Union Européenne,...
Follow
Find tag "Sommet-Européen"
6.6K views | +0 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Un sommet européen tiraillé entre austérité et volonté de croissance

Un sommet européen tiraillé entre austérité et volonté de croissance | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Les dirigeants européens devaient étudier jeudi quelle dose de flexibilité est nécessaire dans l’assainissement des finances publiques pour relancer la croissance et l’emploi, un débat dans lequel s’affrontent la France et l’Allemagne sur fond de contestation sociale contre l’austérité.

Pour la première fois depuis longtemps, les 27 chefs d’Etat et de gouvernement, qui doivent se retrouver à partir de 16H00 GMT à Bruxelles, ne seront pas sous la pression de la crise financière. Leur discussion aura donc une dimension plus politique.

L’enjeu est bien de «définir en quoi consiste» l’équilibre entre consolidation budgétaire et croissance, avec d’un côté «le camp de l’austérité» mené par l’Allemagne et la chancelière conservatrice Angela Merkel, de l’autre celui de la flexibilité avec la France et son président socialiste François Hollande, explique un diplomate européen.

Face à la récession, le sommet doit permettre de «définir une stratégie intelligente», et «les ajustements budgétaires doivent être définis selon la situation de chaque Etat», résume un diplomate d’un pays du camp de la flexibilité.

...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Echec du sommet européen

Echec du sommet européen | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La réunion des chefs d'Etat et de gouvernement, censée définir le prochain budget, s'est conclue sans accord. Herman Van Rompuy juge une décision possible début 2013.

 

Les dirigeants européens ont échoué vendredi à s’entendre sur le budget de l’UE 2014-2020, car leurs exigences étaient impossibles à concilier, et ils devront faire beaucoup de concessions pour parvenir à une accord lors d’un prochain sommet au début de l’année prochaine.

Alors que cet échec ternit un peu plus l’image de l’Europe, les chefs d’Etat et de gouvernement ont tous cherché à minimiser ses conséquences. Mais sous couvert de l’anonymat, les membres des délégations se cachaient pas leur inquiétude, tant les divergences sont grandes.

Le président du Conseil européen Herman Van Rompuy a déclaré avoir reçu mandat de continuer le «travail» pour rechercher un «consensus». «Un accord est possible en début d’année prochaine», a-t-il soutenu lors d’une conférence de presse, faisant état d’un «degré suffisant de convergences» entre les dirigeants des 27. Il a annoncé qu’il «commencerait des consultations dès la semaine prochaine».

«Je suis très pessimiste sur un changement dans les positions d’ici le prochain sommet», a toutefois confié un diplomate impliqué dans les négociations. «Aucune date n’a encore été arrêtée pour ce nouveau sommet», a-t-il précisé. Il pourrait être organisé entre la fin du mois de janvier et le début du mois de février. «Ce sommet a montré une absence totale d’esprit européen», a-t-il lancé, cinglant. «Toutes les positions ont montré des replis nationaux et tout ce qui a été proposé, ce sont des coupes dans les politiques pour l’avenir afin de financer des politiques du passé», a-t-il déploré.....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Un sommet européen sous pression, à l'issue incertaine sur le budget

Un sommet européen sous pression, à l'issue incertaine sur le budget | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Les dirigeants européens se réunissent jeudi à Bruxelles pour un sommet à l'issue très incertaine sur le budget 2014-2020, tant les divisions sont profondes au sein d'une UE en pleine crise.

 

La chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande vont se rencontrer jeudi, en début d'après-midi, avant le début du sommet européen sur le budget de l'UE à Bruxelles, selon une source proche du gouvernement allemand. Selon cette sourcce, Berlin ne s'attend pas à une position commune franco-allemande sur le budget 2014-2020 de l'Union européenne avant le début des discussions.

Les dirigeants européens se réunissent, jeudi 22 novembre, à Bruxelles, pour un sommet à l'issue très incertaine sur le budget 2014-2020, tant les divisions sont profondes au sein d'une Union européenne en pleine crise.

Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, veut arracher un accord et il va tout tenter, "y compris l'impossible", assure son entourage. Mais les négociations s'annoncent particulièrement difficiles avec le premier ministre britannique, David Cameron, qui campe sur son fameux rabais, et un échec est jugé probable s'il refuse de jouer la carte du compromis. "Je vais négocier durement pour obtenir un bon accord pour les contribuables britanniques et pour conserver le rabais britannique", a déclaré M. Cameron à son arrivée à Bruxelles.

