Union Européenne,...
Follow
Find
6.4K views | +0 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

euronews the network - Comment enseigner l'Union européenne à un demi-milliard de personnes?

L'élargissement notable de l'Union européenne en 2004 a été un jalon important dans l'unification du continent. Mais au moment où la la crise de la dette menace de déchirer l'Union européenne, combien d'Européens pensent encore comme des Européens?

 

Emission politique de 10 minutes.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'Irlande a un nouveau président, Michael Higgins

L'Irlande a un nouveau président, Michael Higgins | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le vainqueur désigné de la présidentielle irlandaise est un travailliste modéré de 70 ans.

 

l ne faisait plus de doute vendredi soir que le vainqueur de l'élection présidentielle irlandaise serait Michael D. Higgins, le candidat travailliste, avant la proclamation officielle des résultats, attendue au terme d'un long dépouillement. Même son adversaire, Sean Gallagher, donné favori trois jours avant le scrutin de jeudi, l'a appelé pour le féliciter. Cette victoire marque un renversement soudain de l'électorat par rapport aux prévisions des sondeurs ces dernières semaines...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

On a oublié la croissance

On a oublié la croissance | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

L’accord trouvé par les dix-sept de la zone euro laisse de côté une question cruciale, celle de la croissance. Deux problèmes restent donc sans solution : l’absence de politique macroéconomique commune et les écarts entre pays membres.

Par Eric Le Boucher, Les Echos.

 

Les bravos pour saluer l'accord de 4 heures du matin à Bruxelles laisseront rapidement place à des questions. Notamment sur le Fonds européens de stabilité financière (FESF). Il paraît bricolé autour de l'idée d'assurer une tranche des obligations des pays sur-endettés dont on peut douter de l'efficacité. Et il est d'une puissance de feu, 1 000 milliards, qui reste au bas de la fourchette imaginée.

En outre, l'autre idée de créer un deuxième fonds, un "véhicule spécial", ouvert aux capitaux de la Chine et des émergents est très critiquée non sans raison : faut-il se mettre directement entre les mains de la Chine ? N'est-ce pas s'interdire d'agir contre la valeur du yuan ou, plus largement, de dénoncer telle ou telle politique chinoise ?

Mais venons-en à l'essentiel. A ce qui manque. La croissance. Il reste à s'attaquer aux deux racines du mal. L'absence de politique commune macroéconomique et la divergence entre pays membres...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les prémices des Etats-Unis d'Europe

Les prémices des Etats-Unis d'Europe | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

A Bruxelles, lors du sommet de la zone euro, l’UE avait le choix entre "le sursaut ou le chaos", estime Libération. "Ce que les volontés politiques nationales refusaient farouchement il y a peu, la folie spéculative aura fini par l’imposer. De fait, l’Union est désormais fédérale...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Piketty : la Grèce et le pauvre renvoyés à leur manque de mérite | Rue89

« La Grèce peut se sauver », a estimé ce jeudi soir Nicolas Sarkozy lors de son intervention télévisée. Mais selon lui, il y a un problème économique et moral avec la Grèce. « Ce fut une erreur » de faire entrer la Grèce dans la zone euro, en 2001 :

« Ni madame Merkel ni moi n'étions en fonction lorsqu'on a décidé de faire entrer la Grèce dans l'euro. Et, disons-le, ce fut une erreur : la Grèce est entrée avec des chiffres faux. »...

 

Thomas Piketty, économiste, nous disait la semaine dernière combien la droite avait tendance à mettre du mérite dans le système financier ou économique. (Entretien à paraître dans le prochain Rue89 le Mensuel, le 3 novembre) :

« Il y a une façon de renvoyer les perdants du système à leurs déficiences. Au 19e siècle au moins, personne ne cherchait à justifier les inégalités. Aujourd'hui on assiste à une tentative désespérée de tout justifier par le mérite. Il faut réussir à faire comprendre que les mécanismes du marché ne reposent pas essentiellement sur le mérite.

On voit ça avec la Grèce, et l'usage de la morale de bon père de famille qu'on lui oppose....

