Union Européenne,...
Follow
Find tag "Grève"
6.8K views | +0 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Grèce : grève massive de la fonction publique pour sauver des emplois

Grèce : grève massive de la fonction publique pour sauver des emplois | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Des dizaines de milliers de fonctionnaires grecs sont en grève ce lundi pour protester contre les nouvelles mesures d'austérité négociées entre le

gouvernement et la Troïka. Les représentants des bailleurs de fonds étaient justement présents à Athènes pour exiger de nouvelles coupes dans la fonction publique grecque.

Plusieurs milliers de fonctionnaires manifestaient devant le ministère de la Réforme administrative, dans le centre d'Athènes, au moment où la troïka des bailleurs de fonds de la Grèce imposait une nouvelle coupe dans la fonction publique avant de  se prononcer en faveur du versement de l'aide. Le rassemblement comptait de nombreux agents de la police municipale, particulièrement ciblés par la restructuration de la fonction publique qui est au cœur des discussions actuelles avec Bruxelles. Athènes s'est engagée à supprimer 4000 emplois publics d'ici à la fin de l'année et à imposer des mutations à 25 000 agents administratifs. Parmi les mutations concernées figurent 3500 agents de police municipale qui doivent rejoindre les forces de la police nationale.

"Dans un pays où le taux de chômage frôle les 30% et celui des jeunes les 60%, ces nouvelles mesures vont dans le sens d'un accroissement de la pauvreté", a dénoncé dans un communiqué le syndicat ADEDY, principale organisation de la fonction publique....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Espagne : hôpitaux à vendre - Information - France Culture

Espagne : hôpitaux à vendre - Information - France Culture | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Dans sa revue de presse internationale, Marine de la Moissonière propose un éclairage sur la grève des personnels médicaux de la Communauté de Madrid. 6 hôpitaux et de 27 cliniques vont être privatisés. L'année prochaine, 1,5 millions de Madrilènes devront se soigner dans le privé.

 

"Je m'appelle Belén Padilla. Je travaille à l'hôpital Gregorio Marañón. Je vous apporte ma démission." Cette scène s'est passée hier matin, au Collège des médecins de Madrid. C'est El País qui la raconte. Comme 150 médecins, Belén Padilla a décidé de ne plus faire partie d'aucune commission, ni d'aucun comité technique. Des comités auxquels elle appartenait pourtant depuis 20 ans.


Pourquoi démissionner alors ? Pour protester contre la privatisation de 6 hôpitaux et de 27 cliniques, dans la Communauté de Madrid. Un décision approuvée hier, par le Parlement madrilène, et qui devrait officiellement permettre de faire 200 millions d'euros d'économies, rapporte El País qui fait les comptes. Ce sont environ 1,5 million de personnes qui seront soignées par le privé à partir de l'an prochain.

 

Les deux mois de bataille depuis l'annonce du projet n'y auront rien fait. Deux mois que relate le quotidien espagnol. Deux mois marqués par d'innombrables manifestations - les fameuses "marches blanches" - par des pétitions, des grèves générales, des réunions inutiles avec le gouvernement régional. Deux mois marqués aussi par la démission des équipes dirigeantes dans les hôpitaux et les cliniques concernés, et par la fermeture de l'hôpital La Princesa de Madrid qui refuse de devenir un centre spécialisé pour personnes âgées.

 

Cette semaine, médecins et infirmières entrent dans leur 2e mois de grève. 40 000 consultations ont été annulées depuis le début du mouvement, 6 000 opérations reportées, détaille El País. Il n'y a bien que les urgences et le service d'oncologie qui fonctionnent sans problèmes. Mais la mobilisation des blouses blanches n'a pas fait fléchir les politiques.

"Y ahora qué ?". "Et maintenant ?", s'interroge José Luis de La Serna, dans El Mundo, qui s'inquiète pour l'avenir de la santé espagnole. Qui va reprendre les hôpitaux, se demande-t-il, alors que la situation aujourd'hui est "surréaliste".  Cela fait au moins 20 ans que l'on sait qu'un système de santé 100% public n'est pas viable, écrit José Luis de La Serna. Mais le changement aurait dû se faire progressivement.....