Selon le Financial Times, cependant, M. Cameron serait finalement prêt à un compromis sur le budget et les autorités européennes sont optimistes pour obtenir un accord de Londres. Mais la perspective d'un échec du sommet n'est pas exclue par la chancelière allemande Angela Merkel. "Un nouveau sommet européen sur le budget est possible début 2013, en cas d'échec", a-t-elle déclaré mercredi...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Questions sur l'Europe: Bilan du sommet de Bruxelles / France Inter

Questions sur l'Europe: Bilan du sommet de Bruxelles / France Inter | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Crise de l’euro, dette, le sommet de Bruxelles a-t-il accouché d’une souris ou de nouvelles avancées ?

Le sud a-t-il réellement fait plier l’Allemagne. Quelles conséquences pour la France des décisions prises à Bruxelles à l’heure ou le gouvernement installe une politique de rigueur.

Invités :

- Andreas SCHWAB, membre du bureau du Groupe du Parti Populaire Européen (Démocrates-Chrétiens)

- María MUÑIZ DE URQUIZA, membre du Groupe de l'Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates au Parlement européen

- Rui TAVARES, membre du Groupe des Verts/Alliance libre européenne

- Marielle de SARNEZ, Vice-présidente du Groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe.

 

Durée de l'émission: 34'55''

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les réformes socialistes sous l’œil de Bruxelles - Rue89

Les réformes socialistes sous l’œil de Bruxelles - Rue89 | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le sommet européen se termine, prochain rendez-vous en octobre.

 

François Hollande respire, espérant que le mini Pacte de croissance suffira à faire oublier le strict renforcement de la discipline budgétaire qui se poursuit, inexorablement.Le gouvernement espère sans nul doute convaincre sa majorité que les maigres contreparties obtenues face à l’Allemagne sont suffisantes pour ratifier le Pacte budgétaire et sa fameuse règle d’or.

Suffisantes aussi pour détourner l’attention des électeurs qui pourraient se tourner vers un règlement européen qui se trouve déjà dans les tuyaux et qui prévoit de contraindre le gouvernement français dans l’élaboration même de son budget.

Le nouveau texte doit entrer en vigueur à la rentrée.

Que va-t-il advenir des réformes socialistes ? La réforme des retraites, la suppression de la TVA sociale, l’augmentation des cotisations et la (re)fiscalisation des heures supplémentaires vont-elles vraiment pouvoir être mises en œuvre ?

 

La nouvelle majorité parlementaire française est déjà dans le viseur de la Commission européenne. Le 30 mai dernier, elle publiait ses nouvelles recommandations et mettait sérieusement en garde le gouvernement Ayrault.

Elle lui demandait d’assurer avant tout la viabilité du système de retraite, de limiter les évolutions du salaire minimum, de lutter contre la segmentation du marché de l’emploi, ou encore de déplacer la pression fiscale du travail vers d’autres formes de fiscalité.....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

120 milliards pour la croissance : le pari de l'UE passé au crible

120 milliards pour la croissance : le pari de l'UE passé au crible | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Les dirigeants européens réunis à Bruxelles affichent un futur investissement colossal. Mais à bien y regarder, l'effort immédiat est dix fois inférieur...

 

120 milliards d'euros d'investissement : François Hollande s'est félicité vendredi 29 juin de l'accord de principe avec ses partenaires européens sur le pacte de croissance. Il l'avait appelé de ses vœux lors de la campagne présidentielle et en avait fait un point d'honneur en abordant les discussions avec son homologue allemande Angela Merkel. Mais déjà certains économistes jugent le chiffre limité. "Ce n'est pas très substantiel, d'autant qu'il n'est pas vraiment composé de dépenses publiques nouvelles, ce qui en ferait un vrai plan de relance", juge ainsi Frédérique Cerisier, de BNP Paribas....

 

...Mais le chiffre est trompeur. Si la facture finale sera bien de 120 milliards, l'effort pour les Européens sera en réalité très inférieur. Derrière les chiffres annoncés s'en cachent d'autres. ainsi, les 60 milliards de la BEI correspondent en fait à 10 milliards de recapitalisation de la banque avec des fonds publics, qui doivent permettre de lever 60 milliards d'euros sur les marchés financiers. Même chose pour les 4,5 milliards d'euros de "project bonds" : la contribution sur le budget européen est en fait que de 230 millions d'euros. Quant aux fonds structurels, ils étaient déjà là ! Ils n'avaient simplement pas été dépensés.

Conclusion : derrière le joli magot affiché, les nouveaux fonds alloués par les Européens sont à peine supérieurs à... 10 milliards d'euros. Et on se prend à rêver : pourquoi pas plus ?