 

On a construit ce mythe du mérite y compris sur la scène internationale. Si le système de marché punit le pauvre dans la banlieue, ou le pays du sud, c'est, quelque part, qu'il l'a bien cherché. Il faut arriver à une vision moins morale du système. »

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'Europe, ça ne marche pas / France Inter

L'Europe, ça ne marche pas / France Inter | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Ce spectacle et sa répétition disent tout à eux seuls. Hier à Bruxelles, les dirigeants européens étaient pour une énième fois réunis en sommet, plus épuisés que jamais, courant d’un dossier à l’autre, en oubliant même de sourire aux cameras et, s’ils ont enfin su se mettre d’accord, au milieu de la nuit, sur l’effacement d’une moitié de la dette grecque, la recapitalisation des banques, l’augmentation des moyens du Fonds de stabilisation financière et le renforcement de la gouvernance économique, ils ne sont pas du tout parvenus, au contraire, à donner à l’Union le visage d’une puissance sûre d’elle-même, dotée d’institutions claires et efficaces et sachant où elle va.

Le pire a été évité. Compte tenu des circonstances, il y a même de la prouesse dans cette réussite mais, devant tant de confusion, de retards pris, de mesures nécessaires mais insuffisantes et incompréhensibles à force d’avoir été marchandées, devant cet échec institutionnel que chacun perçoit et qui finit par lasser de tout ce qui est européen, il est temps de paraphraser Mme Thatcher. « Le communisme, ça ne marche pas », avait-elle lancé, au milieu des années 80 et, tout comme le communisme hier, l’Europe – l’Europe telle qu’elle ne fonctionne pas aujourd’hui – ça ne marche pas.

 Qu’il n’y ait pas de malentendu. L’histoire de la construction européenne est celle d’un succès....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'Europe sollicite l'aide des pays émergents - LeMonde.fr

L'Europe sollicite l'aide des pays émergents - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Les membres de la zone euro ont validé mercredi la création d'un fonds spécial pour accueillir les contributions de pays comme la Chine et la Russie.

 

Après avoir assuré qu'ils se sortiraient seuls de l'ornière, les Européens se sont rendus à l'évidence : ils s'avouent incapables de créer à eux seuls un pare-feu assez grand pour contenir l'incendie avant qu'il ne se propage à l'Italie et embrase toute l'Union monétaire.

 ...

La Chine, qui détiendrait déjà quelque 500 milliards de dollars de dette publique européenne, selon des experts français et allemands, serait bien placée pour développer ses positions européennes. D'autant qu'elle souhaite diversifier son énorme matelas de 3 200 milliards de dollars de réserves de change, qui sont essentiellement libellées en dollars.

Les principaux pays émergents ont proclamé ces dernières semaines leur soutien à la zone euro. Le Brésil et la Russie ont notamment fait part de leur volonté de participer à l'effort, mais uniquement à travers le FMI, et pas forcément pour acheter directement de la dette européenne...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Valéry Giscard d'Estaing estime qu'"on exagère" la gravité de la crise européenne - LeMonde.fr

Valéry Giscard d'Estaing estime qu'"on exagère" la gravité de la crise européenne - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - L'ancien président de la République, Valéry Giscard d'Estaing a relativisé mercredi 26 octobre la portée de la crise européenne, appelant ceux qui sont en train de paniquer à "voir un peu plus loin".
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le sursaut ou le chaos

Le sursaut ou le chaos | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Le Conseil européen et le sommet de la zone euro qui s’ouvrent ce 26 octobre doivent empêcher la contagion de la crise de la dette. Mais c’est d’un "nouveau souffle” dont l’Union a besoin si elle veut avoir un avenir.

Par Erik Izraelewicz, Le Monde, Paris.

 

Il n'y a pourtant point de fatalité en ce domaine. La crise de l'Europe est grave, la plus grave depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Elle est économique et sociale – la récession menace, mais pas seulement. Elle est profondément politique, ce dont témoignent les mouvements de défiance, voire de révolte, qui s'expriment régulièrement sur le "Vieux" Continent. Cette crise de la dette peut conduire l'Europe au chaos...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Européens font comme les Shadoks, ils creusent, ils creusent...

Les Européens font comme les Shadoks, ils creusent, ils creusent... | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Les dirigeants européens réunis à Bruxelles ont décidé de la recapitalisation des banques. Il faudra trouver 110 milliards d'euros. Mais les solutions trouvées ressemblent au gag d'uun feuilleton célèbre diffusé au temps de l'ORTF, lorsqu'on ignorait ce qu'était une crise financière....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Ouverture d'un sommet européen pour stopper la crise de la dette - LeMonde.fr

Ouverture d'un sommet européen pour stopper la crise de la dette - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union ont entamé mercredi à Bruxelles leur second sommet en 72 heures pour tenter d'apporter une réponse à la crise de la dette qui déstabilise la zone euro.

