Union Européenne,...
Follow
Find
6.4K views | +0 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

George Soros craint que l'Europe n'ait à affronter "une décennie perdue" - LeMonde.fr

George Soros craint que l'Europe n'ait à affronter "une décennie perdue" - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Pour le financier, il faut à tout prix remettre du "désir" dans la construction européenne.

 

Le financier américano-hongrois Georges Soros, 81 ans, est le président de la fondation Open Society qu'il a créée et de Quantum Fund, un fonds spéculatif qu'il a décidé récemment de fermer aux investisseurs extérieurs pour le transformer en une structure familiale. Il était à Bruxelles, lundi 7 et mardi 8 novembre, pour évoquer le sort de la minorité rom et, évidemment, le sort de la zone euro. Entretien.

 

Extraits:

La zone euro et la monnaie unique elle-même restent, d'après vous, en péril ?

Oui. Et leur implosion serait une catastrophe pour les pays qui la composent, pour l'Europe et pour le monde. Pour l'Union européenne (UE), cela signifierait l'entrée dans une phase de forte récession. Il faut tout faire pour éviter ce qui se traduirait par une décennie perdue, telle qu'en ont connu l'Amérique latine ou le Japon. J'ajoute que les conséquences politiques pourraient être majeures : une crise prolongée de l'euro finirait sans doute par détruire l'UE....

 

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Silvio Berlusconi démissionnera après adoption des mesures promises à l'UE

Silvio Berlusconi démissionnera après adoption des mesures promises à l'UE | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Cavaliere a pris acte de la perte de sa majorité à la Chambre mardi après-midi.

 

"L'important c'est de faire le bien pour le pays", a déclaré Silvio Berlusconi lors d'un appel téléphonique à une des chaînes télévisées. "Il faut se préoccuper de la situation italienne, de ce qui se passe sur les marchés, du fait que les marchés ne croient pas que l'Italie soit capable ou ait l'intention d'approuver ces mesures que l'Europe a demandées", a-t-il poursuivi....

 

Avant cette annoncé, le taux à 10 ans de l'Italie est monté jusqu'à 6,770%, un niveau inédit depuis la création de l'euro, légèrement plus que le précédent record qui datait du matin même (6,73%). Ce niveau est jugé insoutenable à plus long terme compte tenu de la dette colossale du pays (1.900 milliards d'euros, 120% du PIB).

Les économistes craignent que l'Italie ne réussisse plus à refinancer sa dette, ce qui serait un point de "non-retour".

Placée sous la surveillance du Fonds monétaire international et de l'Union européenne, dont les premiers experts sont attendus dans la soirée à Rome, l'Italie, qui a promis de remettre de l'ordre dans ses comptes, est également sous le contrôle de la Banque centrale européenne (BCE).

"L'Italie sait que vu la taille du pays, elle ne peut pas espérer une aide extérieure, c'est la raison pour laquelle des efforts énormes sont déployés en Italie en ce moment", a déclaré mardi la ministre autrichienne des Finances, Maria Fekter...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La technocratie n'est pas la solution

La technocratie n'est pas la solution | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Les gouvernements de techniciens qui s’annoncent en Grèce et en Italie seront peut-être capables de prendre des décisions d’urgence, mais ils vont accroître la méfiance des Européens vis-à-vis de la démocratie indirecte. Pour l'éviter les politiques doivent récupérer leurs responsabilités, estime le juriste italien Guido Rossi.

Par Guido Rossi, de Il Sole 24 Ore, Milan.

 ...

La crise politique actuelle touche principalement le modèle de démocratie indirecte, car celui-ci ne confère aux citoyens qu’un droit de vote et délègue aux élus toutes les décisions les concernant. Ces mêmes élus semblent aujourd’hui, partout en Europe, incapables de privilégier le bien commun, que ce soit en raison de leur attitude passive face aux lobbies, de l’omniprésence de la corruption ou de la défense d’intérêts opposés qui rendent la majorité et l’opposition incapables de procéder à une indispensable médiation.

Mais lorsque la qualité de vie des citoyens et les fondements mêmes de leurs libertés sont menacés par cette impuissance, cela donne naissance à des réactions violentes qui finissent par perturber le bon fonctionnement de ces Etats.

