Union Européenne,...
Follow
Find tag "FESF"
6.4K views | +0 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Succès de la première phase de rachat de la dette grecque

Succès de la première phase de rachat de la dette grecque | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La presse grecque affirme samedi que les détenteurs étrangers de dette ont offert de vendre près de 15 milliards d'euros, tandis que les banques ont contribué pour environ 15 autres milliards.

 

Le journal Kathimerini a précisé que la participation des quatre plus importantes banques grecques, National Bank, Eurobank, Alpha et la banque du Pirée s'est élevée à 11,5 milliards d'euros.

Le succès du rachat de dette est la condition de la reprise des versements du FMI au pays surendetté. L'offre faite par l'Etat grec pour racheter ses propres obligations avec l'aide de ses partenaires a expiré vendredi soir. Les premiers résultats officiels de l'opération devraient être connus dans la journée de samedi.

L'opération, décidée lors de la dernière réunion des ministres des finances de la zone euro fin novembre, est censée réduire la dette grecque de quelque 20 milliards d'euros, la moitié du montant requis pour parvenir à la ramenerau taux jugé acceptable de 124 % du PIB, en 2020.Au terme de l'offre lancée lundi, les créanciers privés (banques, hedge funds) se sont vus proposer jusqu'à 10 milliards d'euros de titres du Fonds européen de secours (FESF), en échange des obligations souveraines grecques qu'ils détiennent. L'opération porte sur un total de quelque 62 milliards d'euros d'obligations...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Moody's retire son AAA à la France

Moody's retire son AAA à la France | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Moody’s a attribué à la France la note AA1, assortie d’une perspective négative, ce qui signifie qu’elle pourrait à nouveau l’abaisser à moyen terme.

 

La France «est encore bien notée», a réagi le ministre des Finances, Pierre Moscovici, en marge d’un déplacement à Grenoble.

Selon le ministre, «cette décision concerne la situation laissée par nos prédécesseurs : perte de compétitivité, faible croissance, déficit croissant». «C’est une sanction de la gestion du passé», a-t-il dit.

Moody’s est la deuxième des trois grandes agences de notation internationales à retirer à la France son prestigieux «triple A». Standard and Poor’s (SP) avait dégainé la première, le 13 janvier, en pleine campagne présidentielle française, alors que le chef de l’Etat de l'époque, Nicolas Sarkozy, avait fait du maintien du AAA une priorité.

La troisième agence, Fitch, est désormais la seule à noter la France triple A, même si elle menace aussi de l’abaisser en 2013.

Depuis la décision de SP en début d’année, seuls quatre pays de la zone euro bénéficient encore d’un AAA auprès des trois grandes agences : l’Allemagne, la Finlande, le Luxembourg et les Pays-Bas. Il s’agit d’Etats du nord de l’Europe, ce qui a accentué les divisions politiques, face à la crise, avec des pays du Sud, comme l’Italie ou l’Espagne, mais aussi avec la France.

 

Pour autant, la décision de SP n’avait pas eu d’effet sur les marchés et, dix mois plus tard, la France emprunte même à des taux d’intérêt historiquement bas, plus faibles qu'à l'époque de la dégradation. L’ouverture des Bourses européennes ce mardi, au lendemain d’un net rebond et alors que la crise de la zone euro traverse plutôt une accalmie depuis l'été, sera donc scrutée avec attention. Cependant les experts interrogés ne s’attendaient pas à un impact significatif...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Chypre sollicite une aide financière de l'Union européenne

Chypre sollicite une aide financière de l'Union européenne | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Chypre va faire appel à l'aide financière de la zone euro pour renflouer son secteur bancaire, qui est étroitement lié à l'économie grecque. Le montant nécessaire aux banques chypriotes pourrait atteindre 4 milliards d'euros.

