cooperative effort, he said they had picked the right ones, "Those which show my evolution as an artist. I myself am surprised that all this painting was possible in one lifetime, such a short period. This is a body of love." He added, "Sujata Bajaj and Saffronart have assisted so beautifully. Thanks, thanks."

 

"The themes of my work are nature, prakriti, the elements of nature which interact with each other. We have to understand, not like Renaissance work or Abstract Expressionism, we have to see it with the viewpoint of the 21st century. I have been working very hard for decades to understand these elements. Those five elements (ether, sky, fire, water, earth) are all present in my paintings."

"The world is small, it takes only 8 hours from Paris to New York. Everyone knows what is happening in this city or that, and whatever is happening anywhere affects all of us. And this is affecting human nature itself. Indian contemporary art is at a very great height and evolution for painters of very great quality are emerging and recognized by many everywhere."

Shanti

Raza said his favorite paintings were 'Maha Bharat', (2 separate words meaning 'Great India', not the epic), and 'Shanti' a somber, gentle painting of circles showing the black hole where all matter ends, and the white light portal from which everything is born again. The symbols are, one and all, from orthodox Tantric Hinduism. The Panch Tatwas, the Time and Space continuum, Shakti and Shiv, Purush and Prakriti are all there. "I studied with Brahmin priests of the highest caliber", he said reverently. "My teachers said, whatever is important, go there, go to that essence. This aspect in Souza, Gaitonde is very important. They go to the essence of things. There is nothing superficial."

 

image "Maha Bharat"

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

un incroyable phénomène sous-marin - à la dérive sous les eaux de l’Antarctique, cette colonne d'eau glacée gèle tout ce qui croise son parcours

un incroyable phénomène sous-marin - à la dérive sous les eaux de l’Antarctique, cette colonne d'eau glacée gèle tout ce qui croise son parcours | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

Hugh Miller et Doug Anderson, caméramen de la BBC sont parvenus pour la toute première fois à enregistrer des séquences d’un phénomène naturel désigné par les scientifiques sous le nom anglophone de "Brinicle".

Les images surprenantes montées en accéléré, présentent une structure gigantesque assimilable à une éponge de glace imbibée d’eau salée. Son aspect redoutable lui vaut le surnom de "doigt de glace de la mort". En effet, à la dérive sous les eaux de l’Antarctique, cette effrayante colonne d'eau glacée gèle tout ce qui croise son parcours, y compris la faune du plancher océanique.

voir aussi

http://www.maxisciences.com/antarctique/les-premieres-images-d-un-doigt-de-glace-de-la-mort-dans-les-eaux-de-l-antarctique_art18927.html

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

La collection Transversales/Fayard - Transversales

La collection Transversales/Fayard - Transversales | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

La collection Transversales/Fayard poursuit l’ambition de la revue Transversales Science/Culture et des ses fondateurs (Henri Laborit, Edgar Morin, René passet, Jacques Robin, Joël de Rosnay) pour rapprocher et décloisonner les savoirs, les disciplines, les approches, afin d’éclairer les enjeux cruciaux auxquels sont actuellement confrontées les sociétés humaines. Il s’agit de mettre en évidence les alertes qui se précisent, les risques qui leurs ont associés mais aussi les raisons d’espérer.

Le monde, les sociétés humaines sont entrées dans l’ère de l’information, une nouvelle ère marquée par la multiplication des interactions et la complexité. Désormais, comme le dit Edgar Morin, « nul problème humain ne peut être compris sans une pensée elle même complexe, multidimensionnelle ».

C’est cette multidimensionnalité que notre collection cherche à mettre en œuvre, en jetant un nouveau regard « transversal » sur les menaces écologiques, sociales et techniques et les nouvelles formes de coopération à l’oeuvre pour reconstruire l’espace politique, les nouveaux arts de vivre, les formes d’innovation centrées sur l’humain. Le pari de la collection est de s’adresser à un large public et de lui montrer par le traitement intégré de questions qui pouvaient lui paraître fragmentées et hors d’atteinte, qu’il est possible de devenir acteur de sa vie et de l’évolution du monde.

photo cs

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Ministry - Quick Fix (Higher Quality) with voice of W. Burroughs) WAKE UP !

