Union Européenne,...
Follow
Find
6.5K views | +0 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

2 - Le débat : Irlande, une nouvelle Eire ?

2 - Le débat : Irlande, une nouvelle Eire ? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Pour la première fois de leur histoire, les Irlandais qui viennent d’élire leur président ont eu le choix entre sept candidats. Parmi eux, un ancien dirigeant de l’IRA, une ex-chanteuse de l’Eurovision, et… un homosexuel.

L’Eglise catholique minée par des scandales de pédophilie sans fin n’a fait aucun commentaire. L’Irlande «Le dragon celte», premier pays de l’Union européenne touché par la crise et la récession connaît de nouveau une très légère croissance, mais aussi un regain de l’émigration. Comment la crise a-t-elle changé l’Irlande et les Irlandais ?

 

Débat radiophonique de 26'31".

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

2022: la junte militaire au pouvoir en Grèce | Slate

2022: la junte militaire au pouvoir en Grèce | Slate | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Au lendemain du sommet de Bruxelles sur la crise grecque, le
correspondant de Libération dans la capitale belge, Jean Quatremer, a imaginé
deux fictions sur l’avenir de l’Union dans dix ans, en 2022.

La première imagine la mise en place en Grèce d’une «junte militaire» dirigée par le général Charilaos Pangalos....

 Le second scénario imagine l’élection comme président de la République en France, en 2022, sur «un programme de relance» inspiré par Henri Guaino, de Jean-François Copé, après deux mandats de François Hollande (à noter que les deux sont chroniqueurs à Slate)....

 

 

 

Note pour le lecteur du topic: méfions-nous: la science-fiction est souvent bien en-deça de la réalité!

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Pourquoi le plan de sauvetage européen va échouer dans les prochaines semaines | Slate

Pourquoi le plan de sauvetage européen va échouer dans les prochaines semaines | Slate | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Passé le moment d'euphorie sur les marchés financiers après l'annonce jeudi 27 octobre au petit matin de l'accord finalement trouvé à Bruxelles pour régler la crise grecque et redonner confiance aux prêteurs dans la zone euro, le doute est rapidement revenu....

 

Revue de presse à travers The Sunday Telegraph, le British Press Awards et le Philadelphia Inquirer.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La dette, une affaire d’Etat

La dette, une affaire d’Etat | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Déjà en 1897, le pays était sous tutelle. De l’influence ottomane à l’adhésion à l’euro, l’historien Nicolas Bloudanis balaie le passé pour mieux éclairer la faillite actuelle.

 

L’historien grec Nicolas Bloudanis, 54 ans, qui vit à Patmos (l’île où fut déporté l’évangéliste Jean qui y écrivit l’Apocalypse), vient de publier Faillites grecques : une fatalité historique (éditions Xérolas). Il est aussi l’auteur d’une Histoire de la Grèce moderne, 1828-2010, mythes et réalités (Xérolas). Il propose une vision décapante de l’histoire grecque moderne, débarrassée de ses clichés nationalistes, éclairant d’un jour nouveau la crise de la dette publique qui menace la stabilité de la zone euro....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Europe, Agence de notation et l'intervention de Nicolas Sarkozy à la télévision / France Inter

Europe, Agence de notation et l'intervention de Nicolas Sarkozy à la télévision / France Inter | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Dbéats et réflexion entre Jean-Marie Colombani, Caroline Fourest et Dominique Reynié. Durée: 20 mn.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Jean-Claude Trichet : "Le secteur financier doit changer ses valeurs" - LeMonde.fr

Jean-Claude Trichet : "Le secteur financier doit changer ses valeurs" - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Le président de la BCE fait le bilan de ses huit années à la tête de l'institution et liste les défis qui attendent l'euro.