Dans ce contexte, la réflexion de Nietzsche, dans son chef d’oeuvre Ainsi parlait Zarathoustra, semble prendre tout son sens : "L’Etat, c’est le plus froid de tous les monstres froids : il ment froidement et voici le mensonge qui rampe de sa bouche : ‘Moi, l’Etat, je suis le Peuple.’ "

En effet, selon Kelsen, il n’y a que dans les démocraties directes que l’ordre social découle véritablement des décisions que prennent les citoyens. Ce sont eux qui exercent leurs droits à l’Assemblée du peuple, celle qui se tenait, dans la démocratie athénienne, à l’Agora. C’est de ce principe que s’inspirent des mouvements tels que Occupy Wall Street, les Indignés non violents du monde entier, et notamment, en ce moment, la révolte des Grecs. C’est cela, la vengeance de l’Agora...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le Fonds de stabilité européen est-il déjà mort ?

Le Fonds de stabilité européen est-il déjà mort ? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Annoncé comme la réponse décisive à la crise des dettes, le FESF semble dépassé par l'ampleur de la crise, avant même d'être pleinement opérationnel.

...

Le FESF a été fondé en juin 2010 pour venir en aide aux États européens en difficulté. L'accord du 21 juillet 2011 avait porté sa capacité d'intervention à 450 milliards d'euros. Assez pour faire face à la seule dette grecque, mais très insuffisant en cas de contagion à des économies de la taille de l'Italie ou de l'Espagne. C'est pourquoi un nouveau sommet européen, le 27 octobre, a porté cette capacité à 1000 milliard d'euros. Or, l'Italie, dont la situation ne cesse de se dégrader, représente à elle seule 1900 milliard de dette. Il est donc à craindre que la réponse européenne aux spéculateurs ne soit toujours pas au niveau...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Europe, la diplomatie par l'insulte | Slate

Europe, la diplomatie par l'insulte | Slate | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
«De Funès», «Mr Bean», un «nain»… BusinessWeek consacre une infographie à la «diplomatie de l’insulte» en Europe en s’interrogeant:«Quelqu’un se demande encore pourquoi il est difficile de parvenir à un accord entre les dirigeants...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Trop de politiques de l'UE incohérentes avec l'aide au développement

BRUXELLES - En exportant de la poudre de lait subventionnée vers l'Afrique sub-saharienne, ou en négligeant d'étudier l'impact de ses politiques sur les pays pauvres, l'UE détruit souvent d'une main ce qu'elle donne de l'autre en matière d'aide au développement, déplore un rapport publié lundi.

Aujourd'hui encore, beaucoup de politiques européennes sont incohérentes avec le développement économique des pays pauvres, et contribuent à défaire le bon travail réalisé en matière d'aide au développement, a déploré Laura Sullivan, d'ActionAid, à l'occasion de la présentation de ce rapport de la confédération d'ONG européennes Concord.

Le rapport cite en exemple les aides à l'exportation des produits laitiers, qui ont repris en 2009 à la faveur de la crise que traversait le secteur en Europe. Elles ont permis en 2010, une explosion de 62% des exportations de poudre de lait européenne vers l'Afrique sub-saharienne, relève Laust Gregersen, de Concord Danemark.

De même, l'objectif de 10% d'énergies renouvelables dans les transports d'ici 2020 encourage les entreprises européennes de biocarburants à chercher des terres arables en Afrique ou ailleurs...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La Grèce et l'Italie mettent la zone euro sous tension

L’Europe a pressé lundi l’Italie et la Grèce de clarifier leurs intentions en matières de réformes et d’économies budgétaires.

 ...

Préoccupée par l’aggravation de la crise, la Commission européenne a appelé lundi à «accélérer les travaux sur le renforcement de la capacité d’intervention du FESF», qui devaient au départ être finalisés d’ici fin novembre.

La zone euro avait décidé lors d’un sommet fin octobre de renforcer la capacité d’intervention de ce Fonds à 1.000 milliards d’euros en le transformant en mécanisme de garantie partielle des pertes éventuelles des investisseurs qui achèteront de la dette publique d’Etats en difficulté.

Objectif: endiguer la contagion de la crise de la dette, qui menace aujourd’hui directement l’Italie, troisième économie de la zone euro, après avoir emporté la Grèce, l’Irlande et le Portugal.

