Union Européenne,...
Follow
Find tag "Huffingtonpost"
6.5K views | +0 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Un parti d'extrême droite danois juge le FN trop "antisémite" pour une alliance

Un parti d'extrême droite danois juge le FN trop "antisémite" pour une alliance | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
EUROPÉENNES - La stratégie de dédiabolisation de Marine Le Pen connait aussi des ratés en-dehors des frontières de la France.

 

La stratégie de dédiabolisation de Marine Le Pen connait aussi des ratés en-dehors des frontières de la France. Au Danemark, le Parti populaire (FP), extrême droite eurosceptique et anti-immigration, a tout simplement exclu ce jeudi 14 novembre de se rapprocher du Front national en estimant que celui-ci avait "un fond antisémite".

C'est en tout cas ce qu'a déclaré à l'AFP le porte-parole du parti, Soeren Soendergaard en réaction à l'alliance scellée la veille à La Haye entre le Front national de Marine Le Pen, et le Parti pour la liberté (PVV) néerlandais dirigé par Geert Wilders.

Geert Wilders, notoirement pro-israélien, a balayé à cette occasion les questions sur Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du FN, et les déclarations antisémites pour lesquelles il a été condamné. Pour le Néerlandais, "c'est Marine la chef". Les deux leaders, qui s'étaient déjà rencontrés en avril à Paris, veulent unifier plusieurs mouvements europhobes en vue de former un groupe politique en mesure de faire entendre sa voix au Parlement européen.


Le Parti populaire danois, qui n'a jamais voulu siéger à Strasbourg dans le même groupe que le FN, a dit qu'il n'était pas sur la même ligne. "Nous sommes conscients qu'il y a de grandes différences entre Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen en tant que personnes, mais ça ne change pas notre position", a expliqué Soeren Soendergaard.

En France, Marine Le Pen se heurte à la même difficulté. Le maintien de Jean-Marie Le Pen à la présidence d'honneur (à vie) du FN sert de repoussoir pour les partis europhobes comme Debout la République de Nicolas Dupont-Aignan.

A 85, le fondateur du FN sera une nouvelle fois candidat aux européennes en 2014 dans la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Récemment, il a dû quitter sur ordre de sa fille l'Alliance européenne des mouvements nationaux, qui réunit des membres de l'extrême droite européenne qualifiés "d'extrémistes" par Marine Le Pen.

Outre le PVV, le Front national s'est rapproché d'un parti suédois, les Démocrates de Suède, dont Marine Le Pen a rencontré le président à Stockholm en octobre...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

"Les diplomates ne sont pas des terroristes"

"Les diplomates ne sont pas des terroristes" | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
INTERNATIONAL - La Maison-Blanche n'a pas encore réagi, mais l'Union européenne ne devrait pas se contenter très longtemps de ce silence.

 

Premier pays européen à réagir officiellement, l'Allemagne. Berlin a exigé dimanche des explications immédiates des autorités américaines. "Il faut que du côté américain on nous explique immédiatement et en détail si ces informations de presse à propos d'écoutes clandestines totalement disproportionnées par les Etats Unis dans l'Union européenne sont exactes ou non", a déclaré la ministre de la Justice Sabine Leutheusser-Schnarrenberge dans un communiqué.

Évoquant les révélations du journal allemand Der Spiegel, le président du Parlement européen, l'Allemand Martin Schulz, a estimé que "si cela se confirme, il s'agit d'un immense scandale". "Cela nuirait considérablement aux relations entre l'UE et les Etats-Unis", estime-t-il.

Un peu plus tard dans la matinée, l'Union européenne a indiqué qu'elle avait interrogé les autorités américaines. "Nous avons pris contact immédiatement avec les autorités américains à Washington et à Bruxelles et les avons mis face aux informations de presse. Ils nous ont dit qu'ils vérifiaient l'exactitude des informations publiées hier et qu'ils reviendraient vers nous", a ajouté la Commission européenne dans un communiqué.

...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Chypre : La terreur du "bank run"

Chypre : La terreur du "bank run" | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
CHYPRE - Jeudi 28 mars la petite île méditerranéenne va se réveiller dans l'inconnu à 10 heures du matin. Et sûrement bien plus tôt pour ses habitants s'ils veulent avoir une bonne place dans la file d'attente...

En effet, après une fermeture des banques de 12 jours, quel comportement vont adopter les chypriotes quand les guichets rouvriront, à 10 heures tapantes (heure locale)? Vont-ils se précipiter pour retirer tout leur argent, au risque de faire "crasher" les établissements financiers ?

Nicosie semble prêt à jouer le tout pour le tout, le bien-nommé gouverneur de la Banque centrale, Panicos Demetriades, assurant qu'un "effort surhumain" était engagé pour mettre fin à la paralysie...

 

 

Andorre, Suisse, Lettonie, Allemagne... Venus de tous les horizons, des représentants des banques européennes se bousculent depuis une semaine à Chypre pour séduire les clients qui s'apprêtent à quitter l'île. Moscou a d'ores et déjà annoncé qu'elle allait étudier les conséquences pour ses intérêts. De nombreux e-mails auraient été envoyés à des entrepreneurs et fonds d'investissement chypriotes par des banques allemandes, maltaises ou luxembourgeoises, leur proposant une ouverture de compte "en moins d'une heure", indique Le Monde. Le quotidien explique également qu'une équipe spéciale de la Deutsche Bank a été envoyée à Nicosie. Elle serait notamment là pour démarcher les clients russes, dont les fonds à Chypre sont estimés à 31 milliards de dollars....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Pour se faire réélire, Cameron est prêt à faire exploser l'Europe

Pour se faire réélire, Cameron est prêt à faire exploser l'Europe | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
ROYAUME-UNI - David Cameron a jeté une pierre, ou plutôt un rocher, dans la mare. Il l'a promis ce jeudi dans une grande déclaration: un référendum national sur l'appartenance à l'UE aura bien lieu en Grande-Bretagne à l'horizon 2015-2017... Mais seulement si l'actuel Premier ministre est réélu. Le leader du parti conservateur met donc en balance de sa réélection le sort du Royaume-Uni dans l'Union européenne.