Francfort, envoyés spéciaux -

 

Après huit années passées au poste de président de la Banque centrale européenne (BCE), Jean-Claude Trichet sera remplacé mardi 1er novembre par Mario Draghi, l'actuel président de la Banque d'Italie. Au moment même où l'euro traverse, de très loin, la plus violente tempête de sa jeune histoire. Avenir de la monnaie unique, application des décisions prises lors du dernier sommet extraordinaire des chefs d'Etat de la zone euro, réformes à mener, gouvernance à améliorer, etc. : M. Trichet dresse le chemin à suivre. Tout en faisant le bilan de ses huit ans passés à la tête de l'institution de Francfort et en répondant aux critiques. Entretien.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Ce que la Chine veut obtenir en sortant l'Europe de l'ornière | Rue89

Ce que la Chine veut obtenir en sortant l'Europe de l'ornière | Rue89 | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

L'Europe a-t-elle sacrifié son indépendance en se tournant vers la Chine pour sauver la zone euro, comme l'ont affirmé aussi bien François Hollande que François Bayrou ou Daniel Cohn-Bendit ? La question mérite d'être posée en termes moins simplistes.

Hu Jintao, le numéro un chinois, n'a sans doute pas pu s'empêcher d'avoir un grand moment de jouissance lorsque Nicolas Sarkozy l'a appelé, jeudi, pour l'informer des résultats du sommet européen de Bruxelles.

Son objectif ? Accorder un répit à la Grèce et au delà, à la finance mondiale, en incitant son interlocuteur à investir dans le Fonds européen de stabilité financière (FESF). Le même Sarkozy qui lui donnait des leçons il y a trois ans sur le Tibet, et s'affichait avec le dalaï lama, la bête noire de Pékin.

Dès jeudi soir, le président du FESF, Klaus Regling, arrivait à Pékin pour des entretiens avec les officiels chinois. Et, selon le Financial Times de vendredi, la Chine pourrait investir 35 à 70 milliards d'euros, voire plus, dans le FESF. A quel prix ?...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La Chine à la rescousse... sous conditions

La Chine à la rescousse... sous conditions | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

28 octobre 2011, The Global Times, Beijing.

 

La zone euro recherche un soutien financier des pays émergents, notamment de la Chine. Une perspective redoutée par de nombreux Européens. Côté chinois, le Global Times affirme que tout accord se fera sur la base du donnant-donnant.

Le 27 octobre, les responsables européens sont parvenus à un accord pour réduire la dette grecque. Ils attendent de pays riches en liquidités et extérieurs à l’UE qu’ils financent en partie leur plan de renflouement. La Chine, disposant de la plus grande réserve de devises étrangères, est aujourd’hui une cible prioritaire.

L’Europe développée se tourne vers la Chine en quête de liquidités. Ce qui en dérange plus d’un tant en Europe qu’en Chine. Certains Européens soutiennent que l’UE n’en est pas rendue au point de mendier auprès de Pékin. Apparemment, là-bas, beaucoup estiment que l’UE devrait réclamer des fonds à la Chine, sans pour autant lui proposer de contrepartie.

Le débat fait rage en Chine aussi

En Chine, les débats font rage. Beaucoup ne comprennent pas pourquoi la Chine devrait tendre la main à l’Europe, quand la ville de Wenzhou se trouve elle-même endettée.

Pékin et Bruxelles ne sont pas unis par des liens d’une amitié indéfectible au point de pouvoir tendre sans hésiter la main à l’autre dès qu’il traverse une crise...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

The Economist sceptique sur le plan de sauvetage

The Economist sceptique sur le plan de sauvetage | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Voici donc "le plan de sauvetage de l'euro", regrette The Economist, en couverture duquel les responsables européens se sauvent du naufrage de la zone euro. Pour l’hebdomadaire britannique, "le plan est confus et ne convainc pas. Confus, parce que sa mécanique financière est en partie trop complexe et vulnérable aux moindres conséquences inattendues. Il ne convainc pas car trop de détails font défaut et le plan n’est à la base pas conçu pour sauvegarder l’euro". L’hebdomadaire regrette notamment que "l’Allemagne et la Banque centrale européenne (BCE) aient exclu la seule source de soutien illimité : la banque centrale elle-même."...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Un répit, pas la solution

Un répit, pas la solution | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Les dirigeants européens ont beau se féliciter de l’issue du sommet du 26 octobre, la crise de l'euro n'est pas terminée, assure la Berliner Zeitung. Car le paradoxe fondamental par lequel les Etats achètent la confiance des investisseurs avec de l'argent qu'ils n'ont pas ne se résout pas aussi facilement.