 

Durée du reportage: 5 minutes.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Poussés à bout, les Grecs renouent avec la grève générale | Humanite

Poussés à bout, les Grecs renouent avec la grève générale | Humanite | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Alors que leurs conditions de vie ne cessent de se dégrader, les citoyens hellènes subissent de nouvelles attaques du gouvernement et de la troïka. La grève générale d’aujourd’hui s’annonce très suivie.

 

À peine plus de trois mois après son arrivée au pouvoir, le gouvernement grec est confronté à sa première grève générale, à l’appel des deux centrales syndicales du pays (Adedy, confédération du public ; GSEE, secteur privé). La coalition qui dirige le pays, rassemblant Nouvelle Démocratie (droite, arrivée en tête lors des législatives du 17 juin) et les sociaux-démocrates du Pasok, en 3e position, soutenue par la Gauche démocratique (centre gauche), est de plus en plus contestée. Le premier ministre Antonis Samaras, leader de ND, a tourné le dos à ses promesses de campagne. Ainsi, il avait prétendu qu’il renégocierait le mémorandum : il n’en a rien fait. Au contraire, il poursuit la politique menée par ses prédécesseurs : l’austérité à tous crins. Et les indicateurs statistiques sont dans le rouge.

Le PIB, qui mesure l’activité économique du pays, est de – 6,3 % au deuxième trimestre 2012, montrant que la Grèce reste engluée dans une forte récession. Le gouvernement se targue d’avoir un budget « en nette amélioration » – le déficit entre janvier et août 2012 a été de 12,482 milliards d’euros, par rapport à un objectif initial de 15,214 milliards. Si les recettes du budget de l’État ont totalisé 33,103 milliards d’euros, elles sont, elles, en retard de 2,055 milliards d’euros sur l’objectif fixé. Ce sont donc bien les fonctionnaires, employés du secteur public, qui continuent de payer le prix fort de la politique menée, ainsi que les salariés dans leur ensemble puisque les rentrées d’impôts n’augmentent pas. Dans le même temps, le chômage, lui, augmente ; en juin 2012, il frappait 24,4 % de la population active, contre 17,2 % un an plus tôt.

Dans ce contexte, les débats ont déjà eu lieu pour savoir si Athènes devra faire appel à nouveau à ses bailleurs de fonds (UE et FMI) en vue d’une aide supplémentaire....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La fonction publique britannique dit «No» à la réforme des retraites

La fonction publique britannique dit «No» à la réforme des retraites | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Plusieurs milliers de personnes se sont mobilisées outre-Manche ce jeudi pour dénoncer ce projet gouvernemental, qui prévoit de repousser à 67 ans l'âge de départ à la retraite.

 

Des dizaines de milliers de salariés de la fonction publique étaient à nouveau en grève jeudi au Royaume-Uni pour protester contre la réforme des retraites projetée par le gouvernement, objet d’une contestation récurrente depuis dix-huit mois.

Les syndicats, qui ne fournissent généralement pas de chiffres de participation, espéraient mobiliser jusqu'à 400.000 personnes, sans atteindre toutefois l’ampleur de la grève de novembre qui avait rassemblé près de deux millions de mécontents, d’après leurs estimations.

Des fonctionnaires, des maîtres de conférence, des policiers, des gardiens de prison, des salariés du secteur de la santé et du ministère de la Défense se sont joints au mouvement, ainsi que ceux de l’Immigration, faisant craindre des files d’attente dans les aéroports.

Du personnel supplémentaire a été déployé en prévision aux postes frontières pour faire face aux pics d’arrivées dans la journée.

Le mouvement a aussi touché des perceptions, des collèges et des musées.....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Portraits de grévistes espagnols

Portraits de grévistes espagnols | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

A la mi-journée, la grève générale était peu perceptible dans les rues de Madrid. Les commerces sont restés ouverts et dans certains quartiers, comme la rue commerçante de Goya, les gens se promènent comme n'importe quel jour de la semaine. Autour de la Puerta del Sol en revanche, l'ambiance est plus chaude. Des manifestations, organisées par les syndicats minoritaires et les "indignés", ont commencé à rassembler étudiants, chômeurs et grévistes, une foule de mécontents qui n'ont qu'une envie, clamer haut et fort ce dont ils souffrent au présent et ce qu'ils craignent pour l'avenir. En voici quelques exemples.