Ce sera "un référendum sur une question claire: in/out" (dedans ou dehors) et il interviendra dans la première moitié de la prochaine législature qui commence en 2015, a dit le chef du gouvernement. C'est une véritable surprise, surtout que des extraits, rendus publics la semaine dernière, ne contenaient pas d'indices sur cette annonce largement attendue depuis plusieurs années. Elle était cependant sur toutes les lèvres, ce que David Cameron vient de confirmer.

Confronté à un fort euroscepticisme dans son camp et dans le pays, David Cameron a prononcé son speech (discours) depuis Londres. Ce qui est une première, pour une allocution concernant un discours-clé sur l'Europe. En 1988, Margaret Thatcher s'était exprimée à Bruges, Tony Blair à Varsovie en 2000, tandis que Winston Churchill avait appelé à des "Etats-Unis d'Europe" à Zurich en 1946.

Le timing est toutefois étonnant: l'annonce de David Cameron semble aller dans le sens inverse de l'opinion publique. En effet, traditionnellement hostiles à l'Europe, les Britanniques sont plus pro-européens ces derniers temps.

...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Moody's retire son triple A au MES

Moody's retire son triple A au MES | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
EUROPE - L'agence de notation Moody's a dégradé d'un cran vendredi 30 novembre le Mécanisme européen de stabilité (MES), de Aaa à Aa1, avec une perspective négative, une décision jugée "difficile à comprendre" par le patron du fonds de secours de

la zone euro, l'Allemand Klaus Regling.Le geste de Moody's est "difficile à comprendre", a réagi vendredi soir Klaus Regling, dans un communiqué.

"Nous sommes en désaccord avec l'approche de l'agence de notation qui ne prend pas suffisamment en compte le cadre institutionnel particulièrement solide du MES, les engagements politiques et la structure de son capital", a-t-il ajouté.

"Les 17 Etats membres de la zone euro sont pleinement engagés sur le plan politique et financier auprès du MES et du FESF et soutiennent ces deux institutions", a renchéri Jean-Claude Juncker, le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, dans ce même communiqué.

 

La décision de Moody's fait suite à la récente dégradation de la note souveraine de la France, qui a elle aussi perdu son triple A. L'agence de notation a également annoncé vendredi la dégradation d'un cran du Fonds européen de stabilité financière (FESF), également de Aaa à Aa1, lui aussi assorti d'une perspective négative. Dix jours plus tôt, le lendemain de la dégradation de la France, Moody's avait pourtant annoncé le maintient du triple A du MES et du FESF, avec une perspective négative.

Cela "ne va pas empêcher le MES ou le FESF d'agir de quelque manière que ce soit ou d'émettre" des titres de dette, a affirmé Klaus Regling.

Outre la dégradation récente de la France, aujourd'hui notée Aa1, Moody's justifie sa décision par la "forte corrélation" en terme de risque de crédit au sein de principaux soutiens financiers du MES et du FESF. "Le risque et la notation des MES et FESF sont étroitement liés à ceux de leurs principaux soutiens", explique Moody's en rappelant que la France est le deuxième plus gros pays contributeur des MES et FESF.

La part de la France dans le MES s'élève à 20,4%, derrière celle de l'Allemagne, toujours notée Aaa par Moody's, qui est de 27,1%....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Vers un référendum sur l'indépendance de la Catalogne

Vers un référendum sur l'indépendance de la Catalogne | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
CATALOGNE - La coalition nationaliste du président de Catalogne Artur Mas conserve la majorité mais recule aux élections de dimanche 25 novembre.

 

La gauche indépendantiste connaît une forte poussée, selon un sondage effectué à la sortie des bureaux de vote. C'est la première étape pour l'organisation d'un référendum sur l'indépendance de la communauté autonome.La CiU obtiendrait entre 54 et 57 sièges contre 62 aux élections de 2010, tandis que le parti historique de la gauche indépendantiste, ERC, gagnerait entre 20 et 23 sièges, contre 10 en 2010, selon un sondage diffusé par les télévisions catalane et espagnole.

"Une fois de plus, CiU gagne les élections. Conséquence de ces premiers résultats, la prochaine législature aura comme objectif la consultation des Catalans sur l'autodétermination", a immédiatement commenté le chef de campagne de la coalition, Luis Corominas.

Toutefois, si ces résultats se confirmaient, ils obligeraient la coalition nationaliste conservatrice d'Artur Mas à faire des alliances avec d'autres partis.....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Erasmus n'a plus d'argent

Erasmus n'a plus d'argent | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

ÉCONOMIE - Erasmus -qui a fêté ses 25 ans cette année- n'a plus d'argent, les caisses du fonds social sont vides et d'autres programmes européens seront bientôt en cessation de paiement si les Etats refusent de renflouer le budget européen en 2012, a annoncé mardi le député européen français Alain Lamassoure.

"Le fonds social européen est en cessation de paiement depuis le début du mois et ne peut plus effectuer de remboursements aux Etats", a révélé le président de la commission des budgets du Parlement européen au cours d'un point de presse.

"La semaine prochaine ce sera le tour d'Erasmus, le programme pour les étudiants, et à la fin du mois, le programme pour la Recherche et l'Innovation n'aura plus d'argent", a-t-il ajouté.

