Enfouissement des déchets nucléaires à Bure: débat pour une poubelle éternelle | CAP21 | Scoop.it

Un « stockage » d’un million d’années

Il sert de lieu d’expérimentation (sur la résistance de la roche, les techniques de construction etc.) et de modèle du futur Cigéo (Centre industriel de stockage géologique des déchets radioactifs), projet d’enfouissement à proximité, qui prendrait environ 100 à 120 ans, des déchets nucléaires les plus dangereux (à moyenne activité et vie longue, et à haute activité, ou MA-VL et HA). Les déchets HA, actuellement à La Hague, ne seraient pas acheminés au Cigéo avant une soixantaine d’années, leur dégagement de chaleur étant encore trop élevé.

 

A l’issue de cette période de plus d’un siècle de dépôt à plusieurs centaines de mètres de profondeur de 80.000 mètres cubes de déchets nucléaires, les galeries seraient hermétiquement closes, pour une durée de l’ordre de plusieurs centaines de milliers d’années au million d’années (1)  (le terme de « stockage » est à cet égard douteux, pour une durée qui à l’échelle humaine avoisine l’éternité).


Via Résistances & Alternatives