Union Européenne,...
Follow
Find tag "Emploi"
6.5K views | +0 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Salaire minimal en Europe : quels pays le mettent en place et pourquoi ?

Salaire minimal en Europe : quels pays le mettent en place et pourquoi ? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Infographie. Sept pays membres de l'Union européenne n'ont pas adopté de salaire minimal généralisé.

 

Le gouvernement britannique s'est engagé, vendredi 17 janvier, en faveur d'un relèvement du salaire minimal horaire de 11 % d'ici à 2015. Deux mois plus tôt, la chancelière allemande, Angela Merkel, annonçait l'instauration d'un salaire minimal généralisé. L'Allemagne quitte ainsi le groupe des pays membres de l'Union européenne dépourvus de salaire minimal national et relance le débat sur la question en Europe....
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Roms: pourquoi la Commission européenne sermonne la France

Roms: pourquoi la Commission européenne sermonne la France | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Les propos de Manuel Valls sur l'incapacité des Roms à s'intégrer a mené la Commission à rappeler les règles en matière de libre circulation applicable à ces populations, et menacé l'hexagone de poursuites.
En adhérant à l’Union européenne, la Roumanie et la Bulgarie ont manifestement réussi à communautariser leur incapacité à vivre avec leur minorité Rom. Avec une régularité métronomique, le sujet enflamme les opinions publiques des pays européens confrontés à une population dont elle ne partage pas le mode de vie et qu’elle estime «inassimilable». Après l’Italie de Romano Prodi, en 2007, après la France de Nicolas Sarkozy en 2010, c’est à nouveau l’hexagone qui fait parler de lui, Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, jugeant que les Roms sont majoritairement incapables de s’intégrer et devront donc être reconduits dans leur pays. La Commission européenne, comme en 2007, comme en 2010, s’est étranglée. Le gouvernement français semble avoir oublié que la Roumanie et la Bulgarie, pays d’origine des Roms se trouvant en France, sont aussi membres de l’Union (depuis 2007) ce qui donne à leurs citoyens, fusent-ils issus d’une minorité maltraitée, des droits garantis par les traités. «La libre circulation, comme la liberté de résider dans un autre pays, sont des droits fondamentaux», a ainsi rappelé le porte-parole de la Commission, Olivier Bailly. En particulier, l’intégration n’est pas une condition pour exercer son droit à séjourner dans un autre État membre... Néanmoins, il faut distinguer selon la durée du séjour : durant trois mois, tous les citoyens européens peuvent librement circuler dans les vingt-huit pays de l’Union sans qu’on ne puisse rien leur demander. Le fait que ni la Roumanie, ni la Bulgarie ne soient membres de l’espace Schengen ne change rien à l’affaire : les papiers de leurs citoyens seront contrôlés aux frontières externes de l’espace, comme ceux des Britanniques, mais c’est tout. En revanche, au-delà de 3 mois de séjour, les citoyens doivent prouver qu’ils disposent soit de ressources suffisantes, soit d’un emploi, afin qu’ils ne deviennent pas une charge pour la collectivité d’accueil. Et comme ils sont Européens, l’accès à l’emploi ne peut leur être refusé. Sauf, bien sûr, en cas de mesures transitoires prévues par les traités d’adhésion, ce qui est le cas des Roumains et des Bulgares. Mais, à partir du 1er janvier 2014, les dernières restrictions à la liberté d’établissement seront levées : ils pourront donc librement venir travailler en France. En résumé, la reconduite à la frontière des Roms n’est donc possible que si le délai de trois mois est dépassé et qu’ils n’ont ni travail, ni ressource....
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Miguel, Marina, Carlotta... ces Espagnols qui fuient la crise au Maroc

Miguel, Marina, Carlotta... ces Espagnols qui fuient la crise au Maroc | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Restaurateur, cadre, retraité, chômeur, architecte ou maçon. Ils sont des milliers à avoir traversé la mer pour chercher fortune sur l'autre rive de la Méditerranée.

 

Avant la crise économique de 2008-2009, le Maroc accueillait officiellement près de 3000 migrants espagnols. En 2011, ils étaient quatre fois plus nombreux. A Tanger, Ceuta, dans le nord du pays mais aussi plus au Sud, cette réalité est visible. Un long reportage consacré aux émigrés espagnols a été diffusé en mars sur la chaîne marocaine 2M. Le même mois, le site Tanjanews.com a même évoqué les "mendiants espagnols" qui font de la musique dans les rues tangéroises. Les réactions ont été vives sur la toile

Maria Jesus Herrera, du bureau espagnol de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) relativise. "La migration espagnole se fait davantage vers l'Amérique latine, où il n'y a pas de barrière linguistique voire en Allemagne ou en France, dit-elle. Mais le Maroc n'est qu'à treize kilomètres de notre pays et il existe une tradition économique pour les entreprises espagnoles de s'y installer."

