Le sommet européen vu par les économistes atterrés | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Le sommet européen vu par les économistes atterrés - Alors que s'ouvre aujourd'hui le sommet européen à Bruxelles, le collectif d'économistes anti-libéraux livre son diagnostic et son traitement dans un ouvrage : L'Europe mal-Traitée.  Pour eux, le Pacte budgétaire du 2 mars 2012 nous conduit dans le mur. Le compléter par un volet de croissance ne suffira pas, il faut revoir le traité de fond en comble.

 

L'Europe est au plus mal. Si le diagnostic n'est pas nouveau, les symptômes ne cessent de s'aggraver. Un à un les dominos vacillent. Après la Grèce, l'Irlande et le Portugal, l'Espagne et Chypre ont, à leur tour, sollicité l'aide européenne. Sans apaiser les marchés qui redoutent que le sommet européen du 28 et 29 juin n'aboutisse à aucune avancée significative. Et pourtant, seul un sursaut de l'intégration européenne pourrait dénouer la crise.

Malgré un discours ferme, François Hollande peine à imposer ses vues à la chancelière allemande. Surtout, sa stratégie d'ajouter un volet de croissance au Pacte budgétaire du 2 mars 2012 ne remet pas fondamentalement en cause ce traité. "A tort !", pointent les économistes atterrés, un collectif contre la persistance de la pensée néolibérale.

"En paralysant les politiques budgétaires nationales, en instaurant la "règle d'or", ce traité va plonger l'Union dans une austérité perpétuelle. En ne s'attaquant à aucune des causes de la crise actuelle, il risque d'aboutir à l'explosion de l'Europe et à l'effondrement de la démocratie en Europe", martèle le collectif dans son nouvel ouvrage l'Europe mal-Traitée (Les liens qui libèrent, 8€). "Ce Pacte ne doit pas être complété mais véritablement refondé".

Croissance, stabilité financière, renforcement de l'union monétaire.... Les économistes atterrés décryptent, pour nous, les enjeux du sommet européen du 28 et 29 juin et livrent leur prescription...