Par Stephan Kaufmann, du Berliner Zeitung.

 

Que ceux d'entre nous qui se sont attachés à cette crise de l'euro se rassurent : elle va rester parmi nous encore un petit bout de temps. Même les décisions du dernier sommet de l'UE ne suffiront pas à la mettre dehors. D'un côté, ceux qui imputent cet état de fait aux politiques ont raison. De l'autre, ils ne comprennent pas que nos dirigeants se retrouvent face à une contradiction bien réelle et de taille, née de la logique même du système, et qui ne se surmonte pas aussi facilement.

Au départ, il y a un constat : les pays de la zone euro sont trop endettés. C'est la conclusion à laquelle sont arrivés les bailleurs de fonds des Etats membres, les marchés financiers, au moyen de critères toujours identiques : les garanties apportées et les taux de rendement constatés...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Tous à la merci de l'Allemagne

Tous à la merci de l'Allemagne | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Les dirigeants de la zone euro ont allégé la dette grecque et augmenté le montant de leur aide. Mais pour Eleftherotypia, qui considère en Une que “les tanks allemands sont dans le plan de sauvetage”, cette décision place les Grecs et tous les Européens sous la coupe de Berlin.

 

Article extrait de Eleftherotypia, Athènes.

 

Encouragée par plus de 80% des députés qui lui ont donné le feu vert, Angela Merkel s’est rendue au sommet de Bruxelles pour trouver une solution au problème grec.Or la décision prise par les dirigeants européens avait été annoncée presque point par point par la chancelière devant ses deputés ! Il semblerait qu’elle n’ait même pas tenu compte de l’échange de points de vue avec les autres dirigeants européens, comme s’il n’y avait pas d’autres joueurs en Europe.

Bien entendu, tout le monde sait que l’Allemagne est le joueur le plus fort en Europe. Tout le monde sait que son avis pèse plus lourd que les autres. Mais elle ne peut pas toujours avoir le dernier mot. Parce qu’en politique, il ne faut pas appliquer les mêmes règles qu’au football, où "à la fin, ce sont toujours les Allemands qui gagnent", comme le disait un ancien joueur anglais.

En fait, au train où vont les choses, on se retrouve dans le scénario inverse...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La presse européenne moins soulagée que les politiques

Après l'annonce d'un accord conclu à l'arraché sur la crise de la dette européenne, la presse du continent s'inquiète des conditions du sauvetage de la zone euro.

 

Revue de presse européenne.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les banques recapitalisées à hauteur de 106 milliards d’euros

Les banques recapitalisées à hauteur de 106 milliards d’euros | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Les banques européennes vont devoir être recapitalisées de 106,5 milliards d'euro d'ici à la fin juin 2012, selon l'estimation de l'autorité bancaire européenne (EBA) publiée mercredi 26 octobre vers 23h30. Ceci représente une enveloppe de 8,8 milliards d'euros pour la France, 26 milliards pour l'Espagne, 14,7 milliards pour l'Italie et de 30 milliards pour la Grèce. Les banques allemandes devront être recapitalisées à hauteur de 5,2 milliards. Le Portugal aura besoin de 7,8 milliards d'euros...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

POLOGNE • Quel dommage, nous ne sommes pas dans la zone euro !