Pere Navarro, conseiller social à l'ambassade d'Espagne à Rabat, insiste aussi sur les nouvelles implantations d'entreprises espagnoles. Une image plus valorisante à défendre pour cet officiel que celle de chômeurs ou de salariés fuyant un pays en crise et venant chercher meilleure fortune au Maroc. Les chiffres fournis par l'ambassade ne disent pas tout, surtout quand ils font état d'une "relative stabilité", avec quelque 10 000 Espagnols enregistrés officiellement - beaucoup ne sont pas déclarés. C'est peu comparé aux quelque 850 000 Marocains vivent en Espagne. "Les salaires sont nettement plus bas et venir ici sans projet professionnel n'est pas facile", explique M. Navarro....

 

Comme chaque année au printemps, des centaines de Marocaines ont traversé le détroit pour aller faire la campagne de fraises à Huelva, en Andalousie. Les migrations se croisent. Des Marocains installés en Espagne retournent au pays, pour quelques mois, pour faire le taxi par exemple, laissant leurs familles afin qu'elles continuent à bénéficier des aides sociales espagnoles. "On a même constaté des transferts de fond du Maroc vers l'Espagne pour aider les familles à y rester, pour qu'elles gardent leur place en Espagne", témoigne Anke Strauss, du bureau de l'OIM au Maroc....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Euro Zone Shows More Weakness

Euro Zone Shows More Weakness | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Euro-zone factories continued to lose momentum and unemployment rose to record levels, casting doubt on hopes for an economic rebound later this year.

 

New evidence on the poor state of the economy could increase pressure on the European Central Bank to ease monetary policy at its monthly meeting Thursday, after a minority of the bank's board wanted a cut in rates at the previous meeting.

Markit, a data provider, said Tuesday its gauge of activity in euro-zone factories fell at the fastest rate in three months in March. The fall adds heft to evidence that the euro-zone economy shrank in the first quarter of the year, which would mark its sixth consecutive quarter of contraction, exceeding the length of the 2008-2009 downturn sparked by the global financial crisis.

A subindex measuring factories' intake of new orders also fell to a three-month low, pointing to weakness in euro-zone factories in April and beyond.

"The euro-zone manufacturing sector looks likely to have acted as a drag on the economy in the first quarter, with an acceleration in the rate of decline in March raising the risk that the downturn may also intensify in the second quarter," said Chris Williamson, Markit's chief economist...

 

Some 33,000 more people were out of work in February, leaving the jobless rate unchanged at 12.0% of the workforce. January's rate was revised higher, also to 12.0%, the highest figure in Eurostat's database. Unemployment in January jumped by 222,000, according to the revised figures, marking the sharpest rise in joblessness in 10 months.

EU Social Affairs Commissioner Laszlo Andor said the level of unemployment in the region is unacceptable and urged governments to act.

Member states must use "all available instruments to create jobs and return to sustainable growth," in particular to contain youth unemployment, he said in a written statement. "Such unacceptably high levels of unemployment are a tragedy for Europe and they signal how serious a crisis some euro-zone countries are now in."...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La Commission européenne annonce ses sombres perspectives de croissance

La Commission européenne annonce ses sombres perspectives de croissance | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Bruxelles prévoit que la zone euro verra son PIB baisser de 0,3% en 2013. En France, le déficit devrait atteindre 3,7%, bien loin de l'objectif de 3% qu'espérait le gouvernement.

 

La zone euro sera de nouveau en récession cette année, avec une baisse de 0,3% du PIB, et la reprise interviendra en 2014, selon la Commission européenne qui a revu à la baisse ses prévisions vendredi. En novembre, la Commission tablait encore sur une sortie de la récession cette année, avec une très faible croissance de 0,1%. Elle prévoit une reprise seulement en 2014, avec une croissance de 1,4% en zone euro et de 1,6% pour l’ensemble de l’Union européenne. «La faiblesse de l’activité économique à la fin de l’année 2012 se traduit par un point de départ bas pour cette année», souligne la Commission, qui prévoit une amélioration «graduelle» au cours de l’année 2013.

 

Concernant la France, la Commission prévoit que le déficit atteindra cette année 3,7% du PIB, loin de l’objectif des 3% imposés par Bruxelles, et sera encore plus important en 2014 à 3,9%. Lors de ses précédentes prévisions en novembre, la Commission tablait sur un déficit de 3,5% en 2013 et 2014. Selon Bruxelles, la croissance de la France sera quasiment nulle cette année, à +0,1%, avant de repartir en 2014 avec 1,2%.

La reprise sera tirée initialement par la demande extérieure, selon la Commission. «Il est prévu que l’investissement et la consommation intérieures reprennent plus tard dans l’année, et en 2014 la demande intérieure devrait prendre le relais comme principal moteur pour renforcer la croissance», ajoute Bruxelles.

 

Le chômage va encore s’aggraver dans la zone euro cette année et devrait dépasser les 12% de la population active, selon les dernières prévisions économiques de la Commission européenne publiées vendredi....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

PSA, Florange... les plans sociaux qui ont secoué 2012

PSA, Florange... les plans sociaux qui ont secoué 2012 | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

EN IMAGES - Cette année a été marquée par une succession de restructurations, qui se sont accélérées au lendemain de la présidentielle. Retour sur les plus gros dossiers de ces douze derniers mois qui ont touché plusieurs centaines, voire milliers d'emplois..

