Union Européenne, une construction dans la tourmente
7.0K views | +0 today
Follow
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Vincent DUBOIS from L'actualité du webdocumentaire
Scoop.it!

L'Europe achète les gros poissons de l'Afrique

L'Europe achète les gros poissons de l'Afrique | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Après avoir épuisé les ressources halieutiques dans sa zone économique exclusive (eaux territoiriales), la flotte européenne se déplace en Afrique de l'Ouest plutôt que de remettre en question sa politique de gestion des pêcheries. Un web-reportage réalisé par CULTURE ET TIC et l'annexe21.


Via Simon Loubris
more...
No comment yet.
Rescooped by Vincent DUBOIS from ARTPOL
Scoop.it!

L’art contre la crise | L'Etudiant Autonome

L’art contre la crise | L'Etudiant Autonome | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

"Un peuple malheureux fait les grands artistes.  Alfred de Musset"

 

 Illustration originale : Bérangère Petrault

...

Voilà trop de mois, déjà, que l’on répète comme impuissants que cette crise d’abord financière s’est étendue à politique et finalement à la société toute entière. Le politicien ne doit se consacrer qu’à son pays et ses habitants : c’est là son rôle. L’artiste ne doit se consacrer qu’à son art, c’est-à-dire qu’aux hommes : c’est là son rôle. Nous ne pouvons pas nous morfondre, nous mêler à l’apparente désillusion générale. Il est temps, à nouveau, de nous engager ; je veux dire de créer...


Via Vangauguin
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Pologne: un tribunal autorise des symboles néonazis et homophobes

Pologne: un tribunal autorise des symboles néonazis et homophobes | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Un tribunal polonais a enregistrés des symboles néonazis et homophobes comme emblèmes du mouvement nationaliste d’extrême droite Narodowe Odrodzenie Polski (NOP, Renaissance nationale polonaise).Certains Polonais ont réagi en exprimant leur leur indignation. «Après deux ans de bataille juridique, a indiqué ce mouvement sur son site internet, le tribunal a inscrit dans ses registres les nouveaux symboles du NOP: une croix celtique et une interdiction de pédaler», signe en forme de panneau de signalisation routière évoquant un rapport homosexuel.«Ces symboles se réfèrent directement à la tradition d’intolérance fasciste, néonazie et xénophobe», a réagi Robert Biedron, un député du parti anticlérical Mouvement de Palikot (RP, opposition)....
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La cohérence allemande et le silence de la France / France Inter

La cohérence allemande et le silence de la France / France Inter | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Pour ce qui est de l’Allemagne, les choses sont claires. Les Allemands ne veulent pas entendre parler d’un rachat de la dette des pays en difficulté par la Banque centrale européenne.

Il est donc absolument vain d’essayer de leur dire qu’il suffirait que la Banque centrale annonce qu’elle interviendra dès que les taux d’emprunt demandés à un pays européen dépasseront un seuil raisonnable pour que les marchés se calment avant même qu’elle n’ait à passer à l’acte.
La grande majorité des économistes, la France, les Etats-Unis, la Pologne et beaucoup d’autres pays européens ne cessent plus de le leur dire mais les Allemands sont intraitables et leur chancelière l’a confirmé, hier, à Strasbourg, à Nicolas Sarkozy et au Premier ministre italien, Mario Monti, avant de le redire devant la presse.
Ce que veut l’Allemagne, c’est qu’une modification des traités européens empêche à l’avenir un pays de la zone euro de trop s’endetter à l’abri de la monnaie unique et, lorsque cela aura été fait, alors, là, oui, peut-être, sans doute puisque cela se fait déjà et qu’il n’y a pas d’autre solution, les Allemands accepteront-ils que la Banque centrale déroge à ces règles, exceptionnellement, pour la première et la dernière fois, afin de résoudre la crise actuelle...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

En Allemagne, des fondamentaux solides mais pas inébranlables - LeMonde.fr

En Allemagne, des fondamentaux solides mais pas inébranlables - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Berlin, érigé depuis des années comme le chantre de la vertu économique, n'est plus épargné par les répercussions de la crise de la zone euro.

