Union Européenne,...
Follow
Find tag "Justice"
6.6K views | +0 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La justice européenne se prononce contre le «tourisme social» - Information - France Culture

La justice européenne se prononce contre le «tourisme social» - Information - France Culture | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

La Cour de Justice de l'Union européenne établit un lien direct entre le droit de séjour et le droit à bénéficier des prestations sociales dans un pays. Dans un arrêt rendu mardi 11 novembre, elle statue que les Etats membres ne sont pas tenus d'octroyer des prestations sociales à des immigrés intracommunautaires qui ne cherchent pas de travail. 


La Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE) avait été saisie par une Roumaine, Elisabeta Dano. Avec son fils, elle vit chez sa sœur à Leipzig depuis 2010 et s’est vue refuser les aides sociales par l’Agence pour l’emploi allemande, au motif qu'elle ne cherchait pas activement du travail. La justice européenne a suivi la décision du tribunal de Leipzig, estimant qu'elle état conforme à la directive européenne sur la libre circulation. Cela confirme l’avis de l’avocat général de la CJUE, Melchior Wathelet. En mai dernier, il avait estimé que la décision de l’Allemagne permettait « d’éviter les abus et une certaine forme de « tourisme social  », reprenant l'expression de ceux qui énoncent un abus du principe de libre circulation entre États membres de l'Union européenne....


Cette décision n'apporte rien à l'état actuel du droit sur les conditions d'accès aux prestations, mais « ce qui est nouveau c'est l'argumentaire de la lutte contre le "tourisme social". Symboliquement cela valide le diagnostic porté par une partie du spectre politique qui fait de la libre circulation des personnes un problème. C'est inquiétant par ce que cela révèle d'un climat», estime Antoine Math, chercheur à l'IRES et spécialiste de la protection des droits sociaux au Gisti.....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Espagne : « Divorcez maintenant et vous économiserez 300 euros » - Rue89

Espagne : « Divorcez maintenant et vous économiserez 300 euros » - Rue89 | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
A Madrid, l'avocate Rosa García Carreres a les intérêts de ses clients à cœur.
A ceux d’entre eux qui songeraient divorcer, elle donne ce conseil :

« [Accélérez la procédure] si vous voulez économiser les 300 euros de taxe minimum que vous coûtera le retour au célibat à partir de maintenant. »


En Espagne, l’accès à la justice devient « payant » pour certaines procédures. Le 22 novembre, sous l’impulsion du ministre de la Justice Alberto Ruiz-Gallardon, le Sénat a voté une loi qui augmente les tarifs des « taxes judiciaires » et les applique aux simples citoyens (voir encadré).

Une procédure de divorce rapide, à l’amiable, coûte ainsi 150 euros. Et un recours en cassation peut se chiffrer à 1 200 euros.

Mais le système de collecte « n’est pas encore prêt » : les taxes ne peuvent donc pas être payées. Et en attendant, la précédente loi ne s’applique plus, la nouvelle étant déjà publiée au Boletín Oficial del Estado [PDF], l’équivalent du Journal officiel. Une petite bourde administrative, qui devrait être réparée la semaine prochaine.

Résultat : depuis trois semaines, l’accès à la justice est gratuit pour tout le monde. L’avocate madrilène presse donc ses clients de profiter de ce vide juridique inattendu. « Allez directement à la case “ soltero ” et ne payez pas de taxe », en somme.

Entre 800 et 1 000 procédures de divorce sont déposées chaque jour au bureau d’enregistrement et de répartition des affaires civiles de Madrid, écrit El País.

« Après l’adoption d’une loi qui rendra l’accès à la justice plus cher que jamais, celui-ci n’a jamais été aussi bon marché. »
...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

ROYAUME-UNI • Le cas Assange prouve que la justice européenne fonctionne, hélas

ROYAUME-UNI • Le cas Assange prouve que la justice européenne fonctionne, hélas | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

La traque du cofondateur de WikiLeaks, réfugié dans l’ambassade d’Equateur à Londres, aura eu au moins le mérite de montrer que le mandat d’arrêt européen, sur la base duquel les autorités britanniques veulent l’appréhender, fonctionne, semble regretter un chroniqueur du très eurosceptique Daily Telegraph.

 

Le plus agaçant avec Julian Assange (oui, je sais, la liste est longue), c’est qu’il risque de donner une bonne image au mandat d’arrêt européen (ou European Arrest Warrant, EAW).

