Union Européenne,...
Follow
Find tag "euro2012"
6.6K views | +0 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

En Pologne, l’Euro n’aura pas fait que des heureux

En Pologne, l’Euro n’aura pas fait que des heureux | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Bread not Games " (" Du pain et non des Jeux "), l'inscription s'étalait en grandes lettres en face du stade flambant neuf de Varsovie, quelques heures avant le match d'ouverture de l'Euro, vendredi 8 juin. Un coup de peinture blanche a rapidement recouvert l'affront mais n'a pas dissipé toutes les critiques dans une Pologne à l'unisson derrière son Euro.Deux jours plus tard, le collectif "Du pain et non des Jeux" réunit environ 800 contestataires à Poznan. "Le noyau de notre comité est formé d'anarchistes et de socialistes mais regroupe aussi des travailleurs des secteurs du soin ou de la petite enfance et d'associations de locataires", décrit Magdalena Malinowska, l'une des leaders du collectif. Minoritaires, ces groupes n'en soulèvent pas moins des questions intéressantes sur l'organisation et la nature même d'un spectacle sportif. Elzbieta Korolczuk en représente une des composantes féministes : "Il n'y a pas eu de discussions publiques. L'idée d'une sorte de plan Marshall pour la Pologne a triomphé et nous n'avons pas réalisé ce que ça allait réellement coûté"....

..A Poznan, la facture de la rénovation du stade s'élève à près de 713 millions de zlotys (167 millions d'euros). "Au départ, le montant annoncé était d'environ 100 millions d'euros, se désole Magdalena Malinowska. La ville de Poznan possède un budget de 20 millions de zlotys consacré à la promotion de son image. 18 millions ont été consacrés à la fan zone qui accueille les supporteurs." "Il y a un déséquilibre entre l'argent destiné à la politique sociale et l'argent investi pour le foot. Si vous dépensez autant pour le sport, il n'y a plus d'argent pour le social", confirme Wanda Nowicka. "A Varsovie, quinze écoles ont fermé, des coupes budgétaires ont tranché net dans la culture et la petite enfance. Seulement 2 % des enfants de moins de 3 ans ont une place en crèche en Pologne", argumente la militante féministe Elzbieta Kolorczuk...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Allemagne-Grèce en quart de finale : la crise sur le terrain de l'Euro

Allemagne-Grèce en quart de finale : la crise sur le terrain de l'Euro | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
 
La Grèce contre l'Allemagne, que l'affiche footballistique est belle en pleine crise de la zone euro ! Impossible de ne pas sentir l'arrière-goût de politique sous ce quart de finale de l'Euro 2012 qui se joue ce vendredi soir, expose Pascal Boniface, le directeur de l'IRIS qui commente la compétition sur le Plus aux côtés de Pape Diouf..

 

Le 22 juin, la Grèce va connaître un rare sentiment d’unité nationale qu’elle n'avait pas connue depuis longtemps. Oubliées les querelles politiques, dépassés les déchirements sociétaux, le pays tout entier sera uni vers un objectif commun et majeur : faire mordre la poussière à l'Allemagne.

Il ne s'agira pas d'obtenir un nouveau prêt par force, ni d'envoyer balader les négociateurs allemands, il s'agira simplement de laver l'honneur d’une nation sur un terrain de football.

Bien sûr, l'Allemagne est favorite. La victoire n'en serait que d'autant plus belle. L'intérêt du sport c'est qu’au coup d’envoi les deux équipes sont à égalité, quel que soit leur niveau supposé. En fait David fait souvent mordre la poussière à Goliath. Le PNB ou la taille de leur population ne déterminent pas le talent. Le soft power que procure la compétition sportive n'est pas dépendant des critères du hard power.

Depuis l'éclatement de la crise de la dette grecque, c'est peu dire si les relations ne se sont pas tendues entre Berlin et Athènes. Elles sont présentées aux extrémités de l'échiquier européen : la vertueuse, rigoureuse et opulente Allemagne et la Grèce fraudeuse, dépensière, bordélique et au bord de la faillite....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'heure de gloire de la Pologne

L'heure de gloire de la Pologne | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Les Polonais donnent le coup d'envoi du championnat d'Europe de football dans des stades flambant neufs.

Pour Newsweek Polska, cette compétition co-organisée avec l'Ukraine est l'occasion de montrer le nouveau visage du pays, même s'il y a encore des progrès à faire. Par Tomasz Lis.

 

J'avoue que je pense à ce match depuis des années. J'imagine ce moment. Le coup d'envoi du championnat vient d'être donné. On est le 8 juin, il est 17h57 au stade national de Varsovie. Les équipes de la Pologne et de la Grèce entrent sur le terrain. Le stade est en effervescence. Je vois nos onze gars qui sont sur le point de fouler la pelouse. J'entends cet hymne, chanté par cinquante mille gorges, j’ai la chair de poule. Allez les blanc et rouge!...