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le sommet européen vu par les économistes atterrés

Le sommet européen vu par les économistes atterrés | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Le sommet européen vu par les économistes atterrés - Alors que s'ouvre aujourd'hui le sommet européen à Bruxelles, le collectif d'économistes anti-libéraux livre son diagnostic et son traitement dans un ouvrage : L'Europe mal-Traitée.  Pour eux, le Pacte budgétaire du 2 mars 2012 nous conduit dans le mur. Le compléter par un volet de croissance ne suffira pas, il faut revoir le traité de fond en comble.

 

L'Europe est au plus mal. Si le diagnostic n'est pas nouveau, les symptômes ne cessent de s'aggraver. Un à un les dominos vacillent. Après la Grèce, l'Irlande et le Portugal, l'Espagne et Chypre ont, à leur tour, sollicité l'aide européenne. Sans apaiser les marchés qui redoutent que le sommet européen du 28 et 29 juin n'aboutisse à aucune avancée significative. Et pourtant, seul un sursaut de l'intégration européenne pourrait dénouer la crise.

Malgré un discours ferme, François Hollande peine à imposer ses vues à la chancelière allemande. Surtout, sa stratégie d'ajouter un volet de croissance au Pacte budgétaire du 2 mars 2012 ne remet pas fondamentalement en cause ce traité. "A tort !", pointent les économistes atterrés, un collectif contre la persistance de la pensée néolibérale.

"En paralysant les politiques budgétaires nationales, en instaurant la "règle d'or", ce traité va plonger l'Union dans une austérité perpétuelle. En ne s'attaquant à aucune des causes de la crise actuelle, il risque d'aboutir à l'explosion de l'Europe et à l'effondrement de la démocratie en Europe", martèle le collectif dans son nouvel ouvrage l'Europe mal-Traitée (Les liens qui libèrent, 8€). "Ce Pacte ne doit pas être complété mais véritablement refondé".

Croissance, stabilité financière, renforcement de l'union monétaire.... Les économistes atterrés décryptent, pour nous, les enjeux du sommet européen du 28 et 29 juin et livrent leur prescription...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Au sommet de Bruxelles, fédérer l’Europe sans en avoir l’air

Au sommet de Bruxelles, fédérer l’Europe sans en avoir l’air | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Les pistes proposées pour sauver la monnaie unique sont clairement fédérales. Sans le dire.

Ne dites pas : «vers le fédéralisme européen», dites : «vers une véritable union économique et monétaire». Façon de contourner un tabou. Car c’est bien le chemin fédéral que proposent d’emprunter, pour sauver l’euro, les présidents des quatre institutions européennes (Herman Van Rompuy pour le Conseil européen, José Manuel Durao Barroso pour la Commission, Mario Draghi pour la Banque centrale européenne et Jean-Claude Juncker pour l’Eurogroupe). Dans un document de sept pages, rendu public hier, qui sera soumis aux vingt-sept chefs d’Etat et de gouvernement, réunis demain et vendredi à Bruxelles, ils tracent les pistes qui transformeront la zone euro d’ici une dizaine d’années en un mélange entre les Etats-Unis et la République fédérale d’Allemagne : le temps où l’on croyait qu’une monnaie unique pouvait survivre avec dix-sept politiques économiques et budgétaires indépendantes est révolu. En endossant cette «feuille de route», qui sera complétée et dotée d’un échéancier d’ici décembre, les Vingt-Sept (et surtout les dix-sept de la zone euro) montreront qu’ils ont compris que des demi-mesures ne pourront résoudre la crise....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Athènes sous la pression de ses partenaires européens

Athènes sous la pression de ses partenaires européens | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
C’est une semaine cruciale qui s’ouvre pour la Grèce.

 

Les dirigeants du pays vont devoir se rendre au sommet européen de Bruxelles des 28 et 29 juin sans le Premier ministre Antonis Samaras et le ministre des Finances Vassilis Rapanos, absents pour raisons de santé.

 

Le sommet européen de jeudi et vendredi se fera sans le Premier ministre grec Antonis Samaras, qui a subi une opération de l'œil et qui ne pourra pas se déplacer. Le nouveau ministre des Finances Vassilis Rapanos, hospitalisé samedi 23 juin, sera également absent, et remplacé par son prédécesseur à Bruxelles, accompagné du nouveau ministre des Affaires étrangères.

