Union Européenne,...
Follow
Find tag "constructionUE"
6.5K views | +0 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La Grèce hors de l’euro, c’est l’Europe en quenouille - Rue89

La Grèce hors de l’euro, c’est l’Europe en quenouille - Rue89 | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Sortira, sortira pas? L'éventualité, voire la perspective, de la sortie de la Grèce de la zone euro fait, semble-t-il, passer des nuits blanches aux eurocrates bruxellois et aux banquiers de toute l'euroland.D'abord parce que l'accord qui a donné naissance à la zone euro (art.119 à 144 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne ) ne prévoit aucun dispositif de retrait pour un pays qui y a été admis (ce fut le cas de la Grèce en 2001). Faudrait-il alors que ce pays quitte carrément l’Union européenne -ce qui est davantage possible sur un plan strictement juridique ? Deuxième motif d’insomnie pour ces eurocrates et ces banquiers, les modalités pratiques d’un retour de la Grèce à son ancienne drachme....
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Edito : François Hollande va-t-il changer l’Europe?

Edito : François Hollande va-t-il changer l’Europe? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Malgré ses divergences avec Mme Merkel, François Hollande va-t-il changer l’Europe ? Peut-être.

 

Depuis Giscard et Mitterrand, nous avons élu le premier président de la République favorable à une marche vers le fédéralisme. M. Chirac, qui avait dénoncé à la sous-de Gaulle l’union de notre continent, devint un Européen de raison. Son Premier ministre Lionel Jospin, formé au chauvinisme révolutionnaire par le trotskisme lambertiste, fut un Européen contraint. Quant à Nicolas Sarkozy, il n’a cessé de promouvoir une Europe des Etats plutôt qu’une démocratie européenne. Durant son quinquennat, il a transformé le projet fédéral lancé par Jean Monnet et Robert Schuman en condominium franco-allemand, soit une Europe de deux nations. Comment faire aimer au peuple une politique de cabinet ?

François Hollande, lui, se réclame de Jacques Delors et de François Mitterrand. Il a approuvé Maastricht et engagé le Parti socialiste, sans succès hélas, dans le “oui” au référendum de 2005 sur le traité constitutionnel. Saura-t-il rouvrir cette Europe à deux, le Merkozy, aux vingt-cinq autres adhérents ?...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Dépensons-nous pour la croissance

Dépensons-nous pour la croissance | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Les différents scrutins du 6 mai ont exprimé la rupture entre responsables politiques et citoyens européens.

Pour éviter que la situation ne dégénère, il faut abandonner l’obsession de la rigueur pour relancer la solidarité et l’intégration qui ont fait l’Europe, estime une éditorialiste italienne.

 

Assez avec l’Europe des arrogants, des chefs qui ne connaissent que la loi du plus fort. Assez avec l’Union qui a dégénéré en une pyramide féodale, avec un seul grand Etat – le seul véritablement souverain – à sa tête, et la pléthore des vassaux et autres vavasseurs à ses ordres. Assez avec l’Europe peu convaincante des proclamations : c’est scandaleux, alors que la crise économique fait des dégâts, que l’austérité lui emboîte le pas et que l’emploi se fait rare.

Jamais auparavant, avant le "super-dimanche" dernier, on avait eu conscience avec autant de brutalité de la portée du divorce entre l’Europe, ses classes dirigeantes et ses citoyens. Une rupture qui a mûri au sein même d’un projet commun qui non seulement est en perte de vitesse, mais qui a fini par renier l’esprit et la politique des origines et s’obstine à ignorer la réalité : le mécontentement et la frustration croissante des citoyens. D’où la perte d’adhésion de leur part....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'Europe sous la pression des extrêmes

L'Europe sous la pression des extrêmes | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Editorial. La montée de mouvements minoritaires, mais de plus en plus vocaux, conteste l'ordre établi par les partis traditionnels.

 ...

En France, 18 % des électeurs ont choisi d'exprimer, au premier tour de l'élection présidentielle, leur rejet de l'Europe et de l'immigration en votant pour Marine Le Pen. En Grèce, le 6 mai, 7 % des électeurs ont envoyé au Parlement 21 députés du parti néonazi Aube dorée, dont le programme prévoit de miner la frontière avec la Turquie pour bloquer l'immigration. En Italie, les "antipolitiques" du mouvement "5 étoiles" du comique Beppe Grillo ont réalisé une percée aux élections municipales, en dénonçant la corruption et l'austérité.

Dans un autre genre, le Parti pirate, militant du téléchargement gratuit sur Internet, a fait une irruption spectaculaire dans la politique allemande et parvient à inquiéter les grands partis à la veille d'une importante élection partielle, le 13 mai.