La faute incombe aux gouvernements qui ont taillé dans le budget 2012 en limitant les dépenses à 129 milliards d'euros, soit une coupe de 4 milliards par rapport aux propositions de la Commission et du Parlement européen, pour le mettre au diapason de la rigueur imposée à l'Europe par la crise financière....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Silvio Berlusconi : "Une solution serait que l'Allemagne sorte de la zone euro"

Silvio Berlusconi : "Une solution serait que l'Allemagne sorte de la zone euro" | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
BERLUSCONI - Le HuffPost Italie a fêté son lancement. Et de quelle manière: avec une interview de Silvio Berlusconi, qui n'avait jamais donné d'aussi long entretien depuis son départ du pouvoir.

 

Rendez-vous au Palazzo Grazioli. L'ancien Premier ministre lance : "J'ai perdu huit kilos, vous avez vu la forme que j'ai?". Malgré son look décontracté, Silvio Berlusconi n'a rien perdu de son tempérament guerrier. Avant même de démarrer l'interview, il a d'ailleurs asséné ne pas être satisfait d'une Italie "dont le Premier ministre s'appelle Merkel". Alors que le débat sur le vote du traité budgétaire européen fait rage en France, il Cavaliere estime qu'il aurait "été moins fidèle à l'Allemagne".

...

Silvio Berlusconi : J'aurais été moins en ligne avec l'Allemagne que Mario Monti. Parce que leur hégémonie impose une politique d'austérité et de rigueur à l'ensemble des autres pays européens, sous prétexte que l'austérité mène à la réduction de la dette. C'est une illusion: la dette publique diminue lorsque le PIB augmente, ce qui signifie qu'il faut développer la croissance.

 

Soyons clairs une bonne fois pour toutes: voulez-vous que l'Italie soit dans ou à l'extérieur de la zone euro ? Quels sont les différents scénarios?

Silvio Berlusconi : Il y a trois possibilités. La première: convaincre l'Allemagne que nous ne pouvons pas avancer avec seulement une politique d'austérité. La deuxième: que l'Allemagne sorte de la zone euro, une hypothèse qui n'est plus de la science-fiction depuis que les banques allemandes ont évalué les conséquences d'une sortie de l'euro. Et la troisième: que d'autres pays sortent de la zone euro, ce qui signifierait la fin d'une monnaie commune et l'abandon de l'Europe...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Grèce: la convergence des populismes

Grèce: la convergence des populismes | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

EXTRÊMES - Lors d'un meeting, au son des chansons révolutionnaires de Mikis Theodorakis, se trouvaient aux côtés des manifestants tous les députés de l'extrême droite pro-nazie d'Aube Dorée, des députés des "Grecs Indépendants", et un certain nombre de députés de la gauche radicale de Syriza. Tous unis contre le mal-nommé "Troïka" et le gouvernement.

 

Ces contrastes multiformes donnent un bref apercu de la confusion des esprits, du conformisme ambiant et du nihilisme impolitique qui règnent dans la Grèce actuelle. Les lignes de démarcation politique une fois abolies, tout est permis. Que les gauchistes défilent au coude-à-coude avec leurs ennemis pro-nazis, que les manifestants appartenant au "corps sécuritaire" et donc supposés le plus à droite (près de la moitié des policiers ont voté pour "l'Aube Dorée" aux élections parlementaires du 17 juin dernier) adoptent des slogans anarchistes ! Ce qui les unit est leur haine commune et viscérale des "usuriers", comme le dit l'Aube Dorée, ou de la "Troïka de l'intérieur", comme l'a suggéré à plusieurs reprises ces derniers jours Alexis Tsipras, le leader de Syriza, à savoir le gouvernement tripartite (droite, socialistes, gauche modérée) censé être au service de la "Troïka de l'extérieur" (FMI, BCE, UE). Si vous repérez un ingrédient maurrassien dans le discours de la gauche radicale grecque - "L'Anti-France" ou le "parti de l'étranger", disait le fondateur de l'Action francaise -, vous y êtes ! Un sondage récent montrant une nouvelle montée spectaculaire de l'Aube Dorée, passant de 7% (aux élections de juin) à 12%, le dit à sa manière: Tsipras est le leader le plus "populaire" au sein de l'électorat pro-nazi (avec 32%, alors même que son leader Nikos Michaloliakos n'obtient que 59% !)....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Crise de l'euro: nous, le peuple européen

Crise de l'euro: nous, le peuple européen | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
SORTIE DE CRISE - Les Européens devraient à la fois voter ensembles aux élections européennes pour des listes intégralement européennes et voter davantage pour élire des responsables européens importants.

 

Les déclarations de Mario Draghi se disant prêt à tout pour sauver l'Euro posent de manière emblématique la double nature politique et économique de la crise que nous traversons. Il aura donc fallu que le système bloqué s'ouvre de l'intérieur et que les tenants du monétarisme, eux-mêmes, en viennent à contredire leurs principes pour renflouer les banques, pour que le tabou de la monétisation des dettes souveraines vole bien heureusement en éclat. Devenue prêteur en dernier ressort de fait, la banque centrale ne pouvait pas durablement au nom même de l'application de ses principes, condamner durablement la création de masse monétaire pour les Etats et soutenir sans limite les banques.