Ma mémoire me joue peut-être des tours, mais je ne me rappelle pas avoir entendu l’un de ses partisans critiquer les procédures accélérées d’extradition de l’UE lorsqu’elles ont été adoptées, il y a 10 ans. Pas étonnant lorsqu’on sait que la plupart d’entre eux font partie de cette catégorie de gens qui accueillent avec un enthousiasme de pom-pom girls tout ce qui vient de Bruxelles. A leurs yeux, ceux qui s’opposaient à la création d’un espace judiciaire européen étaient sans doute des europhobes exaspérés. Mais peut-être avions-nous raison, après tout.

Les embrouilles autour de l’affaire Assange ont gravement affaibli les arguments contre le mandat d’arrêt européen....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Espagnols en ont assez des "chorizos"

Aucun parti et aucune région ne sont épargnés par les scandales de corruption ou de fraude qui pullulent en Espagne. En cause : l'impact du boom immobilier, à l'origine de tous les maux du pays.

 

Francisco Correa se faisait surnommer "Don Vito", en référence au film Le Parrain. Il est sorti le 11 juin de la prison de Soto del Real, après plus de trois ans de détention préventive, sans avoir encore été jugé. Cet homme d'affaires espagnol est considéré comme le cerveau du grand scandale politico-financier baptisé l'"affaire Gürtel". Il est accusé d'avoir arrosé de pots-de-vin pendant dix ans des élus du Parti populaire en échange de l'adjudication de contrats de travaux publics et d'organisation d'événements d'envergure tels que la visite du pape à Valence en 2006. L'enquête judiciaire continue toujours.

En revanche, le 18 juin, le procès de l'"affaire Malaya", un immense réseau de blanchiment d'argent et de corruption urbanistique à Marbella, en Andalousie, a enfin commencé, après sept ans d'instruction. Le procureur a demandé un "verdict exemplaire" pour ce qui fait figure de symbole de la corruption municipale. En 2006, le nombre de personnes impliquées avait conduit le conseil des ministres à ordonner la dissolution du conseil municipal. Et, aujourd'hui, sur le banc des accusés, on trouve aussi la célèbre chanteuse de copla Isabel Pantoja.

Aucun parti et aucune région ne sont épargnés par les scandales de corruption, abus de biens sociaux ou fraude qui pullulent en Espagne. A Alicante, des voyages, voitures de luxe et "traductrices roumaines" ont été payés avec les fonds destinés au ramassage des ordures dans l'"affaire Brugal".....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Italie : Umberto Bossi démissionne de la direction de la Ligue du Nord

Italie : Umberto Bossi démissionne de la direction de la Ligue du Nord | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
L'ex-allié de Silvio Berlusconi est mis en cause dans une affaire de détournements de fonds.

 

M. Bossi a présenté sa "démission irrévocable" de son poste de secrétaire général au cours d'une réunion de la direction de ce parti implanté dans le Nord, qui s'est tenue dans l'après-midi à Milan, selon les médias italiens. M. Bossi, fondateur de ce mouvement fédéraliste et hostile aux immigrés, dont l'appui était indispensable à Silvio Berlusconi lors de son dernier mandat (2008-2011), a été toutefois nommé président du mouvement, un poste taillé sur mesure et surtout honorifique...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le refus d'adoption pour un couple de lesbiennes n'est pas discriminant selon la CEDH

Le refus d'adoption pour un couple de lesbiennes n'est pas discriminant selon la CEDH | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La Cour européenne des droits de l'homme a estimé que l'ensemble des couples pacsés se voyaient opposer le même refus, qu'ils soient homos ou hétéros.

 

Un couple homosexuel ne peut arguer d'une discrimination pour s'être vu refuser par la justice française l'adoption simple d'un enfant car il se trouve dans la même situation qu'un couple hétérosexuel ayant signé un Pacs, a estimé jeudi la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH).

Dans leur arrêt, pas encore définitif, les juges de Strasbourg n'ont pas relevé «de différence de traitement fondée sur l'orientation sexuelle» car les couples hétérosexuels «placés dans des situations juridiques comparables, la conclusion d'un PACS, se voient opposer les mêmes effets, à savoir le refus de l'adoption simple».

En couple depuis 1989, et «pacsées» en 2002, Valérie G. et Nathalie D. élèvent ensemble la fille née en 2000 grâce à une procréation médicalement assistée pratiquée par Nathalie, avec donneur anonyme, en Belgique.

