Union Européenne,...
Follow
Find tag "pauvreté"
6.6K views | +0 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

J’écris d’en bas, de la partie effondrée de l’Espagne

J’écris d’en bas, de la partie effondrée de l’Espagne | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
En 2008, enceinte de huit mois, l’écrivaine espagnole Cristina Fallarás a été licenciée par le journal où elle travaillait comme sous-directrice. C’était le début du commencement de la débâcle d’un pays où sombrerait une grande partie de ses concitoyens. En novembre 2012, Cristina a reçu une lettre de la banque : pour cause de non-paiement, celle-ci a démarré une procédure d’expulsion. La lauréate du prix Hammett 2012 du meilleur roman policier en langue espagnole décrit ici cette chute : «Raconter nous sauve», dit-elle, et elle détaille l’angoisse de ceux qui sont broyés par le système. Après avoir dû rendre les clés de son appartement le 25 juin, elle est aujourd’hui provisoirement hébergée chez un ami.

Je m’appelle Cristina Fallarás et je suis devenue l’expulsée la plus médiatisée d’Espagne. J’aurais préféré parler d’autre chose, mais l’époque et le pays imposent ce genre de sujet. Le mardi 13 novembre de l’an dernier, à 19 h 40, quelques heures avant le début de la deuxième grève générale de l’année en Espagne, un individu de la 20e chambre de Barcelone a sonné à la porte de mon appartement de la place Universidad. On entendait déjà les hélicoptères de la police, et les pétards des premiers piquets de grève qui mettaient toujours chez nous un petit air de fête. A l’instant précis où mon fils Lucas a ouvert la porte et dit «Maman, c’est un monsieur», j’ai cessé, je ne sais pas encore pour combien de temps, d’être écrivaine, journaliste et éditrice, pour devenir une expulsée qui pouvait témoigner par écrit, et argumenter devant une caméra. Un récit en direct, à la première personne, c’est pratique et ça fait mouche. La Sainte Trinité du journalisme : objet, sujet et analyse, trois en une.

Maintenant, lecteur, imaginez un terrain aussi grand qu’un pays, une surface genre pampa.

Arrêtez tout et allez-y, imaginez.

On y est ? Bon, alors regardez cette crevasse énorme, implacable et brutale, comme creusée par l’ongle d’un dieu déchirant la terre, elle coupe cette surface en deux. De la crevasse émane une haleine glacée, celle des Parques. Regardez encore : non moins soudainement une de ces deux parties (décrétons, pour des raisons sentimentales, qu’il s’agit de la partie gauche) s’effondre dans l’abîme et s’immobilise, suspendue dans le noir, entraînant tous ses habitants dans sa chute, stupéfaits, ahuris. Et rongés par la culpabilité.

L’autre partie de cette terre que vous avez imaginée, et que nous appellerons Espagne, est restée en haut, craignant d’encourir le même sort, l’attendant même, mais sous une forme moins grave : coupes claires dans les domaines de la santé, de l’aide sociale, des droits récemment acquis par les femmes, baisses de salaire… Leur mécontentement est compréhensible. Mais, en moins de temps que n’a mis le pays à déclarer que sa démocratie était aussi indestructible que frimeuse, les habitants du bloc effondré se sont vus privés de tout. Pour les rognures dont on a privé ceux d’en haut, ils donneraient volontiers santé et avenir....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Des millions d’Européens plongent dans la pauvreté

Des millions d’Européens plongent dans la pauvreté | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La classe moyenne a été durement touchée en 2012 par le chômage et l'austérité. La pauvreté concerne désormais des groupes sociaux préservés jusqu'ici.

 

Etranglés par le chômage et la rigueur, des millions d’Européens ont basculé cette année dans la pauvreté qui frappe les classes moyennes, ébranle la cohésion sociale et atteint des groupes jusque-là préservés comme les femmes et les enfants."Le trou noir est de plus en plus grand", s’inquiète Mercedes Gonzalez, une Espagnole de 52 ans qui, avec moins de 800 euros par mois, se bat pour assurer le quotidien d’une famille au chômage à Fuenlabrada, en banlieue de Madrid.

En juillet, elle touchait encore, comme son mari, une aide gouvernementale de 426 euros, aujourd’hui réduite à 360 euros. "Pendant ce temps, la nourriture et les factures augmentent avec la hausse de la TVA" depuis septembre, raconte-t-elle.

"Les choses vont de mal en pis, nous sommes asphyxiés": la lassitude perce dans la voix de cette petite femme bourrée d’énergie, vendeuse au chômage dont le mari, charpentier, et deux des trois fils adultes sont eux aussi sans emploi.

 

L’Espagne, quatrième économie de la zone euro, affiche les ingrédients d’une crise sociale majeure: un quart des actifs au chômage, une politique d’austérité historique, des coupes implacables dans l’éducation et la santé, des milliers de familles surendettées jetées à la rue.

Dans ce pays, où deux petits propriétaires menacés d’expulsion se sont suicidés récemment, comme en Grèce ou en Italie, deux autres pays du sud de l’Europe minés par la récession, la crise parfois vire à la tragédie...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'Europe va-t-elle couper les vivres à ses pauvres ?

L'Europe va-t-elle couper les vivres à ses pauvres ? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Réunis à Bruxelles, les dirigeants européens vont négocier le budget communautaire pour la période 2014-2020. En jeu, notamment : le montant de l'aide alimentaire aux plus démunis.