 

Chypre va solliciter une aide financière de l’Union européenne à travers le Fonds européen de stabilité financière (FESF) ou le futur Mécanisme européen de stabilité (MES), a annoncé lundi le gouvernement de Nicosie dans un communiqué.Le gouvernement a indiqué que le plan de sauvetage était destiné à réduire les risques liés à l’exposition du secteur financier à la crise grecque, argument mis en avant un peu plus tôt par Fitch pour expliquer le déclassement de la note de l’île en catégorie spéculative BB+. (voir )

« L’objectif de l’aide demandée est de limiter les risques pour l’économie chypriote, notamment ceux qui résultent des retombées négatives de l’exposition de son secteur financier à l’économie grecque », explique le texte, qui ne précise pas le montant de l’aide.

Fitch a estimé les besoins de Nicosie à quelque quatre milliards d’euros.

Chypre est le quatrième pays de l’UE à demander un plan de sauvetage, après la Grèce, l’Irlande et le Portugal. L’Espagne a également sollicité une aide pour ses banques....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'OCDE défend les Eurobonds

L'OCDE défend les Eurobonds | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
L'organisation internationale apporte son soutien au président français dans la bataille franco-allemande, à la veille du dîner des chefs d'État européens, à Bruxelles.

 

Dans son bras de fer avec Angela Merkel sur les eurobonds, François Hollande a reçu mardi matin le soutien explicite de l'OCDE. «Il faut tout mettre sur la table: des obligations conjointement garanties pour recapitaliser les banques, pour financer des projets ou des émissions régulières d'euro-obligations», a défendu Pier Carlo Padoan, le chef économiste de l'organisation internationale, à l'occasion des nouvelles prévisions économiques.

Car il y urgence à sauver la zone euro, seule zone économique en récession en 2012, et principal risque pesant sur la conjoncture mondiale. «Il faut une puissance de feu étonnante», a insisté le chef économiste de l'OCDE, plaidant, une nouvelle fois, pour un renforcement des mécanismes européens de stabilité, FESF et MES.

L'OCDE appelle également la BCE à baisser ses taux et à acheter massivement des titres de dette souveraine sur les marchés secondaires, comme le font depuis le début de la crise la Fed, la Banque d'Angleterre et la Banque du Japon....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La zone euro a son pare-feu

La zone euro a son pare-feu | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le traité mettant en place le Mécanisme européen de stabilité financière a été signé ce jeudi. Il avait été décidé lors du sommet européen du 30 janvier.

 

Ce mécanisme, qui «crée un pare-feu permanent, avec un large éventail d'outils et une base financière solide», sera «une institution financière internationale dont le siège sera à Luxembourg», avec une capacité de prêt initiale de 500 milliards d'euros maximum, poursuit le communiqué.

Le MES cohabitera jusqu'à l'été 2013 avec son prédécesseur, le Fonds européen de stabilité financière (FESF). En vertu des règles actuelles, l'enveloppe cumulée des deux fonds ne doit pas dépasser les 500 milliards d'euros, mais ce sujet sera à nouveau débattu au sommet européen des 1er et 2 mars...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Divisions en Europe autour d'un renflouement du FESF - LeMonde.fr

Divisions en Europe autour d'un renflouement du FESF - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - La dégradation par S&P de plusieurs pays européens a relancé le débat sur la nécessité d'un renflouement du Fonds de secours de la zone euro.

 

Les dégradations par Standard and Poor's de plusieurs pays ont relancé le débat sur la nécessité d'un renflouement du Fonds de secours de la zone euro (FESF), avec toutefois de sérieux clivages entre capitales. "Il y a un débat, la question est encore ouverte et il n'y a pas de consensus à ce stade" entre les pays de l'Union monétaire, a indiqué dimanche 15 janvier une source de haut rang de l'Union européenne sous couvert d'anonymat.