La situation est devenue urgente. Les taux auxquels Rome se finance se rapprochent d’un niveau jugé insoutenable dans la durée, à plus de 6% sur dix ans. Pour les mêmes raisons, la Grèce, l’Irlande et le Portugal ont dans le passé été contraints de faire appel à l’aide internationale....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Une majorité de Grecs favorables à un gouvernement d'union et à l'euro - LeMonde.fr

Une majorité de Grecs favorables à un gouvernement d'union et à l'euro - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Des négociations vont débuter en vue de former un gouvernement de coalition chargé d'adopter les mesures d'austérité nécessaires à l'obtention d'une aide financière.

...

Les deux sondages, réalisés en début de semaine auprès d'échantillons respectifs d'un millier de personnes confirment l'europhilie record des Grecs, en dépit des sacrifices imposés depuis deux ans par les créanciers de la zone euro, avec un soutien massif (78 % à 81 %) au maintien du pays dans la monnaie commune face à une minorité (11 % à 13 %) de partisans d'un retour à la drachme...

 ...

La zone euro compte rappeler lundi à la Grèce qu'elle ne recevra plus aucun centime sans s'engager clairement à réaliser les économies promises, et va se mettre au travail en parallèle pour renforcer son pare-feu financier visant à protéger si nécessaire l'Italie de la crise. Après une semaine folle où la zone euro a une nouvelle fois failli vaciller, les ministres des Finances de l'Union monétaire doivent se réunir lundi à Bruxelles à partir de 17 heures au sein de l'Eurogroupe.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Si la Grèce partait...

Si la Grèce partait... | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

La sortie d'Athènes de l'UE entraînerait un nouveau bouleversement géopolitique dans les Balkans, prévient l'universitaire Georges Prévélakis. Quant à l'Union, elle devrait alors admettre son incapacité à "européaniser" un Etat membre depuis 30 ans.

Par Georges Prévélakis.

 

Pour la Grèce, ce mois de novembre 2011 marque la fin de plusieurs cycles: celui ouvert en 2009 avec l'accession de [Georges] Papandréou au pouvoir, mais, plus encore, celui amorcé en 1981, avec l'entrée de la Grèce dans la CEE qui fut suivie de la première victoire électorale du Pasok. De ces deux cycles, ne reste qu'une situation économique et sociale qui n'a rien à voir avec les rêves des européistes grecs...

 

Ce qui préoccupe la Grèce et l'Europe, c'est l'avenir. Il ne paraît pas radieux. La gestion de la crise économique par un gouvernement opportuniste et par une Europe trop absorbée par ses propres affaires a fait naître une série de crises, qui se révèlent, l'une après l'autre: économique hier, politique aujourd'hui, géopolitique peut-être demain.

Cela fait en effet quelques mois qu'un nouveau fossé se creuse entre les Grecs et l'Europe. Dans la presse, les caricaturistes grecs multiplient les références à une Allemagne nazie réincarnée par l'Union européenne. L'anti-européisme et les attitudes anti-occidentales se développent rapidement.

La nostalgie pour un passé de relative prospérité et de dignité – l'époque de la drachme -, le sentiment d'humiliation par les commentaires, souvent mal intentionnés, de la presse et des responsables européens et, last but not least, une propagande gouvernementale qui rejette la responsabilité de la politique d'austérité aux diktats supposés de l'Europe, sont autant d'éléments qui alimentent une hostilité envers l'Occident renouant avec un imaginaire historique solidement ancré dans le schisme de 1054, la 4e croisade, l'occupation nazie ou encore le soutien américain à la dictature des colonels…

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Pierre Cahuc et Stéphane Carcillo, auteurs de La machine à trier / France Inter

Pierre Cahuc et Stéphane Carcillo, auteurs de La machine à trier  / France Inter | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

L'actualité économique avec une chronique décapante de Bernard Maris à partir du portrait de Mario Draghi, le tout nouveau président de la Banque Centrale Européenne.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Angela Merkel annonce une décennie de rigueur pour l'Europe

Angela Merkel annonce une décennie de rigueur pour l'Europe | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La chancelière allemande estime qu'il faudra à l'Europe une décennie pour assainir ses finances et sortir de la crise de la dette.
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Agences de notation : pouvoir utile ou démesuré ? / France Inter

Agences de notation : pouvoir utile ou démesuré ? / France Inter | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
avec Jérôme Chartier et Stéphane Le Foll...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

«On est passés de l'Europe de la paix à celle du fric»

«On est passés de l'Europe de la paix à celle du fric» | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Pendant la campagne présidentielle, «Libération» s'invite à Hem, près de Lille.