Raul Rodriguez, informaticien, Laura Bretel, en phase de licenciement, 30 ans, et Emma, 4 mois.

"Nous sommes là pour notre fille, pour son avenir et le notre"...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L’Espagne, face à la colère de Bruxelles et à celle des syndicats

Ce lundi 12 mars, le ministre de l’économie espagnol, Luis de Guindos, participe à la réunion mensuelle de l’Eurogroupe, avec un objectif concret : expliquer au reste des ministres des finances européens pourquoi l’actuel gouvernement conservateur, en fonction depuis le 23 décembre, a décidé de s’engager sur un déficit de 5,8% du PIB en 2012 au lieu des 4,4% prévus.

La décision du chef du gouvernement, Mariano Rajoy, annoncée le vendredi 2 mars, de ne pas respecter l’objectif de déficit pour 2012 a créé un malaise au sein de la Commission européenne qui, la semaine dernière, a menacé l’Espagne de sanctions. “Notre décision est raisonnable, avance un haut responsable du ministère de l’économie espagnol. “L’objectif de déficit de 4,4% du PIB pour 2012 avait été fixé lorsque les prévisions de croissance pour cette année était de l’ordre de 2,3% du PIB et en partant de l’idée qu’en 2011, le déficit devait être de 6%. Aujourd’hui, nos prévisions tablent sur une récession de 1,7% et le déficit pour 2011 a finalement été de 8,5% du PIB”. Et de rappeler que “Les autres pays européens ont bouclé leur budget l’an dernier sur la base de prévisions de croissance qui sont devenues obsolètes. Eux aussi devront sans doute revoir leurs objectifs de déficit.”...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Des dizaines de milliers de Belges dans la rue contre l'austérité

Des dizaines de milliers de Belges dans la rue contre l'austérité | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le nouveau gouvernement entend économiser 11,3 milliards d'euros en 2012.

 

Des dizaines de milliers de personnes manifestaient vendredi matin à Bruxelles pour protester contre les mesures d'austérité que va mettre en œuvre le nouveau gouvernement belge pour faire face à la crise de la dette.

Plus de 50 000 personnes étaient attendues par les principaux syndicats du privé et du public (FGTB-CSC-CGSLB) pour cette «manifestation nationale», qui a débuté en milieu de matinée dans le centre de Bruxelles.

«Ce chiffre va être dépassé car, selon nos estimations, il y a déjà entre 70 000 et 80 000 manifestants. C'est noir de monde», a indiqué une porte-parole du syndicat socialiste FGTB. La police n'était pas en mesure d'évaluer l'affluence en milieu de matinée.

«Nous en avons assez de payer pour les erreurs des banquiers !», a lancé Anne Delemenne, secrétaire générale de la FGTB. «Au lieu de rendre les allocations de chômage dégressives, il faudrait dégraisser les bonus des traders et les dividendes aux actionnaires», a-t-elle ajouté dans son discours....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La Grèce en grève générale

La Grèce en grève générale | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La décision de mettre un terme brutal aux émissions du service public audiovisuel a déclenché un tollé en Grèce, où plusieurs syndicats du public comme du privé ont appelé à se mobiliser.

 

La Grèce devait connaître jeudi une grève générale de 24 heures pour dénoncer la fermeture autoritaire du groupe audiovisuel public grec ERT par le gouvernement, qui a provoqué une onde de choc et menace de déboucher sur une crise politique entre les partis de la coalition.

 

Le gouvernement a joué la montre en présentant dès le lendemain du lockout des chaînes un projet de loi de réorganisation de tout l’audiovisuel public, pour éviter que la crise autour de l’ERT ne fasse éclater sa coalition, après pratiquement un an de pouvoir partagé entre les conservateurs du Premier ministre Antonis Samaras, les socialistes du Pasok, et la gauche modérée Dimar.

En fermant en quelques heures les écrans des cinq chaînes de télévision publiques et toutes les radios du groupe, Antonis Samaras, qui rend des comptes cette semaine à la troïka des créanciers internationaux du pays, a sans doute voulu montrer sa détermination à s’attaquer aux «vaches sacrées» du service public, expression péjorative utilisée par le porte-parole du gouvernement...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Portugais dans la rue contre "le vol des salaires et des pensions"

Les Portugais dans la rue contre "le vol des salaires et des pensions" | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La place du Commerce à Lisbonne était noire de monde, samedi en fin de journée. La menace d'une grève générale se profile.