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L’Allemagne croule sous les emplois très précaires | Humanite

L’Allemagne croule sous les emplois très précaires | Humanite | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Vincent DUBOIS's insight:

Ils sont appelés minijobs, ces contrats précaires à temps partiel, dont la rémunération est inférieure à 400 euros par mois. Cela représente 7,4 millions de contrats et permet de faire artificiellement baisser le taux de chômage. Mais clairement pas le nombre de pauvres.

Ces minijobs à salaires très bas sont en outre accusés d’empêcher parfois la création de vrais emplois en Allemagne. C’est ce que dénonce une étude d'un institut dépendant de l'Agence allemande pour l'emploi (BA) diffusée lundi. Ces contrats ultra-précaires, ont été créés lors des grandes réformes du marché du travail de 2003 à 2005 menées par le chancelier social-libéral Gerhard Schröder. Ce sont des emplois à temps partiel dont la rémunération ne dépasse pas 400 euros par mois -- 450 à partir de janvier prochain -- et qui peuvent être exercés en parallèle de l'aide sociale, ou cumulés. Ce sont des cadeaux qu’adorent les patrons, puisque outre le salaire ridicules, ces emplois sont en outre quasiment dispensés de charges sociales. De la main d’œuvre presque gratuite et corvéable selon les besoins : la "fléxibilité" en somme. 

La BA recense 7,4 millions de contrats de travail de ce type...

more...
Vangauguin's curator insight, December 12, 2012 1:16 PM

"Ils sont appelés minijobs, ces contrats précaires à temps partiel, dont la rémunération est inférieure à 400 euros par mois. Cela représente 7,4 millions de contrats et permet de faire artificiellement baisser le taux de chômage. Mais clairement pas le nombre de pauvres..."...

Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Steffi, 65 ans, travailleuse précaire brisée par le « modèle allemand » - Rue89

Steffi, 65 ans, travailleuse précaire brisée par le « modèle allemand » - Rue89 | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Après son licenciement, Steffi, Allemande résidant en Lorraine, a découvert que la politique sociale de son pays était bien moins protectrice que celle de la France.

 

(De Moselle) Steffi (le prénom a été modifié), la soixantaine, est allemande. Célibataire, elle réside depuis le début des années 1990 à Grosbliederstroff, un petit village de Moselle. Elle parcourt tous les matins la dizaine de kilomètres la séparant de Sarrebruck, en Allemagne, où elle exerce la profession de comptable dans une agence de voyage.

Elle est classée dans la catégorie des travailleurs transfrontaliers atypiques : elle réside à « l’étranger », mais rejoint son pays natal tous les jours pour y travailler. Jusqu’en mars 2009.

Les nouveaux propriétaires de son agence ont décidé il y a trois ans d’« externaliser » le service de comptabilité – comprendre : licencier ses employés. Crise économique, explosion des réservations de voyage par Internet... Il faut tailler dans le tas pour survivre.

Après 40 ans passés dans la même entreprise, Steffi se retrouve au chômage, désemparée :

« Pendant les sept mois de préavis, j’ai travaillé en sachant que j’allais me faire virer. Tous les autres se sont mis en maladie. Moi, j’ai bossé jusqu’au dernier jour pour la boîte qui allait me licencier.

Et puis je me suis retrouvée à la maison, en ne sachant pas quoi faire. J’avais des tas de livres sur l’art, que je me promettais de lire depuis des années sans trouver le temps. Là, j’avais le temps, mais plus l’envie. »...

 

Arsène Schmitt, syndicaliste et président du CDTFM, affirme que la crise a engendré des situations dramatiques dans la région frontalière Moselle-Sarre :

« Nous nous battons, nous dénonçons cette Europe du capital, cette machine de guerre contre les travailleurs. C’est un carnage social en ce moment, on est en train de détruire nos acquis, nos droits, nos retraites. »

Et ces difficultés ne sont pas propres aux travailleurs français. Les Allemands aussi sont durement touchés, regrette Arsène Schmitt dans un rire désabusé :

« L’Allemagne va bien ? Pas du tout ! Les médias relaient des informations qui ne tiennent pas debout. Cinq à six millions de personnes travaillent pour des mini-salaires de 400 euros. On parle de pauvreté dans la vieillesse, de retraités qui doivent chercher des jobs pour survivre, de travail précaire.

L’Allemagne qui résiste à la crise ? C’est un mythe. En tout cas pour les travailleurs. »

Outre-Rhin, on a fait face à la crise avec plus de réussite, certes. Mais les classes moyennes et les ouvriers ont assumé les conséquences d’une politique sévère. Près de 7 millions de personnes ont un salaire inférieur à 8,50 euros de l’heure. Et 20% des salariés des PME allemandes se débrouillent avec moins de 10,36 euros horaires...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Espagne : le chômage n'en finit pas d'augmenter

Espagne : le chômage n'en finit pas d'augmenter | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
L'Espagne n'en finit pas de battre les record s'agissant de ses statistiques du chômage. Sur un, elle a encaissé une progression de 11,32% de son nombre de demandeurs d'emploi, un record dans le monde industrialisé.

...

En septembre, 79.645 nouvelles personnes sont venues grossir les rangs des chômeurs en Espagne, ce qui représente une augmentation de 1,72% par rapport au mois d'août selon le ministère du Travail. Sur un an, le pays compte une augmentation de 478.535 demandeurs d'emploi, soit 11,32% de progression. Un record dans le monde industrialisé.