POLOGNE • Quel dommage, nous ne sommes pas dans la zone euro ! | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La Pologne devait rejoindre la zone euro en 2009, puis en 2012… Aujourd'hui, on évoque 2015. S'accrocher au zloty est préjudiciable pour l'économie et les finances nationales, sans parler de notre position au sein de l'Union, déplore l'éditorialiste du plus grand quotidien de Varsovie.

 

La Pologne est désormais perçue par les marchés financiers comme un pays à risque accru parce qu'elle reste en dehors de la zone euro. Depuis le début de l'année, le zloty a perdu 9 % par rapport à la monnaie unique. A chaque fois qu'il y a des problèmes en Europe ou ailleurs, la monnaie polonaise est affaiblie et les investisseurs ont peur que cela ne se répercute tôt ou tard sur l'économie et les finances. Un zloty instable rend la vie difficile aux entreprises et augmente leur endettement. Dans l'immédiat, le zloty faible aide les exportateurs, mais à long terme, il rend les transactions incertaines et freine l'économie...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Vous n'avez rien compris à l'accord sur le FESF? | Slate

Vous n'avez rien compris à l'accord sur le FESF? | Slate | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Il faut évidemment se réjouir des décisions prises par les dirigeants européens aux premières heures du 27 octobre. Mais on peut en déplorer la complexité et une conséquence fâcheuse: la nécessité de faire appel aux capitaux extérieurs, chinois notamment.

Par Gérard Horny.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Pierre Laurent. «Le gouvernement des marchés sort renforcé de ce sommet européen» | Humanite

Pierre Laurent. «Le gouvernement des marchés sort renforcé de ce sommet européen» | Humanite | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, dénonce «un renforcement autoritaire au plan européen pour imposer une politique que les peuples ne supportent plus». Entretien.

 

Comment appréciez-vous la décision d’effacer une partie de la dette grecque et de renforcer le Fonds européen de stabilité financière ?

Pierre Laurent. Je ressens beaucoup d’inquiétude. Ceux qui se félicitent des résultats du sommet européen risquent de déchanter très vite car le plan adopté reste dans les rails qui ont conduit à la crise et l’ont aggravé depuis trois ans. L’effacement d’une partie de la dette grecque a été rendu inévitable par l’attitude des banques et des dirigeants européens qui ont mis ce pays à genoux, et dont on constate le résultat catastrophique. Mais les mesures envisagées, qu’il s’agisse de la recapitalisation des banques ou du renforcement du FESF, ne s’accompagnent d’aucune contrepartie en termes de réorientation des politiques du système bancaire et financier...

...

 

Pierre Laurent. La souveraineté est d’ores et déjà gravement mise en cause. Il est d’ailleurs frappant de constater que la seule dirigeante européenne qui ait osé se présenter devant son Parlement avant le sommet européen est la chancelière allemande, tout simplement parce que le sommet devait consacrer toutes les mesures qu’elle préconisait. Nous sommes dans une logique de renforcement autoritaire au plan européen pour impulser une politique que les peuples ne peuvent plus supporter. Contrairement à ce que l’on entend, cela n’a rien à voir avec un renforcement de l’Europe politique, parce que la politique, c’est le droit de choisir. Or là, ce qui est renforcé, c’est le gouvernement des marchés, nommé par les dirigeants européens et la Commission européenne...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

90% des banques prendront part à l'accord sur la Grèce

90% des banques prendront part à l'accord sur la Grèce | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Les dirigeants de l'UE ont obtenu des banques, représentées par l'Institut de la finance internationale, qu'elles acceptent une décote de 50% sur leurs titres de dette grecque.
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les banques participeront largement au sauvetage de la Grèce | La-Croix.com

Les banques participeront largement au sauvetage de la Grèce | La-Croix.com | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Dans un entretien accordé à un journal grec, le directeur général du lobby bancaire a confirmé que les créanciers privés participeraient de manière « très élevée » à alléger la dette grecque.

