caravan - rencont...
Follow
Find tag "poésie"
34.1K views | +2 today
caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées
art actuel littérature science - TRANSDISCIPLINARITE - passages - entre la parole en/au vol - tracing transversal paths between disciplines & cultures www.caravancafe-des-arts.com/
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by carol s. (caravan café) from PLASTICITIES « Between matter and form, experience and consciousness, the active plasticity of the world »
Scoop.it!

Tombeau pour un miaulement – Serge Pey : Revue Gruppen

Tombeau pour un miaulement – Serge Pey : Revue Gruppen | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

Serge Pey

 

TOMBEAU POUR UN MIAULEMENT
poésie provisoire

 

à paraître le 1er juin 2013 ...

 

Le poème appartient davantage aux réparations de l’éphémère et aux possibles des bifurcations qu’il contient, qu’aux inscriptions irrévocables des pierres tombales. Aucun poème n’est définitif. Aucun poème n’est arrêté, fixé ou réglé par son temps. Il est continué, poursuivi, tourmenté et harcelé en même temps par son lecteur et par son auteur.

Un poème est l’illustration majeure du «Ta Panta rei» d’Héraclite. On ne se baigne jamais deux fois dans les mêmes verbes. Les îles qu’il crée, dans ses remous dangereux, détournent son courant et créent les nouvelles mers où il vient boire.

Ainsi dans ce livre, où tous les textes sont inédits, certains ont modifié leur passé pour enfanter de nouveaux présents. Lorsqu’on retranche un mot ou que l’on change le temps d’une conjugaison, on crée un déplacement dans le mouvement de la pensée. Un poème n’est pas un souvenir  mais une proposition d’action dans la pensée.

 

----

..)

"Pas de statue pour le poète" (Serge Pey)
par Andreas Pfersmann

http://www.sergepey.fr/internationale%20du%20rythme/Andreas%20Pfersmann.html

Toute marche impose des haltes. Entre les sections de ce livre, des haltes poétiques, dues à des amarades de Serge Pey, attendent le lecteur. Halte ne signifie pas récréation. Plutôt re-création. Dans ces textes résonne en effet, de façon encore différente, l’écho d’une lecture fraternelle (ou sororale) des bâtons-poèmes.

 

Parfois on rencontre
un pied
de l’autre côté de la page
pour nous signifier
que l’on n’écrit pas
mais que l’on marche
et qu’il faut aiguiser nos crayons
au bout de nos souliers 38.

 

De l’autre côté de la page, de chaque page critique, d’autres haltes encore sont prévues pour le lecteur : Serge Pey l’y accueillera et lui tiendra compagnie. Si la glose demeure à jamais séparée du texte, du moins peut-elle l’enlacer, pour marquer sa solidarité avec le poète. Une telle mise en page, aux allures médiévales, risque d’indisposer les gens pressés qui, parmi les livres, préfèrent le galop de la chaise de poste à la patience de la marche. Ils voudront bien jeter la pierre à

Andréas Pfersmann


Via Gruppen , Marc Williams DEBONO (Plasticities Sciences Arts)
carol s. (caravan café)'s insight:

 

(..)

 

 

en écoute sur le site de serge Pey

http://www.sergepey.fr/audio/dewplayer/en_ecoute.html

.
Nous sommes cernés par les cibles,
Serge Pey & André Minvielle
1. Contre la torture électrique
2. Nous sommes cernés par les cibles

Les Diseurs de Musique,
Serge Pey, Michel Doneda, Lee Quan Nhin & Daunick Lazro
3. Toi qui défais le cercle

L’Evangile du Serpent, Serge Pey & J.P. Laffite
4. Litanie de la bonne mort
5. L’Apocalipsi delas serps
6. L’Apocalypse des Serpents

Nihil & Consolamentum, Serge Pey
7. Dédicace aux brûlés
8. Empalot

Complexe de la viande, Serge Pey & Laurent Dailleau
9. La vingt-cinquième heure

Allen Ginsberg à Toulouse, Serge Pey & Ginsberg
10, 11 & 12. Howl

Los Afiladores, Serge Pey & Juan Jimena
13. De la Ville et du Fleuve
14. Les Aiguiseurs de couteaux

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Edgar Morin à propos de notre mode de penser \Transdisciplinarité et complexité - Poésie

Edgar Morin nous parle de notre de notre façon de penser, il critique entre autre notre manie de compartimenter nos connaissances, ainsi que la sur-spécialisation, qui rend myope et empêche nos contemporains de pouvoir affronter et rendre compte des...

voir aussi

http://caravancafe-art-actuel.blogspot.fr/2012/09/edgar-morin-cloisonnement-complexite.html

autres liens et convergences

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

caravancafe - de l'art à l'autre

caravancafe - de l'art à l'autre | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

Blog du site caravancafé

 

Art / transdisciplinarité /transdisciplinarity

De l'art à l'autre - tracing path between disciplines & cultures

 rencontre des cultures

 

Actualité - évocations - transmission - diffusion -

Traverses Transdisciplinaires

 

voir aussi : le site et Projet "circulations" - appel aux artistes, écrivains chercheurs  ...

http://www.caravancafe-des-arts.com/

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

La vie, l’œuvre et le message de Djalâl ad-Dîn Rûmî (1207-1273)

La vie, l’œuvre et le message de Djalâl ad-Dîn Rûmî (1207-1273)...


Djalâl-ad-Dîn Rûmî (1207-1273), fondateur de la cérémonie du samâ des derviches tourneurs, fut aussi l'un des plus grands poètes mystiques de l'islam et demeure aujourd'hui encore un «maître d'éveil» reconnu par les soufis. Nous lui devons l'apport à la spiritualité de la notion de beauté, d'art, l'importance de la musique, de la danse et de l'amour.

http://www.editionsdurocher.fr/Djalal-ad-Din-Rumi_auteur_3567.html

 

 

 

Leili Anvar est Normalienne, agrégée et docteur en littérature persane, Maître de conférences à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales. Chroniqueuse sur France Culture (émission les "Racines du Ciel") et dans le Monde des religions ("Lettres spirituelles").

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by carol s. (caravan café)
Scoop.it!

Ossip Mandelstam, par Jean-Marie Barnaud

Ossip Mandelstam, par Jean-Marie Barnaud | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it
Pierre Alferi, quatre textes sur penser la litt¡rature...

 

" Maintenant, le brouillon détruit,
attentif, tu gardes en toi
la phrase (…)
étayée de son propre poids,
toute seule, paupières closes,
qui pèse sur le papier nu
comme un dôme sur le ciel vide ".

more...
No comment yet.