 

Pour Sabine Le Bayon, économiste spécialiste de l'Allemagne à l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), le pays mérite "à court terme" sa position de locomotive de l'Europe par de nombreux atouts : un taux de chômage inférieur à 7 %, un déficit public de l'ordre de 1 %, et un taux de croissance qui devrait avoisiner les 3 % en 2011.

Mais le modèle est imparfait...

 

La forte hausse de la dette allemande a été tolérée car elle était destinée à aider temporairement les banques. "Mais le système financier représenterait une menace potentielle si l'Etat allemand était de nouveau amené à lui venir en aide" note Mme Le Bayon, soulignant toutefois que ce ratio dette publique / PIB, bien qu'élevé, sera le seul de toute la zone euro à diminuer en 2011.

Du côté de l'emploi, l'Agence fédérale pour l'emploi recensait 2 737 000 chômeurs en octobre, un nombre en baisse par rapport au mois précédent. Une performance remarquable, dont la contrepartie est une très forte flexibilité du marché du travail non sans conséquences sur la précarité...

more...
No comment yet.
Rescooped by Vincent DUBOIS from La démocratie à venir
Scoop.it!

Conférence de Slavoj Zizek au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles le 28.11.2011

Conférence de Slavoj Zizek au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles le 28.11.2011 | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Conférence intitulée "The Struggle for European Legacy (‘La lutte pour l’héritage européen’)". Il s’adressera au public bruxellois pour développer quelques nouvelles thèses sur l’avenir politique, économique et culturel de l’Europe. Sa conférence sera suivie d’un entretien avec un personnage emblématique de la politique européenne. Rencontre précédée d’une introduction sur le travail de Žižek par le philosophe belge Frank Vande Veire.


Via dm, City Of Words
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Pas d'accord surle rôle de la BCE

Pas d'accord surle rôle de la BCE | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La France et l'Allemagne vont modifier les traités européens, mais n'ont pas trouvé d'accord sur le problème le plus épineux.

 

Le point d’achoppement reste le rôle que doit jouer la Banque Centrale Européenne (BCE). La France est favorable à son intervention directe auprès des pays en difficulté, contrairement à l’Allemagne. Arguant que "la BCE est indépendante", comme l’a martelé Angela Merkel, son rôle restera inchangé. Selon le président français, la France, l’Allemagne et l’Italie sont d’accord pour "respecter l’indépendance de l’institution» et s’abstenir de «demandes positives ou négatives".

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Réformer la BCE, seule solution pour répondre à la crise ? - LeMonde.fr

Réformer la BCE, seule solution pour répondre à la crise ?  - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - La plupart des membres de la zone euro s'accordent sur le principe d'une plus étroite collaboration économique. Mais le rôle joué par la BCE dans cette nouvelle architecture pose problème.

Mercredi en fin de matinée, la Commission européenne a officiellement proposé, en marge de sa note de travail sur les euro-obligations, un renforcement de la surveillance budgétaire des pays de la zone euro. Parmi les pistes évoquées, l'obligation pour chaque gouvernement de communiquer à l'avance les projets de budget à la Commission, projets qui seraient examinés et éventuellement retoqués par Bruxelles...

La ligne tracée est claire : une surveillance plus étroite que celle imposée par le Pacte de stabilité et de croissance apparaît désormais comme un argument à même de rassurer les agences de notation et les marchés, rendus extrêmement volatils par les risques de contagion de la crise au sein de la zone euro...

 

La création du Fonds de secours financier européen (FESF) avait été décidée pour contourner l'impossibilité de la BCE d'être prêteur en dernier ressort. Or le FESF remplit mal sa mission, et ce pour plusieurs raisons. "Le FESF souffre d'un problème de ressources, explique Thomas Costerg, économiste chez Standard Chartered à Londres. L'Allemagne, le principal garant, tient à son triple A et ne souhaite pas augmenter ses garanties au Fonds."