Vendredi, l'agence S&P a abaissé les notes d'endettement de neuf pays de la zone euro, retirant en particulier à la France et à l'Autriche leur évaluation "triple A" d'excellence. Cette sanction va avoir une implication pour le FESF, qui risque à son tour de perdre son triple A et de voir un peu érodées ses capacités à lever de l'argent sur les marchés. Cette note dépend en effet de celles des pays de la zone euro "actionnaires" du Fonds et en particulier des notes "triple A". Du fait des dégradations de la France et de l'Autriche, "si rien n'est fait pour compenser, le FESF va perdre sa note triple A pour les emprunts à long terme", estime la source européenne...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Nouvelle semaine mouvementée en perspective pour la zone euro - LeMonde.fr

Nouvelle semaine mouvementée en perspective pour la zone euro - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Des réunions pour concrétiser l'accord budgétaire auront lieu, sous la pression des marchés et des agences de notation.

 

Le rôle du FMI et le futur du FESF. Première étape, une réunion téléphonique des ministres des finances européens, lundi, lors de laquelle sera abordée la question de l'augmentation des ressources du FMI, afin que ce dernier puisse ensuite l'aider. La zone euro et d'autres pays de l'UE ont dit vouloir renflouer le FMI d'un montant jusqu'à 200 milliards d'euros sous forme de prêts bilatéraux....

Concrétiser l'accord de Bruxelles. Autre dossier à l'agenda de la zone euro, le début des négociations techniques concernant le traité intergouvernemental sur la discipline budgétaire renforcée. Les dirigeants européens, à l'exception de la Grande-Bretagne, s'étaient mis d'accord pour tirer les leçons de la crise de la dette en travaillant à un accord qui prévoit d'imposer des "règles d'or" sur le retour à l'équilibre budgétaire ou de rendre les sanctions financières contre les pays laxistes plus automatiques...

La menace d'une perte du triple A. Pendant ces multiples négociations, les pays européens resteront sous l'étroite surveillance des agences de notations qui sont, depuis vendredi, unanimes en estimant que la situation est suffisamment grave pour faire planer au dessus de plusieurs pays importants la menace d'un abaissement très rapide de leur note...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Sommet européen : accord à 17 sur la zone euro - LeMonde.fr

Sommet européen : accord à 17 sur la zone euro - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - La base de l'accord est le texte franco-allemand établi cette semaine. "Ce sera un traité intergouvernemental à 17, ouvert aux autres", a déclaré Sarkozy.

 

Le nouvel accord pour renforcer la discipline budgétaire dans la zone euro ne sera adopté que par les 17 membres de la zone euro et des pays volontaires en raison du refus de la Grande-Bretagne.

"Nous aurions préféré un accord à 27 [l'ensemble des pays de l'Union européenne], cela n'a pas été possible compte tenu de la position de nos amis britanniques", a déclaré vendredi Nicolas Sarkozy à l'issue d'une nuit de discussions lors de la première journée d'un sommet à Bruxelles. "Ce sera un traité intergouvernemental à 17, ouvert aux autres", a-t-il ajouté. Il a précisé que la Grande-Bretagne et la Hongrie avaient dit ne pas vouloir signer ce traité. Les dirigeants suédois et tchèques ont fait savoir qu'ils devaient quant à eux consulter leurs Parlements ou leurs partenaires de gouvernement.

"Pour accepter une réforme des traités à 27, David Cameron a demandé, ce que nous avons considéré tous comme inacceptable, un protocole dans le traité permettant d'exonérer le Royaume-Uni d'un certain nombre de réglementations sur les services financciers", a expliqué M. Sarkozy."Ce que nous n'avons pas pu accepter, puisque nous considérons tout au contraire qu'une partie des ennuis du monde vient de la dérégulation du service financier", a poursuivi le chef de l'Etat français...

 

La Banque centrale européenne (BCE) sera chargée de gérer l'actuel Fonds de secours de la zone euro (FESF) et le futur Mécanisme européen de stabilité (MES) appelé à lui succéder en 2012, a aussi annoncé Nicolas Sarkozy. "Nous sommes arrivés à un autre accord, je peux vous l'annoncer, c'est la Banque centrale qui gérera le FESF et le MES", a déclaré M. Sarkozy, précisant que cette décision avait été prise sur proposition du président de la BCE, Mario Draghi....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

5 questions qui se poseront si la France perdait son triple A 

5 questions qui se poseront si la France perdait son triple A  | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Une perte du triple A aurait des répercussions sur de nombreux secteurs d'activité. ...