Ministry - "Quick Fix" feat. William S. Burroughs

http://www.ugo.com/music/guest-appearances-quick-fix

Pioneering industrial band Ministry collaborated with several artists throughout their career, from Butthole Surfers vocalist Gibby Haynes on Jesus Built My Hotrod to (x). But in our eyes their coolest collab was with legendary Beat writer William S. Burroughs on a remix of their hit track Just One Fix. Entitled Quick Fix, the track features the aged Burroughs intoning apocalyptic prophecies about the future of the Earth over a classic Ministry background of grinding guitars, metallic percussion and unidentifiable noises. If you want to get your hands on the track, you need to hunt down the Just One Fix single, and you might want to get a copy of Naked Lunch while you're on a shopping spree. Burroughs also released an album at around the same time, accompanied by Nirvana's Kurt Cobain on guitar.

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Science et foi chrétienne | L'expérience de l'incomplétude Le scientifique et le théologien en quête d'Origine

Science et foi chrétienne | L'expérience de l'incomplétude Le scientifique et le théologien en quête d'Origine | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

Thierry Magnin

L'expérience de l'incomplétude

Préface de Basarab Nicolescu

Le scientifique et le théologien en quête d'Origine

L’évolution des connaissances scientifiques est souvent venue remettre en cause des représentations du monde (et de la place de l’homme dans l’univers) que véhiculent les religions. Parallèlement, les scientifiques ont largement évolué dans leur conception de la réalité et de la vérité. Alors qu’ils pensaient que les sciences donnaient directement accès au réel (vérité-correspondance), ils en sont venus davantage à une sorte de « vérité-cohérence » qui tente de décrire et modéliser des phénomènes mais pour laquelle le « réel en soi » reste inatteignable.
Les « commencements » mais aussi l'« Origine » toujours nous échappent. Ainsi en est-il pour le scientifique des commencements du monde, de la vie, de l’homme dans l’évolution. Voilà même que le physicien et le philosophe nous montrent ensemble que le réel ultime, le fond des choses étudiées par le scientifique, échappe aussi, à tout instant !

Cette « condition d’incomplétude » est abordée aussi bien pour le scientifique d’une part, que pour le croyant en recherche, d’autre part, chacun dans leur domaine propre. Elle ne signifie pas pour autant une défaite de la raison mais bien au contraire une ouverture au mystère du réel, de la vie, de l’homme.

 

 et vidéos et autres liens

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

nonfiction.fr- Arts et Sciences (32) : Années 1960 - Jean-Claude Risset

nonfiction.fr- Arts et Sciences (32) : Années 1960 - Jean-Claude Risset | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it
Revenons sur les rapports de la musique et des sciences, en la personne de Jean-Claude Risset.

 

voir aussi

http://www.ac-rennes.fr/pedagogie/musique/dswmedia/index_sud.html

Jean-Claude Risset - "Sud" (1/3)

http://youtu.be/RDsUypwnCQA

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Isaac Celnikier - Pratiques : Réflexions sur l'Art - Printemps 1999 - Presses Universitaires de Rennes

Isaac Celnikier - Pratiques : Réflexions sur l'Art - Printemps 1999 - Presses Universitaires de Rennes | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it
Site du peintre Isaac Celnikier...

rubrique "revue dePresse"

Pratiques : Réflexions sur l'Art N°6 - Printemps 1999 - Presses Universitaires de Rennes p.53

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

La RdR - La Revue des Ressources : La société du spectacle / The Society of the Spectacle (1973)

La RdR - La Revue des Ressources : La société du spectacle / The Society of the Spectacle (1973) | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

La société du spectacle est un film en noir et blanc de 1973 de Guy Debord basé sur son livre de 1967 du même nom. Il est le premier long métrage de Debord. Il utilise des images trouvées et détournées dans une critique radicale du marketing de masse et de son rôle dans l’aliénation de la société moderne.