 

Réunis à Bruxelles, les dirigeants européens ont bouclé jeudi à l’aube un accord, dont tous les détails ne sont pas encore connus, avec les créanciers privés de la Grèce pour effacer une partie de son ardoise, et se sont entendus sur la recapitalisation des banques du continent et le renforcement du Fonds de soutien européen (FESF).

 

Le Fonds de secours de la zone euro (FESF) a par ailleurs annoncé samedi la confirmation de la note « triple A » que lui ont attribuée les agences de notation. « La confirmation de la meilleure note possible montre la confiance placée en la zone euro pour rétablir la stabilité financière », a déclaré le directeur du Fonds, Klaus Regling, dans un communiqué.

La facture négociée par les dirigeants européens comprend deux volets : 100 milliards de dette grecque effacée par les créanciers privés, en première ligne des banques, et 106 milliards de fonds propres à trouver d’ici fin juin 2012 pour les établissements de crédit...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

euronews the network - Comment enseigner l'Union européenne à un demi-milliard de personnes?

L'élargissement notable de l'Union européenne en 2004 a été un jalon important dans l'unification du continent. Mais au moment où la la crise de la dette menace de déchirer l'Union européenne, combien d'Européens pensent encore comme des Européens?

 

Emission politique de 10 minutes.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'Irlande a un nouveau président, Michael Higgins

L'Irlande a un nouveau président, Michael Higgins | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le vainqueur désigné de la présidentielle irlandaise est un travailliste modéré de 70 ans.

 

l ne faisait plus de doute vendredi soir que le vainqueur de l'élection présidentielle irlandaise serait Michael D. Higgins, le candidat travailliste, avant la proclamation officielle des résultats, attendue au terme d'un long dépouillement. Même son adversaire, Sean Gallagher, donné favori trois jours avant le scrutin de jeudi, l'a appelé pour le féliciter. Cette victoire marque un renversement soudain de l'électorat par rapport aux prévisions des sondeurs ces dernières semaines...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

On a oublié la croissance

On a oublié la croissance | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

L’accord trouvé par les dix-sept de la zone euro laisse de côté une question cruciale, celle de la croissance. Deux problèmes restent donc sans solution : l’absence de politique macroéconomique commune et les écarts entre pays membres.

Par Eric Le Boucher, Les Echos.

 

Les bravos pour saluer l'accord de 4 heures du matin à Bruxelles laisseront rapidement place à des questions. Notamment sur le Fonds européens de stabilité financière (FESF). Il paraît bricolé autour de l'idée d'assurer une tranche des obligations des pays sur-endettés dont on peut douter de l'efficacité. Et il est d'une puissance de feu, 1 000 milliards, qui reste au bas de la fourchette imaginée.

En outre, l'autre idée de créer un deuxième fonds, un "véhicule spécial", ouvert aux capitaux de la Chine et des émergents est très critiquée non sans raison : faut-il se mettre directement entre les mains de la Chine ? N'est-ce pas s'interdire d'agir contre la valeur du yuan ou, plus largement, de dénoncer telle ou telle politique chinoise ?

Mais venons-en à l'essentiel. A ce qui manque. La croissance. Il reste à s'attaquer aux deux racines du mal. L'absence de politique commune macroéconomique et la divergence entre pays membres...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les prémices des Etats-Unis d'Europe

Les prémices des Etats-Unis d'Europe | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

A Bruxelles, lors du sommet de la zone euro, l’UE avait le choix entre "le sursaut ou le chaos", estime Libération. "Ce que les volontés politiques nationales refusaient farouchement il y a peu, la folie spéculative aura fini par l’imposer. De fait, l’Union est désormais fédérale...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Piketty : la Grèce et le pauvre renvoyés à leur manque de mérite | Rue89

« La Grèce peut se sauver », a estimé ce jeudi soir Nicolas Sarkozy lors de son intervention télévisée. Mais selon lui, il y a un problème économique et moral avec la Grèce. « Ce fut une erreur » de faire entrer la Grèce dans la zone euro, en 2001 :

« Ni madame Merkel ni moi n'étions en fonction lorsqu'on a décidé de faire entrer la Grèce dans l'euro. Et, disons-le, ce fut une erreur : la Grèce est entrée avec des chiffres faux. »...