La déception quant aux précautions soudaines de Mario Draghi a été à la hauteur des espoirs nés de sa déclaration. Cette valse-hésitation n'est pourtant pas surprenante. Elle dénote des contradictions profondes entre, d'une part, les orientations économiques vers lesquelles se dirige l'Union européenne, avec un policy mix restrictif tant au niveau budgétaire que monétaire et, d'autre part, la nécessité pour la BCE de se transformer en prêteur en dernier ressort européen. M. Draghi a donc été obligé, tant vis-à-vis des marchés, que des responsables politiques d'envoyer un véritable ballon-sonde pour tester jusqu'où s'étendait la paroi de verre qui le retient d'adopter "tous les moyens nécessaires pour sauver l'Euro".

Comme attendu, il a dû effectuer un prudent mouvement de recul, mais l'espace de temps entre son intervention et sa mise en retrait a été suffisant pour montrer que tous les acteurs institutionnels sont prêts, y compris les marchés, pour un enrichissement des missions de la BCE dans le sens d'une politique plus pragmatique.

La cause est donc entendue : la conception souple et pragmatique de François Hollande l'a emporté culturellement en Europe et fait sauter bien des verrous. M. Draghi n'en était pas un des moindres. Cette victoire culturelle s'accompagne cependant d'un statu quo dans les faits qu'il convient d'analyser comme une crise du mécanisme juridique et politique de régulation des rapports entre les acteurs du système européen....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La pétition pas très sympa de 172 économistes allemands

La pétition pas très sympa de 172 économistes allemands | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
EUROPE - La zone euro va mieux. Ou du moins a pris de bonnes décisions, à même de commencer à rassurer les marchés: Mario Draghi a annoncé ce jeudi 5 juillet une baisse des taux de la BCE, le dernier Sommet européen a surpris - positivement - en mettant en avant la politique de croissance et surtout en posant les bases d'une future Union bancaire européenne. Mais il y en a toujours qui veulent jouer les rabat-joie - et les Cassandre par la même occasion. C'est le cas de plus de 172 économistes allemands (on ignorait qu'il en existe autant) qui ont signé une pétition demandant, non pas à Angela Merkel, mais à la population de s'opposer purement et simplement au projet d'Union bancaire avec le reste de l'Europe. Le chef de file de cette pétition, Hans-Werner Sinn, s'était déjà illustré en s'opposant à toute aide financière envers les pays de Sud de l'Europe en difficulté....
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Eurobonds : "nein" c'est "nein"

Eurobonds : "nein" c'est "nein" | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
EUROPE - Cette fois-ci, c'est "Nein!" Alors que l'Allemagne n'avait jamais clairement exclu la possibilité d'émettre des eurobonds dans un futur plus ou moins éloigné, la chancelière Angela Merkel a franchi un cap ce mercredi 26 juin en marquant son hostilité résolue à tous les instruments de mutualisation des dettes européennes. Un discours destiné aussi bien à sa majorité au Bundestag, farouchement anti-euro-obligations, qu'à ses partenaires européens, dont François Hollande, qui a longtemps défendu ce dispositif pour mettre fin à la crise de la dette....

 

"Il ne fait pour moi aucun doute qu'il y a un besoin de moyens supplémentaires de solidarité (entre les pays européens), mais les euro-obligations sont le mauvais chemin", a-t-elle déclaré dans un discours prononcé devant le Parlement allemand. Selon elle, tous les instruments de mutualisation de la dette aujourd'hui en discussion, qu'il s'agisse d'euro-obligations, d'"euro-bills" ou de fonds d'amortissement sont "économiquement mauvais" et "contreproductifs", en plus d'être "incompatibles avec la constitution allemande".

En affichant aussi ouvertement son opposition aux eurobonds, la chancelière ne fait que confirmer tout haut ce qu'elle disait jusqu'ici tout bas à ses amis politiques. Mardi soir, lors d'une réunion des députés de son petit allié libéral (FDP) elle aurait lancé: "pas de mon vivant" à propos du lancement de ces obligations européennes. Boutade ou pas, le message était le même: montrer ses muscles et afficher sa détermination à imposer la partition allemande dans le concert européen....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Merkel fouette Rajoy, la couverture qui choque l'Espagne

Merkel fouette Rajoy, la couverture qui choque l'Espagne | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
INTERNATIONAL - Facebook n'a pas "liké" la couverture de l'hebdomadaire satirique espagnol El Jueves. Sur celle-ci Angela Merkel et Mariano Rajoy sont caricaturés en sadomasochistes, avec la chancelière allemande dans le rôle dominant.

 

La une a été censurée sur le réseau social avant de faire le tour du Web ibère."Rajoy – Merkel, le début d'une belle amitié", titre la revue humoristique qui sévit depuis 1977 dans le pays, alors que sur l'illustration la chancelière propose "le fer ou le fouet" au premier ministre espagnol, à terre.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le chômage des jeunes, plaie de l'UE, au menu des dirigeants européens à Paris

Le chômage des jeunes, plaie de l'UE, au menu des dirigeants européens à Paris | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
EMPLOI - La quasi totalité des dirigeants européens, dont la chancelière allemande Angela Merkel, se retrouvent mardi à Paris à l'invitation de François Hollande pour une nouvelle grande conférence consacrée à la lutte contre le chômage endémique des jeunes en Europe. Vingt-quatre des vingt-huit chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE participent à cette réunion, après celle organisée par Angela Merkel le 3 juillet à Berlin.

Sont également présents les présidents du Conseil, de la Commission et du Parlement européens Herman Van Rompuy, José-Manuel Barroso, et Martin Schulz, celui de la Banque européenne d'investissement (BEI) Werner Hoyer ainsi que les chefs des services publics de l'emploi et partenaires sociaux.

Avant la conférence, qui débutait à 15h, le ministre du Travail Michel Sapin a réuni le matin ses homologues tandis que François Hollande rencontrait des jeunes Européens. À 17h45, une conférence de presse finale est prévue à six (Hollande, Merkel, Van Rompuy, Barroso, Schulz et la présidente lituanienne Dalia Grybauskaite, qui assure la présidence tournante de l'UE).

