28.02.13

L’Allemagne a donné son feu vert à l’exploitation du gaz de schiste, ce mardi 27 février. En Europe, la décision ne détonne pas. Deux pays ont déjà commencé les forages exploratoires : la Pologne et le Royaume-Uni. Dans ce dernier, des secousses sismiques avaient entraîné leur suspension, mais David Cameron, Premier ministre, a autorisé leur reprise en décembre dernier.

Parmi les autres pays européens, ceux qui ne se sont pas encore lancés, beaucoup sont emballés. L’Irlande, l’Autriche, les Pays-Bas, la Suède, le Danemark et l’Espagne se sont dit ouverts à l’exploration de leurs sous-sols. Mais la France, qui a interdit la fracturation hydraulique en juin 2011, n’est pas seule à jouer la carte de la prudence. En 2012, la Bulgarie et la Roumanie ont chacune pris un moratoire pour interdire cette méthode d’extraction. Les foreuses de Chevron ont quitté la Roumanie en avril dernier.


Via isa77_Jouarre