Le couple s'est déclaré «consterné» par le rejet de leur demande par les juges de Strasbourg, a déclaré jeudi leur avocate, Me Caroline Mecary....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le retour des deux Espagne, entre nostalgiques de Franco et partisans du juge Garzon | Slate

Le retour des deux Espagne, entre nostalgiques de Franco et partisans du juge Garzon | Slate | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
En pleine crise économique, le pays ne se divise pas tant entre keynésiens et libéraux qu’entre les partisans de l’amnistie des crimes franquistes et ceux de l’ouverture des fosses communes, entre le retour au conservatisme moral ou la poursuite de la démocratisation culturelle....

 

L’Espagne est paradoxale. Hier, hommage solennel à Manuel Fraga, le troisième en une semaine. Et aujourd’hui, procès multiple contre Baltasar Garzon.»Pour que les Européens prennent conscience de l’étendue du paradoxe, l’éditorialiste d’El Periodico Albert Sáez résume l’identité de Fraga en une question:

«Vous imaginez le scandale si Merkel se rendait aux funérailles d’un ex-ministre d’Hitler?»

Baltasar Garzon, lui, est connu à l’inverse pour avoir fait tomber un dictateur, le Chilien Pinochet, pas pour l’avoir épaulé.

En 1914, déjà, José Ortega y Gasset mettait l’accent sur l’existence de «deux Espagne qui vivent côte-à-côte et qui sont parfaitement étrangères: une Espagne officielle qui s’obstine à prolonger les gestes d’un âge mort et une autre Espagne aspirante, germinale, une Espagne vitale, peut-être pas très forte, mais sincère, honnête, laquelle, bloquée par la première, ne parvient pas à entrer totalement dans l’histoire» (Vieja y nueva política [«Vieille et nouvelle politique»])...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Baltasar Garzón, Prominent Rights Judge, Convicted in Spain

Baltasar Garzón, Prominent Rights Judge, Convicted in Spain | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Baltasar Garzón was found to have overstepped his authority in a wiretapping case and ordered suspended from the courts for 11 years.

 

His lawyer told EFE, the Spanish news agency, that Mr. Garzón, 56, felt an understandable “desolation and pain” in being barred from the judiciary, to which he had dedicated his life.

The ruling came in one of three cases against Mr. Garzón, the country’s most prominent but also contentious judicial personalities, who has made aggressive use of the doctrine of universal jurisdiction for grave human rights crimes. He gained abrupt fame in 1998 when Chile’s former dictator Gen. Augusto Pinochet was arrested in a London hospital on a warrant issued by Mr. Garzón. Though General Pinochet, then 82, was judged too ill to be tried, the episode was a major step in the emergence of cross-border justice....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Procès du juge Garzon en Espagne : les familles des victimes témoignent

Procès du juge Garzon en Espagne : les familles des victimes témoignent | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le procès du juge Baltasar Garzon se poursuit en Espagne.

Accusé d'avoir enquêté sur les disparus de la guerre civile espagnole (1936-1939) et de la dictature franquiste qui suivit, en violation d'une loi d'amnistie votée en 1977, le magistrat a justifié ses investigations menées entre 2006 et 2008. Il s'agissait selon lui de faire la vérité sur ce qu'il qualifie de crimes contre l'humanité. Les victimes de la dictature de Francisco Franco se sont également exprimées, pour la première fois devant la justice espagnole.

Ce sont vingt et un témoins qui doivent prendre la parole devant les sept juges du Tribunal suprême, parents de victimes ou membres d'associations oeuvrant pour la mémoire des vaincus de la guerre civile espagnole. Parmi les premiers témoins à témoigner mercredi 1er février, deux femmes âgées, qui ont raconté la disparition brutale de leurs parents...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

SUÈDE • 24 heures dans la peau d’un autre

SUÈDE • 24 heures dans la peau d’un autre | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Pour dénoncer le racisme au quotidien, l’écrivain suédois Jonas Hassen Khemiri envoie une lettre ouverte à la ministre de la Justice.

 

Chère Beatrice Ask,Nous sommes différents à plus d’un titre. Vous êtes née au milieu des années 1950, je suis né à la fin des années 1970. Vous êtes une femme, je suis un homme. Vous êtes politicienne, je suis écrivain. Mais nous avons quelques points communs. Nous avons tous les deux étudié l’économie internationale (sans passer l’examen de fin d’études). Nous sommes à peu près coiffés de la même manière (même si nos cheveux ne sont pas de la même couleur). Et nous sommes tous les deux citoyens à part entière de ce pays, nés à l’intérieur de ses frontières et unis par sa langue, son histoire et ses infrastructures. Vous et moi sommes égaux devant la loi.