Plus d'un jeune sur deux est au chômage

Selon l'Institut national de la statistique, qui utilise une méthode de calcul différente, le taux de chômage atteignait fin juin 24,63% (plus de 53% chez les jeunes), là encore, c'est un record.

Peut être une très légère embellie en 2013

Le gouvernement table sur un taux, fin 2012, de 24,6%, puis sur une légère baisse en 2013, à 23,3%.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Pologne, les Allemands reviennent !

Pologne, les Allemands reviennent ! | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Pendant des années, l’Allemagne de l'Ouest a été une destination de choix pour les émigrés polonais. Mais aujourd'hui, ce sont les Allemands qui traversent l’Oder à la recherche d’un emploi en Pologne.

Par Piort Cywinski, de Uwazam Rze.

 

"Lève-toi, paresseux, avant que je perde patience. Nous allons à Łódź !", dit le texte d’une chanson bien connue en Allemagne ("Theo, wir fahr'n nach Lodz") écrite au XIXe siècle, à l'époque de l'industrialisation et du plein essor industriel du district de Łódź. Pour les Allemands, cette ville était un eldorado. C’est ici qu’ils voyaient la possibilité d’une vie meilleure, c’est ici qu'ont bâti leur fortune les Scheibler de la Rhénanie, ou les familles saxonnes Geyer et Herbst. L'histoire aime se répéter.

Après les cataclysmes des deux guerres mondiales, et après l'effondrement du communisme, assistons-nous une nouvelle fois à l'arrivée d'une vague d'immigrants allemands en Pologne ? Certes, ce n'est pas encore l'exode, mais notre pays est néanmoins devenu l'un des lieux d'installation préférés des Allemands.

En 2006, la Pologne était à la cinquième place du classement des destinations pour les expatriés allemands, qui sont désormais plus nombreux en Pologne qu'en Espagne ou en France. Selon l'Office fédéral allemand des statistiques, 9 434 citoyens allemands ont déjà élu domicile en Pologne. Notre pays a ainsi détrôné de sa troisième place l'Autriche, pour se placer juste derrière la Suisse et les Etats-Unis...

 

Aujourd'hui, malgré les incitations pour venir travailler en Allemagne, sous forme d'offres de cours de langue gratuits, ou de formation professionnelle, ou même de versements de bonus exceptionnels par certaines entreprises, l'intérêt de nos compatriotes pour partir vivre au-delà de l'Oder est relativement faible.

Les rôles se sont inversés, la Pologne est devenue pour des milliers de voisins de l'Ouest l'un des pays les plus attractifs pour vivre et faire carrière. Près de 6 000 sociétés allemandes, petites et moyennes pour la plupart, ont déjà jeté l'ancre en Pologne. La valeur des investissements allemands est estimée à 22 milliards d'euros, ce qui représentait l'an dernier 21% de tous les investissements étrangers en Pologne.

Il y a quelques années, quand un Allemand déclarait vouloir partir travailler en Pologne, il entendait en règle générale : "Tu es fou ?!" Aujourd'hui, plus personne ne s'étonne. Les chômeurs allemands, en particulier ceux de la zone frontalière de l'ancienne RDA, y voient la possibilité de trouver un emploi fixe, et les jeunes diplômés une opportunité d'avancement professionnel et de missions plus ambitieuses....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le chômage à un niveau record dans la zone euro

Selon Eurostat, 18 millions de personnes cherchent un emploi dans la zone euro, soit 11,3% des actifs.

 

Le taux de chômage de la zone euro s’est établi à 11,3% de la population active en juillet, comme le mois précédent pour lequel le chiffre a été révisé à la hausse, a indiqué vendredi l’office européen de statistiques Eurostat.

Ce chiffre constitue un nouveau record. Selon les estimations d’Eurostat, 18 millions de personnes étaient au chômage dans la zone euro en juillet, soit 88 000 de plus qu’en juin.

Il s’agit du quinzième mois consécutif au cours duquel le chômage a atteint ou dépassé le seuil de 10% dans l’union monétaire.

Comparé à juillet 2011, le nombre de chômeurs s’est accru de 2,05 millions dans la zone euro. Dans l’ensemble de l’Union européenne, le taux de chômage est resté stable par rapport à juin, à 10,4% de la population active, là encore un niveau record...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Merkel se convertit à l'idée du salaire minimum

Merkel se convertit à l'idée du salaire minimum | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La dirigeante prend ainsi de court ses rivaux sociaux-démocrates, qui comptaient faire de cette réforme une mesure phare dans un pays qui connaît une multiplication des emplois intérimaires.

 

Recentrage pour le parti conservateur de la chancelière allemande Angela Merkel, qui a présenté cette semaine un projet visant à laisser les partenaires sociaux décider de l'instauration d'un salaire minimum dans les branches qui n'en ont pas. La dirigeante prend ainsi de court ses rivaux sociaux-démocrates, qui comptaient faire de cette réforme une mesure phare dans un pays qui ne connaît pas encore de hausse du chômage mais une multiplication des emplois intérimaires.

