La vision aveugle - les perceptions des neurones miroirs chez la personne aveugle - voir dans l'invisible | caravan - rencontre (au delà) des cultures -  les traversées | Scoop.it

"voir dans l'invisible"

 

Certaines personnes perdent la vue, ne perçoivent plus les photons de lumière qui les frappent ou perdent les aires visuelles, le cortex visuel. Le cortex visuel a perdu la capacité de transcrire les images (..)

La personne "totalement"aveugle
Bien que les personnes soient persuadées qu'elles ne voient rien, qu'elles sont complètement aveugles, elles sont capables, de manière paradoxales, capables de voir ce qu'elles ne savant pas qu'elles voient.
Ce phénomène a pris le nom de vision aveugle et nous réinterroge sur la définition du terme voir

 

Vision aveugle
Il y a près de 40 ans (..) publiaient dans la revue Nature ce qui a plus tard été appelé vision aveugle...
elle s tendent le doigt dans la direction d'un point en devinant dans la bonne direction..
Elles saisissent correctement un objet... Elle se déplacent en évitant des objets ..

Mais aussi elles distinguent sans en être conscientes les émotions d'un visage..
Le dilatation de la pupille, la respiration, etc. montrent qu'elle perçoit une émotion...
sans savoir qu'elle voit.

Les systèmes miroirs du cerveau de la personne aveugle en train de regarder sont capables de mimer, de faire ressentir à la personne, l'expression de l'émotion qu'elle vont sur visage de l'autre.

 

De manière à priori étrange la réponse est plus rapide quand une photo est présenté dans leur champ visuel aveugle. (..)
Le traitement de l"image, la signification émotionnelle est plus rapide et intense, comme si la conscience retardaitl le partage des émotions.

 

"Le moi est plus vaste que le narrateur qui dit Je.

Autour et en dessous de l’île de ce narrateur conscient de lui-même, s’étend un vaste océan d’inconscient – fait de ce que nous ne savons pas ou que nous avons oublié.
Une vérité étonnante faite de brume et de brouillard et du fantôme non reconnaissable de la mémoire et du rêve – une vérité qui ne peut être tenue dans mes mains, car elle est toujours en train de s’envoler et de s’échapper, et je ne peux pas dire si c’est quelque chose ou rien.
Je la poursuis avec des mots. Même si elle ne peut être capturée.
Et parfois, de temps en temps, j’imagine que je m’en suis approchée.
Siri Hustvedt. La femme qui tremble."