A la veille d’un sommet crucial pour Athènes, la troïka des bailleurs de fonds de la Grèce que sont l'Union européenne, le FMI et la Banque centrale européenne, a reporté sa visite à Athènes qui devait avoir lieu ce lundi 25 juin 2012. Cette visite est reportée sans explication officielle, pour l’instant, mais ce report intervient dans un contexte tendu....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Et voilà les Etats-Unis d'Europe !

Et voilà les Etats-Unis d'Europe ! | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Si l’Allemagne doit payer pour la crise de la zone euro, ce sera sans doute au prix de la création d’une union politique et budgétaire.

Les projets sont d’ores et déjà à l’étude à l’approche d'un sommet européen qui s'annonce crucial, les 28 et 29 juin prochains. Par Ian Traynor.

 

Voilà de quoi se faire une idée de la vitesse à laquelle la situation politique évolue dans la crise de l’euro : il y a seulement quinze jours, tous les regards étaient tournés vers le nouveau président français, François Hollande, investi à Paris sous l’étiquette de Monsieur Croissance. Lequel s’est empressé de partir pour sa première mission : défier la Mère Fouettarde de l’Europe, la chancelière Angela Merkel.

"Il faut trouver de nouvelles solutions. Tout est sur la table", a promis François Hollande, signifiant ainsi qu’il obligerait Angela Merkel à retirer la pince à linge qu’elle a sur le nez pour examiner des projets qui dégagent pour Berlin une odeur nauséabonde, au premier rang desquels la création d’euro-obligations – l’Allemagne résoudrait ainsi la crise en deux coups de cuillère à pot en acceptant de garantir les dettes de l’Espagne, de la Grèce, de l’Italie et de tous les autres. L’espoir fait vivre....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

UE : 25 pays signent le pacte budgétaire, les finances publiques déjà en difficulté - LeMonde.fr

UE : 25 pays signent le pacte budgétaire, les finances publiques déjà en difficulté - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Le pacte de discipline budgétaire a été signé, vendredi, par vingt-cinq pays de l'UE. Il prévoit notamment l'instauration de "règles d'or budgétaires".

 

C'est fait. Vingt-cinq pays de l'Union européenne (UE) – le Royaume-Uni et la République tchèque ayant décliné – ont signé vendredi 2 mars lors d'un sommet à Bruxelles le nouveau traité instaurant davantage de discipline budgétaire en Europe. Une manière pour l'UE de tirer les leçons de la crise de la dette qui a fait vaciller la zone euro.

En effet, le pacte prévoit notamment l'instauration de "règles d'or budgétaires" sur l'équilibre des comptes publics, associées à des sanctions plus automatiques contre les pays qui dépasseront la limite de 3 % du PIB pour leurs déficits publics annuels. Ces règles devront de préférence être inscrites dans la constitution des Etats, mais pas obligatoirement...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La nouvelle phase européenne / France Inter

La nouvelle phase européenne / France Inter | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Ce n’est plus le bord du gouffre. Ce n’est plus l’incendie au rez-de-chaussée. Après avoir frôlé la faillite de la Grèce et une crise majeure en Italie, une Europe encore bleuie par la crise entre dans une nouvelle phase, celle d’un débat montant et de plus en plus chaud sur les politiques économiques qu’il lui faut aujourd’hui mener.

 Ce débat s’amorce car les crises qui se sont succédé depuis 2008 ont conduit l’Union à resserrer ses rangs pour y faire face, à institutionnaliser une solidarité financière entre ses membres et à accepter, surtout, l’idée d’une gouvernance économique commune, c’est-à-dire d’un pilotage commun des économies de la zone euro. Mieux vaut tard que jamais, cette évolution relève de la simple logique puisqu’on ne peut avoir une monnaie commune et autant de politiques que d’Etats qui l’ont adoptée. L’Union a franchi là une étape fondamentale mais, dès lors qu’on souhaite avancer sur des lignes concordantes, encore faut-il définir ces lignes et c’est là que les difficultés commencent. Les 27 vont s’y atteler ce soir et demain, lors de leur niveau sommet....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Tensions autour de la Grèce pour le sommet européen - LeMonde.fr

Tensions autour de la Grèce pour le sommet européen - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - L'Allemagne s'est attirée des critiques en proposant de placer la Grèce sous la tutelle d'un commissaire budgétaire européen qui aurait un droit de veto sur les décisions, afin de s'assurer qu'Athènes réduise son déficit.