"Nous avons décidé de mettre sur pied une commission composée d'employeurs et de salariés qui vont négocier le salaire minimum correct. Cette commission sera totalement indépendante, elle décidera elle-même du montant de ce salaire minimum, ainsi que d'éventuelles exceptions", a expliqué mercredi 24 avril la ministre du travail, Ursula von der Leyen.

"Pour nous il était très important que ce salaire minimum soit négocié et mis en application par le secteur privé", a-t-elle ajouté. Les Unions chrétiennes (CDU-CSU) de la chancelière doivent encore se mettre d'accord avec leur partenaire de coalition, les libéraux du FDP, qui, pour l'instant, ne veulent pas entendre parler d'un salaire minimum généralisé...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Comment la pauvreté a rattrapé les classes moyennes

Comment la pauvreté a rattrapé les classes moyennes | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

La hausse du chômage risque de pousser vers l’exclusion sociale près d’un quart des Européens, dont le niveau de vie était jusquà présent décent. Un phénomène qui compromet la lutte contre la pauvreté dans l'Union. Par María Antonia Sánchez-Vallejo.

 

Dimitris Pavlopoulos touche une pension de 550 euros par mois et dépense presque 150 euros en médicaments. La restriction des aides qui contribuaient au paiement de ces frais l'oblige à choisir entre un litre de lait (1,50 euro) et l'une de ses prescriptions, car il n'a pas les moyens de faire face à ces deux dépenses.

Manuel G. est un chômeur de longue durée qui regrette les débuts de la crise, lorsqu'on pouvait encore espérer gagner 1 000 euros. Cela fait trois ans que cet employé de bureau a perdu son travail et il ne touche plus d'allocation chômage. Sans le soutien économique de sa famille, il loue une chambre et fait appel aux soupes populaires et aux vêtements distribués par une ONG.

Voilà les victimes de la crise : les tranches de la société qui, encore récemment, faisaient partie de la classe moyenne, ou même de la moyenne inférieure, sont désormais les nouveaux pauvres. Les personnes qui doivent choisir entre prendre un repas chaud par jour ou chauffer la maison, rembourser leur emprunt immobilier ou acheter à manger...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Union européenne: des travailleurs un peu plus attachés

Union européenne: des travailleurs un peu plus attachés | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

UNION EUROPéENNE - C'est un sujet explosif en Europe, puiqu'il permet à certaines entreprises de jouer avec les différentes réglementations sociales et de profiter de la plus avantageuse pour eux. Les ministres européens des 28 pays de l'Union ont trouvé un accord sur les travailleurs détachés, ce lundi 9 décembre, pour empécher les fraudes. Un accord qui semble satisfaire les poids-lourds de l'Union.

Il aura fallu 8 heures de négociations pour aboutir à cet accord sur la révision des règles sur les travailleurs détachés. Les pays membres pourront désormais fixer le nombre et la nature des pièces à fournir lors d’un contrôle.

Mais surtout, l’Union appliquera à l’échelle européenne, l’obligation du principe de la responsabilité solidaire du donneur d’ordre. Ce principe prévoit qu’en cas d’infraction, l’entreprise donneuse d’ordre sera tenue responsable des fraudes commises par ses sous-traitants.

...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le chômage en Europe inquiète l'OCDE - Le Figaro

Le chômage en Europe inquiète l'OCDE - Le Figaro | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it


Le chômage en Europe inquiète l'OCDE

«Le grand défi est de répondre à cette situation d'urgence en Europe», insiste Stefano Scarpetta, directeur de la division emploi et affaires sociales de l'organisation internationale.

 

C'est presque 16 millions de plus qu'en 2007, pour un taux global de 8 %. L'OCDE lance un message d'alarme pour éviter une crise sociale. 

L'OCDE lance un message d'alarme sur le niveau du chômage, qui reste élevé dans de nombreux pays, et les risques sociaux de plus en plus criants, en particulier chez les jeunes. En avril 2013, plus de 48 millions de personnes étaient sans travail dans le club des pays riches, soit presque 16 millions de plus qu'en 2007, pour un taux global de 8 %. À noter qu'il y a un net décrochage entre des États qui vont connaître une embellie, comme les États-Unis et l'Allemagne, en Europe, et d'autres, en particulier dans la zone euro, où le chômage bat des records.

D'ici à la fin de 2014, le taux atteindra 12,3 % pour les Dix-Sept, contre 12,2 % aujourd'hui. Il montera à 18,5 % au Portugal, 27,2 % en Espagne et 28,2 % en Grèce. «Le grand défi est de répondre à cette situation d'urgence en Europe», insiste Stefano Scarpetta, directeur de la division emploi et affaires sociales de l'organisation internationale. L'expert s'inquiète de la «fragilisation du tissu social» et de «l'inégalité croissante des revenus». Comme le souligne l'organisation, le chômage des jeunes se situe à «des niveaux sans précédent» dans l'Europe du Sud, à plus de 60 % en Grèce et 55 % en Espagne. Le plan adopté par l'Union européenne, qui prévoit la mise en place d'une garantie jeunesse, est une bonne chose, surtout le déblocage de ressources financières dès 2014....

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Nouveau record du chômage en Europe

Nouveau record du chômage en Europe | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Les chiffres du chômage pour l’union européenne ne sont pas rassurants. Les pays du sud de l’Europe payent un lourd tribut à ce fardeau.