 

Debord dit, en voix off, les thèses les plus significatives de son livre, sans le moindre ajout et sans la moindre explication. Il y développe une théorie de la spectacularisation de la société qui se trouve par là-même évidée de tout contenu, où " le spectacle est une guerre de l’opium permanente pour faire accepter l’identification des biens aux marchandises et de la satisfaction à la survie augmentant selon ses propres lois" (citation du film).

 

photo écran cs

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Les lieux retrouvés - Photos du voyage virtuel de Aaron Hobson

Les lieux retrouvés - Photos du voyage virtuel de Aaron Hobson | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

Dans le cadre de son projet "Cinemascapes", Aaron Hobson a réalisé une collection remarquable d’images prises à partir du service Google Street View puis retouchées. Ses représentations, révèlent les endroits les plus reculés de la Terre. Un portfolio qui a pour objectif de montrer la splendeur de ces lieux désolés et perdus dans l’oubli.

 

 

Google Street View Intro

http://aaronhobson.com/gsv1.html

 

 

http://aaronhobson.com/

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Can the Art of Victims and Collaborators Be Viewed Together? Par Roger Denson

Can the Art of Victims and Collaborators Be Viewed Together? Par Roger Denson | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it
Two paintings show us how identity and freedom are the central human conditions governing the quality of a life.

 

(..)Felix Nussbaum, en Allemagne et Shu Ogawara au Japon ont tous deux pratiqué le surréalisme pictural, avant la Seconde Guerre mondiale. Les deux recours au réalisme pour sa prestation de plus direct, des idées rationnelles et immédiate à la condition humaine après avoir constaté que leurs vies et les ambitions ont été contournées par des circonstances de guerre hors de leur contrôle. (..)

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Oscillations | Revue de sciences humaines et d’art

Oscillations | Revue de sciences humaines et d’art | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

 

"Oscillations" est une jeune revue de sciences humaines et d'art qui a pour ambition de faire vivre la transdisciplinarité au sein même de ses pages, non seulement en proposant des approches diversifiées pour chacun des thèmes choisis, mais également en tissant des liens ténus entre ses éléments scripturaires, graphiques et esthétiques - puisqu'une partie non négligeable de la revue est consacrée à la mise en image d’œuvres d'art. Le thème majeur du premier numéro: la transdisciplinarité.

 

A l'occasion de la parution du Numéro 0 de la revue de sciences humaines et d'art "Oscillations"

Conférence inaugurale

Basarab Nicolescu
SCIENCE, ART ET POÉSIE - INTERFÉRENCES TRANSDISCIPLINAIRES

Mardi 6 décembre 2011, 19h
Point Éphémère
200 Quai de Valmy (Canal Saint Martin)
75010 Paris
Métros Jaurès, Stalingrad, Louis Blanc

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Department of AYUSH - Inde - bibliothèque numérique du savoir traditionnel

Department of AYUSH -  Inde - bibliothèque numérique du savoir traditionnel | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

Department of Indian Systems of Medicine and Homoeopathy (ISM&H) was created in March,1995 and re-named as Department of Ayurveda, Yoga & Naturopathy, Unani, Siddha and Homoeopathy (AYUSH) in November, 2003 with a view to providing focused attention to development of Education & Research in Ayurveda, Yoga & Naturopathy, Unani, Siddha and Homoeopathy systems. The Department continued to lay emphasis on upgradation of AYUSH educational standards, quality control and standardization of drugs, improving the availability of medicinal plant material, research and development and awareness generation about the efficacy of the systems domestically and internationally.

 

voir aussi :

http://www.jaia-bharati.org/indiatoday/bd-medecin-trd.htm

L'INDE CRÉE UNE BASE DE DONNÉES POUR
PROTÉGER SA MÉDECINE TRADITIONNELLE

par Gavin Rabinowitz

NEW DELHI – Pendant des milliers d'années, les villageois indiens ont utilisé des extraits de margousier comme pesticide pour protéger leurs cultures. Mais lorsqu'une société américaine a breveté le procédé en 1994, l'Inde a engagé une décennie de batailles juridiques qu'elle a remportées et créé une base de données pour protéger ses connaissances.
Cette Bibliothèque numérique de savoirs traditionnels (TKDL) est destinée à recenser les remèdes traditionnels afin qu'ils ne soient pas présentés comme de nouvelles découvertes, explique V. K. Gupta, président du National Institute for Science Communication and Information Resources (NISCAIR).
« S'ils déposent des brevets (pour ces remèdes) en sachant qu'ils sont tombés dans le domaine public ici, c'est tout simplement inadmissible », souligne Shiv Basant, un responsable du ministère indien de la Santé. « Si des communautés les ont utilisés pendant des siècles, pourquoi devraient-ils être brevetés? »