 

La mobilisation est "extrêmement forte", souligne l'entourage du président de la République, alors que le chômage des jeunes reste à un niveau "inacceptable", estime la Commission européenne. Selon les chiffres publiée par celle-ci, en septembre 2013 quelque 5,6 millions de jeunes Européens étaient sans emploi (soit un taux 23,5%), l'Allemagne faisant figure de meilleur élève, avec 7,7 % de jeunes au chômage, alors que la France avoisine les 25%. La Grèce et l'Espagne battent quant à elles des records avec des taux supérieurs à 56%.

Il ne s'agit pas de lancer de nouveaux instruments mais de "s'assurer que tous les moyens sont mis en oeuvre et que la volonté politique est confirmée pour obtenir des résultats concrets dans les deux ans qui viennent", a indiqué l'Elysée. Il y a six mois, les Européens ont décidé de mobiliser des moyens très ciblés avec notamment une enveloppe de six milliards d'euros destinée aux régions les plus frappées par le chômage des jeunes.

La France, espère toucher 10% de cette enveloppe, soit 600 millions auxquels s'ajoutent 100 millions lors du dernier conseil européen. Selon Paris, en plus de ces six milliards en 2014 et 2015, soit 12 milliards, la BEI a prévu de consacrer à l'emploi des jeunes six mds par an de 2013 à 2015, et le Fonds social européen (FSE) six à sept milliards par an sur la même période. Au total 40 à 45 milliards d'euros seraient ainsi mobilisés sur trois ans....

...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'Europe a-t-elle un avenir?

L'Europe a-t-elle un avenir? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
UNION EUROPÉENNE - La période de fortes instabilités que traverse l'Europe depuis la crise grecque semble sans fin. Elle réveille inévitablement une question récurrente si ce n'est existentielle, l'Europe a-t-elle encore un avenir?

 

Déjà, lorsque l'Europe débordait de projets à la fin des années 80 et au début des années 90, de nombreux observateurs s'interrogeaient sur son avenir: l'union monétaire serait-elle viable sans fédéralisme budgétaire? Est-ce qu'une union économique et monétaire pourrait exister sans union politique? La chute du mur de Berlin et la fin du système bipolaire signifiaient une Europe enfin retrouvée mais posaient aussi cette délicate question: quelles sont les frontières de l'Europe, où s'arrête l'Europe? À chaque étape cruciale de la construction européenne, la question du devenir de l'Europe s'est posée.

 

Ce questionnement récurent est inévitable puisque la construction européenne est un processus gradualiste, itératif, inachevé. Le champ des possibles demeure toujours très ouvert et conséquemment l'incertain fait partie de la dynamique européenne.

L'objet Europe est d'autant plus difficilement définissable qu'il y a un grand nombre de bâtisseurs. On connaît la fameuse réplique de Kissinger: "l'Europe, quel numéro de téléphone?". Que répondre à cette question sinon qu'il y a eu 6, puis 9, 10, 12, 15, 25 et qu'il y aura bientôt 28 numéros de téléphone, tandis qu'au niveau institutionnel le leadership est partagé entre plusieurs présidences, celle du Conseil européen, de la Commission, de l'Eurogroupe, des Affaires étrangères. Cette sur-abondance d'acteurs pose inévitablement problème car chacun (ou presque) possède son propre horizon européen. Le futur de l'Europe n'est donc pas consensuel, il est potentiellement conflictuel.

Cette Europe des États est notre histoire au long cours, histoire qui pesait lourdement hier, et pèse encore aujourd'hui. En ce cinquantenaire du Traité de l'Elysée, et sans bien sûr minimiser le chemin parcouru depuis l'après seconde guerre mondiale par ces deux pays, ces deux peuples au nom de l'unité européenne, il est frappant de constater que la France et l'Allemagne continuent d'évoluer sur des planètes différentes. ...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Être Rom en Hongrie

Être Rom en Hongrie | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
DISCRIMINATIONS - Sur une population totale de moins de 10 millions de Hongrois, il y aurait entre 700.000 et 800.000 Roms en Hongrie, bien que seulement 250.000 se soient déclarés tels à l'avant-dernier recensement, en 2005.

 

La marginalisation des Roms s'inscrit à la fois dans le temps long et le temps court. Depuis leur arrivée en Europe, ils exerçaient des métiers qui n'ont plus guère de place dans l'économie contemporaine. Pendant le communisme, les Hongrois étaient officiellement tous frères et le discours raciste se trouvait interdit. L'économie planifiée leur assurait un emploi, notamment dans l'industrie lourde. Lorsque ces activités se sont écroulées au début de la transition, les Roms ont été les premiers mis au chômage. Depuis les années 1990, de nombreuses générations d'enfants ont vu leurs parents chômer.

Dans l'Est de la Hongrie, certaines régions affichent un taux de chômage des Roms à 85%. Ils dépendent totalement des aides sociales. Les autres Hongrois disent souvent: "Les Roms ne travaillent pas". Pourtant, si on considère les travaux effectifs, au noir, ils travaillent parfois plus que les autres Hongrois. Avec la démocratisation, le racisme anti-Roms a pu s'exprimer plus aisément au grand jour. Compte tenu du chômage, la petite criminalité a explosé. L'extrême droite a profité du fait que durant de nombreuses années la gauche a été aveugle à ce sujet. Résultat, le parti d'extrême droite Jobbik a fait son entrée au Parlement en 2010 sur un discours anti-Roms, antisémite et anti-Union européenne.