 

La fête du travail a été une fois de plus placée sous le signe de la dégradation de l’emploi en Europe. La veille, en effet, l’office statistique, Eurostat, avait révélé que le taux de chômage, en mars, avait inscrit un nouveau record de 12,1 % en mars dans la zone euro. Soit un vingt troisième mois d’affilée de hausse. Au total, 19,2 millions de personnes étaient sans emploi à la fin du mois. Les chiffres pour l’union européenne sont à peine plus rassurants. Le taux de chômage s’y est établi à 10,9 % pour 26,5 millions de chômeurs. Par pays, sans surprise, les pays européens du sud de l’Europe payent un lourd tribut à ce fardeau avec la Grèce dont le taux de chômage a atteint 27,2 %, l’Espagne (26,7 %) ou encore le Portugal (17,5 %). La situation en Italie (11,5 %) ou en France (11 %), sans être aussi catastrophique, n’en est pas moins inquiétante. Avec un niveau de 5,4 %, le marché de l’emploi allemand, lui, continue de résister. Résultat, selon une étude publiée mardi par le ministre fédéral du travail allemand, les employeurs en Allemagne ont embauché au cours de l'année écoulée plus de ressortissants originaires des pays du sud de l'Europe touchés par la récession qu'auparavant. Le dynamisme germanique agit comme un aimant. Plus de 34.000 ressortissants espagnols, grecs, italiens et portugais ont trouvé un emploi en Allemagne en un an, selon les chiffres comptabilisés jusqu'en février. Au total, 466.000 personnes employées en Allemagne viennent de ces quatre pays, un chiffre en hausse de 8%.

Devant ce désastre social, de Madrid à Athènes, des manifestations étaient organisées contre les politiques d'austérité et prônant des mesures en faveur de l'emploi, à l'occasion de la fête du Travail....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le chômage atteint 11,9% dans la zone euro, un nouveau record

Le chômage atteint 11,9% dans la zone euro, un nouveau record | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Ces mauvais chiffres pour le mois de janvier portent à près de 19 millions le nombre de chômeurs en zone euro.

 

Le taux de chômage de la zone euro s’est établi à 11,9% de la population active en janvier, un niveau record, selon les données publiées vendredi par l’office européen de statistiques Eurostat. Il était grimpé à 11,8% en décembre, mois où les données ont été révisées à la hausse.

Quelque 18,99 millions de personnes étaient au chômage en janvier dans les 17 pays de la zone euro, indique Eurostat dans un communiqué. En un mois, 201 000 personnes sont venues grossir les rangs des chômeurs au sein de l’Union monétaire et environ 1,90 million en un an.

La situation est particulièrement critique en Espagne et en Grèce, deux pays lourdement frappés par la crise, où le chômage touche plus d’un actif sur quatre et plus d’un jeune sur deux. Le taux de chômage s’est établi à 26,2% en janvier en Espagne. En Grèce, où les dernières données disponibles datent du mois de novembre, il s’est élevé à 27%.

Conséquence de la crise, la situation s’est fortement dégradée en un an dans les pays les plus fragiles, ceux de la périphérie : le taux de chômage a bondi de 20,8% à 27% en Grèce en douze mois, de 9,9% à 14,7% à Chypre et de 23,6% à 26,2% en Espagne....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Zone euro : le chômage atteint 11,8 % en novembre, un record

Zone euro : le chômage atteint 11,8 % en novembre, un record | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Selon les chiffres d'Eurostat, 18,82 millions de personnes étaient au chômage en novembre dans la zone euro, soit une hausse de 113.000 par rapport à octobre.

 

L'ascension du chômage se poursuit en Europe avec 11,8% de la population active sans emploi en novembre dans la zone euro contre 11,7% en octobre. Un nouveau record. Selon les chiffres publiés mardi par l'office européen de statistiques Eurostat , 18,82 millions de personnes étaient au chômage en novembre dans la zone euro, soit une hausse de 113.000 par rapport à octobre et de 2,015 millions par rapport à novembre 2011. Dans l'ensemble de l'Union européenne, le chômage est resté stable en novembre par rapport à octobre, à 10,7%. Au total, 26,061 millions de personnes étaient au chômage dans l'Union à 27 en novembre, soit 154.000 de plus qu'en octobre et 2,012 millions de plus qu'un an auparavant. .

Le taux de chômage a continué de grimper à des niveaux exceptionnels en Espagne, où il atteignait 26,6% de la population en novembre, et en Grèce, où il a atteint 26% en septembre, dernier mois où des données sont disponibles. En Grèce, le taux de chômage est pasé de 18,9% à 26% entre septembre 2011 et septembre 2012. Il a également fortement grimpé à Chypre, où il est passé de 9,5% à 14% entre novembre 2011 et novembre 2012. Sur la même période, il est passé de 23% à 26,6% en Espagne. En novembre, les taux de chômage les plus bas ont été enregistrés en Autriche (4,5%), au Luxembourg (5,1%), en Allemagne (5,4%) et aux Pays-Bas (5,6%).