 

Les dirigeants européens entendent commencer à tourner la page de la crise de la dette, lundi 30 janvier, lors de leur premier sommet de l'année, dans un climat alourdi par une polémique autour du degré de tutelle budgétaire à imposer à la Grèce. La réunion a débuté à 15 heures à Bruxelles et ne doit durer que quelques heures. Elle se déroulera alors qu'une grève générale d'une journée a débuté dimanche soir en Belgique pour protester contre l'austérité.

Pour la première fois depuis longtemps, le sommet ne se tient pas dans une atmosphère d'urgence absolue autour de l'euro. "L'Europe n'est plus au bord du gouffre", a estimé dimanche soir le président français Nicolas Sarkozy, selon qui "la crise s'apaise". Malgré tout, la Grèce, enfant malade de la zone euro, continue à inquiéter sérieusement. Le pays est toujours en train de négocier avec ses banques en vue d'obtenir un abandon crucial de créances de 100 milliards d'euros. En parallèle, l'Allemagne se montre réticente à accepter le versement promis à Athènes d'au moins 130 milliards d'euros de nouveaux prêts sans un contrôle renforcé sur la politique menée par le pays....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les dirigeants européens arrivent à Bruxelles avec leurs exigences

Les dirigeants européens arrivent à Bruxelles avec leurs exigences | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le sommet européen, qui doit définir le budget sur la période 2014-2020, s'annonce délicat tant semblent inconciliables les positions des chefs d'Etats et de gouvernements.

 

L’Union européenne est sous haute tension jeudi à l'occasion d’un sommet crucial pour son avenir, en raison de la volonté affichée par plusieurs dirigeants de défendre leurs intérêts nationaux dans la négociation sur le budget 2014-2020.

 

La partie est loin d'être gagnée, et tout le monde s’attend à de longues et difficiles négociations jusqu’au bout de la nuit de jeudi à vendredi, voire jusqu'à samedi. «En novembre, les chiffres présentés étaient vraiment trop élevés. Ils doivent redescendre. Et si ce n’est pas le cas, il n’y aura pas d’accord», a averti le Premier ministre britannique David Cameron. Le président français François Hollande a quant à lui menacé de dire non à un compromis qui conduirait à «oublier l’agriculture et ignorer la croissance».

Le Premier ministre tchèque Petr Necas s’est carrément dit prêt à opposer un veto à une proposition jugée inacceptable, a rapporté l’agence tchèque CTK. Quant à la chancelière allemande Angela Merkel, elle a émis des doutes sur les chances de parvenir à un accord, car les positions sont «encore éloignées».

Signe des difficultés, le début des travaux, prévu à 15 heures, a été retardé à 17h30, pour permettre au président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, de «peaufiner la proposition de compromis» qu’il va soumettre aux dirigeants de l’UE. Selon les dernières informations obtenues par l’AFP, les négociations devraient s’engager sur une enveloppe de quelque 960 milliards d’euros pour les crédits d’engagement, qui correspondent au plafond autorisé, et de 929 milliards d’euros pour les crédit de paiements, soit les dépenses effectives...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

PAC : comment l'agriculture allemande est passée devant la française

PAC : comment l'agriculture allemande est passée devant la française | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La politique agricole commune (PAC) constitue l'un des principaux points de friction du sommet européen de jeudi et vendredi.

 

Même l'agriculture ! En apprenant qu'en 2007, les exportations agroalimentaires de l'Allemagne avaient dépassé les exportations françaises, nombre de responsables français n'en sont pas revenus. Pendant qu'eux se décarcassaient pour faire entrer la cuisine française au patrimoine mondial de l'humanité, leur voisin, dont ils ne connaissaient que la Kartoffeln et la Bratwurst, leur damait le pion sur les marchés internationaux.

En fait, la réalité est plus complexe. Car si l'Allemagne exporte plus que la France, elle importe également davantage. Certes ses exportations sont passées de 30 milliards d'euros en 2001 à près de 60 milliards dix ans plus tard, mais ses importations ont, elles aussi, bondi, passant dans le même temps de 43 à 71 milliards. Résultat : la balance commerciale allemande dans le secteur agricole est déficitaire chaque année d'environ 10 milliards d'euros, un chiffre dont la diminution n'est que très progressive.