 

Dans l'imaginaire politique hongrois, les Roms sont les boucs émissaires de tout ce qui ne va pas. Ils sont accusés de "sucer le sang" de la société des honnêtes gens, de ne pas vouloir travailler même quand on leur donne un travail. Il existe une corrélation entre la crise économique engagée en 2008 et le renforcement du discours anti-Roms. Beaucoup ont besoin d'une bête noire pour mieux accepter les difficultés du temps présent. Anna Politovskaïa a écrit que, durant la guerre de Tchétchénie, ce peuple servait de paillasson aux Russes pour qu'ils se sentent moins mal durant les années difficiles de la transition. Les Roms remplissent la même fonction pour les Hongrois.

La discrimination des Roms commence dès le plus jeune âge en Hongrie. Aujourd'hui, ce pays de l'UE compte plusieurs milliers de classes d'école où les enfants Roms se trouvent séparés des autres. Les responsables éducatifs "justifient" cette séparation par des "besoins spécifiques" ou l'existence de handicaps éducatifs à prendre en compte. Même condamnées en justice, ces pratiques discriminatoires se poursuivent, s'appuyant sur des préjugés anciens. 70 % des parents Hongrois ne voudraient pas voir leur enfant assis à l'école à côté d'un Rom. 86% des lycéens de 16 ans ne partageraient pas leur banc avec un Rom.

Tant que les gouvernements ne formeront pas les plus jeunes d'une manière non discriminatoire, rien ne changera. Pour l'heure, aucune mesure gouvernementale ne vient mettre fin à la ségrégation dans les écoles. En revanche, bien des mesures prises augmentent indirectement la marginalisation des Roms, par exemple l'abaissement de l'âge auquel l'école est obligatoire....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'Europe se met d'accord sur la supervision bancaire

L'Europe se met d'accord sur la supervision bancaire | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
EUROPE - Les ministres européens des Finances sont parvenus jeudi 13 décembre à l'aube à un accord unanime sur la supervision unique des banques de la zone euro, au terme d'un marathon de 14 heures de discussions à Bruxelles.

C'est un "accord historique", a commenté le commissaire européen chargé des Services financiers, Michel Barnier, sur son compte Twitter. "C'est un cadeau de Noël pour nous, mais aussi pour toute l'Europe", a affirmé le ministre chypriote des Finances, Vassos Shiarly, qui présidait la réunion.

La mise en place d'une supervision commune des banques de la zone euro, confiée à la Banque centrale européenne (BCE), est la première étape de l'union bancaire souhaitée par les dirigeants européens pour tenter d'empêcher de nouvelles crises.

Les 27 ont finalement trouvé un compromis sur les points qui bloquaient depuis plusieurs mois, ce qui va leur permettre de présenter un front uni dans les discussions qui vont maintenant s'ouvrir avec le Parlement, et qui devraient débuter dès la semaine prochaine.

Les ministres des Finances de l'UE ont ainsi rempli le contrat qui leur avait été fixé par le sommet de juin: trouver un accord politique avant la fin de l'année 2012.

La supervision intégrée des banques, qui concernera à terme non seulement la zone euro mais aussi les autres pays de l'UE qui souhaiteront participer au mécanisme, n'entrera pas en oeuvre progressivement au cours de l'année 2013, comme cela avait d'abord été envisagé, mais sera opérationnelle en une seule fois, le 1er mars 2014.

"Pierre par pierre, nous sommes en train de résoudre la crise de la zone euro", s'est félicité le ministre français Pierre Moscovici. "C'est un signal adressé au reste du monde: on peut faire confiance à l'Europe, on peut faire confiance à la zone euro", a-t-il ajouté...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La Grèce échappe de justesse à la faillite

La Grèce échappe de justesse à la faillite | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

GRÈCE - La zone euro et le FMI ont accouché dans la douleur dans la nuit de lundi 26 à mardi 27 novembre d'un accord sur les moyens de réduire nettement la dette grecque et sur le versement tant attendu d'une aide financière vitale pour un pays au bord de l'asphyxie. Les bourses asiatiques, le marché pétrolier et l'euro affichaient pour la plupart une hausse modeste mardi matin en Asie, soulagés par la conclusion de l'accord de Bruxelles.

 

Après plus de 13 heures de réunion, les ministres des Finances des 17 se sont finalement entendus avec le Fonds monétaire international (FMI) pour que la dette grecque soit ramenée à 124% du PIB d'ici 2020, contre un objectif initial de 120% défendu par le FMI. Cela représente un allègement d'environ 40 milliards d'euros d'ici 2020, selon une source européenne. Sans mesures nouvelles, elle aurait atteint 144% du PIB en 2020, un niveau jugé insoutenable par le FMI.

 

Ramener la dette à 110% du PIB grec

"Le FMI voulait s'assurer que la zone euro prendrait les mesures nécessaires pour remettre la Grèce sur la voie d'une dette viable. Je peux dire aujourd'hui que cela a été fait", s'est félicitée sa directrice générale, Christine Lagarde, au cours d'une conférence de presse. Elle s'est aussi félicitée de l'engagement des Européens à ramener sous 110% du PIB d'ici 2022 la dette grecque, --qui menace d'atteindre 190% en 2014--, ce qui facilitera le retour de la Grèce sur les marchés.