 

«On a peur», souffle Marie-Thérèse, 69 ans. «On ne comprend pas très bien cette crise grecque, mais on voit notre porte-monnaie et on a peur.» A Hem, le G20 de Cannes paraît pourtant bien loin. En face de la mairie, on papote, entre copines, le sac de courses aux pieds, sur le parking du supermarché. Il tient lieu de place du village, dans cette ville qui n'en a pas, bâtie comme elle l'est, tout en longueur. Il est midi, ce vendredi, des retraités profitent de l'heure creuse pour remplir leur frigo et charger le coffre de la voiture. Rencontres...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Et ailleurs en Europe, la TVA est à combien ?

Et ailleurs en Europe, la TVA est à combien ? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Malgré l'augmentation prévue, la France va rester dans la moyenne européenne sur les produits touchés.

...

On observe ainsi que l'hexagone reste dans la moyenne européenne, même à 7%. Sur les services agricoles, comme l'engrais, elle fait même figure d'exception avec la Belgique. La Grèce est le pays qui présente les taux de TVA les moins avantageux, notamment dans la restauration, avec une augmentation de 10% en septembre dernier. Sur ces domaines comparés, le Royaume-Uni est sans doute l'Etat qui taxe le moins avec des exemptions totales de TVA assez nombreuses (des vêtements pour enfants à la finance).La France, elle, en touchant seulement aux taux réduits n'est pas allée aussi loin que la Grèce, l'Espagne, ou l'Allemagne. En 2010, Madrid a passé son «Impuesto sobre el valor añadido» de 16 à 18% et de 7 à 8% pour les exceptions. Dès 2007, Berlin a jugé bon d'augmenter son «Umsatzsteuergesetz» de 16 à 19%, le taux réduit de 7% étant en place depuis 1983. La TVA italienne est elle montée à 21% en septembre dernier...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Un saut dans le vide

Un saut dans le vide | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Les pressions des marchés et des partenaires européens semblent sur le point de vaincre le coûteux acharnement de Silvio Berlusconi à rester au pouvoir. Mais sa sortie de scène ne suffira pas à résoudre la crise politique et sociale de l’Italie.

Par Mario Deaglio, de la Stampa, Turin.

...

Les marchés pensent que l’Italie pourrait faire la différence entre un écroulement mondial et une reprise globale. Dans ces circonstances, Silvio Berlusconi a cessé d’être considéré hors des frontières comme un type un peu bizarre avec un penchant pour les blagues embarrassantes. Un voisin avec lequel, depuis quelques années, les chefs d’Etat étrangers évitent de se faire photographier.

Il est devenu une source, pour ne pas dire “La” source de risques, une mine flottante sur la mer en tempête d’une crise mondiale dont les proportions ne cessent de croître. Et voilà que les médias mondiaux, à commencer par Reuters et The New York Times, se demandent si c’est une "fin de partie" qui se joue pour l’Italie ; que le Wall Street Journal et le Financial Times découvrent combien l’image de l’Italie est stéréotypée et combien le reste du monde sait peu de choses de ce maillon de la chaîne mondiale devenu soudain le maillon faible...

 ...

L’Italie, malheureusement, apparaît aussi, et c’est peut-être là le plus préoccupant, comme un terrible vide social, avec pratiquement un jeune sur quatre – plus de deux millions de personnes en tout – entre 15 et 29 ans, qui ne travaille et ne fait pas d'études, comme l’a montré une récente étude de la Banque d’Italie, alors que le pays aurait grandement besoin de ce travail et de ces études.Ce vide, risque d’entraîner l’Italie vers le fond. Tout d’abord, parce que c’est un vide qui coûte cher. Il est possible – – même si c’est compliqué – de calculer combien coûte au Trésor public chaque jour supplémentaire de présence, dans de telles conditions, de Silvio Berlusconi à la tête du gouvernement.

Ce coût se mesure en termes d’augmentation du taux d’intérêts sur la dette italienne, qui est constamment révisée à la hausse, dévorant ainsi les bénéfices que devraient apporter au Trésor Public la récente augmentation de la TVA....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Gazprom s'affirme en acteur global de l'énergie - LeMonde.fr

Gazprom s'affirme en acteur global de l'énergie - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Le groupe russe met en service, mardi 8 novembre, le gazoduc Nord Stream exploité avec des partenaires européens.