 

Pour autant, conférer à la BCE un statut proche de celui de la Federal Reserve américaine suffira-t-il à enrayer la crise ? Rien n'est moins sûr, estime dans une note interne George Magnus, économiste chez UBS. "Alors qu'un renforcement des mécanismes budgétaires, des procédures et des sanctions, ainsi qu'une meilleure coordination des politiques fiscales sont déjà en discussion, une eurozone viable et stable nécessiterait des institutions plus robustes, avec un pouvoir exécutif fort", estime-t-il. Sa suggestion : créer une agence de la dette européenne, qui aurait "mandat pour transformer les obligations souveraines de chaque pays en obligations européennes."...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Elargissement de l'UE : la France juge urgent de ne pas se hâter - LeMonde.fr

Elargissement de l'UE : la France juge urgent de ne pas se hâter - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Paris soutient l'attribution du statut de candidat, sous condition, à la Serbie, mais dit non à la Turquie.

 

La France a précisé sa stratégie, mercredi 23 novembre, en matière d'élargissement. Paris demande la prise en compte de la "capacité d'absorption" de l'UE et "l'impératif de consolidation interne". Le ministre des affaires étrangères, Alain Juppé, a abordé cette question au cours du conseil des ministres. "Pour que cette politique [d'élargissement] demeure un atout, elle doit être maîtrisée, en prenant en compte la situation actuelle de l'Union", précise le compte-rendu publié dans la foulée.

Traduction : la crise majeure de l'UE, qui met au jour les faiblesses de son intégration politique, impose une très grande prudence dans la poursuite de l'élargissement vers l'est et le sud-est. Cette mise au point intervient à l'approche du Conseil européen du 9 décembre, où les chefs d'Etat de gouvernement se prononceront sur les relations avec les pays des Balkans occidentaux et la Turquie...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Après Moody's, Fitch accentue la pression sur le triple A de la France - LeMonde.fr

Après Moody's, Fitch accentue la pression sur le triple A de la France - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - L'agence de notation indique que la France pourrait voir sa note remise en cause en cas d'aggravation de la crise en zone euro.

 

..."le AAA de la France serait en danger", en cas d'intensification de la crise de la zone euro. Celle-ci qui provoquerait un ralentissement économique plus prononcé en France et en Europe et contraindrait le pays à venir en aide à ses banques.

Selon l'agence, la France mérite son AAA actuel au regard de son économie diversifiée et à haute valeur ajoutée, d'une assiette fiscale large et stable, mais le pays pourrait être contraint à des mesures supplémentaires en matière budgétaire s'il veut atteindre son objectif de déficit de 3 % du PIB en 2013, comme s'y est engagé le gouvernement. Et ce, même si le dernier plan d'austérité adopté par la France "a renforcé la crédibilité" du programme du gouvernement pour la réduction du déficit, prévient l'agence de notation détenue par la holding française Fimalac...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Britanniques au chômageet immigrés au travail : la tension monte au Royaume-Uni

Britanniques au chômageet immigrés au travail : la tension monte au Royaume-Uni | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La crise n'a pas réduit l'afflux de travailleurs étrangers outre-Manche, notamment non Européens. Ni leur capacité à trouver du travail : plus flexibles sur les horaires et les salaires, ils sont toujours plus nombreux à exercer une activité, alors que de plus en plus de Britanniques se retrouvent eux au chômage.

 

L’immigration au Royaume-Uni n’a guère faibli pendant les années de crise avec, cependant, moins d’entrées au motif du travail mais un accroissement très important des entrées d’étudiants.

David Cameron avait promis de traiter la question migratoire dans son ensemble pour qu’il n’y ait pas de report et éviter l’abus du statut d’étudiant. Il n’a manifestement pas réussi. Entre juin 2009 et juin 2010, le nombre d’étudiants ayant reçu un visa est passé de 268 000 à 362 000, soit une augmentation de 35 %...

ffice national de la statistique vient de publier une statistique qui fait scandale. En un an, l’emploi des personnes nées à l’étranger s’est accru de 181 000 alors que celui des Britanniques nés au Royaume-Uni s’est effondré (-311 000). La motivation et l’acceptation d’horaires et de conditions de travail pénibles seraient plus grandes chez ceux qui viennent de l’étranger. Les employeurs trouvent les jeunes Britanniques trop feignants et démotivés...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L’Europe a un problème: l’Allemagne | Slate

L’Europe a un problème: l’Allemagne | Slate | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Tout le monde l’a dit et écrit, mais ce n’est pas une raison de ne pas le redire: la crise de la dette souveraine ne se terminera que le jour où la BCE jouera son rôle de prêteur en dernier ressort.