 

Des dizaines de milliers de Portugais se sont rassemblés samedi 29 septembre à Lisbonne à l'appel des syndicats pour crier leur refus de la politique de rigueur menée par le gouvernement de centre-droit, qui s'apprête à l'accentuer afin de tenir ses engagements internationaux. La place du Commerce, située au cœur de la capitale, était noire de monde en milieu d'après-midi. Selon les estimations de la presse, elle peut contenir entre 70 000 et 175 000 personnes.

Cette manifestation "contre le vol des salaires et des pensions de retraite" était organisée par la CGTP, la principale confédération syndicale portugaise mais comptait sur le soutien des mouvements d'indignés et d'un groupe de citoyens qui, via les réseaux sociaux, avait mobilisé deux semaines auparavant plusieurs centaines de milliers de personnes dans une trentaine de villes. Témoignant d'une colère sociale grandissante, le rassemblement du 15 septembre avait été le plus important au Portugal depuis que le pays a obtenu, en mai 2011, une aide de 78 milliards d'euros de l'Union européenne et du Fonds monétaire international...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Portugal : les ports paralysés par des grèves

Portugal : les ports paralysés par des grèves | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
PORTUGAL/ECONOMIE - Une grève des employés portuaires paralyse depuis le 17 septembre la plupart des ports portugais tandis que des arrêts de travail affectaient également les principales raffineries du pays.

 

Aucun navire n’entre et sort des principaux ports du Portugal. Le mouvement entamé le 17 septembre doit durer une semaine. Une durée qui s’explique par l’entrée en lice successivement de différentes catégories professionnelles Ce sont les pilotes maritimes qui sont les premiers à débrayer. Ce qui affecte la navigation de croisière, notamment à Lisbonne. Ensuite ce sera au tour des dockers de prendre la relève, et enfin les personnels administratifs.

La grève fait suite a l’accord signé entre le gouvernement et quelques syndicats affiliés à l’UGT, qui représente a peine 20 % du personnel portuaire. La CGTP, qui elle fédère les autres travailleurs, dénonce ce qu’elle appelle un simulacre d’accord. La centrale durcit le ton, puisque une nouvelle grève partielle cette fois est prévue à partir du 29 septembre.
Le gouvernement veut restructurer le secteur portuaire, le privatiser, et modifier la réglementation du travail sur les ports...

 

L’impact sur l’approvisionnement des consommateurs en combustible n’est pas connu. Tout dépendra du niveau de stocks, pour l’instant non révélé par l’entreprise.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Espagne: grève générale contre les plans d'austérité de Mariano Rajoy

Espagne: grève générale contre les plans d'austérité de Mariano Rajoy | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
L'Espagne est-elle au bord de l'implosion? On le saura bientôt. Car les grèves vont se multiplier dès ce jeudi 29 mars et le gouvernement va annoncer son budget et des mesures d'austérité drastiques vendredi 30.

Revue de détail des bombes à retardement qui minent la péninsule ibérique.

La grève de ce jeudi 29 mars est le point d'orgue de l'exaspération sociale face à un chômage de 24,3% fin 2011, à la récession et à l'austérité. Portant des drapeaux rouges et des pancartes avec les mots "Réforme du travail, NON", ou "Grève générale", les piquets de grève se sont installés aux portes des entreprises, du marché de gros de Madrid, des banques ou des principales stations de transports en commun. La date n'est pas anodine: cette grève arrive 100 jours après l'arrivée du gouvernement de Mariano Rajoy au pouvoir.

A Madrid, 30% en moyenne des métros et des bus devaient circuler, selon l'accord de service minimum....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Nouvelles journées de grève générale en Europe contre l’austérité | Humanite

Nouvelles journées de grève générale en Europe contre l’austérité | Humanite | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Une grève générale contre les mesures d'austérité du gouvernement devrait faire tourner le Portugal au ralenti jeudi 22 mars. Le 29, ce sera au tour de l’Espagne de protester massivement.