 

La mise en service, mardi 8 novembre, du gazoduc Nord Stream reliant les gisements russes à l'Allemagne marque une nouvelle étape de la stratégie de Gazprom - mélange de volonté de coopérer avec les Européens et de renforcer son rôle d'acteur-clé de la fourniture de gaz au Vieux Continent. La présence de la chancelière allemande, Angela Merkel, et du premier ministre français, François Fillon, au côté du président russe, Dmitri Medvedev, en dit long sur l'importance de cette nouvelle "autoroute du gaz"...

Le projet de gazoduc South Stream, dont la construction n'a pas encore débuté et qui devrait entrer en service au milieu de la décennie, est tout aussi "politique", puisque son parcours évite l'Ukraine. Lancé au milieu des années 2000 pour tuer dans l'oeuf le concurrent Nabucco soutenu par la Commission de Bruxelles, il est cofinancé par EDF, l'italien Eni et l'allemand BASF. Là encore, c'est la sécurité d'approvisionnement du Vieux Continent qui est en jeu. "En 2030, le gaz acheminé par les gazoducs de Gazprom devrait représenter 50 % de l'approvisionnement total de l'Europe" (contre 26 % en 2011), résume Colette Lewiner, directrice du secteur énergie du consultant Capgemini...

La Commission européenne voit d'un très mauvais oeil les Etats membres faire ainsi cavalier seul pour assurer la sécurité de leurs approvisionnements. Elle prépare un texte qui les obligerait à lui demander son accord avant de signer un contrat avec un pays tiers, notamment la Russie. "Pour que l'UE et ses Etats membres parlent d'une seule voix", résume Gunther Oettinger, commissaire européen chargé de l'énergie...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Faillite de l'Europe : reculer pour mieux sauter !

Faillite de l'Europe : reculer pour mieux sauter ! | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Comment voir clair dans l'infernal embrouillamini des crises enchevêtrées : dettes publiques, banques, instabilité et irrationalité des (...) (Faillite de l'Europe : reculer pour mieux sauter !

...

Considérant qu’à l’instar de l’Equateur, l’Argentine et le Paraguay ont eux aussi refusé de payer leurs dettes à la Banque mondiale, au Fmi, au Club de Paris et aux banquiers, il semble parfaitement envisageable pour un pays surendetté - au-delà du raisonnable - comme la Grèce, à l’économie laminée par des taux d’intérêts longtemps insupportables 9, de refuser de payer les usuriers qui le traquent. Et qu’a contrario du vent de panique que souffle les médias et les économistes, cela ne débouchera pas nécessairement sur le chaos… l’Argentine connaît actuellement un taux de croissance d’environ 8 % depuis 2003, quant à l’Equateur le sien oscille entre 3 à 4 %…

L’ex président de la République française, Valéry Giscard d’Estaing ne disait d’ailleurs pas autre chose lorsque, s’exprimant le 26 octobre à propos de la crise européenne sur RTL, il appelait les responsables européens « à voir un peu plus loin... On exagère, tout le monde panique mais le Pib de l’Europe est 3 fois celui de la Chine ». Reste que si M. d’Estaing à raison sur les chiffres, la réalité ultime se situe d’abord dans la perception subjective et irrationnelle des hommes… et les chefs d’État et de gouvernement ne sont que des hommes, trop souvent médiocres parce qu’issus des filières de l’opportunisme et d’appareils politiques partisans ! Nous pouvons alors tout redouter de leur capacité limitée à faire passer l’intérêt général, celui des peuples, avant celui des groupes de pression, des minorités agissantes et de l’omnipotent Marché...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Europe fédérale / Europe des peuples : la double illusion ? - Idées - France Culture

Europe fédérale / Europe des peuples : la double illusion ? - Idées - France Culture | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

En d’autre temps, la phrase d’Alain Juppé aurait fait l’effet d’une bombe : « je suis favorable à une véritable fédération européenne ». C’est ce que déclarait le chef de la diplomatie française le 29 septembre dernier, à la télévision, ne provoquant en retour que quelques rares commentaires. « Je suis favorable à une véritable fédération européenne » : propos pourtant surprenants, voire inédits, dans la bouche d’un ministre des affaires étrangères, qui plus est issu de la famille gaulliste.

Peut-être tout simplement Alain Juppé avait-il senti le vent tourner. Car depuis quelque temps, le projet fédéraliste est à nouveau à la mode. Et c’est la crise, en particulier grecque, qui explique ce retour de flamme d’un projet qu’on croyait devenu obsolète après l’élargissement de l’Union à 27.