Par Gérard Horny.

 

Il faut comprendre nos voisins allemands, qui gardent dans leur inconscient le souvenir de la folle inflation des années 1920. Il faut aussi admettre que le cas européen est très particulier. La Réserve fédérale achète des titres de l’Etat fédéral, la BCE ne peut acheter des titres européens qui n’existent pas; elle achète donc des titres grecs, espagnols ou italiens, ce qui peut être considéré comme une aide à des Etats qui n’ont pas eu un comportement aussi vertueux que d’autres, notamment l’Allemagne…

 

A ce train, on peut imaginer que même l’Allemagne pourrait un jour se trouver mise en cause. Comme le remarque perfidement Jean-Claude Juncker, le président luxembourgeois de l’Eurogroupe, «en Allemagne, on fait souvent comme si le pays n’avait aucun problème, comme si l’Allemagne était exempte de dettes alors que tous les autres auraient des dettes». Or, ajoute-t-il, sa dette est «inquiétante», «plus élevée que celle de l’Espagne», ce qui était parfaitement vrai fin 2010, à 83,2% du PIB (plus que la France!) contre 61% et le sera encore en 2011 et dans les prochaines années.

A tous ceux qui ont la mémoire courte, on peut d’ailleurs rappeler qu’il y a moins de dix ans, avec sa croissance faible, ses quatre millions et plus de chômeurs, des faillites retentissantes, un marché automobile en chute libre, etc., l’Allemagne était considérée comme «l’homme malade de l’Europe». Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’Allemagne a toujours été plutôt plus vertueuse que ses voisins, mais elle n’a pas toujours été très brillante...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Paris admet que la BCE ne peut se transformer en prêteur en dernier ressort - LeMonde.fr

Paris admet que la BCE ne peut se transformer en prêteur en dernier ressort - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - La question du rôle de la BCE pourrait être débattue lors d'un mini-sommet prévu jeudi à Strasbourg. Paris et Berlin envisagent de modifier les traités européens.

 

Faire de la Banque centrale européenne un prêteur en dernier ressort est la meilleure solution pour éviter la contagion de la crise des dettes en zone euro mais les traités européens l'interdisent, déclare, mercredi 23 novembre, le ministre des finances français, François Baroin. "Nous considérons et nous avons toujours considéré (...) qu'une banque centrale a comme responsabilité évidemment de soutenir l'activité économique de la zone dont elle a la charge", a-t-il dit lors d'une conférence à Paris. Mais, a-t-il ajouté, "la Banque centrale européenne est indépendante".

"La meilleure réponse pour éviter la contagion à des pays comme l'Espagne ou l'Italie, c'est, pour les Français, une intervention, une possibilité d'intervention ou une annonce d'intervention d'un prêteur en dernier ressort qui serait constitué par la Banque centrale européenne. Aujourd'hui, ce n'est pas possible", a-t-il poursuivi. "Les traités européens ne le permettent pas", a dit François Baroin, et l'Allemagne, qui a en mémoire depuis soixante-dix ans le risque lié à l'inflation, n'y est pas favorable...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Qu'est-ce que le PEAD?-Chlorofil: MAAG Stéphane Le Moing - 25 nov. 2011

Qu'est-ce que le PEAD?-Chlorofil: MAAG Stéphane Le Moing - 25 nov. 2011 | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le programme européen d'aide aux plus démunis (PEAD)

L'invité(e) du MAAG : Interview de Stéphane Le Moing, chef du service des relations internationales à la direction générale des politiques agricole, agroalimentaire et des territoires. Il nous parle du programme européen d'aide aux plus démunis (PEAD).