C’est pourquoi j’ai été surpris de votre réponse, jeudi dernier, à quelqu’un qui s’inquiétait de savoir si, en votre qualité de ministre de la Justice, vous vous sentiez préoccupée par les récits de gens (non blonds, bruns, mats de peau) qui racontent les contrôles au faciès que leur inflige la police dans la rue. Vous avez répondu :

“Le sentiment engendré par ce type de contrôles peut vraiment dépendre de la personne. Les personnes préalablement condamnées ont parfois l’impression d’être mises en cause en permanence, alors que vos antécédents judiciaires ne sont pas écrits sur votre figure […]. Pour déterminer si la police agit dans le respect des lois et des règles, il est nécessaire de voir les choses selon une perspective globale.”

“Les personnes préalablement condamnées” : le choix des termes est intéressant. Car c’est précisément ce que nous sommes. Nous tous qui sommes coupables jusqu’à preuve du contraire.

Je vous écris pour vous exprimer un simple souhait, Beatrice Ask. Je souhaite que nous troquions nos peaux et nos parcours. Allez. Chiche !

Pendant vingt-quatre heures, nous emprunterons l’enveloppe corporelle de l’autre. Je me glisserai dans la vôtre pour savoir ce que c’est d’être une femme dans un milieu politique patriarcal. Vous emprunterez la mienne pour comprendre que, lorsque vous sortez dans la rue, que vous prenez le métro, que vous allez au centre commercial et que vous voyez là des policiers qui ont la loi de leur côté, qui ont le droit de venir vers vous et de vous demander de prouver votre innocence, cela réveille des souvenirs. D’autres abus, d’autres uniformes, d’autres regards...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

En Slovaquie, le scandale de la stérilisation forcée des Roms

En Slovaquie, le scandale de la stérilisation forcée des Roms | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Une ONG a reçu en France le prix de la Commission nationale consultative des droits de l'homme pour son combat contre une discrimination ethnique pas encore reconnue par la justice européenne.

Ecouter Vanda Durbakova, c’est admirer d’un seul coup le travail de porte-parole. Choisir les mots qui dénoncent, ceux qui protègent les victimes, porter leur combat sans impudeur. Et répéter inlassablement, depuis près de dix ans, que des femmes roms slovaques ont été massivement victimes de stérilisations forcées, et qu'il y a très peu de raisons pour qu'elles ne le soient pas encore aujourd'hui. Fin 2012.

Ecouter l’avocate Vanda Durbakova, c’est aussi plonger dans ce genre d’histoire dont on se dit spontanément «ce n’est pas possible...» avant de réaliser notre grossière erreur. Non seulement c’est bien réel mais cela existe depuis fort longtemps: ainsi le 14 juillet 1933, le régime nazi vota une loi couchant noir sur blanc une politique de stérilisation forcée des femmes roms.
Combat contre l"oubli

Le scandale, c’est qu’une telle histoire dure encore. Le 13 novembre la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a rendu un arrêt – c’est le troisième – qui répare partiellement l’injustice subie par trois femmes roms stérilisées sous la contrainte et à leur insu au début des années 2000. La CEDH a reconnu que les trois femmes ont subi un traitement inhumain et dégradant en violation de l’article 3 de la Convention européenne des droits de l’homme; qu’elles ont subi une violation du droit au respect de leur vie privée et familiale conformément à l’article 8 de la Convention. Mais, et c’est là que la réparation reste encore à leurs yeux imparfaite, la CEDH n’a pas estimé que ce qu’elles ont subi peut être qualifié de «discrimination selon le sexe, la race, la couleur, la langue, la religion» au sens de l’article 14 de la CEDH: bref elles n’ont pas été stérilisées parce qu’elles étaient roms. Les 25 000 euros de dommages qu'elles vont percevoir auprès de la justice européenne n'effaceront pas cette infamie.
more...
No comment yet.
Suggested by Actus des familles
Scoop.it!