 ...

Mais cette réunion sera suivie par une autre – jugée cruciale et dont l'issue paraît plus difficile – des dix-sept dirigeants de la seule zone euro, qui affichent toujours des divergences persistantes sur les solutions à donner à la crise. La Commission européenne a répété, mercredi, qu'il y avait "besoin d'un accord ce soir" afin d'apporter "une réponse politique crédible aux questions clés qui sont sur la table".

 

Sur le premier point, les détails du renforcement du FESF restent encore flous. Créée dans l'urgence le 9 mai 2010, cette institution est devenue l'un des principaux instruments de la zone euro pour venir en aide aux pays en difficulté et éviter la contagion. Après la Grèce, l'Irlande et le Portugal, c'est l'Italie, en difficulté face aux marchés, qui pourrait bénéficier de l'action du FESF.

 

Autre dossier clé qui devrait être abordé, la Grèce. Les pays doivent notamment convaincre les banques créancières d'effacer une partie de sa dette, 100 milliards d'euros environ, de recapitaliser les établissements financiers qui en ont besoin en contrepartie et d'empêcher la contagion de l'incendie à l'Italie. Les négociations avec les banques créancières de la Grèce peinent à aboutir car ces dernières renâclent à accepter des pertes supérieures à 50 %.

Enfin, l'Allemagne refuse qu'on force la main à la BCE pour qu'elle continue à aider l'Italie et l'Espagne. Mario Draghi, qui doit remplacer Jean-Claude Trichet à la tête de la BCE, a cependant laissé entendre que l'institution financière était prête à continuer à recourir à des méthodes non conventionnelles pour garantir la fluidité des marchés...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La Commission européenne critiquée par les eurodéputés sur les mesures de relance

La Commission européenne critiquée par les eurodéputés sur les mesures de relance | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

La vice-présidente de la Commission européenne, Viviane Reding, était à Strasbourg au Parlement européen, le 25 octobre, afin de tenter de convaincre les eurodéputés du bien-fondé des mesures que doivent adopter les chefs d'Etat et de gouvernement au cours de leur prochaine réunion à Bruxelles, mercredi 26 octobre. Elle s'est heurtée aux critiques des parlementaires....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les intellectuels européens au secours de l'Europe - LeMonde.fr

Les intellectuels européens au secours de l'Europe - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - La crise n'est pas conjoncturelle, mais structurelle et civilisationnelle. Face au risque de l'avènement d'une Europe postdémocratique, Jürgen Habermas exhorte les dirigeants européens à renouer avec l'idéal transnational.

 

Après la génération du Mur (de Berlin), celle des tours (du 11-Septembre), la génération des bulles (financières) crie son indignation et clame sa colère, d'Athènes à Madrid, de Londres à Bruxelles. Des intellectuels, comme le sociologue britannique d'origine polonaise Zygmunt Bauman, parlent du triste destin d'un rêve européen transformé en cauchemar : non pas celui d'une mort, mais d'une irrémédiable "vie à crédit"....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Ce que la Chine veut obtenir en sortant l'Europe de l'ornière | Rue89

Ce que la Chine veut obtenir en sortant l'Europe de l'ornière | Rue89 | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

L'Europe a-t-elle sacrifié son indépendance en se tournant vers la Chine pour sauver la zone euro, comme l'ont affirmé aussi bien François Hollande que François Bayrou ou Daniel Cohn-Bendit ? La question mérite d'être posée en termes moins simplistes.

Hu Jintao, le numéro un chinois, n'a sans doute pas pu s'empêcher d'avoir un grand moment de jouissance lorsque Nicolas Sarkozy l'a appelé, jeudi, pour l'informer des résultats du sommet européen de Bruxelles.

Son objectif ? Accorder un répit à la Grèce et au delà, à la finance mondiale, en incitant son interlocuteur à investir dans le Fonds européen de stabilité financière (FESF). Le même Sarkozy qui lui donnait des leçons il y a trois ans sur le Tibet, et s'affichait avec le dalaï lama, la bête noire de Pékin.

Dès jeudi soir, le président du FESF, Klaus Regling, arrivait à Pékin pour des entretiens avec les officiels chinois. Et, selon le Financial Times de vendredi, la Chine pourrait investir 35 à 70 milliards d'euros, voire plus, dans le FESF. A quel prix ?...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La Chine à la rescousse... sous conditions

La Chine à la rescousse... sous conditions | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

28 octobre 2011, The Global Times, Beijing.