...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La honte des expulsions, par Pedro Almodovar

La honte des expulsions, par Pedro Almodovar | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

ESPAGNE - Deux suicides en 15 jours. Deux propriétaires endettés jusqu'au cou qui ont préféré se donner la mort se sentant incapables d'affronter leur banquier et une éventuelle expulsion. Ils ont été l'étincelle d'un mouvement de grande ampleur qui se tient depuis ce lundi 12 novembre dans toute l'Espagne. Le mot d'ordre est "Stop aux expulsions". Le pays se remémore dans la douleur les 350.000 propriétaires privés de logement depuis l'éclatement de la bulle immobilière en 2008, qui a précipité la crise en Espagne et fait bondir le taux de chômage à 25%. Voici le billet de blog du réalisateur Pedro Almodovar:

Fête de la Almudena, 9 novembre(Les différentes séquences seront montées parallèlement).

1.Barakaldo. 11 rue Escuela de Artes y Oficios.
Un groupe de fonctionnaires de la juridiction numéro 4, accompagnés par un serrurier, jugent inutile de sonner à l'interphone puisque le portail de l'immeuble est ouvert.

2. 4e étage du même immeuble.
Une femme blonde de 53 ans place une chaise à côté de la fenêtre.

3. Madrid. Cathédrale de la Almudena.
Un groupe de personnes, vêtues et coiffées pour l'occasion, célèbrent la fête de la patronne madrilène. Le cardinal-prêtre de Madrid, Rouco Varela, officie l'eucharistie. Ana Botella, maire de Madrid, s'avance jusqu'aux pieds de la Vierge et se place face à un microphone.

4. Barakaldo. Intérieur de l'immeuble.
Le groupe de fonctionnaires, plus un serrurier, montent par l'escalier ou rentrent dans l'ascenseur. Ils s'arrêtent au quatrième étage de l'escalier B. À l'intérieur du 4°A, la femme de 53 ans, Amaia Egaña, monte sur la chaise, à côté du bord de la fenêtre. Elle entend des voix sur le palier et les bruits du serrurier ouvrant la porte qui, jusqu'à ce matin, était celle de sa maison....

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Top départ pour le MES, la potion magique de la zone euro

Top départ pour le MES, la potion magique de la zone euro | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

ZONE EURO - Le coup d'envoi est donné. Présenté à l'époque comme la potion magique qui allait doper la zone euro et la faire sortir de sa crise de la dette, qui dure depuis 2010, le Mécanisme européen de stabilité (MES) a été inauguré ce lundi 8 octobre. Ce pare-feu permanent de la zone euro et son principal instrument anti-crise, est en effet entré officiellement en vigueur lundi après la première réunion de son conseil des gouverneurs à Luxembourg.

 

"Le lancement du MES constitue une étape historique dans la construction de l'Union monétaire, la zone euro est désormais pourvue d'un pare-feu permanent et efficace", a déclaré le chef de file de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, lundi lors d'une conférence de presse. "Le MES n'est pas un instrument isolé, il s'intègre dans un ensemble pour modifier la gouvernance de la zone euro", a poursuivi Jean-Claude Juncker, qui préside le conseil des gouverneurs du MES, lui-même composé des 17 ministres des Finances de la zone euro.

Conçu à l'origine pour parer à l'explosion de la Grèce, le MES sera finalement d'abord utilisé... par les Espagnols. La première tranche de 32 milliards d'euros de capital débloquée en octobre permettra de dégager une puissance de feu de 200 milliards d'euros par le jeu des emprunts complémentaires. L'Espagne pourra donc y faire appel sous peu afin de recapitaliser son secteur bancaire.

D'après les derniers chiffres, les banques espagnoles auraient besoin de "seulement" 60 milliards d'euros, alors qu'elles pouvaient demander jusqu'à 100 milliards d'euros. L'objectif est simple: rendre l'achat d'obligations espagnoles plus attractive pour les investisseurs étrangers.

On ignore encore si la demande sera faite dans les tous prochains jours ou, plus vraisemblablement, début novembre. "Si on examine la situation du marché actuellement, je ne vois aucune nécessité pour l'Espagne de postuler à quelque programme que ce soit", a expliqué à Reuters un haut fonctionnaire de la zone euro.

 

Selon Le Figaro, le MES devrait voler au secours de trois pays en même temps au cours du mois de novembre: L'Espagne, donc, Chypre, pour environ 15 milliards d'euros, et, bien entendu, la Grèce, pour le plan de 130 milliards d'euros négocié il y a quelques mois....

...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Merkel contro Berlusconi: Noi fuori dall'Euro? Un dramma

Merkel contro Berlusconi: Noi fuori dall'Euro? Un dramma | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
All'indomani delle parole di Mario Monti, che da New York ha fatto chiarezza sulla propria disponibilità a un Monti bis, Angela Merkel interviene ancora sulla politica italiana.

 

All'indomani delle parole di Mario Monti, che da New York ha fatto chiarezza sulla propria disponibilità a un Monti bis, Angela Merkel interviene ancora sulla politica italiana. La Cancelliera risponde a Silvio Berlusconi su due punti: il primo, sul quale il Cavaliere si è soffermato ieri, e cioè che se la Germania uscisse dall'euro non sarebbe una tragedia; il secondo, espresso dall'ex premier martedì scorso in un'intervista all'Hp, e cioè che il governo Monti è "troppo ligio nei confronti della Germania".

Per la Merkel, risponde il portavoce Steffen Seibert: "Sostenere che l'uscita della Germania dall'eurozona non sarebbe un dramma è assurdo", dice, confermando l'asse della Cancelliera con il premier italiano: "Angela Merkel lavora bene e in stretto contatto con il premier Mario Monti"....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les entreprises américaines se préparent à la sortie de la zone euro

Les entreprises américaines se préparent à la sortie de la zone euro | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
GRÈCE - Rentrée de la Banque centrale européenne (BCE), annonce de nouvelles coupes budgétaires pour économiser 11,5 milliards d'euros d'ici à 2014...