 

Vidéo de 4'40".

more...
No comment yet.
Rescooped by Vincent DUBOIS from Université Paris 8
Scoop.it!

Pour Mariano Rajoy, le plus difficile commence

Pour Mariano Rajoy, le plus difficile commence | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Après huit ans de pouvoir socialiste, la droite espagnole a remporté les élections législatives à la majorité absolue avec 186 sièges sur 350 possibles au Congrès. Le nouveau Premier ministre a déclaré la guerre à la crise mais sa marge de manœuvre reste faible...

Par Thibaud de Fortescu, doctorant à l'Institut Français de Géopolitique (Université Paris 8).

 

C'est donc Mariano Rajoy, galicien de 56 ans, leader du Parti Populaire depuis sept ans, qui sera intronisé Premier ministre. Critiqué pour son manque de charisme, cet homme discret, plusieurs fois ministre pendant les deux mandats de José Maria Aznar, avait échoué en 2004 et 2008 avant de rencontrer, à la faveur de la crise, un contexte propice à la victoire de l'opposition.
Aujourd'hui, la situation est telle que le changement était devenu nécessaire aux yeux de bon nombre d'Espagnols. Pourtant, il est difficile de dire que l'homme (ou son parti) suscite un véritable engouement....


Via Université Paris 8
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le point sur la crise de la zone euro en quelques clics - LeMonde.fr

Le point sur la crise de la zone euro en quelques clics - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Un choix d'articles parus récemment sur Le Monde.fr pour mieux comprendre les dernières évolutions de la crise.

Le feuilleton de la crise de la zone euro a connu son plus récent épisode, jeudi 24 novembre, avec le mini-sommet organisé à Strasbourg autour de la chancelière allemande, Angela Merkel, du chef de l'Etat français, Nicolas Sarkozy et du président du conseil italien, Mario Monti. L'enjeu : faire bloc face aux marchés et tenter d'avancer sur les dossiers qui bloquent.

Voici quelques articles (liens) parus sur Le Monde.fr ces derniers jours, pour mieux comprendre le déroulement des événements:

 

- Sur l'avancée des négociations européennes;

 

- Sur le contexte de crise;

 

- Sur les solutions avancées pour sortir de la crise;

 

- Sur la relation franco-allemande.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Banque Centrale Européenne : Sarkozy cède encore à Merkel | Humanite

Banque Centrale Européenne : Sarkozy cède encore à Merkel | Humanite | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Au sortir d’un mini-sommet européen, rassemblant le nouveau Premier ministre italien Mario Monti et le couple Sarkozy-Merkel, les trois dirigeants se sont dit « d’accord » sur le rôle de la BCE. Faisant comme si on n’avait pas assez de mémoire pour se rappeler des déclarations de… ce matin.

 

Ils sont arrivés avec trois positions différentes. Monti, le nouveau de la bande, était là surtout pour recevoir l’aval de ses ainés. Son but est de rassurer, encore et toujours, mais il espérait tout de même obtenir un petit délai sur l’équilibre des comptes de l’Italie. Bien évidemment, comme Nicolas Sarkozy, cela l’arrangerait pas mal que la BCE puisse racheter de manière massive sa dette. Ce qu’Angela Merkel et le gouvernement allemand rejettent en bloc. Le but de l’Allemagne est à l’inverse d’imposer la rigueur chez les voisins, pour maintenir un euro fort et continuer à s’enrichir en exportant massivement. Raisonnement à court terme, une fois encore, car outre-Rhin, on sent également la récession poindre. Il faut dire que l’Allemagne vend surtout à ses voisins européens, qui à force d’être plongés dans l’austérité n’ont plus les moyens de consommer allemand....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Une révolution par le haut |

Une révolution par le haut | | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Les changements politiques en Grèce, en Italie et en Espagne sont la démonstration que les dirigeants européens bouleversent l’équilibre du pouvoir entre la société et l’Etat, l’économie et le politique sans que l’on sache où est la place des citoyens, estime le philosophe français Etienne Balibar.

