Union Européenne,...
Follow
Find tag "armement"
6.7K views | +1 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

LITUANIE • Par crainte de la Russie, le pays réinstaure le service militaire

LITUANIE • Par crainte de la Russie, le pays réinstaure le service militaire | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
De peur d'être la prochaine cible de Moscou, la Lituanie a décidé de remettre en place le service militaire pour 3 500 jeunes Lituaniens chaque année.

 

Désormais, la Lituanie va appeler chaque année 3 500 jeunes de 19 à 26 ans sous les drapeaux pendant neuf mois. La décision de rétablir le service militaire, abrogé en 2008, a été dictée, explique la présidente, par "l’environnement géopolitique actuel".

Le conflit en Ukraine alimente les craintes. La Lituanie et les deux autres pays baltes redoutent d’être la prochaine cible de Moscou. La Russie n’a jamais apprécié l’adhésion de ses ex-vassaux à l’Otan et l’UE et multiplie ces derniers temps les provocations. Les chasseurs de l’Otan ont décollé 150 fois en 2014 – trois fois plus qu'en 2013 – pour accompagner des aéronefs militaires russes volant à proximité de l’espace aérien balte transpondeur éteint [pour échapper aux radars].

 

Dans ces conditions, l’armée lituanienne, en sous-effectif criant, doit se refaire une santé. Certaines unités ne sont pourvues qu’à hauteur de 6 %. L’armée cherche donc à recruter 300 professionnels cette année. "Une goutte d’eau dans l'océan", pour l’analyste du site d’information Delfi, "quand on connaît la fréquence des agressions russes et l’ampleur du financement et de la modernisation de son armée."

"Les menaces pour la sécurité du pays existent déjà", relève l'analyste, pour qui les 3 500 appelés par an ne sont pas suffisants. Il faudrait donc que le pays revoie dès aujourd’hui son accord pour financer seulement à l’horizon 2020 le secteur de la défense à hauteur de 2 % du PIB, estime le site d'information...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Pas d'austérité pour l'armée

Pas d'austérité pour l'armée | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Frégates, blindés, chasseurs-bombardiers et sous-marins… Alors que les citoyens se serrent la ceinture, la Défense échappe aux coupes budgétaires. A la grande satisfaction des Etats fournisseurs — Allemagne et France en tête. Extraits.

Par Claas Tatje, de Die Zeit.

 

L’homme a en tête la liste des commissions du ministère grec de la Défense : près de 60 avions de combat de type Eurofighter, pour peut-être 3,9 milliards d’euros. Des frégates françaises pour plus de 4 milliards, des patrouilleurs pour 400 millions ; et la modernisation nécessaire de la flotte hellène existante coûterait à peu près autant.

A cela s’ajoutent les munitions pour les chars lourds Leopard, et il faut aussi remplacer deux hélicoptères Apache de fabrication américaine. Ah oui, et ça serait bien aussi de s’acheter des sous-marins allemands, pour un montant total de 2 milliards d’euros.

Ce que débite notre homme dans un café d’Athènes a l’air absurde, mais il a ses entrées au ministère grec de la Défense. Un Etat au bord de la faillite, qui ne tient que parce qu’il est soutenu à coups de milliards par l’Union Européenne, veut procéder à un achat massif d’armements ?...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Syrie : l’UE au bord des armes

Syrie : l’UE au bord des armes | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Après deux ans de conflit, Paris et Londres sont prêts à briser l’embargo pour aider la rébellion.

 

C’est décidé : à la veille du second anniversaire du déclenchement de la révolution syrienne, Paris et Londres ont fait part de leur volonté de livrer des armes aux rebelles, s’il le faut en s’affranchissant de l’embargo imposé par l’Union européenne dans ce domaine. Une initiative qui pourrait intervenir assez rapidement, les deux capitales allant demander que la réunion sur le maintien ou non de cet embargo sur les armes, prévue fin mai, «soit avancée», peut-être même avant la fin du mois. «Les modalités de cette levée de l’embargo sont à définir en urgence. C’est lorsqu’il mesurera qu’il ne peut survivre par la force des armes que Bachar al-Assad bougera ou que la situation bougera sans lui», écrivait jeudi Laurent Fabius dans Libération.L’UE a réagi hier en assurant qu’il était «possible» de discuter «sans délai» de l’opportunité de lever cet embargo qui interdit à ses membres toute livraison d’armes.

 

La décision de livrer des armes à la rébellion est-elle un tournant ?

Jusqu’à présent, nombre de membres de l’UE, comme l’Allemagne, s’opposaient à de telles livraisons, jugeant qu’elles ne feraient qu’aggraver le conflit. A l’évidence, l’argument ne tient pas puisque le manque criant d’armement des insurgés n’a pas empêché le régime d’utiliser des moyens sans cesse plus terribles contre l’insurrection et les populations civiles, comme, dernièrement, le tir de missiles Scud contre les villes.

Jusqu’à présent, Paris et Londres ne livraient que des matériels non létaux comme des gilets pare-balles ou des émetteurs radio. Désormais, ils pourraient livrer des missiles sol-air, pour contrer les attaques des avions et hélicoptères de l’aviation syrienne, ou des missiles antichars. Mais cela risque de ne pas être suffisant pour vaincre les forces loyalistes à court terme. ...

more...
No comment yet.