Questions posées:

• Quelle est la probabilité que Paris perde son AAA?

• Quelles conséquences pour le budget de l'État?

• Le FESF a-t-il encore un avenir?

• Quels risques pour les banques?

 • Les entreprises paieront-elles plus cher pour se financer?

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le Fonds de stabilité européen ne sera pas au niveau

Le Fonds de stabilité européen ne sera pas au niveau | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
L'instrument européen de lutte contre la crise des dettes n'aura pas la force de frappe de 1000 milliards d'euros annoncée, a reconnu Jean-Claude Juncker.

 

"Nous n'avons pas revu les ambitions à la baisse mais les conditions ont changé, donc probablement ça ne sera pas 1.000 milliards mais moins, mais tout de même (un chiffre) substantiel", a affirmé le chef de file des ministres des Finances de l'Union monétaire, en marge d'une réunion à Bruxelles.

"Il n'est pas possible de donner un chiffre exact car les circonstances ont empiré au cours des dernières semaines, depuis le dernier sommet (européen). Il est pratiquement impossible, si on veut rester sérieux, de donner un chiffre", a-t-il insisté devant les journalistes.....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Zone euro : Paris ne croit pas à un accord rapide avec Berlin

Sauf improbable rebondissement, Paris ne table pas sur l’annonce d’un accord franco-allemand sur le sauvetage de l’euro pour le discours de Toulon de Nicolas Sarkozy consacré à l'Europe, jeudi 1er décembre au soir. Pas plus que lors du discours prévu, le lendemain, de la chancelière allemande, Angela Merkel.

Les désaccords entre les deux capitales sont profonds et ne seront pas résolus par le coup de téléphone que se doivent se passer, mardi après-midi, Angela Merkel, et le chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy : les Allemands insistent essentiellement sur l’orthodoxie financière, exigeant un "super-Maastricht"...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Réformer la BCE, seule solution pour répondre à la crise ? - LeMonde.fr

Réformer la BCE, seule solution pour répondre à la crise ?  - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - La plupart des membres de la zone euro s'accordent sur le principe d'une plus étroite collaboration économique. Mais le rôle joué par la BCE dans cette nouvelle architecture pose problème.

Mercredi en fin de matinée, la Commission européenne a officiellement proposé, en marge de sa note de travail sur les euro-obligations, un renforcement de la surveillance budgétaire des pays de la zone euro. Parmi les pistes évoquées, l'obligation pour chaque gouvernement de communiquer à l'avance les projets de budget à la Commission, projets qui seraient examinés et éventuellement retoqués par Bruxelles...

La ligne tracée est claire : une surveillance plus étroite que celle imposée par le Pacte de stabilité et de croissance apparaît désormais comme un argument à même de rassurer les agences de notation et les marchés, rendus extrêmement volatils par les risques de contagion de la crise au sein de la zone euro...

 

La création du Fonds de secours financier européen (FESF) avait été décidée pour contourner l'impossibilité de la BCE d'être prêteur en dernier ressort. Or le FESF remplit mal sa mission, et ce pour plusieurs raisons. "Le FESF souffre d'un problème de ressources, explique Thomas Costerg, économiste chez Standard Chartered à Londres. L'Allemagne, le principal garant, tient à son triple A et ne souhaite pas augmenter ses garanties au Fonds."

 

Pour autant, conférer à la BCE un statut proche de celui de la Federal Reserve américaine suffira-t-il à enrayer la crise ? Rien n'est moins sûr, estime dans une note interne George Magnus, économiste chez UBS. "Alors qu'un renforcement des mécanismes budgétaires, des procédures et des sanctions, ainsi qu'une meilleure coordination des politiques fiscales sont déjà en discussion, une eurozone viable et stable nécessiterait des institutions plus robustes, avec un pouvoir exécutif fort", estime-t-il. Sa suggestion : créer une agence de la dette européenne, qui aurait "mandat pour transformer les obligations souveraines de chaque pays en obligations européennes."...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le Fonds de stabilité européen est-il déjà mort ?