 

Thomas Piketty, économiste, nous disait la semaine dernière combien la droite avait tendance à mettre du mérite dans le système financier ou économique. (Entretien à paraître dans le prochain Rue89 le Mensuel, le 3 novembre) :

« Il y a une façon de renvoyer les perdants du système à leurs déficiences. Au 19e siècle au moins, personne ne cherchait à justifier les inégalités. Aujourd'hui on assiste à une tentative désespérée de tout justifier par le mérite. Il faut réussir à faire comprendre que les mécanismes du marché ne reposent pas essentiellement sur le mérite.

On voit ça avec la Grèce, et l'usage de la morale de bon père de famille qu'on lui oppose....

 

On a construit ce mythe du mérite y compris sur la scène internationale. Si le système de marché punit le pauvre dans la banlieue, ou le pays du sud, c'est, quelque part, qu'il l'a bien cherché. Il faut arriver à une vision moins morale du système. »

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'Europe, ça ne marche pas / France Inter

L'Europe, ça ne marche pas / France Inter | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Ce spectacle et sa répétition disent tout à eux seuls. Hier à Bruxelles, les dirigeants européens étaient pour une énième fois réunis en sommet, plus épuisés que jamais, courant d’un dossier à l’autre, en oubliant même de sourire aux cameras et, s’ils ont enfin su se mettre d’accord, au milieu de la nuit, sur l’effacement d’une moitié de la dette grecque, la recapitalisation des banques, l’augmentation des moyens du Fonds de stabilisation financière et le renforcement de la gouvernance économique, ils ne sont pas du tout parvenus, au contraire, à donner à l’Union le visage d’une puissance sûre d’elle-même, dotée d’institutions claires et efficaces et sachant où elle va.

Le pire a été évité. Compte tenu des circonstances, il y a même de la prouesse dans cette réussite mais, devant tant de confusion, de retards pris, de mesures nécessaires mais insuffisantes et incompréhensibles à force d’avoir été marchandées, devant cet échec institutionnel que chacun perçoit et qui finit par lasser de tout ce qui est européen, il est temps de paraphraser Mme Thatcher. « Le communisme, ça ne marche pas », avait-elle lancé, au milieu des années 80 et, tout comme le communisme hier, l’Europe – l’Europe telle qu’elle ne fonctionne pas aujourd’hui – ça ne marche pas.

 Qu’il n’y ait pas de malentendu. L’histoire de la construction européenne est celle d’un succès....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'Europe sollicite l'aide des pays émergents - LeMonde.fr

L'Europe sollicite l'aide des pays émergents - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Les membres de la zone euro ont validé mercredi la création d'un fonds spécial pour accueillir les contributions de pays comme la Chine et la Russie.

 

Après avoir assuré qu'ils se sortiraient seuls de l'ornière, les Européens se sont rendus à l'évidence : ils s'avouent incapables de créer à eux seuls un pare-feu assez grand pour contenir l'incendie avant qu'il ne se propage à l'Italie et embrase toute l'Union monétaire.

 ...

La Chine, qui détiendrait déjà quelque 500 milliards de dollars de dette publique européenne, selon des experts français et allemands, serait bien placée pour développer ses positions européennes. D'autant qu'elle souhaite diversifier son énorme matelas de 3 200 milliards de dollars de réserves de change, qui sont essentiellement libellées en dollars.

Les principaux pays émergents ont proclamé ces dernières semaines leur soutien à la zone euro. Le Brésil et la Russie ont notamment fait part de leur volonté de participer à l'effort, mais uniquement à travers le FMI, et pas forcément pour acheter directement de la dette européenne...

more...
No comment yet.