Les jeunes restent toujours particulièrement touchés....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Selon un élu social-démocrate suédois, faciliter l'immigration peut compliquer la lutte contre chômage

Selon un élu social-démocrate suédois, faciliter l'immigration peut compliquer la lutte contre chômage | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
En Suède, le chef de l'opposition s'est illustré dimanche 23 décembre par des propos surprenants de la part d'un élu social-démocrate : Stefan Löfven a critiqué dans la presse un accord conclu l'an dernier qui facilite l'immigration. Selon le leader de gauche, le trop grand nombre important d'arrivées ne simplifie pas la lutte contre le chômage....

 

Le nouveau chef de file des sociaux-démocrates, Stefan Löfven, estime que le clivage social que l’on constate aujourd’hui en Suède est en grande partie dû à une politique d’immigration trop généreuse. Il critique un accord conclu en mars 2011 entre le gouvernement de centre-droit et le parti Vert (opposition), qui a facilité l'immigration pour des motifs économiques de ressortissants de pays non membres de l'Union européenne. 

L’arrivée massive, selon lui, de ressortissants de pays non membres de l’Union européenne pour des raisons économiques est une erreur : « Ce n’est pas ce type de mesure qui va régler la question de la lutte contre le chômage. Faire venir de la main d’œuvre étrangère bon marché sans penser à leur intégration n’est pas digne de la Suède. » Il souhaite des discussions au sein de l’Union européenne et dans son pays sur la question du rapprochement familial et de la répartition des immigrés dans l’Union.

Stefan Löfven est cependant favorable à la poursuite d’une immigration généreuse, pour les réfugiés politiques. ...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les banques européennes prévoient de tailler dans leurs effectifs en 2013

Les banques européennes prévoient de tailler dans leurs effectifs en 2013 | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Près de la moitié des banques européennes prévoient, en effet, de tailler dans leurs effectifs dans les six prochains...

Les banques universelles et les banques d'investissement seraient les plus touchées, selon le baromètre du secteur publié aujourd'hui par Ernst & Young.

 

Mauvaise nouvelle pour les salariés des banques européennes. Le mouvement de réduction des coûts, entamé à l'été 2011, va se poursuivre l'an prochain. Près de la moitié des banques européennes prévoient, en effet, de tailler dans leurs effectifs dans les six prochains mois, révèle le baromètre « European Banking Barometer » du cabinet Ernst & Young publié aujourd'hui. « Les suppressions de postes ont déjà commencé et le baromètre confirme que le secteur bancaire ne doit pas les considérer comme des cas isolés », souligne Marcel Van Loo, responsable des marchés bancaires et financiers pour l'Europe.

Les suppressions de postes seraient plus importantes aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, avec respectivement 70 % et 64 % des banques prévoyant de réduire la voilure. Les banques nordiques se montrent, elles, plus optimistes, seules 22 % d'entre elles affichant leur intention de réduire leur masse salariale.

Les banques universelles et les banques d'investissement seront les plus durement touchées, relève Ernst & Young....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Crise : l’Espagne m’apprend comment « sortir de ma zone de confort » - Rue89

Crise : l’Espagne m’apprend comment « sortir de ma zone de confort » - Rue89 | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Diplômée, polyglotte, Sarah a travaillé huit mois dans un "call center" de Barcelone, en plein boom, qui se sert des nouvelles lois pour payer moins ou virer son personnel.

 

Barcelone comptait début 2011 environ 35 000 Français inscrits au consulat sur un total estimé à 60 000. Aux curieux qui cherchent encore la raison de cette transhumance, la réponse est assez simple : climat, plage, vie culturelle, bière à un euro, crevettes à l’ail et une vie nocturne parmi les plus trépidantes et riches d’Europe.

L’attractivité de la ville de Gaudi reposait également, jusqu’à peu, sur une économie florissante. Mais l’effondrement du secteur de la construction, les vagues de crises successives (financière, boursière, économique et plus récemment bancaire avec la faillite de Dexia) ont eu raison du miracle espagnol.

Les perspectives professionnelles qu’offre désormais Barcelone à ses expatriés se sont considérablement obscurcies. Mais comme souvent, le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Les uns (j’étais de ceux-là) sont la multitude des jeunes ayant eu recours à une délocalisation volontaire à la recherche du soleil.

Les autres, ce sont ComputaCenter, mais aussi Avis, Sellbytel, Colt… les « call center », entreprises ayant eu recours à l’externalisation stratégique vers Barcelone dans le but de « capturer » une main-d’œuvre diplômée et polyglotte....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'Allemagne minée par les inégalités

L'Allemagne minée par les inégalités | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
L'Allemagne se porte mieux que la plupart des pays européens. Mais si le pays va bien, ce n'est pas le cas de tous les Allemands, analyse Frédéric Lemaître, correspondant du "Monde" à Berlin.

 

A un an des prochaines élections, à l'automne 2013, les questions sociales occupent à nouveau le devant de la scène allemande. Samedi 29 septembre, environ 40 000 personnes ont manifesté dans tout le pays pour réclamer une augmentation des impôts payés par les plus riches. Lundi 1er octobre, à peine nommé candidat du SPD à la chancellerie contre Angela Merkel, Peer Steinbrück a attaqué celle-ci sur deux thèmes principaux : les bas salaires et le minimum vieillesse.