 

Les hasards du calendrier ont parfois du bon. Trois jours après l’attribution du prix Nobel de la paix à l’Union européenne (UE), le 12 octobre 2012, les principales associations caritatives françaises avaient trouvé le symbole idéal pour relayer leur mobilisation. Côte à côte lors d’une conférence de presse, le Collectif des banques alimentaires, la Croix-Rouge, les Restos du cœur et le Secours populaire ont appelé à la mobilisation pour «sauver l’aide alimentaire européenne». Dans une Union en plein marasme économique, l’enjeu est de taille : chaque année, 18 millions d’Européens se nourrissent grâce au Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD), né en 1987.

Mais, déjà en sursis depuis l’an passé, le dispositif pourrait être nettement amoindri à partir de 2014, en raison d’une fronde de quelques pays de l’Union. «L’aide alimentaire ne peut pas être cassée au moment où l’Europe en a le plus besoin», alerte Olivier Berthe, président des Restos du Cœur. «Sinon, les gens vont finir par désespérer de l’UE», abonde Alain Seugé, président de la Fédération française des banques alimentaires.

 

Qu'est-ce-que le PEAD ?

Il y a vingt-cinq ans, Jacques Delors, alors président de la Commission européenne, met en place le Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD). A l'époque, il s’agit d’utiliser les surplus de la Politique agricole commune (PAC) pour distribuer des repas aux plus démunis. Aujourd’hui, le PEAD profite à 18 millions de personnes dans 20 pays de l’UE. Parmi les principaux bénéficaires, avec la Pologne et l’Italie, on retrouve la France.

Sur les 480 millions d’euros dotant le PEAD en 2011, 72 millions ont été redistribués dans l’Hexagone, soit environ 130 millions de repas...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

INFOGRAPHIE • Espagne : une extrême pauvreté

INFOGRAPHIE • Espagne : une extrême pauvreté | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Le dernier rapport de Cáritas Espagne (le Secours catholique), “Inégalités et droits sociaux”, rendu public le 20 mars 2013, est alarmant. “C’est une photographie très sombre de la crise actuelle”, commente le quotidien El País. En effet, 6,4 % des Espagnols vivent désormais dans une situation d’extrême pauvreté – moins de 305 euros par mois de revenus.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Un quart des Européens menacés de pauvreté ou d'exclusion sociale

Un quart des Européens menacés de pauvreté ou d'exclusion sociale | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
En 2011, les risques de pauvreté et d'exclusion sociale ont augmenté pour les Européens, contrairement aux objectifs de la stratégie Europe 2020 de réduire le taux de pauvreté de 25%.

 

En 2011, les risques de pauvreté ou d’exclusion sociale ont touché 119, 6 millions de personnes, soit 24 % de la population de l’UE, selon les données publiées par Eurostat, lundi 3 décembre. En 2010, ce taux était de 23, 4 %. Presque un quart de la population européenne souffre donc d’au moins un des symptômes d’exclusion, retenus par Eurostat : un revenu inférieur à 60 % du revenu médian (qui sépare la population en deux parties égales), un manque de ressources empêchant un niveau de vie décent, ou encore une situation de sous-emploi. L’Est de l’Europe est le plus exposé, avec 49 % des Bulgares, 40 % des Roumains et des Lettons, 33 % des Lituaniens et 31 % des Grecs et des Hongrois. En revanche, la République tchèque, les Pays-Bas, le Luxembourg et l’Autriche connaissent les taux de pauvreté les moins élevés, entre 15 et 17 %.

 

« Il convient de noter que le taux de risque de pauvreté est une mesure relative de la pauvreté et que le seuil de pauvreté varie considérablement selon les États membres », précise Eurostat. Si l’on considère le revenu total disponible, comprenant donc les aides sociales, la Bulgarie, la Roumanie, l’Espagne et la Grèce ont les proportions les plus fortes de populations en situation de « pauvreté monétaire », entre 21 et 22 %, contre une moyenne européenne de 17 %...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Repas imaginaire du Secours populaire pour défendre l'aide alimentaire européenne | Humanite

Repas imaginaire du Secours populaire pour défendre l'aide alimentaire européenne | Humanite | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Trois tables, des chaises et des assiettes vides: le Secours populaire a organisé mercredi au départ de la manifestation contre l'austérité à Paris une action de "Air food" avec un repas imaginaire pour défendre le Programme européen d'aide aux plus démunis (PEAD).

Sur le principe des manifestations de "Air guitar" où des particuliers font semblant de jouer de la guitare, les participants à cette action de Air food ont fait semblant de manger, pour souligner ce qui pourrait arriver en cas d'arrêt du PEAD.

Le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault a participé quelques instants à l'événement, avant le départ de la manifestation syndicale, a expliqué Pascal Rodier, secrétaire national du Secours populaire, en charge des questions européennes. "Le PEAD nourrit jusqu'à présent 18 millions d'Européens (dont 4 millions de Français) soit 40% de ceux qui pourraient y prétendre", a précisé Pascal Rodier.

Ce programme, qui permet de distribuer des repas aux personnes dans le besoin, via les associations (en France, Le Secours populaire, les Banques alimentaires, les Restos du Coeur et la Croix-Rouge), est en sursis depuis que l'Allemagne a réclamé en 2011 la fin du financement communautaire du PEAD, arguant que l'aide sociale relevait des Etats et non de l'Union européenne (UE).

Les 22 et 23 novembre, le Conseil européen des Chefs d'Etats, réuni à Bruxelles, doit décider de l'avenir de cette aide européenne alimentaire après 2013...

more...
No comment yet.