Union Européenne, une construction dans la tourmente
7.1K views | +0 today
Follow
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Antisémitisme galopant en Hongrie - leJDD.fr

Antisémitisme galopant en Hongrie - leJDD.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

REPORTAGE - Le Congrès juif mondial s'ouvre dimanche pour soutenir une communauté malmenée dans le pays dirigé par l'autoritaire Viktor Orbán. Samedi, des militants d'extrême droite ont défilé, stigmatisant les juifs et dénonçant Israël.

 

Gros bras tatoués, crânes rasés, quelques personnes âgées, et puis ces miliciens en treillis – dont la Garde nationale hongroise. C'est toute la fine fleur de l'extrême droite de Budapest qui s'est rassemblée samedi à deux pas du Parlement. Tous réunis à l'initiative de Jobbik, parti d'extrême droite ayant obtenu 17% des voix aux législatives de 2010, pour une commémoration des victimes de "la terreur véritable". Comprendre : les victimes "du bolchevisme et du sionisme" en Hongrie.

À la tribune, on lâche les chevaux : "On nous dit qu'il faut se souvenir de l'Holocauste, l'enseigner à l'école, mais c'est pour mieux masquer les crimes du sionisme et les péchés d'Israël", s'enflamme Márton Gyöngyösi, l'un des députés Jobbik les plus radicaux. Au micro, il est aussi question de la volonté d'Israël d'acheter des pans entiers du territoire hongrois. Et puis, forcément, on parle du Congrès juif mondial qui s'ouvre aujourd'hui à Budapest. "Ils viennent nous provoquer jusqu'ici", lâche, mauvaise, Ancsa, cinquantenaire portant tee-shirt aux couleurs du drapeau national.

 

La veille déjà, dans le cadre austère de son bureau de députée, la sévère Eniko Hegedusné Kovács, à l'initiative de la manifestation samedi, s'indignait de l'événement : "Israël exerce de plus en plus d'influence sur le pays. Ce congrès en est la démonstration." Puis d'évoquer la pression du "lobby juif", son antisionisme assumé. Mais, selon elle, point d'antisémitisme dans son discours, pas plus que dans celui de son parti. D'ailleurs, la question de l'antisémitisme ne serait pas un sujet en Hongrie.

 

Et pourtant. Si aucune statistique officielle n'est disponible, la plupart des associations l'attestent : depuis plusieurs années, la Hongrie fait face à une recrudescence d'actes antisémites et le malaise est de plus en plus profond parmi les 100.000 juifs hongrois. C'est pour soutenir cette communauté que le Congrès juif mondial a choisi de s'établir cette année sur les bords du Danube. Péter Feldmájer, le président de l'Association des communautés juives de Hongrie, s'en félicite. Et avoue dans le même temps son inquiétude face au Jobbik, qui, à côté de son discours principal anti-Tsiganes a ajouté une variante juive : "Il y a dix ans, ils étaient dans la rue. Aujourd'hui, ils sont à l'Assemblée."
Dans un pays où la communauté juive est très bien intégrée et où la grande majorité des citoyens est opposée au radicalisme, comment expliquer cet antisémitisme? ...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Pourquoi l'UE reste en retrait de la crise malienne - leJDD.fr

Pourquoi l'UE reste en retrait de la crise malienne - leJDD.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

DECRYPTAGE – La France s'est engagée seule dans le conflit malien. En attendant de passer le relais à une force multinationale africaine, elle ne peut compter sur un soutien européen pour combattre les forces islamistes. Cette crise illustre ainsi les carences de "l'Europe de la Défense".

 

Officiellement, l'Union européenne salue l'initiative de la France au Mali. "Il est urgent de stopper (les djihadistes) et d'assister le gouvernement du Mali à retrouver le plein contrôle de son territoire", a affirmé lundi le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy. "Je voudrais remercier les Etats membres de l'UE et surtout la France et les Etats de l'Ouest africain qui sont venus en aide au Mali", a complété mardi Catherine Ashton, représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangères, devant le Parlement européen à Strasbourg. Des déclarations de principe qui ne seront toutefois pas suivies d'actes concrets. "Un Etat membre a demandé un soutien mais nous n'avons pas de forces de défense européennes", a justifié Catherine Ashton.

Prévue par le traité de Maastricht en 1992, la Politique commune de sécurité et de défense (PCSD) reste très limitée dans ce genre de situation. Elle n'a en effet pas vocation à devenirune politique de défense commune. Les intérêts des Etats-membres restent divergents et les budgets prévus par l'UE dans ce secteur sont d'ailleurs continuellement en baisse. En clair, l'Europe de la Défense n'est pas pour tout de suite...

 

 

La communauté européenne ne reste pourtant pas totalement inactive sur le dossier malien. Les ministres européens des Affaires étrangères doivent se rencontrer jeudi pour accélérer le lancement de la mission EUTM dans le pays africain. Celle-ci était prévue avant l'intervention française, mais devait se déployer sur plusieurs mois dans l'optique d'une reconquête du Nord-Mali fin 2013. L'opération Serval a changé la donne et le budget de l'opération, à laquelle une dizaine de pays européens participe, a été réévalué à 12 millions d'euros.

L'EUTM va ainsi envoyer au Mali, a priori à la mi-février, quelque 500 militaires européens, dont 200 instructeurs, afin de former, réorganiser et conseiller l'armée malienne. Mais la mission n'a aucune vocation à participer aux combats avec l'armée française...

 

more...
No comment yet.