 

La zone euro recherche un soutien financier des pays émergents, notamment de la Chine. Une perspective redoutée par de nombreux Européens. Côté chinois, le Global Times affirme que tout accord se fera sur la base du donnant-donnant.

Le 27 octobre, les responsables européens sont parvenus à un accord pour réduire la dette grecque. Ils attendent de pays riches en liquidités et extérieurs à l’UE qu’ils financent en partie leur plan de renflouement. La Chine, disposant de la plus grande réserve de devises étrangères, est aujourd’hui une cible prioritaire.

L’Europe développée se tourne vers la Chine en quête de liquidités. Ce qui en dérange plus d’un tant en Europe qu’en Chine. Certains Européens soutiennent que l’UE n’en est pas rendue au point de mendier auprès de Pékin. Apparemment, là-bas, beaucoup estiment que l’UE devrait réclamer des fonds à la Chine, sans pour autant lui proposer de contrepartie.

Le débat fait rage en Chine aussi

En Chine, les débats font rage. Beaucoup ne comprennent pas pourquoi la Chine devrait tendre la main à l’Europe, quand la ville de Wenzhou se trouve elle-même endettée.

Pékin et Bruxelles ne sont pas unis par des liens d’une amitié indéfectible au point de pouvoir tendre sans hésiter la main à l’autre dès qu’il traverse une crise...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

The Economist sceptique sur le plan de sauvetage

The Economist sceptique sur le plan de sauvetage | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Voici donc "le plan de sauvetage de l'euro", regrette The Economist, en couverture duquel les responsables européens se sauvent du naufrage de la zone euro. Pour l’hebdomadaire britannique, "le plan est confus et ne convainc pas. Confus, parce que sa mécanique financière est en partie trop complexe et vulnérable aux moindres conséquences inattendues. Il ne convainc pas car trop de détails font défaut et le plan n’est à la base pas conçu pour sauvegarder l’euro". L’hebdomadaire regrette notamment que "l’Allemagne et la Banque centrale européenne (BCE) aient exclu la seule source de soutien illimité : la banque centrale elle-même."...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Un répit, pas la solution

Un répit, pas la solution | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Les dirigeants européens ont beau se féliciter de l’issue du sommet du 26 octobre, la crise de l'euro n'est pas terminée, assure la Berliner Zeitung. Car le paradoxe fondamental par lequel les Etats achètent la confiance des investisseurs avec de l'argent qu'ils n'ont pas ne se résout pas aussi facilement.

Par Stephan Kaufmann, du Berliner Zeitung.

 

Que ceux d'entre nous qui se sont attachés à cette crise de l'euro se rassurent : elle va rester parmi nous encore un petit bout de temps. Même les décisions du dernier sommet de l'UE ne suffiront pas à la mettre dehors. D'un côté, ceux qui imputent cet état de fait aux politiques ont raison. De l'autre, ils ne comprennent pas que nos dirigeants se retrouvent face à une contradiction bien réelle et de taille, née de la logique même du système, et qui ne se surmonte pas aussi facilement.

Au départ, il y a un constat : les pays de la zone euro sont trop endettés. C'est la conclusion à laquelle sont arrivés les bailleurs de fonds des Etats membres, les marchés financiers, au moyen de critères toujours identiques : les garanties apportées et les taux de rendement constatés...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Tous à la merci de l'Allemagne

Tous à la merci de l'Allemagne | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Les dirigeants de la zone euro ont allégé la dette grecque et augmenté le montant de leur aide. Mais pour Eleftherotypia, qui considère en Une que “les tanks allemands sont dans le plan de sauvetage”, cette décision place les Grecs et tous les Européens sous la coupe de Berlin.

 

Article extrait de Eleftherotypia, Athènes.

 

Encouragée par plus de 80% des députés qui lui ont donné le feu vert, Angela Merkel s’est rendue au sommet de Bruxelles pour trouver une solution au problème grec.Or la décision prise par les dirigeants européens avait été annoncée presque point par point par la chancelière devant ses deputés ! Il semblerait qu’elle n’ait même pas tenu compte de l’échange de points de vue avec les autres dirigeants européens, comme s’il n’y avait pas d’autres joueurs en Europe.