 

La question la plus sérieuse concerne le tournant institutionnel. La conjonction des démissions sous la pression des marchés qui font monter et descendre les taux d’emprunt, de l’affirmation d’un "directoire" franco-allemand au sein de l’UE, et d’une intronisation de "techniciens" liés à la finance internationale, conseillés ou surveillés par le FMI, ne peut manquer de provoquer débats, émotions, inquiétudes, justifications.

 

L’un des thèmes les plus fréquents est celui de la "dictature commissariale" qui suspend la démocratie en vue d’en recréer la possibilité – notion définie par Bodin aux aurores de l’Etat moderne et plus tard théorisée par Carl Schmitt. Les "commissaires" aujourd’hui ne peuvent être des militaires ou des juristes, il faut des économistes.

C’est ce qu’écrit l’éditorialiste du Figaro le 15 novembre : "Le périmètre et la durée du mandat [de MM. Monti et Papademos] doivent être suffisamment étendus pour permettre l’efficacité. Mais ils doivent, l’un comme l’autre, être limités afin d’assurer, dans les meilleures conditions, le retour à la légitimité démocratique. Il ne faut pas que l’on puisse dire que l’Europe ne se fait que sur le dos des peuples."

 ...

La grande question est de savoir comment s’orientera la "révolte des citoyens" dont Jean-Pierre Jouyet [Président de l’Autorité des marchés financiers chargée de réguler la place financière de Paris] il y a quelques jours, n’a pas craint d’annoncer la montée en face de la "dictature des marchés" dont les gouvernements se font les instruments.

Se tournera-t-elle "contre l’instrumentalisation de la dette", qui traverse les frontières, ou bien désignera-t-elle dans «la construction européenne comme telle» un remède pire que le mal ?...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La zone euro est-elle au bord du gouffre ? - LeMonde.fr

La zone euro est-elle au bord du gouffre ? - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Dans un chat sur Le Monde.fr, Philippe Ricard, correspondant du "Monde" à Bruxelles, décrypte les enjeux des semaines à venir pour le sauvetage de la zone euro.

Extraits:

Les divergences sont effectivement très profondes en ce qui concerne le rôle de la Banque centrale européenne (BCE) dans la gestion de la crise, mais, à moins d'un accident comme la faillite de la Grèce, le cœur de la zone euro a sans doute encore quelques semaines ou mois devant lui pour tenter de trouver une parade à l'aggravation des événements...

Pouvez-vous expliquer simplement ce que veut dire "monétisation de la dette des pays" par la BCE ? Cela consisterait à faire en sorte que la BCE rachète en quelque sorte de la dette des Etats en difficulté. Elle le fait déjà depuis mai 2010 en faveur de la Grèce, du Portugal et de l'Irlande dans un premier temps, puis de l'Italie et de l'Espagne depuis l'été 2011, mais dans des proportions qui restent limitées. L'idée défendue par la France, entre autres, serait que ses interventions soient considérablement amplifiées pour aligner l'action de la BCE sur celle de la Réserve fédérale américaine [banque centrale]. En comparaison, la BCE a racheté pour quelque 200 milliards d'euros de dettes des Etats en difficulté, alors que la Fed détiendrait plus de six fois ce volume de dettes américaines.

L'Allemagne s'oppose à l'extension de ces rachats en considérant que les traités européens interdisent à la BCE de faire tourner la planche à billets pour soutenir les Etats membres de la zone euro....

 

Les euro-obligations seraient des obligations émises en commun par l'ensemble des Etats de la zone euro. Cela reviendrait à mutualiser la dette publique des pays de la zone euro et permettrait à la plupart d'entre eux de se financer à des coûts moindres qu'actuellement. Seuls l'Allemagne et les pays les mieux notés pourraient voir leurs taux d'intérêt légèrement augmenter avec ce dispositif. C'est l'une des raisons qui expliquent l'opposition de Mme Merkel à cette solution...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

BULGARIE • L'extrême droite entre Œdipe et Shakespeare

BULGARIE • L'extrême droite entre Œdipe et Shakespeare | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Le fils adoptif du leader du parti extrémiste Ataka demande la démission de son père tandis que celui-ci accuse son épouse de vouloir prendre le pouvoir au sein du parti. Mais selon la presse bulgare, tout cela arriverait par la faute d'une autre femme... Explications.