D’importantes manifestations sont prévues jeudi tant à Lisbonne que dans les principales villes du Portugal. Le pays sature, frappé par la récession et le chômage aggravés par l’austérité imposée par l’Europe et le FMI. "Nous sommes convaincus que nous aurons un taux de participation significatif", a assuré récemment Arménio Carlos, leader de la principale confédération syndicale portugaise, la CGTP, la seule à avoir appelé à la grève.

La participation à cette grève générale apparaît comme un test pour la CGT, proche du Parti communiste, qui rassemble 350 000 adhérents et pourra ainsi mesurer son influence après avoir réussi, à la mi-février, à faire descendre dans les rues de Lisbonne quelque 300 000 personnes....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Faire grève, c'est garder la foi dans la capacité d'action des gouvernants

Faire grève, c'est garder la foi dans la capacité d'action des gouvernants | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Angleterre, Grèce... les grèves se multiplient en Europe, mais débouchent finalement sur peu de changement politique.

Reste qu'en descendant dans la rue, les peuples montrent qu'ils croient encore dans la faculté des gouvernants à faire quelque chose pour lutter contre la crise.

Par Florent Blanc, docteur en sciences politiques.

 

Cet automne 2011 est décidément celui des peuples. Alors que de l'autre côté de la Méditerranée les peuples continuent d'affirmer leur désir de pouvoir enfin peser sur les choix faits en leur nom, du coté européen, après le mouvement des Indignés, ce sont les Grecs depuis plusieurs semaines et les Britanniques depuis mercredi, qui se mobilisent pour faire part de leurs inquiétudes face aux mesures de rigueur annoncées.

 ...

La grève n'apporte pas de solution. Ce n'est pas son but. Par contre elle témoigne, à chaque fois, d'une confiance apportée dans les processus de consultation et de négociation politique. Pour autant qu'elle marque une défiance à l'égard des politiques, qu'elles soient mises en place ou seulement envisagées, l'arrêt de travail et la manifestation publique qui l'accompagne généralement, ne peut qu'être comprise comme une participation politique, et une volonté de trouver une solution commune.

Face aux discours qui font de cette crise de la dette la cause d'une dépossession de la capacité de choix des responsables politiques, les Européens qui choisissent de renoncer à une ou plusieurs journées de rémunération pour manifester leur colère et leur crainte, marquent en réalité leur confiance dans la capacité du politique à trouver une solution qui cherche à éviter le sacrifice des catégories sociales les plus fragiles. Mais qui pourrait le leur reprocher ?...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

ROYAUME-UNI • Pourquoi les fonctionnaires ont bien raison de faire grève

ROYAUME-UNI • Pourquoi les fonctionnaires ont bien raison de faire grève | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Deux millions de Britanniques, salariés du secteur public, participent ce 30 novembre à un mouvement de grève d'une ampleur inédite depuis  trente ans. The Guardian défend le combat de ces fonctionnaires contre la réforme des retraites.

...

es oligarques des médias, pour lesquels personne n'a voté et qui refusent de reconnaître les syndicats eux-mêmes, ainsi que des ministres mis au pouvoir par moins d'un quart de l'électorat, ont le toupet de remettre en question le droit des salariés du service public à faire la grève sous prétexte qu'un vague vote à la poste aurait donné moins de 50 % de voix favorable à l'action. Dans sa grande majorité, l'opinion publique, à en croire le tout dernier sondage Comres pour la BBC - en particulier les femmes -, ne serait pas de cet avis et approuverait les grèves. Mais ne soyons pas surpris si quelques fonctionnaires, avec leurs "retraites dorées" qui se montent en moyenne à 6 500 livres (7 500 euros) par an et 4 000 livres (environ 4 600 euros) pour les femmes, se sentent intimidés par la virulence de l'hostilité des autorités alors qu'ils souhaitent exercer leur droit démocratique fondamental à se mettre en grève.

Il y a donc cinq raisons pour lesquels les salariés de la fonction publique ont raison de débrayer cette semaine :

* 1. Il ne reste qu'un moyen de défendre les retraites, l'action sociale;

* 2. Les grèves servent à défendre le service public, pas seulement les fonctionnaires;

* 3. La protection des retraites du secteur public est un atout, non un handicap, pour l'économie...

 

 

more...
No comment yet.