A l’UMP comme au PS, (malgré quelques dissidences en interne), une forme de consensus semble se dessiner autour de l’idée d’ « abandons supplémentaires de souveraineté », d’ « harmonisation des politiques économiques ». De gouvernement commun de la zone Euro.

Les citoyens eux-mêmes y seraient favorables : selon le dernier Eurobaromètre du Parlement de Strasbourg, plus de la moitié des électeurs européens considèrent qu’une coordination des mesures entre les Etats membres serait la meilleure façon de remédier… à la crise.

Mais pour mener quelle politique ? Et avec quelle légitimité démocratique ? ...

 

Emission radiophonique de 39 minutes.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le Figaro - Conjoncture : Ces chefs d’Etat victimes de la crise de la zone euro

Le Figaro - Conjoncture : Ces chefs d’Etat victimes de la crise de la zone euro | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
EN IMAGES - Des rumeurs donnent Silvio Berlsuconi, le premier ministre italien, sur le départ. S’il a démenti et s’accroche encore à son poste, la crise de la dette a déjà fait de nombreuses victimes parmi les chefs d’Etat et de gouvernement de la zone euro. José Socrates au Portugal, Brian Cowen en Irlande et aujourd’hui Georges Papandréou en Grèce ont, parmi d’autres, perdu ou sacrifié leur poste sur l’autel de la rigueur.
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Grèce, Italie et FESF au menu d'un nouvel Eurogroupe - LeMonde.fr

Grèce, Italie et FESF au menu d'un nouvel Eurogroupe - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Trois jours après avoir éclipsé les enjeux internationaux du sommet du G20 de Cannes, la situation budgétaire et politique en Grèce et en Italie sera de nouveau au coeur des discussions entre les ministres des Finances de la zone euro et de l'Union européenne lundi et mardi à Bruxelles.Les réunions de l'Eurogroupe et du conseil Ecofin donneront le coup d'envoi à une nouvelle semaine décisive pour le futur de la monnaie unique.

Celle-ci verra s'enchaîner le dénouement de la crise politique en Grèce après l'épisode malheureux du projet de référendum sur le second plan d'aide, un vote de confiance mercredi pour le président du Conseil italien Silvio Berlusconi et la publication jeudi des prévisions économiques d'automne de la Commission européenne, qui devraient officialiser un fort ralentissement de l'activité sur le continent.

Sans oublier les nouvelles mesures d'économies que le gouvernement français doit annoncer lundi pour compenser une croissance plus molle que prévu et faire en sorte que la France conserve sa note financière maximale AAA.

Les ministres des Finances devront agir sur plusieurs fronts pour tenter d'éteindre l'incendie qui menace l'euro et qui, après avoir emporté la Grèce, l'Irlande et le Portugal, menace désormais l'Italie, l'Espagne et à terme la France...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Comment l’Italie est devenue le nouveau maillon faible européen

Comment l’Italie est devenue le nouveau maillon faible européen | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Depuis quelques semaines, la pression exercée par les marchés financiers s’est portée sur l’Italie. À tel point que le pays semble être promis à un destin à la grecque. Une situation dans laquelle Silvio Berlusconi porte une part de responsabilité.

...

L’économie italienne a, en fait, un grave problème qui s’appelle Silvio Berlusconi”, écrivait, jeudi, sur le blog américain Econospeak, Barkley Rosser, un économiste à l’Université de Madison (Wisconsin). Les marchés financiers ne croient plus dans la capacité du “Cavaliere” d’imposer les mesures qui seraient nécessaires à faire baisser la dette. Ils doutent même de sa survie politique.Le président du Conseil a, en effet, subi une série de rebuffades politiques ces derniers jours. Son cabinet a refusé, mercredi, de lui accorder le droit de recourir au décret pour faire entrer en vigueur des mesures d’austérité d’urgence. De plus, Silvio Berlusconi a appris, jeudi, depuis Cannes la défection de six députés de sa majorité qui ont appelé à la constitution d’un nouveau gouvernement. La nouvelle est d’autant plus mauvaise que Silvio Berlusconi doit faire adopter par le Parlement la semaine prochaine une réforme budgétaire cruciale et que sa majorité se réduit comme peau de chagrin.