Le Fonds de stabilité européen est-il déjà mort ? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Annoncé comme la réponse décisive à la crise des dettes, le FESF semble dépassé par l'ampleur de la crise, avant même d'être pleinement opérationnel.

...

Le FESF a été fondé en juin 2010 pour venir en aide aux États européens en difficulté. L'accord du 21 juillet 2011 avait porté sa capacité d'intervention à 450 milliards d'euros. Assez pour faire face à la seule dette grecque, mais très insuffisant en cas de contagion à des économies de la taille de l'Italie ou de l'Espagne. C'est pourquoi un nouveau sommet européen, le 27 octobre, a porté cette capacité à 1000 milliard d'euros. Or, l'Italie, dont la situation ne cesse de se dégrader, représente à elle seule 1900 milliard de dette. Il est donc à craindre que la réponse européenne aux spéculateurs ne soit toujours pas au niveau...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Moody's retire son triple A au MES

Moody's retire son triple A au MES | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
EUROPE - L'agence de notation Moody's a dégradé d'un cran vendredi 30 novembre le Mécanisme européen de stabilité (MES), de Aaa à Aa1, avec une perspective négative, une décision jugée "difficile à comprendre" par le patron du fonds de secours de

la zone euro, l'Allemand Klaus Regling.Le geste de Moody's est "difficile à comprendre", a réagi vendredi soir Klaus Regling, dans un communiqué.

"Nous sommes en désaccord avec l'approche de l'agence de notation qui ne prend pas suffisamment en compte le cadre institutionnel particulièrement solide du MES, les engagements politiques et la structure de son capital", a-t-il ajouté.

"Les 17 Etats membres de la zone euro sont pleinement engagés sur le plan politique et financier auprès du MES et du FESF et soutiennent ces deux institutions", a renchéri Jean-Claude Juncker, le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, dans ce même communiqué.

 

La décision de Moody's fait suite à la récente dégradation de la note souveraine de la France, qui a elle aussi perdu son triple A. L'agence de notation a également annoncé vendredi la dégradation d'un cran du Fonds européen de stabilité financière (FESF), également de Aaa à Aa1, lui aussi assorti d'une perspective négative. Dix jours plus tôt, le lendemain de la dégradation de la France, Moody's avait pourtant annoncé le maintient du triple A du MES et du FESF, avec une perspective négative.

Cela "ne va pas empêcher le MES ou le FESF d'agir de quelque manière que ce soit ou d'émettre" des titres de dette, a affirmé Klaus Regling.

Outre la dégradation récente de la France, aujourd'hui notée Aa1, Moody's justifie sa décision par la "forte corrélation" en terme de risque de crédit au sein de principaux soutiens financiers du MES et du FESF. "Le risque et la notation des MES et FESF sont étroitement liés à ceux de leurs principaux soutiens", explique Moody's en rappelant que la France est le deuxième plus gros pays contributeur des MES et FESF.

La part de la France dans le MES s'élève à 20,4%, derrière celle de l'Allemagne, toujours notée Aaa par Moody's, qui est de 27,1%....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Juncker : « La zone euro est prête à agir avec la BCE »

Juncker : « La zone euro est prête à agir avec la BCE » | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
INTERVIEW - Le président de l'Eurogroupe s'inquiète de voir la zone monétaire prisonnière du débat politique allemand.

 

LE FIGARO. - Les résolutions du dernier sommet ont fait long feu, l'Espagne et l'Italie frôlent l'asphyxie financière, l'euro revient dans la tourmente. Vous présiderez l'Eurogroupe jusqu'à la fin de l'année. Cinq mois décisifs?