 

Mais la fête n'aurait pas lieu non plus sans le succès sans précédent de la Pologne. Un succès sans lequel l'idée d'organiser un championnat en Pologne et en Ukraine relèverait d’un rêve fou. Quelle en est la clé ? Pour faire court, c'est celle d'avoir saisi l'occasion qui nous a été donnée par (barrer la mention inutile): Dieu, le destin, l'histoire. Je vous prie de bien noter la formule : “Nous avons saisi l'occasion”. C'est en effet une forme de dérogation de la nature. Ainsi, les Polonais ne gâchent pas leur chance, ils ne gaspillent pas l'occasion, mais en profitent à merveille, ils n’enterrent pas les talents bibliques, mais les multiplient. On parle ici de NOUS, LES POLONAIS !

Dans les jours qui ont suivi la catastrophe de Smolensk, j'avais vraiment peur...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Euro 2012 de football - L'Euro peut-il adoucir la crise de la dette?

Euro 2012 de football - L'Euro peut-il adoucir la crise de la dette? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le tableau des demies rassemble trois économies endettées et le chantre de la rigueur en Europe. Le résultat final aura un léger impact. Et si l'un des pays fragiles gagnait ? Cela aurait des conséquences sur les marchés boursiers.

Pas autant qu'on ne pourrait l'imaginer.

 

Allemagne, Portugal, Espagne et Italie. Quand on dresse la liste des pays qualifiés pour le dernier carré de l'Euro 2012, difficile de ne pas faire un lien avec la situation économique actuelle de l'Europe. Une nation forte (l'Allemagne), adepte de la rigueur, et trois autres en crise, l'anecdote prête à sourire. Peut-être tout autant que le très symbolique quart de finale disputé entre la Nationalmannschaft et la Grèce (4-2).

Dans une étude appelée "Soccernomics", plusieurs économistes férus de foot annonçaient avant l'Euro qu'une victoire de l'Allemagne, de l'Italie, des Pays-Bas ou de la France serait bénéfique pour leur économie nationale. La performance de ces quatre pays, jugés "stables" mais proches "de la ligne rouge", avait vocation à entretenir une micro-dynamique positive sur leur marché boursier avec un léger impact sur le reste du continent. C'est râpé pour la France, pourtant décrite comme le meilleur vainqueur possible d'un point de vue économique, et les Pays-Bas. Restent l'Allemagne et la Squadra Azzurra donc, même si l'Italie est un peu moins bien lotie en raison de sa dette publique proche des 1900 milliards d'euros (120% du PIB) et de ses nombreux emprunts.

Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, une victoire finale de l'Espagne ou du Portugal, deux pays fortement touchés par la crise, ne serait pas réellement bénéfique. Toujours selon l'étude "Soccernomics", ces deux nations sont déjà aidées par d'autres pays d'Europe et l'impact serait maigre. En tout cas, il ne serait pas de nature à faire de miracles. La confiance en la nation reviendrait certes, comme ce fut le cas pour la France 1998 et le mythe "black-blanc-beur".....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

VU D'INDONÉSIE • Le foot, dernier rempart contre la barbarie

VU D'INDONÉSIE • Le foot, dernier rempart contre la barbarie | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Alors que l'Euro 2012 s'ouvre ce soir à Varsovie, l'écrivain, poète et chroniqueur de football Sindhunata clame dans un texte aux accents lyriques son amour du ballon rond, dernier refuge de la poésie depuis l'horreur d'Auschwitz.

 

Au milieu du tapage de l'Euro 2012 en Pologne, Auschwitz ne doit pas être oublié. Heureusement, plusieurs sélections, dont celle d'Allemagne, se sont rendues en pèlerinage dans ce camp d’extermination sous la conduite de Wolfgang Niersbach, le président de la Fédération allemande de foot (DFB).

Ainsi s'exprime Niersbach. "Face à cette infamie humaine, produit d’une histoire sombre, nous devons toujours nous souvenir du message de notre ancien président, Richard von Weizsäcker : 'Celui qui ferme les yeux sur le passé sera aveugle au présent.'" On est bien forcé d’admettre qu’Auschwitz est l’échec absolu de la philosophie des Lumières qui passait jusque-là pour l’apothéose de la raison éclairée de la civilisation moderne occidentale. Selon le philosophe de l’école de Francfort Theodor Adorno, "toute culture après Auschwitz n’est qu’ordure".

Pourquoi ? Parce qu'à Auschwitz sont apparus la vanité et le néant absolus d’une culture qui prétendait se battre pour l’humanité. Adorno affirme même qu’écrire de la poésie après Auschwitz est un acte de barbarie. Est-ce vrai qu’après Auschwitz il ne peut plus y avoir de poésie ? Non ! Il nous reste encore un espace poétique, à savoir le monde du foot. De même que la poésie est un fruit culturel, le foot est un monde ludique culturel dans lequel les enfants que nous sommes doivent faire preuve de noblesse, d’honnêteté et se montrer beaux joueurs. Le foot est aussi un monde d’humanité où tout est traité à égalité, le noir comme le blanc. Je pense qu’il n’y a pas d’autre monde où le racisme et le fanatisme sont combattus avec autant de détermination, et s’ils surgissent, la sanction est extrêmement sévère...

more...
No comment yet.