ParAlexandre Lévy

 

Un psychodrame familial d'une rare intensité ravage le parti d'extrême droite Ataka, dont le leader, Volen Siderov, est entré au panthéon des provocateurs politiques bulgares en appelant, dans une référence assumée à Hitler, à " transformer les Tsiganes en savon". Mais, depuis le 19 novembre, son leadership au sein de ce parti xénophobe est en train de se fissurer. Ce jour-là, le vice-président d'Ataka, Dimitar Stoïanov, qui est aussi député européen, a demandé la démission de Siderov à cause des "résultats catastrophiques" des dernières élections municipales et présidentielle. "Ataka disposait de 240 conseillers municipaux, elle n'en compte plus qu'une cinquantaine, et Volen Siderov lui-même a obtenu cinq fois moins de voix qu'à la présidentielle de 2006", rappelle le quotidien Dnevnik. Mais pour les médias bulgares, le plus important est que cette remise en cause est venue précisément de Dimitar Stoïanov, qui n'est autre que le fils adoptif du leader d'Ataka...

 

A en croire la presse de Sofia, cette histoire ne se passe pas uniquement sous le signe d'Œdipe, mais aussi de Shakespeare, comme le souligne sur son blog l'un des commentateurs politiques les plus lus du pays, Ivo Indjev. "Reprenons les faits, écrit-il, non sans humour. Dimitar, le fils adoptif de Volen, demande la démission de ce dernier agissant au nom de sa mère, Kapka, que son père adoptif aurait quitté pour une autre femme. Parallèlement, sa tante, Tsveta, députée de la ville de Varna, double l'attaque contre le chef de famille en quittant avec fracas le groupe parlementaire d'Ataka. A cela s'ajoutent les rumeurs de plus en plus insistantes, légitimées par la plupart des chaînes de télévision, au sujet de celle qui aurait brisé le ménage de Siderov, une jeune élue d'Ataka dont le précédent petit ami n'était autre que... Dimitar. Cette histoire est vraiment digne de la plume de Shakespeare", conclut le blogueur...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Traités européens : une réforme qui pourrait «changer la nature de l'UE»

Traités européens : une réforme qui pourrait «changer la nature de l'UE» | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Paris et Berlin ont confirmé mardi leur volonté de modifier les traités européens pour favoriser la «convergence des politiques économiques». Explications avec Frédéric Allemand, professeur de droit européen à Sciences-Po.

 

Les Allemands disent clairement qu'il faut, pour sortir de la crise, passer d'un système de simple coopération à un véritable droit de regard de l'Union Européenne sur les politiques des États membres. Cela passe notamment par un contrôle budgétaire accru, où l'État qui dérogerait aux règles communautaires serait obligé de revoir sa copie sous peine de sanctions véritablement dissuasive. Quelle en serait la forme? Berlin souhaite que la Cour de justice européenne puisse intervenir.

 

Et en terme de démocratie ?

C'est un point central. Les Allemands réclament un renforcement de la gouvernance budgétaire, et en même temps leur Cour suprême dit qu'on ne peut pas aller au-delà car l'UE n'est pas assez légitime démocratiquement. Pour Berlin, il faut donc faire progresser ensemble les aspects politiques et économiques de l'Union. Cela devrait passer par un renforcement du rôle du Parlement européen. On peut alors se demander quel pouvoir restera aux parlements nationaux, quand le droit communautaire imposera le respect des critères de stabilité...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

GRECE , 17/11/1973 - 17/11/2011: De la dictature des colonels à la dictature des marchés / France Inter

GRECE , 17/11/1973 - 17/11/2011: De la dictature des colonels à la dictature des marchés  / France Inter | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Reportage de Daniel Mermet et Antoine Chao dans la manifestation du 17 novembre 2011 à Athènes.

 

Le 17 novembre 1973, à Athènes, les colonels au pouvoir massacraient les étudiants qui contestaient leur dictature et s'étaient retranchés dans l'Ecole Polytechnique.