Jean-Claude JUNCKER. - Les mois qui viennent seront tendus. Nous vivons sous la dictature de la courte vue. Les dirigeants sont poussés à réagir à tout, tout le temps, dans un feu d'artifice qui n'a rien à voir avec l'épaisseur des vraies questions. On ne se donne plus le temps de réfléchir. Moi, je prétends que les marchés se trompent aujourd'hui, comme ils se sont toujours trompés: lourdement. Pendant dix ans, ils ont fait croire que la Grèce se portait financièrement aussi bien que l'Allemagne! La crise donnera raison à ceux qui ont réagi dans le calme et la sérénité, pas à ceux qui ont suivi les hérésies et les bêtises du moment…

 

Quelles sont les décisions à prendre?

La zone euro en est à ce point où elle doit prouver par tous les moyens sa détermination à garantir la stabilité. Le monde parle de la monnaie commune comme si elle n'en avait plus que pour quelques mois. En Europe, nous n'avons que l'euro! Personne ne doit douter de la volonté collective des dix-sept pays. Personne ne doit penser que la politique est un mot creux.

 

Cela sauvera-t-il la Grèce?

Ceux qui croient qu'une sortie de la Grèce réglerait le problème se trompent. Ils ne comprennent rien aux causes profondes de la crise...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'Espagne pourrait demander l'aide du fonds de secours européen

L'Espagne pourrait demander l'aide du fonds de secours européen | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Selon le journal El Mundo, cela permettrait d’injecter 30 milliards d’euros dans le secteur bancaire, si la tension sur les marchés persiste.

 

Si la crise grecque continue et si la prime de risque espagnole (surcoût que doit payer l’Espagne pour emprunter à dix ans, par rapport à l’Allemagne, considérée comme la référence du marché) reste autour du niveau élevé des 500 points, «l’Espagne pourrait demander de l’aide au Fonds européen de stabilité financière (FESF). C’est une possibilité, même si maintenant toutes les hypothèses sont possibles», a expliqué une source gouvernementale au quotidien de centre-droit.

Une autre possibilité envisagée par le gouvernement est de demander l’aide du FMI, écrit le journal. Contactée par l’AFP, une porte-parole du ministère de l’Economie a elle assuré que la position du gouvernement, de ne demander aucune aide extérieure, n’avait «pas changé».

Selon El Mundo, l’Etat espagnol devra injecter 30 milliards d’euros de fonds publics dans les trois établissements bancaires placés sous tutelle en raison de leurs grandes difficultés: CatalunyaCaixa, NovacaixaGalicia et Banco de Valencia....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Standard and Poor's abaisse la perspective du FESF à négative - LeMonde.fr

Standard and Poor's abaisse la perspective du FESF à négative - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - L'agence de notation indique qu'elle pourrait abaisser la note du Fonds en cas de nouvelle dégradation des notes de plusieurs pays, dont la France, l'Allemagne, ou les Pays-Bas.

L'agence d'évaluation financière Standard & Poor's a abaissé lundi 27 février à "négative" la perspective du Fonds européen de stabilité financière (FESF), une décision qui "reflète" la dégradation des notes de la France et de l'Autriche le 13 janvier. Jusqu'à présent, S&P accordait la perspective "en développement" au principal fonds de secours de la zone euro...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Draghi tire la sonnette d'alarme

Draghi tire la sonnette d'alarme | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

“La crise est très grave, il faut agir tout de suite” : Il Sole 24 Ore reprend en Une les termes employés par Mario Draghi pour décrire la crise de l’euro face à la Commission pour les affaires économiques. Face à la dégradation de la note de la dette souveraine et à des perspectives de croissance nulles, le président de la Banque centrale européenne (BCE) a soutenu la nécessité d’augmenter le capital des banques européennes et de promouvoir des mesures de relance afin de contrebalancer les effets négatifs de l'austérité sur la croissance.

Au moment où Draghi s’exprimait, l’agence de notation Standard & Poor’s a baissé la note du Fonds européen de stabilisation financière (FESF) de AAA à AA+, au motif du déclassement, le 13 janvier, de plusieurs des pays qui le financent....