Bien entendu, tout le monde sait que l’Allemagne est le joueur le plus fort en Europe. Tout le monde sait que son avis pèse plus lourd que les autres. Mais elle ne peut pas toujours avoir le dernier mot. Parce qu’en politique, il ne faut pas appliquer les mêmes règles qu’au football, où "à la fin, ce sont toujours les Allemands qui gagnent", comme le disait un ancien joueur anglais.

En fait, au train où vont les choses, on se retrouve dans le scénario inverse...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La presse européenne moins soulagée que les politiques

Après l'annonce d'un accord conclu à l'arraché sur la crise de la dette européenne, la presse du continent s'inquiète des conditions du sauvetage de la zone euro.

 

Revue de presse européenne.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les banques recapitalisées à hauteur de 106 milliards d’euros

Les banques recapitalisées à hauteur de 106 milliards d’euros | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Les banques européennes vont devoir être recapitalisées de 106,5 milliards d'euro d'ici à la fin juin 2012, selon l'estimation de l'autorité bancaire européenne (EBA) publiée mercredi 26 octobre vers 23h30. Ceci représente une enveloppe de 8,8 milliards d'euros pour la France, 26 milliards pour l'Espagne, 14,7 milliards pour l'Italie et de 30 milliards pour la Grèce. Les banques allemandes devront être recapitalisées à hauteur de 5,2 milliards. Le Portugal aura besoin de 7,8 milliards d'euros...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Euro : le jour du jugement est arrivé

Euro : le jour du jugement est arrivé | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Le sommet extraordinaire qui se tient à Bruxelles ce 26 octobre est considéré comme crucial par la presse européenne. Mais qu’il s’agisse du sauvetage de la Grèce ou de la sauvegarde de la monnaie unique elle-même, c’est l’inquiétude qui domine.

 

Revue de presse des grands quotidiens européens.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La zone euro en question - Information - France Culture

Beaucoup considèrent ce mercredi 26 octobre comme une journée décisive. L'expression est presque galvaudée après les nombreuses réunions et autres Sommets de ces dernières semaines.
Bruxelles accueille coup sur coup un sommet des 27 de l'Union Européenne en fin d'après-midi, puis un sommet des 17 de la Zone euro en soirée.
Difficile de dire si un accord va enfin pouvoir être dégagé étant donné les nombreuses divergences qui bloquent les discussions depuis des mois.

 

De nombreux liens sur cette actualité brûlante.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Tout comprendre au FESF

Tout comprendre au FESF | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Vous ne comprenez pas très bien le fonctionnement du «mini-FMI» européen qui doit voler au secours des Etats en difficulté? Voici l'essentiel en 6 points.

Par DOMINIQUE ALBERTINI

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Europe : les solutions de la dernière chance - Information - France Culture

Europe : les solutions de la dernière chance - Information - France Culture | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Et si nous étions tous grecs ? Le compte a rebours pour sauver l’Euro a commencé. La Grèce au bord du chaos social… l’Espagne dégradée à nouveau, l’Italie sur le fil du rasoir… et la France, « sous surveillance des Agences de notation », se voit menacer de perdre son triple A.. « Notre destin se joue dans les 10 jours…. » a déclaré Nicolas Sarkozy qui endossant les habits du père de l’Europe a conclu : « Ceux qui détruiront l’Euro prendront la responsabilité de la résurgence des conflits sur notre continent … »...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Crise européenne : Berlusconi coincé entre Bruxelles et ses alliés

Crise européenne : Berlusconi coincé entre Bruxelles et ses alliés | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La France et l'Allemagne réclament des engagements lourds pour réduire la dette publique. Mais le chef du gouvernement italien se heurte à l'opposition de sa coalition.

 

Sommé par ses partenaires européens de présenter au plus vite des engagements fermes pour réduire la dette italienne, avant le sommet de mercredi, Silvio Berlusconi pourrait se contenter d'un plan a minima. Le gouvernement italien devrait faire parvenir mardi soir une feuille de route à Bruxelles, contenant seulement des pistes de réformes et une ébauche de calendrier. La faute à ses alliés de la Ligue du Nord, qui ont jusqu’ici refusé de céder sur la question des retraites, principal volet des mesures exigées par Bruxelles. Des alliés qui n’hésitent pas à évoquer une chute du gouvernement. Umberto Bossi, chef du parti régionaliste, a même envisagé aujourd’hui la tenue d’élections anticipées.

Berlusconi se démène pourtant depuis son retour de Bruxelles dimanche, mais la Ligue du Nord, partenaire-clé de la coalition au pouvoir, est restée inflexible...

more...
No comment yet.