D'ailleurs, la part de l'Allemagne dans l'agriculture européenne a peu évolué entre 2000 et 2010. Elle a progressé dans le sucre, le porc, le lait et surtout la volaille, mais a diminué dans le colza, le bœuf et les œufs. Le nombre de ses exploitations (environ 300 000) diminue d'environ 5 % par an et le revenu agricole, selon les chiffres d'Eurostat, évolue de la même façon qu'en France, avec des mauvaises années (2007 et 2008) suivies de meilleures (2009 et 2010)....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La pétition pas très sympa de 172 économistes allemands

La pétition pas très sympa de 172 économistes allemands | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
EUROPE - La zone euro va mieux. Ou du moins a pris de bonnes décisions, à même de commencer à rassurer les marchés: Mario Draghi a annoncé ce jeudi 5 juillet une baisse des taux de la BCE, le dernier Sommet européen a surpris - positivement - en mettant en avant la politique de croissance et surtout en posant les bases d'une future Union bancaire européenne. Mais il y en a toujours qui veulent jouer les rabat-joie - et les Cassandre par la même occasion. C'est le cas de plus de 172 économistes allemands (on ignorait qu'il en existe autant) qui ont signé une pétition demandant, non pas à Angela Merkel, mais à la population de s'opposer purement et simplement au projet d'Union bancaire avec le reste de l'Europe. Le chef de file de cette pétition, Hans-Werner Sinn, s'était déjà illustré en s'opposant à toute aide financière envers les pays de Sud de l'Europe en difficulté....
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Un bond en avant, par Bernard Guetta

Un bond en avant, par Bernard Guetta | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Union bancaire, relance de l’investissement, approfondissement de l’union politique et économique… Le sommet des 28 et 29 juin devrait redonner du souffle à l’Europe, estime le chroniqueur Bernard Guetta.

 

Le moins qu’on puisse dire est qu’il n’y a pas de Victor Hugo parmi les 27 et pas même de Schuman, de Monnet ou de Churchill. Là où il eut été tellement nécessaire qu’un souffle de visionnaire et d’homme d’Etat vienne redonner un sens, un horizon, un but mobilisateur à la construction européenne, là où il eut été tellement souhaitable de refonder l’Union dans le Verbe pour lui fixer de nouveaux objectifs dans un nouveau siècle, ce Conseil n’aura accouché que d’accords à l’arraché sur des aménagements d’apparence technique et moins propres à faire battre les cœurs qu’à donner la migraine.

L’Union n’a pas de dirigeants politiques, elle a des commissaires aux comptes mais bon… C’est ainsi, c’est l’époque et puisqu’il faut traduire toute décision européenne en une langue intelligible, traduisons ce Conseil en français pour dire que le bilan d’étape est finalement bon, voire très bon....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La nuit où le Sud a fait flancher Merkel

La nuit où le Sud a fait flancher Merkel | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
En mettant l’accent sur la solidarité financière, l’alliance Hollande, Monti et Rajoy a pris le dessus lors des âpres négociations entre dirigeants européens à Bruxelles.

 

Inespéré. A la surprise planétaire, le sommet qui s’est achevé vendredi relance une construction européenne menacée d’asphyxie. La zone euro, poussée par Paris, Rome et Madrid, a décidé de mettre sur pied, d’ici à la fin de l’année, une «union bancaire», qui permettra de nettoyer un système financier européen plombé, depuis 2007, par des créances douteuses et, surtout, de rompre le cercle vicieux entre crise bancaire et endettement des Etats.

Mieux, les Etats membres se sont entendus pour lancer la construction d’une «union politique» et d’une union budgétaire, condition sine qua non d’une solidarité financière qui aboutira à la création d’un «trésor européen». Ce n’est pas encore le grand saut fédéral, mais les Dix-Sept y vont d’un pas ferme au terme de «cette nuit de la zone euro», selon l’expression de François Hollande. Une telle issue, après dix-neuf Conseils européens de rang en trente mois, a réveillé l’euphorie des marchés. L’euro a repris des couleurs face au billet vert, les Bourses ont fêté l’événement, les taux d’intérêt sur les dettes espagnole et italienne se sont fortement détendus… Pour combien de temps ?

«Aujourd’hui, les marchés semblent avoir bien réagi, mais je ne sais si cet ensemble de décisions suffira, même si elles ont plus de contenu que les autres fois», a tempéré, fataliste, Mario Monti, le président du Conseil italien et «héros» du sommet. Avec son homologue espagnol, Mariano Rajoy, il a été l’artisan de ce succès, réussissant à faire plier la chancelière allemande au cours d’une folle nuit, dans la plus pure tradition européenne. Il y avait urgence...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Sommet européen 28-29 juin 2012

Sommet européen 28-29 juin 2012 | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Conseil européen ne peut pas se permettre de trouver un nouveau compromis à court terme, prévient la presse européenne. Les dirigeants européens doivent prendre au sérieux le risque d’effondrement de la monnaie unique, et avec lui celui de l’UE.