L'année suivante, le régime s'effondrait.

Depuis, chaque 17 novembre, les Grecs commémorent ce jour de liberté.

Aujourd'hui, Daniel Mermet et Antoine Chao sont à Athènes avec les manifestants qui protestent, cette fois-ci, contre la dictature des marchés.

38 ans et un même slogan : "Pain, Education, Liberté !"

 

Durée: 50 minutes.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le poker d'Angela Merkel / France Inter

Le poker d'Angela Merkel / France Inter | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Nicolas Sarkozy annonçait, hier, qu’il allait « prochainement » proposer, avec Angela Merkel, de modifier les traités européens afin d’organiser « une convergence des politiques économiques, budgétaires et fiscales » des pays de la zone euro.

Ce même mardi, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, disait s’attendre à ce que le sommet européen du 9 décembre débouche sur des décisions institutionnelles et ajoutait que le remise en ordre de la zone euro pourrait alors aller « vite ». Mme Merkel ne laisse plus, elle, passer une journée sans parler de la nécessité d’une modification des traités et c’est dans ce contexte qu’elle retrouve demain, à Strasbourg, Nicolas Sarkozy et le nouveau Premier ministre italien, Mario Monti, pour d’importants entretiens.

Tout laisse ainsi penser qu’une difficile et incertaine négociation progresse entre, d’un coté, la France qui voudrait, comme les Etats-Unis et de nombreux autres pays de l’Union, que la Banque centrale européenne puisse racheter les dettes souveraines des pays en difficultés pour les mettre à l’abri de l’envolée des taux d’emprunt et, de l’autre, l’Allemagne qui ne veut pas en entendre parler, pas avant en tout cas que les traités n’aient été modifiés.

Derrière ce « non » de l’Allemagne à un élargissement du rôle de la Banque centrale, derrière cette intransigeance qui tient à sa hantise de voir la BCE relancer l’inflation en faisant marcher la planche à billets, se cache de moins en moins une volonté de la chancelière d’échanger, au pied du mur, un assouplissement de sa position contre l’instauration d’un contrôle des budgets nationaux qui seraient alors placés sous surveillance européenne commune....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Crise financière : La Belgique en ligne de mire | Europe 27etc

Crise financière : La Belgique en ligne de mire | Europe 27etc | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Les dernières prévisions économiques européennes, publiées par la Direction générale de l’Economie et des finances de la Commission le 6 novembre dernier, mettent la Belgique en ligne de mire. Si la tourmente financière a fait tomber les gouvernements grec et italien… que pourra donner la Belgique en pâture pour rassurer le monde économique et financier ?

 

 

 La Commission européenne a émis jeudi dernier une mise en garde auprès de la Belgique. Le pays fait l’objet, comme d’autres, d’une procédure pour déficit excessif, mais selon le commissaire européen aux Affaires économiques Olli Rehn, elle est “l’un des Etats membres qui ne semblent pas corriger son déficit excessif de manière structurelle et durable vis-à-vis des échéances prévues”.

La Belgique doit ramener son déficit en dessous de 3% en 2012 mais les projections estiment que ce déficit pourrait s’élever à 4,6 % si le pays ne change pas de politique. Le Commissaire européen a donc sommé le Ministre des Finances du gouvernement d’affaires courantes, Didier Reynders, de présenter d’ici mi-décembre “une preuve convaincante de mesures budgétaires structurelles suffisantes, et de préférence un budget complet pour 2012″.

Mais ces problèmes financiers s’ajoutent aux problèmes politiques auxquels fait face le pays. Sans gouvernement depuis plus de 500 jours, la Belgique est gérée par un « gouvernement d’affaires courantes » et n’a toujours pas voté de budget pour 2012. Les négociations en cours menées par Elio Di Rupo sur la formation d’un gouvernement achoppent justement sur les aspects budgétaires...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'autre notation des marchés : le "spread" franco-allemand - LeMonde.fr

L'autre notation des marchés : le "spread" franco-allemand - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Le "spread" est un indicateur permettant de comparer le rendement de la dette française avec celui de la dette allemande.
more...
No comment yet.