Union Européenne, une construction dans la tourmente
7.1K views | +0 today
Follow
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Conflit en Ukraine: un voisinage menacé? - Europe - RFI

Conflit en Ukraine: un voisinage menacé? - Europe - RFI | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Mardi 24 février, au Sénat américain, le secrétaire d’Etat John Kerry s’est fendu d’une réflexion concernant l’Ukraine qui n’est pas passée inaperçue, en évoquant une « ligne de feu » entre Moscou et Washington sur laquelle se tiendraient un bon nombre d’autres Etats du Sud-Est européen. Au-delà d’un énième avertissement à l’endroit du Kremlin, la région, et notamment les Balkans, courent-ils le risque d’une propagation du conflit ukrainien ? Eléments de réponse.

La formule a eu son petit effet et a été abondamment reprise dans les médias des pays concernés. Peu avant une audition devant le comité des Affaires étrangères du Sénat largement consacrée à la lutte contre l’organisation Etat islamique et à Cuba, le secrétaire d’Etat américain John Kerry, interrogé sur la stratégie d’influence du Kremlin, a expliqué que plusieurs pays d’Europe du Sud-Est - la Moldavie, la Serbie, le Kosovo, la Macédoine ou encore le Monténégro - se trouvaient sur une « ligne de feu » entre Washington et Moscou. Et le chef de la diplomatie d’enjoindre, au cours de son audition cette fois, les parlementaires à prendre la mesure de l’imposante « machine de propagande » russe à l’oeuvre dans la région.

La réflexion a certes plus attiré l’attention par le vocabulaire guerrier employé que par la dénonciation à proprement parler des velléités russes de déstabilisation de la région. Depuis les débuts du conflit en Ukraine, de nombreux officiels occidentaux ont fait part publiquement de leurs craintes de voir la péninsule balkanique (re)devenir le théâtre d’affrontements larvés entre l’Union européenne et les Etats-Unis d’une part, et la Russie d’autre part. Encore, en décembre dernier, Angela Merkel, la chancelière allemande, accusait Vladimir Poutine de « créer des problèmes » dans de nombreux pays, dénonçant le renforcement, par exemple, de ses liens économiques avec certains Etats des Balkans occidentaux pour mieux pouvoir jouer de son influence. Au même moment, la toute nouvelle représentante de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, recommandait à Moscou de ne pas exporter les tensions ukrainiennes dans la région....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Adhésion à l'UE : où en sont les Balkans?

Adhésion à l'UE : où en sont les Balkans? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La Croatie va devenir le 28e pays membre de l’Union européenne. Après la Slovénie, en 2004, ce sera donc le deuxième des six pays de l’ex-Yougoslavie à faire ce pas vers l’Europe. Mais entre les pays candidats et les autres, l'écart se creuse.

 

Après la Slovénie en 2004, la décision de la Croatie d'intégrer l'Union européenne va peut-être entrouvrir la porte de l’Europe aux autres pays des Balkans qui attendent toujours sur le perron. A terme, tous les pays de l’ex-Yougoslavie ont vocation à intégrer l’UE. Mais si l'instabilité des années 1990 est en passe d'être surmontée, cette région qu'on qualifiait il n'y a pas si longtemps de « poudrière » de l'Europe est confrontée à d'autres problèmes.

De plus l'enthousiasme pro-européen de ces pays, à 80% dans les sondages en 2003, s’est émoussé au fil des négociations et de l’intransigeance de Bruxelles. Sans compter que la crise économique est passée par là et que l’Europe ne fait plus rêver....

 

Point sur la Macédoine, le Monténégro, la Serbie, l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine et le Kosovo.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'UE lance des négociations d'adhésion avec le Monténégro

L'UE lance des négociations d'adhésion avec le Monténégro | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le pays va devoir s'atteler à la lutte contre le crime organisé, la corruption et l'indépendance de la justice.

 

Les dirigeants européens ont confirmé vendredi l'ouverture de négociations d'adhésion à l'Union européenne avec le Monténégro, mais le pays va devoir s'atteler à la lutte contre le crime organisé, la corruption et l'indépendance de la justice. Dans une déclaration adoptée à l'issue de leur sommet à Bruxelles, les chefs d'État et de gouvernement de l'UE disent "approuver" la recommandation en ce sens faite mardi par leurs ministres des Affaires européennes d'"entamer des négociations d'adhésion" avec le Monténégro.

Celles-ci doivent s'ouvrir dans l'après-midi à Bruxelles lors d'une conférence gouvernementale présidée par le Danemark, qui occupe encore la présidence tournante de l'UE jusqu'à samedi. Le Monténégro, qui avait obtenu en décembre 2010 le statut officiel de "pays candidat" à l'Union européenne, rejoindra ainsi la Turquie et l'Islande, les deux autres pays qui négocient actuellement leur adhésion à l'UE....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'Europe s'ouvre à la Croatie mais hésite sur la Serbie - LeMonde.fr

L'Europe s'ouvre à la Croatie mais hésite sur la Serbie - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Alors que la Croatie pourrait devenir en juillet 2013 le 28e Etat de l'Union européenne, la candidature de la Serbie est encore loin de faire l'unanimité, pâtissant des tensions avec le Kosovo.

....

Cause de cette réticence, certains pays s'inquiètent des tensions autour des postes frontaliers dans le nord du Kosovo, où vit une population serbe opposée au contrôle de l'administration kosovare.
Après des semaines d'âpres négociations sous les auspices de l'UE à Bruxelles, Belgrade et Pristina ont certes fini par se mettre d'accord en fin de semaine dernière sur une "gestion intégrée" de ces points de passage.

Alors que la France ou l'Espagne sont favorables à l'octroi du statut de candidat à la Serbie, l'Allemagne, la Grande-Bretagne, l'Autriche et les Pays-Bas veulent être sûrs que l'accord ne restera pas lettre morte. Et surtout exigent des "preuves de la normalisation des relations" de la Serbie avec son ancienne province méridionale, souligne un diplomate européen. Les affrontements de la semaine dernière à la frontière entre le Kosovo et la Serbie, au cours desquels des soldats allemands et autrichiens de la KFOR ont été blessés, ne sont "pas acceptables. Cela va devoir jouer un rôle dans les discussions d'aujourd'hui", a martelé M. Hoyer.

Les ministres auront également à trancher la question de l'ouverture des négociations d'adhésion avec le Monténégro, à propos de laquelle M. Hoyer a dit s'attendre à "plus ou moins un consensus". "Nous avons l'intention d'entamer les négociations qui s'ouvriront probablement au milieu de l'année prochaine, en commençant par les dossiers en rapport avec la justice et les affaires intérieures, la corruption, le crime organisé", a-t-il précisé....

more...
No comment yet.