La Grèce se prépare à une rentrée de feu cette semaine, toujours suspendue à l'éventualité d'une sortie de l'euro.Et le pessimisme est, semble-t-il, de mise. Selon le New York Times, de nombreuses banques et entreprises américaines auraient déjà anticipé le retrait de la Grèce de l'union monétaire. "Certaines entreprises ont des questions très pratiques", indique Peter Frank, conseiller chez Pricewaterhouse. Par exemple: "Si un communiqué sur la sortie de la Grèce tombe un vendredi soir, que faisons-nous ?". "Certains plans d'urgence sont déjà prêts", précise cet expert. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les moyens imaginés sont impressionnants.

Jugez plutôt:

*Bank of America Merrill Lynch aurait étudié la possibilité d'acheminer à la frontière grecque des camions remplis d'argent, afin de payer ses employés et ses fournisseurs locaux. Et "'certaines entreprises envisagent déjà de mandater quelqu'un pour prendre un train avec 50.000 euros pour payer leurs employés à Athènes" témoigne Peter Frank, conseiller chez Pricewaterhouse

*Ford, le constructeur automobile, aurait quant à lui configuré ses systèmes informatiques, pour qu'ils puissent immédiatement gérer une nouvelle monnaie...

*JPMorgan a créé de nouveaux comptes bancaires pour une poignée de multinationales, en cas d'introduction d'une nouvelle drachme, ou d'une autre monnaie.

*MasterCard n'est pas en reste, avouant pouvoir se retourner "en un jour ou deux", pour mettre à jour ses systèmes.

*Visa a déclaré être capable d'accompagner "une transition rapide vers une nouvelle monnaie avec le minimum de perturbations."

*Juniper Networks, une entreprise américaine spécialisée dans les réseaux, a déjà commencé à retirer ses fonds des banques de la zone euro. Mais tout en veillant à ce qu'il y ait assez de liquidités pour les employés et les fournisseurs basés en Europe....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La zone euro a-t-elle fait ses devoirs de vacances ?

La zone euro a-t-elle fait ses devoirs de vacances ? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
ZONE EURO - Pour l'Europe aussi, c'est la rentrée! Les principaux dirigeants européens sont de retour pour attaquer une nouvelle année scolaire sous de meilleurs auspices. Au programme?

 

La crise grecque encore et toujours, bien sûr, mais aussi la croissance, l'Union bancaire ou encore une réflexion sur un rôle élargi accordé à la BCE. Mieux vaut donc ne pas trop traîner si les dirigeants ne veulent pas faire d'impasse au moment des examens... D'autant que l'examinateur, le marché financier, note sévère depuis quelques années.Durant cet été, peu de choses ont filtré sur d'éventuelles réunions informelles, hormis quelques rumeurs lancées par le Spiegel et immédiatement démenties au sujet d'une possible intervention directe de la BCE sur les taux.

Jörg Asmussen, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE), s'était également distingué le 20 août, estimant qu'une sortie de la Grèce de la zone euro serait "gérable", mais "très coûteuse". Pour le reste, impossible de savoir si les dirigeants européens ont fait leurs devoirs de vacances et préparé leur rentrée. Mais on va bientôt le savoir. Très bientôt. Car d'importantes échéances approchent.

Panorama du calendrier européen de ces prochaines semaines à voir à partir de ce lien....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Antisémite, un eurodéputé hongrois découvre qu'il est juif

Antisémite, un eurodéputé hongrois découvre qu'il est juif | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

HONGRIE - Un des dirigeants du parti d'extrême-droite hongrois Jobbik, l'eurodéputé Csanad Szegedi, connu pour sa rhétorique antisémite et anti-rom, a avoué avoir récemment découvert ses origines juives, ce qui provoquait de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux.

 

"J'ai appris il n'y a pas longtemps que j'ai des parents d'origine juive. Voilà la grande nouvelle", a-t-il déclaré dans une interview accordé ce mardi 26 juin au journal Barikad, proche du Jobbik. "Je ne dis pas que je n'ai pas été étonné par ces nouvelles informations", a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il lui faudrait "un certain temps" pour "digérer" la nouvelle.

La situation a été jugée suffisamment embarrassante dans la formation extrémiste pour que son président, Gabor Vona, se croit obligé d'annoncer ce mercredi à la télévision nationale que Csanad Szgedi "gardera tous ses postes"....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le PS dirige la France, la Grèce inquiète l'Europe

Le PS dirige la France, la Grèce inquiète l'Europe | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La parenthèse de 2007 est close: ses deux héros, Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal auront été battus en moins d'un mois. Et le PS a, à lui seul, la majorité absolue. La page des cinq dernières années est tournée.

 

Close aussi, cette séquence politique interminable qui s'étale depuis les primaires socialistes. Lassitude des électeurs, lassitude des candidats, lassitude des médias, qui, n'ayant que peu de choses à se mettre sous la dent, ont vibré pendant quelques jours au rythme des tweets ou des blagues d'humoristes qui ont révélé cependant bien des choses malgré leur futilité.

Le PS domine absolument. Pour la première fois depuis 1958, la gauche détient la majorité absolue des principales institutions, notamment depuis la bascule inédite du Sénat à gauche. Pas de quoi s'en offusquer parce qu'il s'agit de la gauche, tant il est vrai que cette situation ne choquait personne quand la droite, pendant des années, a tenu tous les leviers de commande, (en ce sens la situation d'aujourd'hui est l'exacte symétrie de celle de 1995 quand la droite avait remporté les régions bien avant l'élection de Jacques Chirac)! Elle eut même, dans le passé, le privilège d'avoir les 3/5e du Parlement, ce qui lui permettait de changer la Constitution sans avoir à recourir au référendum....

more...
No comment yet.