Un climat politique délétère qui aboutit à ce que “sur les deux plans de rigueur adoptés en juillet et août dernier pour économiser environ 100 milliards d’euros d’ici 2014, seuls 30 milliards d’euros d’économie ont clairement été budgétés”, rappelle Céline Antonin pour qui la priorité pour rassurer les marchés est de résoudre la crise politique italienne...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Londres veut revoir ses liens avec l'Union européenne

Londres veut revoir ses liens avec l'Union européenne | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le gouvernement britannique réfléchit à un relâchement de son implication dans l'Europe.

 

David Cameron a annoncé vendredi être prêt à soutenir une hausse des financements du FMI, tout en précisant qu'il n'était pas question pour les contribuables britanniques de participer au sauvetage de la zone euro. La crise grecque et les menaces qu'elle fait peser sur la cohésion européenne sont une occasion en or pour les eurosceptiques de peser pour une remise en cause des engagements de la Grande-Bretagne en Europe.

Après avoir essuyé la semaine dernière une très virulente fronde de 81 députés de son parti réclamant la tenue d'un référendum sur la question, le premier ministre doit donner du grain à moudre à son aile eurosceptique, plus remontée que jamais. La contestation latente est d'autant plus importante qu'environ la moitié des députés tory, soit environ 150, seraient prêts à jeter l'Europe aux oubliettes, certains ayant rechigné à voter avec leurs collègues pour respecter les consignes du gouvernement. David Cameron a donc annoncé le lancement d'une réflexion interministérielle sur tous les domaines qui pourraient faire l'objet d'un rapatriement de pouvoirs de Bruxelles vers Londres...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L’Italie doit montrer patte blanche

L’Italie doit montrer patte blanche | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Croulant sous sa dette, Rome a été mis sous surveillance par l’UE et le FMI vendredi. Une nouvelle tentative pour enrayer la crise qui secoue la zone euro. Par JEAN QUATREMER BRUXELLES (UE).

 

Le scénario tant redouté est en train de se réaliser : l’Italie, troisième économie de la zone euro, est désormais frontalement attaquée par les marchés financiers, qui se débarrassent à tour de bras des obligations d’Etat de la péninsule. Vendredi, l’écart de taux d’intérêt entre l’Allemagne, la signature la plus fiable de la zone euro, et l’Italie, a atteint un record historique depuis le lancement de l’euro en 1999, à plus de 450 points de base. Rome doit désormais payer un taux d’intérêt de 6,37%, ce qui rendra le financement de sa gigantesque dette publique (120% du PIB) rapidement insupportable.

Paniqué. Or, après avoir sauvé de la banqueroute la Grèce, l’Irlande et le Portugal, la zone euro n’a absolument plus les moyens d’aider l’Italie : si ce pays tombe, la France suivra rapidement, et la zone euro aura vécu. Les pays du G20 réunis à Cannes, de plus en plus inquiets des effets sur l’économie mondiale de cette propagation de la crise de la dette souveraine européenne, ont contraint Silvio Berlusconi, le président du Conseil italien, à accepter, vendredi, une surveillance rapprochée de la péninsule par l’Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI)...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Aider davantage la Grèce ? Une majorité de Français y sont opposés - LeMonde.fr

Aider davantage la Grèce ? Une majorité de Français y sont opposés - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - La France a prêté à la Grèce 11,5 milliards d'euros, a déclaré Nicolas Sarkozy le 27 octobre.

 

Selon ce sondage le projet n'est approuvé que par 37 % des personnes interrogées, un chiffre cependant en augmentation par rapport à un sondage réalisé en septembre dernier où ils n'étaient que 32 % à approuver le plan de sauvetage. En novembre sur les 63 % qui désapprouvent le projet (contre 68 % en septembre), 32 % y sont même "tout-à-fait" hostiles...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Moody's abaisse la note de Chypre - LeMonde.fr

Moody's abaisse la note de Chypre - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Moody's s'inquiète de l'exposition des banques chypriotes à la dette grecque et évalue le coût de leur recapitalisation à 1 milliard d'euros.

 

'agence de notation financière Moody's a abaissé vendredi 4 novembre de deux crans la note de la dette souveraine de Chypre, la faisant passer de Baa1 à Baa3, en raison de l'importance de l'exposition de son système bancaire à la dette grecque, et n'a pas exclu de la dégrader de nouveau. La note de Chypre avait déjà été abaissée d'un cran le 27 octobre par l'agence Standard & Poor's, pour les mêmes motifs.

more...
No comment yet.