 

Dans son éditorial, Le Monde montre une certaine impatience face aux sommets européens qui se suivent et qui se ressemblent, depuis que la zone euro est plongée dans la crise de la dette : “Les 17 colmatent. Ils font de la plomberie de secours, quand il faudrait revoir toute la tuyauterie.” Le quotidien français espère que le Conseil européen sera celui du réalisme :...

 

Handelsblatt dénonce le “feu d’artifice des idées” dont il estime que certaines nuiront à l’économie allemande. Satisfait du “non” d’Angela Merkel aux euro-obligations (eurobonds), Gabor Steingart, le rédacteur en chef du quotidien économique, demande à la chancelière d’expliquer le modèle allemand à ses collègues :...

 

“Si l’on ne donne pas de réponse collective, les probabilités que l’euro s’effondre sont réelles”, met en garde Público, qui détaille les conséquences possibles :...

 

Pour La Stampa, “il était clair dès la rencontre romaine entre Monti, Merkel, Hollande et Rajoy” du 22 juin que le Conseil qui s’ouvre ce jeudi “constituera la première, et la plus difficile, des épreuves par lesquelles les dirigeants européens seront passés pour tenter de fonder et, qui sait, de lancer, une nouvelle Union monétaire” :...

 

“Pour sauver l´euro, il faut d’abord savoir, et dire, que la monnaie unique européenne, comme toute autre chose dans ce monde, est mortelle, et qu’elle peut mourir demain si personne ne prend soin d’elle”, écrit Lluis Bassets dans le quotidien El País :...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Fédéralisme à marche forcée, par Serge Halimi (Le Monde diplomatique)

Fédéralisme à marche forcée, par Serge Halimi (Le Monde diplomatique) | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Les grandes catastrophes encouragent les croyants les plus fervents à redoubler aussitôt de piété. Ainsi en est-il des fédéralistes européens.

refusant de concevoir qu’on puisse un jour tourner le dos aux politiques d’intégration — monétaire, budgétaire, commerciale — qui ont aggravé la crise économique, ils souhaitent au contraire renforcer l’autorité de ceux qui les ont mises en œuvre. Les sommets européens, les pactes de stabilité, les mécanismes disciplinaires n’ont rien arrangé ? C’est, répondent invariablement nos dévots, parce qu’ils n’ont pas été assez loin : pour eux, toute réussite s’explique par l’Europe, et tout échec par le manque d’Europe (1). Cette foi du charbonnier les aide à dormir à poings fermés et à faire de jolis rêves.Des cauchemars, aussi, car les fédéralistes ne détestent pas les tempêtes. Les annoncer leur permet même de briser toute résistance à leur grand dessein en prétextant l’urgence. Au milieu du gué et sous la mitraille, nul ne doit faire machine arrière. Il faut franchir la rivière ou se noyer, précipiter le « sursaut fédéral » ou consentir à la catastrophe. « Si la confédération actuelle n’évolue pas vers une fédération politique avec un pouvoir central, estimait ainsi en novembre dernier l’ancien ministre des affaires étrangères allemand Joschka Fischer, la zone euro — et l’ensemble de l’Union — va se désintégrer (2). » En France, les trois grandes radios nationales et deux des principaux quotidiens prêchent chaque jour cette antienne.

A entendre les fédéralistes, on imaginerait volontiers que les instances européennes manquent de pouvoir et de ressources, tandis que les Etats disposeraient d’une autorité et de moyens illimités. Mais la Banque centrale européenne (BCE), qui a géré la crise avec le succès que l’on sait, consacrant récemment la somme de 1 000 milliards d’euros au refinancement des banques, ne dépend ni des gouvernements ni des électeurs de l’Union. Loin d’être trop contrainte par un défaut d’intégration quelconque (budget commun, ministre unique), l’harmonisation des politiques européennes sous la toise de l’austérité allemande a déjà produit des résultats, puisqu’elle est parvenue à creuser l’endettement des Etats et à accroître la misère des peuples…

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Europe: fin de partie ? Opération spéciale sur France Culture Mercredi 27 juin dès 6h30 - Au fil des ondes... - France Culture

Europe: fin de partie ? Opération spéciale sur France Culture Mercredi 27 juin dès 6h30 - Au fil des ondes... - France Culture | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Mercredi 27 juin 2012 dès 6h30, France Culture s'installe dans les studios du Parlement européen à Bruxelles, à la veille du Sommet des chefs d'Etat et de gouvernement.