Ce tir groupé n'est pas une coïncidence. L'Allemagne se porte mieux que la plupart des pays européens, le chômage, y compris chez les jeunes, est très bas (6,8 % de la population active), les caisses d'assurance-maladie sont excédentaires et le budget 2013 n'est pas loin de l'équilibre. De quoi faire des envieux. Mais si l'Allemagne va bien, ce n'est pas le cas de tous les Allemands.

Dix ans après les réformes menées par le chancelier Gerhard Schröder, le pays est redevenu ultra-compétitif. Mais à quel prix ? Le débat divise, notamment la gauche qui, pourtant, a porté ses réformes sur les fonts baptismaux. En 2010, 20 % des Allemands travaillant dans une entreprise de plus de dix salariés percevaient un bas salaire, soit, en brut, moins de 10,36 euros de l'heure. Un pourcentage en hausse ces dernières années. Dans certains secteurs – chauffeurs de taxi, salons de coiffure, nettoyage industriel et restauration –, ces bas salaires concernent plus de 75 % des salariés. Un quart des Allemands – souvent les mêmes – occupent un emploi dit atypique, c'est-à-dire qui n'est pas un contrat à durée indéterminée à plein temps.

D'où le débat sur le salaire minimum. Quelque 6,8 millions de personnes gagneraient moins de 8,50 euros de l'heure, seuil qui, selon les syndicats et le SPD, devrait constituer le salaire minimum dans le pays alors que le gouvernement refuse de légiférer sur le sujet et mise sur la bonne volonté des partenaires sociaux. Ces "salariés pauvres" ne sont d'ailleurs pas les seuls pauvres du pays. L'Allemagne compte six millions de personnes touchant une allocation (Hartz IV) équivalente au RSA....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le chômage frise les 25% en Espagne

Le chômage frise les 25% en Espagne | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le mois d'août a vu une nouvelle hausse du nombre de demandeurs d'emploi. Chez les jeunes, le chômage dépasse 53%.

 

Le chômage en Espagne est reparti à la hausse en août avec 4,63 millions de demandeurs d’emploi, mettant fin à quatre mois consécutifs de baisse, alors que ce pays affiche le taux de chômage le plus élevé du monde industrialisé, a annoncé mardi le ministère du Travail.

L’Espagne, quatrième économie de la zone euro, a enregistré en août 38 179 chômeurs (+0,83%) de plus qu’en juillet, tandis que sur un an la hausse est plus prononcée, avec 494 707 demandeurs d’emploi supplémentaires (+11,98%), pour arriver à 4 625 634 chômeurs.

Selon l’Institut national de la statistique, qui utilise une méthode de calcul différente, le nombre de sans-emploi a progressé au deuxième trimestre malgré la saison touristique, pour atteindre 24,63% et plus de 53% chez les jeunes.

Le gouvernement a revu en hausse en juillet ses prévisions de chômage, tablant sur un taux fin 2012 de 24,6%, contre 24,3% prévu précédemment. Il prévoit une légère baisse en 2013, à 23,3%.

En août, le nombre de chômeurs a surtout augmenté dans les services (42 391 demandeurs d’emploi en plus), l’industrie (+6 748) et dans la contruction (+2 482)....

more...
No comment yet.
Rescooped by Vincent DUBOIS from L'enseignement dans tous ses états.
Scoop.it!

Les étudiants espagnols, génération mobilisée mais sacrifiée - Cinq jours à la une - Économie - France Info

Les étudiants espagnols, génération mobilisée mais sacrifiée - Cinq jours à la une - Économie - France Info | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Séville, deuxième ville universitaire d'Espagne derrière Salamanque, vient de vivre une mobilisation sans précédent. Deux semaines de grève pour protester contre la hausse des droits d'inscription et la baisse du montant des bourses.

Mais à quoi sert un diplôme quand un jeune sur deux est au chômage ?

 

Les étudiants de Séville sortent de deux semaines de "chômage académique". C'est le droit de grève dont ils disposent en Andalousie. Résultat : il n'y a pas eu cours fin mai-début juin, pas d'examens non plus. Les étudiants ont été soutenus dans leur mouvement par le corps professoral et le recteur de l'Université de Séville qui compte 75.000 étudiants. Antonio Ramirez de Antonio a peur de perdre 10.000 étudiants l'an prochain.

De nombreux boursieurs craignent de ne pas pouvoir poursuivre leurs études l'an prochain, ou de devoir cumuler travail et cours à la fac pour s'en sortir. Pour l'instant, personne ne sait encore de combien sera raboté le budget de l'enseignement supérieur à la rentrée.

Mais à quoi sert le diplôme une fois en poche ? En Andalousie, près d'un jeune sur deux est au chomage. Alors beaucoup tentent de décrocher un autre diplôme, de langue cette fois, indispensable pour tenter sa chance à l'étranger....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

travail, Europe, crise, conditions de travail, social, UE, emploi, Metis

travail, Europe, crise, conditions de travail, social, UE, emploi, Metis | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
travail, Europe, conditions de travail, conflits, protection sociale, santé, dialogue social, chômage, management, migration, restructurations, UE, Metis...
more...
No comment yet.