Union Européenne,...
Follow
Find tag "Iran"
6.8K views | +1 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'UE impose un embargo pétrolier sans précédent contre l'Iran - LeMonde.fr

L'UE impose un embargo pétrolier sans précédent contre l'Iran - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - L'objectif  est d'intensifier la pression sur Téhéran afin qu'il revoie son programme nucléaire controversé, selon les pays européens.

 

Les pays de l'Union européenne se sont mis d'accord, lundi 23 janvier, pour imposer un embargo pétrolier graduel contre l'Iran ainsi que pour sanctionner sa banque centrale. Le but est d'assécher le financement de son programme nucléaire, ont indiqué plusieurs sources diplomatiques. "Un accord de principe pour un embargo pétrolier contre l'Iran a été trouvé" lors d'une réunion des ambassadeurs des pays de l'UE à Bruxelles, selon une des sources. Il doit être formellement entériné à l'occasion d'une réunion des ministres des affaires étrangères européens qui a débuté dans la matinée.

En outre, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a confirmé envoyer des inspecteurs en Iran du 29 au 31 janvier pour "régler toutes les questions importantes" en suspens au sujet du programme nucléaire controversé de Téhéran. La mission sera dirigée par Herman Nackaerts, vice-directeur général de l'agence onusienne. "L'équipe de l'agence va en Iran dans un esprit constructif, et nous sommes confiants dans le fait que l'Iran travaillera avec nous dans le même esprit", a déclaré le directeur général, Yukiya Amano, cité dans un communiqué....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Vers un embargo européen sur le pétrole iranien - LeMonde.fr

Vers un embargo européen sur le pétrole iranien - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Les pays européens envisagent un embargo sur l'achat de pétrole brut iranien si Téhéran refuse de coopérer sur son programme nucléaire.

 

La décision devrait être officialisée le 30 janvier, lors de la prochaine réunion des ministres des affaires étrangères de l'UE. Après la publication d'un rapport de l'AIEA concluant que l'Iran avait travaillé à la mise au point de l'arme nucléaire et continuerait peut-être des recherches en ce sens, un embargo européen avait été évoqué mais certains pays membres étaient réticents à cette idée. La Grèce, qui se procure à crédit environ 50 % de son pétrole auprès de l'Iran, était farouchement contre.

Mais des diplomates ayant participé à des réunions sur ce dossier assurent qu'Athènes, mais aussi Rome et Madrid, ont levé leurs objections. Le chef du gouvernement italien, Mario Monti, a confirmé dans un entretien au Figaro que son pays "serait prêt à participer à toute nouvelle sanction imposée par l'Europe".

En 2010, l'UE avait acheté 18 % du pétrole iranien vendu dans le monde, le reste allant principalement en Asie. Le commissaire européen à l'énergie, Günther Öttinger, assure également qu'en cas d'embargo pétrolier sur l'Iran, l'Europe pourrait s'approvisionner à d'autres sources, notamment chez le premier pays producteur de l'OPEP, l'Arabie saoudite....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'UE étend ses sanctions contre l'Iran - LeMonde.fr

L'UE étend ses sanctions contre l'Iran - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - L'UE souhaite compenser toute baisse de l'offre qui pourrait découler d'un éventuel embargo sur le pétrole iranien.

 

L'Union européenne a décidé, jeudi, de travailler à un nouveau train de sanctions contre l'Iran visant les secteurs des finances, des transports mais aussi celui, stratégique, de l'énergie, en raison du programme nucléaire contesté de Téhéran. L'UE a notamment décidé d'accroître ses sanctions en ajoutant 180 noms de personnalités et d'entités à la liste des compagnies ou entités d'ores et déjà visées, a déclaré jeudi à Bruxelles un responsable de l'UE.

"Nous avons décidé de travailler sur des sanctions plus dures et sans précédent sur les secteurs financier et pétrolier", a commenté le ministre des affaires étrangères français Alain Juppé, devant la presse. Le texte européen prévoit spécifiquement "des mesures contre la Garde iranienne révolutionnaire et d'autres secteurs". Ces sanctions devront être prêtes "avant le prochain conseil des ministres des affaires étrangères", à Bruxelles en janvier.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'UE décide de geler les avoirs de la Banque centrale d'Iran - LeMonde.fr

L'UE décide de geler les avoirs de la Banque centrale d'Iran - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Cette décision intervient dans le cadre d'un nouveau train de sanctions incluant également un embargo sur le pétrole iranien.

 

Les pays de l'Union européenne sont parvenus mercredi 18 janvier à un accord de principe pour geler les avoirs de la Banque centrale d'Iran, dans le cadre d'un nouveau train de sanctions incluant également un embargo sur le pétrole iranien, ont indiqué plusieurs diplomates européens.

Cet embargo, qui devrait être entériné lundi prochain lors d'une réunion des ministres des affaires étrangères européens à Bruxelles, serait mis en œuvre progressivement d'ici le 1er juillet...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'Union européenne hésite à se passer du pétrole iranien - LeMonde.fr

L'Union européenne hésite à se passer du pétrole iranien - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - L'UE a alourdi ses sanctions contre l'Iran jeudi, sans renoncer à importer du pétrole iranien, ce qui aurait des effets limités sur l'économie du pays.

 ...

Des sanctions pétrolières conjointes entraîneraient des coûts pour certains Etats aux économies fragilisées, comme l'Espagne, la Grèce et l'Italie, qui importent respectivement 14,6 %, 14 %, et 13,1 % de leur pétrole brut d'Iran, selon des données mensuelles compilées par la Commission européenne.

L'effet de telles sanctions sur l'économie iranienne est également mis en doute, le pays pouvant trouver en Asie, où il réalise l'essentiel de ses exportations, des acheteurs prêts à compenser ses pertes en Europe. L'Union a consommé, au premier semestre 2011, 18 % des exportations pétrolières iraniennes, en volume, selon les statistiques du département de l'énergie américain. La Chine (22 % des exportations iraniennes), le Japon (14 %), l'Inde (13 %) et la Corée du Sud (10 %) n'ont en rien indiqué qu'ils comptaient limiter leurs achats.

Une telle réorganisation des exportations iraniennes prendrait néanmoins du temps, et aurait un coût...

more...
No comment yet.