caravan - rencontre (au delà) des cultures - les traversées
36.6K views | +0 today
Follow
caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées
art actuel littérature science - TRANSDISCIPLINARITE - passages - entre la parole en/au vol - tracing transversal paths between disciplines & cultures www.caravancafe-des-arts.com/
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Centre Pompidou, Traces du sacré : entretien avec Eli Petel - ELI PETEL, MIGHT THIS THING BE Might This Thing be ? est réalisé à partir d'un rideau à franges à travers lesquelles on devine l'inscr...

Centre Pompidou, Traces du sacré : entretien avec Eli Petel - ELI PETEL, MIGHT THIS THING BE  Might This Thing be ? est réalisé à partir d'un rideau à franges à travers lesquelles on devine l'inscr... | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

L'énigme réside dans les multiples lectures de ces cinq signes, qui peuvent se lire de gauche à droite, ou inversement, comme le veut l'usage en hébreu. En effet, seules deux lettres sont représentées ici. La première, « Yod » est répétée deux fois, la dernière « Hé », trois fois.

Selon la combinaison envisagée, le sens serait soit dubitatif : « Cela sera-t-il ? », exprimant la fragilité de la foi, soit affirmatif : « Pour sûr, cela sera ! », qui laisse présager la possibilité d’une liberté. Or, il ne manque qu'une lettre pour transformer le sens. En ajoutant « Vav », l'inscription deviendrait YHVE, signifiant « Dieu », et sous-entendrait que la liberté n'est rendue possible qu'avec l'absence de Dieu. Mais son existence est bel et bien présente. En effet, « Vav » veut dire aussi « crochet » en hébreu, laissant ainsi l'interprétation en suspens.

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Centre Pompidou, Traces du sacré : entretien avec Yazid Oulab - soufi

Centre Pompidou, Traces du sacré : entretien avec Yazid Oulab - soufi | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

Yazid Oulab explique ses deux oeuvres exposéees dans Traces du sacré: Le souffle du récitant comme signe, 2003 et Sans titre, 2006 (couteau en peau de mouton)...

YAZID OULAB

" la goutte d'eau traduit la vibration"

 

LE SOUFFLE DU RECITANT COMME SIGNE

SANS TITRE

Vidéo sonore de 5 minutes, Centre Pompidou, Musée national d'art moderne de Paris.

 

La vidéo Le souffle du récitant comme signe est une méditation sur la mystique soufie, selon laquelle la poésie est la voie essentielle pour approcher les mystères. Des voix récitant une sourate font apparaître une simple figure : les fumées de l'encens, agitées par le souffle des orants, dessinent des volutes dont la cursivité évoque l’écriture. À propos de ce texte, l'artiste dit : «La sourate 3 du Coran est pour moi l'une des plus belles, elle rassemble le “halif ”, le “lem” et le “mim”, qui sont la transcription de la ligne, de la courbe et de la sphère. C’est la “sourate dédiée à Marie” qui porte en elle le verbe et lui donne forme. »

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Chaîne de sanjaymaharishi

Chaîne de sanjaymaharishi | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

des moments hors-monde ou le contraire ....

 

voir infos sur

http://caravancafe-art-actuel.blogspot.com/2011/11/mallikarjun-mansur-sings-raga-jaunpuri.html#links

more...
No comment yet.