Outre l'annulation du brevet pour le margousier, un arbre dont les graines sont connues pour leurs propriétés fongicides, l'Inde a également réussi à faire invalider des licences pour le curcuma, épice aux vertus antiseptiques et cicatrisantes, et pour un dérivé du riz basmati. Mais ce n'est qu'une infime part du problème. Selon une étude réalisée en 2003 par le NISCAIR, environ 7.000 brevets dans le monde sont basés sur des connaissances indiennes.
Si l'Inde ne prévoit pas de se lancer dans des batailles juridiques pour obtenir leur annulation, en raison du coût exorbitant que cela représenterait, les autorités espèrent que cette base de données évitera de futurs litiges.
« Si nous avons toutes les données dans le TKDL, nous n'aurons pas besoin de dépenser des millions de dollars », estime Ajay Dua au ministère du Commerce.

Il est par ailleurs actuellement difficile de prouver que des brevets déposés à l'étranger ne portent pas sur des innovations mais des connaissances souvent exportées par des exilés indiens. Ces informations sont largement disponibles en Inde, mais souvent dans des langues anciennes comme le sanscrit ou des langues régionales, le tamoul par exemple. Pour surmonter cet obstacle, V.K. Gupta a réuni un groupe de 150 experts en médecine traditionnelle, scientifiques, médecins, avocats et informaticiens chargés d'élaborer sa base de données numériques.
Plutôt que de traduire les manuscrits, ils ont répertorié les documents dans des classifications utilisées pour l'examen des brevets. Ces données seront mises à disposition dans plusieurs langues (hindi, anglais, allemand, français, japonais et espagnol) grâce à des logiciels de traduction spécialement mis au point. Plus de dix millions de pages ont déjà été téléchargées dans le système, qui devrait en contenir 30 millions d'ici fin 2006, précise V.K. Gupta.
Ces informations pourront être utilisées par les chercheurs dès que les protections technologiques et juridiques destinées à éviter une utilisation frauduleuse auront été mises au point.

La lutte contre le biopiratage n'est pas simplement une question de fierté nationale. Elle a également des enjeux financiers importants. Il en coûte plusieurs milliards de dollars et des années de recherche aux groupes pharmaceutiques pour lancer un nouveau médicament sur le marché, un coût qui est réduit si ce lancement est facilité par les connaissances traditionnelles.
En outre, l'un des objectifs du projet est de s'assurer que les populations locales bénéficient de l'éventuelle utilisation de leurs connaissances dans l'élaboration de ces produits. « Les pays en voie de développement réclament tous un partage des bénéfices », conclut Ayay Dua.

Sur le Net :
http://indianmedicine.nic.in

 

photo cs

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Tinariwen - Imazeghen N Adagh

Chanson du dernier album Imdiwan (companions) de Tinariwen +l0:l
Tinariwen était à Montréal le 5 mars 2010 à La Tulipe 20h
Images : "Algérie : Vue du ciel" par Yann Arthus-Bertrand
Images: oeuvres d'Ali Kichou

Paroles :

IMAZEGHEN N ADAGH ENKARAT TOMANAM
Touareg of the Adar, wake up! Rise up and show yourselves!

TOMANAM TISEMIL EMIL ITBATAN
Rise up and show yourselves openly, with sincerity

AYTMANIN MA DJAM D-IBASS TAKHDAMEN
My brothers, you have no more work! What does that mean?

DEL MOQAF WAN HA SEMEN TEKYADAM
All you can do is look on at this terrible situation

DAGH EL GHAHAD WA LAM IBASS TATTEFHAM
You don't even understand the confidence you possess

BDA TIRIKIN ED IMENAS ANNAYYAM
Once you rode upon the camel's saddle.