Bruxelles, année zéro : après une série de "sommets de la dernière chance" qui ont émaillé de longs mois de crise, les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 se retrouvent une nouvelle fois les 28 et 29 juin dans la capitale européenne. A l'issue des échéances électorales grecques et françaises, l'Union est à la croisée des chemins : les dirigeants européens doivent dessiner un nouvel horizon pour le continent, au-delà des plans de sauvetage.

L'Europe peut-elle encore avancer à 27 ? Le couple franco-allemand, moteur ou ferment de division ? Pour sauver l'Union, est-ce l'heure du "saut fédéral" ?

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Crise de la dette : mini sommet à Rome

Crise de la dette : mini sommet à Rome | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Mario Monti reçoit Angela Merkel, François Hollande et Mariano Rajoy pour préparer le sommet européen crucial du 28 juin.

 

Les dirigeants des quatre plus grosses économies de la zone euro se retrouvent vendredi à Rome afin de tenter d’arriver à un compromis sur les moyens de lutter contre la crise de la zone euro, dans un avant-goût du sommet européen crucial des 28 et 29 juin.

Le chef du gouvernement italien Mario Monti reçoit le président français François Hollande, la chancelière allemande Angela Merkel et le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy à Villa Madama, sur les hauteurs de la capitale italienne, à 12 heures. Une conférence de presse commune est prévue autour de 14 heures.

L’objectif de ce mini-sommet est d’arriver «le plus possible» à une vision «commune» sur les moyens d’affronter une crise de la dette qui repart de plus belle, souligne une source gouvernementale italienne. En vue de faire du sommet de la semaine prochaine un «succès», insistait-on récemment de source française...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L’Europe fait un eurobond en avant

L’Europe fait un eurobond en avant | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Sous l’impulsion de François Hollande, la zone euro devrait examiner la mutualisation des dettes publiques, malgré les réticences réaffirmées d’Angela Merkel. Une petite révolution.

 

Union monétaire, acte II ? «Nous vivons un moment crucial dans l’histoire de l’Union européenne» dont la crise de la dette a révélé les «faiblesses», a jugé, hier, Mario Draghi. «Nous sommes désormais arrivés au point où le processus d’intégration européenne a besoin d’un saut courageux d’imagination politique pour survivre», a prévenu le président de la Banque centrale européenne (BCE) lors d’une conférence à Rome.

Avec l’aggravation de la crise grecque, l’alternative est simple : soit la zone euro accélère son intégration, soit elle renonce à la monnaie unique. Cette dernière option étant jugée cataclysmique, tant sur le plan économique que géopolitique, les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union se sont engagés, mercredi soir, avec plus ou moins d’enthousiasme, dans «l’approfondissement de l’union monétaire», comme l’a annoncé Herman Van Rompuy, le président du Conseil européen, à l’issue du sommet informel qui s’est terminé au milieu de la nuit de mercredi à jeudi. Avec, en point de mire, la création d’eurobonds ou euro-obligations...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Van Rompuy reconduit pour deux ans et demi à la tête de l'UE - LeMonde.fr

Van Rompuy reconduit pour deux ans et demi à la tête de l'UE - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Herman Van Rompuy a en outre été nommé président des sommets de la zone euro.

Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a annoncé jeudi soir avoir été reconduit à la tête de l'Union européenne (UE) pour un mandat de deux ans et demi. L'ancien premier ministre belge a également été désigné par les chefs d'Etat et de gouvernement des Vingt-Sept pour présider les sommets de la zone euro, qui seront réunis deux fois par an au moins en complément des quatre Conseils européens qui ont lieu en mars, juin, octobre et décembre.

Cette nomination est une importante marque de confiance pour Herman Van Rompuy, qui avait été nommé en 2010 à la surprise générale mais s'est imposé depuis comme l'une des pièces centrales dans la gestion de la crise de la zone euro...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Traité fiscal: l'Union européenne se donne à l'austérité | Humanite

Traité fiscal: l'Union européenne se donne à l'austérité | Humanite | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Les 27 pays de l'Union européenne, moins la Grande-Bretagne et la République tchèque, se sont entendus ce lundi soir sur le nouveau pacte budgétaire qui soumet les finances et l'intervention publiques de chacun de ces Etats à l'austérité désirée par les marchés.

Ce "traité fiscal", comme le désigne le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, dont les principes avaient été rendus publiques le 9 décembre dernier, limitera à 0,5% leurs déficits primaires annuels sur l'ensemble du cycle économique et prévoit des sanctions automatiques pour les pays dont le déficit passerait la barre des 3% de Produit intérieur brut (PIB)...

more...
No comment yet.