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Mauvaises nouvelles en cascade pour la zone euro

DECRYPTAGE - La dégradation de la note financière de neuf pays de la zone euro fragilise un peu plus le dispositif anti-crise péniblement élaboré, et complique la gouvernance de la zone.

 

Mauvaise nouvelle pour la France, la perte du AAA français l'est aussi pour la zone euro dans son ensemble. Elle met en péril les plans de sauvetage futurs, et complique la gouvernance économique d'une zone monétaire plus hétérogène que jamais.

La réaction de l'Allemagne, qui se garde de tout triomphalisme malgré le maintient de son AAA, en dit long sur l'inquiétude qui prévaut dans les capitales européennes. Neuf pays de la zone euro sur 17 ont été dégradés par S&P, et tous, à l'exception de l'Allemagne, sont affublés d'une perspective «négative». Trois Etats de la zone euro figurent dans la catégorie «spéculative»: le Portugal, la Grèce et Chypre. Leur probabilité de défaut est jugée sérieuse. Cette dégradation collective ne va pas rassurer les investisseurs, qui risquent, à moyen terme, d'imposer des taux d'intérêts plus élevés à tous les pays de la zone euro, y compris aux meilleurs d'entre eux. C'est l'effet domino.

 

Première victime collatérale: le Fonds européen de stabilité financière (FESF), qui vient en aide à l'Irlande et au Portugal. Le FESF perdra son AAA dans les prochains jours, a prévenu S&P, sauf si l'Allemagne, la Finlande, les Pays-Bas et le Luxembourg augmentent leur participation…

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Zone euro de turbulences - Information - France Culture

Zone euro de turbulences - Information - France Culture | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Ils ont négocié jusqu'au bout de la nuit. Et finalement, vers 5 heures du matin, Nicolas Sarkozy s'est avancé vers les journalistes. Un accord est conclu, qui suit la lettre rédigée cette semaine par Berlin et Paris. Il s'agit de renforcer la surveillance des politiques budgétaires nationales et d'instaurer des sanctions quasi-automatiques quand un pays ne contrôle pas son déficit.

Un accord inter-gouvernemental ni à 27 ni à 17, qui devrait être adopté par les membres de la zone Euro, plus 6 à huit autres...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Trois dossiers explosifs pour un Conseil européen qui s'annonce mal - LeMonde.fr

Trois dossiers explosifs pour un Conseil européen qui s'annonce mal - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Les modalités de la mise en place d'une Union budgétaire et le renforcement des fonds de sauvetage des pays en détresse divisent les Ving-Sept.

 

Le sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des Vingt-sept devait être précédé, jeudi 8 décembre à Bruxelles, d'une réunion entre Nicolas Sarkozy, Angela Merkel, Herman Van Rompuy, le président du Conseil européen, Jean-Claude Juncker, celui de l'Eurogroupe, José Manuel Barroso, celui de la Commission, et Mario Draghi, celui de la Banque centrale européenne (BCE).

Ce dernier est soumis à une forte pression pour intervenir davantage sur les marchés pour aider les banques à se financer et les Etats en détresse. Le banquier central, lui, demande aux dirigeants de la zone euro de s'entendre d'abord sur un nouveau "pacte budgétaire". Et de tenir enfin leurs engagements pour mettre sur pieds des "pare-feu" susceptibles d'enrayer la contagion de la crise. Tandis qu'un sommet spécifique de la zone euro n'est pas exclu, en cas de clash avec les pays non-membre de la zone euro, les négociations promettent d'être laborieuses.

Au menu:

Réformer les traités.

Renforcer les fonds de sauvetage.

Refondre le Mécanisme européen de stabilité.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le "fonds de sauvetage" de la zone euro est à bout de souffle - LeMonde.fr

Le "fonds de sauvetage" de la zone euro est à bout de souffle - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Les Européens comptent sur le FMI et la BCE pour augmenter la force de frappe du "fonds de sauvetage", qui dispose encore de 250 milliards d'euros.