 ----------------------------------------------------------

Dominique Bertrand:

http://www.trouveurdor.com/

http://db.hautetfort.com/

 

"Tinariwen (en touareg : "ⵜâµâµ”ⵓ" ; du tamasheq, « les déserts », pluriel de : ténéré) est un groupe de musique, originaire de Tessalit au nord est du Mali, dans l'Adrar des Ifoghas.

Leur musique, assouf, qui signifie en tamasheq la solitude, la nostalgie, fait la synthèse entre le blues, le rock et la musique traditionnelle touarègue. C'est ce que l'on peut appeler le blues touareg, car comm...e le blues, il a été crée dans l'exil et la souffrance. Les deux leaders du groupe sont Ibrahim ag Alhabib « Abraybone » et Alhousseini ag Abdoulahi « Abdallah », mais il faut considérer Tinariwen comme une grande famille d'artistes touaregs, un mouvement culturel et un courant musical. Les Tinariwen ne constituent pas une formation figée, les artistes y participent à leur guise. Certains, comme Mohamed ag Itlal dit le «Japonais», contribuent à l'aventure grâce à leurs compositions, mais ne souhaitent pas venir faire les tournées mondiales."

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Laudatio de Basarab Nicolescu par Cristina Nunez, à la cérémonie de réception du tire de Doctor Honoris Causa à l'Université de Veracruz (Mexique)

Laudatio de Basarab Nicolescu par Cristina Nunez, à la cérémonie de réception du tire de Doctor Honoris Causa à l'Université de Veracruz (Mexique) | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

"Dans son livre récent Qu'est-ce que la réalité ?, publié en 2009, Basarab nous invite à aller au-delà de la science classique et de l'idéologie de la modernité, en procédant à une révision approfondie de la notion de réalité et de la philosophie du tiers inclus de Stéphane Lupasco. Il nous enjoint ainsi à dépasser la croyance que nous vivons dans un monde mécanique, déterministe et rationaliste, et il effectue une critique de la technoscience.
En affirmant dans le même temps la validité d'une chose de son contraire, Basarab Nicolescu nous confronte à la possibilité d'imaginer et de créer un monde de l’entre, et il nous fournit de cette manière des outils scientifiques et philosophiques indispensables pour affronter les grands défis de notre siècle.
Nous voyons donc comment, à travers son œuvre considérable et son action infatigable pour la promotion du dialogue entre les sciences, les arts et les traditions spirituelles, Basarab nous engage dans un profond processus de connaissance de nous-mêmes, comme condition nécessaire pour transformer notre monde et progresser dans la chaîne évolutive en tant qu'êtres humains. "(..)

 

-------------------

Quelques autres articles sur/de Basarab Nicolescu sur ce Blog :
Qu'est-ce que la réalité ? - Adonis - Banu - Nicolescu

Rencontre transdisciplinaire
Art - Religion - Mystique - Science
novembre 2010

http://caravancafe-art-actuel.blogspot.com/search/label/sciences%20de%20l%27%C3%A9ducation%20%20transdisciplinarit%C3%A9
Basarab Nicolescu - Dimensions of Reality

http://caravancafe-art-actuel.blogspot.com/2011/06/basarab-nicolescu-dimensions-of-reality.html
imagination imaginaire imaginal - Basarab Nicolescu

http://caravancafe-art-actuel.blogspot.com/2011/09/imagination-imaginaire-imaginal-basarab.html

Disciplinary boundaries

http://caravancafe-art-actuel.blogspot.com/search/label/sciences%20de%20l%27%C3%A9ducation%20%20transdisciplinarit%C3%A9

Basarab Nicolescu - Ilke Angela Marechal

http://caravancafe-art-actuel.blogspot.com/2011/06/basarab-nicolescu-ilke-angela-marechal.html

La vallée de l'étonnement -Rencontre Nicolescu - Camus

BASARAB NICOLESCU Aspects gödeliens de la Nature et de la connaissance

http://caravancafe-art-actuel.blogspot.com/2011/04/basarab-nicolescu-aspects-godeliens-de.ht

more...
No comment yet.