La Belgique debout contre la pédocriminalité ! (le 16/07 Liège Place St Lambert dès 8h00)

La Belgique debout contre la pédocriminalité ! (le 16/07 Liège Place St Lambert dès 8h00) | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Par delà les frontières, un député s'est levé au milieu des loups, des lâches dans une arène gangrénée par la corruption, le vice, la décadence, la honte. Il connaissait les risques. Il s'est levé pour l'Honneur, avec Courage. Il a sacrifié sa carrière, sa réputation, ... Il a encouru et encourt toujours le risque permanent pour sa vie. Il a déclenché toutes les foudres du système contre lui juste en disant "les fillettes ne sont pas mortes de faim sur base des éléments physiques présentés dans le rapport d'...expertise". Il est un exemple, pour nous tous en Europe. Un exemple de courage. Un exemple d'Honneur. Un exemple d'abnégation à entreprendre coûte que coûte un combat même s'il est perdu d'avance. Laurent Louis est aujourd'hui une icône, un espoir pour beaucoup de victimes et de gens conscient d'une réalité qui n'a pas de mots suffisamment abjectes pour être décrite.
 
Les Belges qu'ils soient seuls, qu'il pleuve, qu'ils aient peur, qu'ils s'indiffèrent, qu'ils se voilent la face devront prendre leur ticket de bus, de métro et venir soutenir LE SEUL ELU du PEUPLE qui les représentent vraiment. Qu'ils montrent qu'il s'agit bien d'un peuple qui a le sens de l'Honneur, un peuple courageux, maître de son destin, protecteur de ses enfants !
 
#DeboutLaBelgique : Liège, Place St Lambert - 16 juillet dès 8h
 
Laurent Louis : "Je vous invite tous à venir manifester votre soutien lors de cette comparution à Liège devant le Palais de Justice Place St Lambert le 16 juillet dès 8h. J'ai vraiment besoin de votre soutien. Ne laissons plus le système museler ceux qui défendent la vérité. Je compte sur vous, venez nombreux et mobilisez autour de vous ! SVP aidez-moi !"  @Laurent_Louis
 
http://affairesfamiliales.wordpress.com/2012/04/15/les-belges-appeles-a-sauver-leur-honneur/#comment-1100

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

En Espagne, les « enfants volés » veulent sortir du trou noir - Les blogs du Diplo

Du début de la guerre civile espagnole aux années 1990 (après le retour à la démocratie), des milliers d'enfants de familles républicaines ont été soustraits à leurs parents dans les hôpitaux et maternités espagnols. La motivation était idéologique : il fallait les soustraire à la « perversion des rouges », les « rééduquer » dans l’esprit de la dictature. Au total, plusieurs dizaines de milliers d’enfants auraient ainsi été « volés ». Le 16 juin 2012 avait lieu à Madrid et Alicante les premières rencontres nationales des associations et collectifs de victimes de vol d’enfants pour tenter d’établir des analyses, des outils et des propositions communes à tous sur ce dossier.(...)...

 

Dans la banlieue d’Alicante, chacun avait un dossier sous le bras, une douleur à exorciser. Certains cherchent depuis des années, en silence — un silence qui, aujourd’hui, fait de plus en plus de bruit. « Nous sommes victimes, nous expliqueront-ils, et pourtant coupables aux yeux de la justice, des hôpitaux, des Etats civils, des institutions... » Des victimes coupables de lèse-oubli, d’avoir douté des vérités officielles, d’être convaincues que « leur bébé » n’est pas mort, comme on le leur a toujours dit, mais qu’Eglise et franquisme leur ont arraché leur progéniture. La plupart du temps, on leur oppose encore porte close en expliquant qu’aucun document n’atteste ni de l’accouchement, ni de la naissance, ni de la mort du bébé.

Nous sommes là pourtant face à un crime contre l’humanité : le vol et la traite de nourrissons. Les chiffres : de 30 000, pour les estimations les plus basses, à 300 000 (ce qui nous paraît pour l’heure exagéré). Les familles qui nous entourent sont toutes composées de petites gens, humbles et modestes, qui veulent retrouver un fils, une fille, un frère... Ils n’ont aucune haine mais font montre d’une dignité à toute épreuve....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le pouvoir hongrois un peu trop concentré au goût de l'Europe

Le pouvoir hongrois un peu trop concentré au goût de l'Europe | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Une délégation du Conseil de l'Europe a épinglé le fonctionnement de la justice et des médias...

Le secrétaire général du Conseil de l'Europe, le Norvégien Thorbjoern Jagland, en visite mercredi à Budapest, a estimé qu'il y avait beaucoup trop de pouvoir concentré à la tête du système judiciaire et des médias en Hongrie.