 

A ce jour, sur une enveloppe initiale de 440 milliards d'euros, le fonds de sauvetage de la zone euro dispose d'un peu plus de 250 milliards non encore affectés, compte tenu des plans d'aide engagés en faveur de la Grèce, du Portugal, et de l'Irlande. Ce montant ne couvrirait même pas les besoins de refinancement de l'Italie pour la seule année 2012. Il est largement insuffisant pour donner au fonds une quelconque force dissuasive, en dépit des nouveaux outils dont il dispose pour, entre autres, acquérir de la dette des pays en difficulté.

A elle seule, depuis mai 2010, la Banque centrale européenne (BCE) a racheté plus de 200 milliards d'euros d'obligations des pays sous pression...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La zone euro cherche à augmenter rapidement les ressources du FMI - LeMonde.fr

La zone euro cherche à augmenter rapidement les ressources du FMI - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Le Monde.fr - Selon des sources européennes, le FMI pourrait être mis à contribution pour que la BCE puisse venir en aide, indirectement, aux pays de la zone euro en difficulté. L'une des options envisagées serait que l'institution de Francfort, via les banques centrales nationales, prête des fonds au FMI pour que ce dernier les prête ensuite à l'Italie ou à l'Espagne, ont précisé ces sources. Ce système permettrait de ne pas violer les traités européens, qui stipulent que la BCE ne peut pas financer directement la dette des Etats...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Zone euro : vers un pacte de stabilité limité à certains pays ? - LeMonde.fr

Zone euro : vers un pacte de stabilité limité à certains pays ?  - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Selon des sources médiatiques, Paris et Berlin veulent mettre en oeuvre rapidement un nouveau pacte exclusif entre la France, l'Allemagne et certains pays, sur le modèle de l'accord de Schengen.

 

Selon l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, à paraître lundi, l'effet levier envisagé pour multiplier les moyens du Fonds de secours de la zone euro (FESF) sera plus faible que prévu, le chef du Fonds Klaus Regling s'attendant au mieux à obtenirle triplement des moyens restants.Selon le journal qui ne cite pas de source, l'effet levier prévoyait à l'origine un quadruplement, voire un quintuplement des fonds pour lever 1 000 milliards d'euros. En cause : le renoncement de certains contributeurs, notamment asiatiques, qui demandent à participer, ceux-ci reprochant au Fonds de manquer de moyens propres, explique le Spiegel. Le Fonds européen de stabilité financière, créé par la zone euro au printemps 2010, est doté de garanties des Etats membres qui lui permettent de prêter jusqu'à 440 milliards d'euros aux pays fragiles.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le Fonds Européen est-il une bombe à retardement?

Le Fonds Européen est-il une bombe à retardement? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Les diverses mesures en tout genre qui ont été décidées depuis la création en mai 2009 du FESF ne peuvent dissimuler une réalité inquiétante. Les diverses versions de la fonction du Fonds Européen de Stabilité Financière créent une confusion et une incertitude qui expliquent la difficulté que le FESF a eu de lever 3 milliards d’euros dans de bonnes conditions. Au point d’envisager d’emprunter à court terme en décembre, ce qui n’a aucun sens...

 

 

 Cette constatation confirme ce que nous signalions depuis plusieurs mois : les investisseurs ne considèrent plus la France et le FESF comme des signatures de premier ordre, et leur notation AAA ne se traduit pas par des gains de coûts de financement comme les autres pays bénéficiant de cette note.

C’est pour cette raison que l’erreur de Standard & Poor’s sur la diffusion de la note d’abaissement de la note française n’a finalement surpris personne. Et la déclaration de la même agence de notation relative à la note du FESF ne peut cacher que les analyses concluant à la baisse des notations sont déjà dans les cartons. Ceci explique notamment la déclaration du Premier Ministre et futur Président Russe, Vladimir Putin, demandant que la Banque Centrale Europeenne se porte garante des engagements du FESF.

Mais derrière cette réalité de marché, se dessinent des inquiétudes sur la structure même du Fonds...

more...
No comment yet.