«Dans le cas de la justice et des médias, le problème est que des organisations, voire des personnes, se trouvent à la tête de ces systèmes, qui possèdent trop de pouvoir et qui ne doivent rendre des comptes à personne», a déclaré Thorbjoern Jagland à l'AFP.

Il se trouve à Budapest pour faire part aux dirigeants hongrois des résultats du travail de la Commission européenne pour la démocratie par le droit, ou Commission de Venise, sur le système judiciaire et les médias hongrois. Il devait rencontrer le Premier ministre conservateur Viktor Orban et le ministre de la Justice et de l'Administration, Tibor Navracsics.

«La limitation des pouvoirs est très importante dans les démocraties, c'est la base des accords qui ont formé l'Europe après les guerres mondiales», a souligné Thorbjoern Jagland...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Crise financière : juger les responsables ?

Crise financière : juger les responsables ? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Le procès de l'ancien Premier ministre islandais s’est ouvert le 5 mars. Geir Haarde est accusé de ne pas avoir su répondre à la crise financière qui frappé son pays en 2008. Faut-il suivre cet exemple dans d’autres pays ? El País a posé la question à plusieurs experts et journalistes.

 

 

L'ancien premier ministre islandais Geir H. Haarde comparait devant un tribunal spécial pour “grande négligence” dans le désastre financier de 2008. La crise s'est traduite en Islande par la faillite de trois banques, la suspension du remboursement de sa dette à l'étranger, la chute de la monnaie et une augmentation du chômage qui a atteint 10 %. Les gouvernements européens avaient-ils été alertés préalablement de la crise ? Quelle part de responsabilité incombe aux banques ? La justice doit-elle se montrer plus ferme à l'égard des acteurs politiques et des banquiers ?

         Kattya Cascante, analyste de la Fundación Alternativas, proche du Parti socialiste espagnol:

         Pour demander des comptes aux politiques, il convient de pouvoir analyser l'efficacité des actions entreprises, mais aussi de comprendre pourquoi certains objectifs ont été choisis au détriment d'autres. En démocratie, le gouvernement a des obligations. Quant au parlement, il doit réaliser une véritable surveillance du contenu des décisions politiques et avoir accès à l'information nécessaire. Cette information, liée à l'impératif de transparence, devrait renforcer la confiance dans les institutions et augmenter le niveau d'exigence auprès des institutions publiques. Malheureusement, elle fait cruellement défaut dans tous les systèmes politiques...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Traité anti-contrefaçon ACTA : l'UE va saisir la justice européenne - LeMonde.fr

Traité anti-contrefaçon ACTA : l'UE va saisir la justice européenne - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - La Commission européenne a annoncé mercredi son intention de saisir la Cour de justice de l'UE.

 

"Nous avons l'intention de demander à la plus haute cour en Europe si Acta est, d'une manière ou d'une autre, incompatible avec les droits fondamentaux et les libertés fondamentales de l'Union européenne, comme la liberté d'expression, d'information ou la protection des données", a déclaré le commissaire au Commerce, Karel De Gucht....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Baltasar Garzón en disgrâce: une insulte aux droits de l'Homme

Baltasar Garzón en disgrâce: une insulte aux droits de l'Homme | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La disgrâce infligée le 9 février à Baltasar Garzón en dit long sur la courte vue des sept magistrats du Tribunal suprême espagnol qui l'ont déchu de sa charge magistrale pour une durée de onze ans.

 

Les conséquences d'une telle décision dépassent, et de loin, la seule Espagne où les comptes de la dictature franquiste paraissent toujours aussi difficiles à solder. Baltasar Garzón est tombé dans son propre pays. Pour avoir pratiqué des écoutes illégales entre des avocats et leurs clients, ainsi va la version officielle.

Le tribunal suprême pouvait-il ignorer l'aubaine d'une telle sanction pour les nostalgiques de la Phalange et autre syndicat d'extrême droite "manos limpias", à l'origine de trois plaintes contre le magistrat déchu et d'une incroyable pression destinée à obtenir sa tête?

L'affaire laissera des traces, tant elle souligne l'incapacité d'une démocratie occidentale à s'emparer de l'Histoire et à juger de ses propres crimes. Les faiseurs de printemps arabes à l'assaut des tyrannies auront de quoi moquer cette Europe motrice d'une justice universelle, dont Baltasar Garzón était devenu le symbole...

more...
No comment yet.