Ces mouvements ont peu de chose en commun....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Europe : Romano Prodi propose un pacte France-Italie-Espagne face à Berlin

Europe : Romano Prodi propose un pacte France-Italie-Espagne face à Berlin | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
L'ancien président de la Commission européenne estime que «le changement en France et en Europe est indispensable et que la France doit retrouver son rôle de ciment communautaire avec l’Italie et l’Espagne».

 

Il faut «un axe à trois qui ne s’oppose pas à l’Allemagne -car personne ne tient ce discours- mais qui propose à la même Allemagne et à l’Europe un projet de relance crédible. La France, l’Italie et l’Espagne doivent constituer un axe pour relancer l’Europe, aidant l’Allemagne à ne pas faire tout toute seule», ajoute-t-il. Car, «les plans d’austérité sont des remèdes à court terme qui risquent d'être instrumentalisés» et qui «soignent le malade mais ne le guérissent pas», juge ce catholique de gauche, qui a dirigé la commission européenne de 1999 à 2004...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Schadenfreude, mon amour

Schadenfreude, mon amour | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

La crise financière revient menacer l’Espagne, et tout ce que trouvent à faire les autres pays européens, c’est de se réjouir que cela ne tombe pas sur eux. Ce sentiment, que la langue allemande exprime bien, risque de perdre l’Europe, prévient un politologue espagnol.

Par Fernando Vallespín, publié dans El Pais.

 

Puisque toute l’Europe parle désormais allemand, apprenons donc un mot : Schadenfreude, qui désigne la joie que provoque le malheur d’autrui. Le mot n’a de traduction dans presque aucune autre langue, au point que toutes ont fini par l’emprunter à l’allemand. Car ce sentiment, lui, n’est évidemment pas l’apanage des Allemands. C’est même celui qui prédomine dans la triste Europe actuelle.

Comme le montrent les récentes déclarations de Mario Monti [qui s’est déclaré “énormément préoccupé” par la situation espagnole] et de Nicolas Sarkozy [qui a déclaré que l’Espagne est “emporté dans une crise de confiance” et s’en sert comme argument électoral], les malheurs d’un pays font les petits bonheurs d’autres, qui croient ainsi exorciser leurs propres infortunes....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'opaque nébuleuse des agences européennes

L'opaque nébuleuse des agences européennes | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Peu transparentes, dépensières, sujettes aux conflits d’intérêts : l’indépendance de la vingtaine d’agences spécialisées de l’UE pose des problèmes tant au point de vue financier que du contrôle démocratique, dénonce Die Presse.

Par Oliver Grimm.

 

Très exactement 6 157 euros : voilà ce que coûte une réunion du conseil d’administration de l’Efsa, l’autorité européenne de sécurité des aliments. Par personne. On ne sait pas si les quinze membres du conseil d’administration ont été conduit à Parme [siège de l’Efsa] sur des chaises à porteurs, ni s’ils y ont dégusté des œufs de caille pochés tout en parcourant l’ordre du jour.Ce que l’on sait très bien, en revanche – grâce à l’infatigable Monica Macovei, députée européenne roumaine spécialisée dans la lutte contre la corruption – c’est la conception qu’ont ces gens-là de leur fonction. Sur la seule année 2010, l’Efsa a déboursé 49 millions d’euros pour des contrats externes "de communication et de gestion".

Il ne s’agit pas de la seule anomalie constatée dans les agences européennes, qui sont aujourd’hui au nombre de 24. Ancien patron de l’Agence européenne des médicaments à Londres, c’est ainsi le plus naturellement du monde, ou presque, que Thomas Lönngren a rejoint l’industrie pharmaceutique en début d’année...

more...
No comment yet.
Rescooped by Vincent DUBOIS from L'enseignement dans tous ses états.
Scoop.it!

25 ans d'Erasmus: un programme ciment de la construction européenne

25 ans d'Erasmus: un programme ciment de la construction européenne | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Évoquer le programme Erasmus sans mentionner L'auberge espagnole relève de la gageure, nous ne nous y risquerons pas.

 

Quand Cédric klapish part filmer une bande de grands adolescents venus des quatre coins de l'Europe à Barcelone pour poursuivre leurs études loin de chez eux, le réalisateur ne sait pas que sa comédie deviendra un film culte de la "génération erasmus". À sa sortie en 2002, L'auberge espagnole (regardez la bande-annonce) révèle aux yeux de milliers d'étudiants l'existence d'un programme d'échanges encore quelque peu confidentiel. Depuis, le nombre d'étudiants français partant chaque année avec Erasmus a presque doublé (16.000 en 2002, plus de 31.000 désormais).Lancé en 1987 par onze Etats de l'Union, le programme a d'ores et déjà permis à plus de deux millions de jeunes Européens d'étudier dans le cadre d'échanges impliquant désormais 33 pays dont les 27 membres de l'UE, l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse, la Croatie et la Turquie.

 

"La génération Erasmus aura une influence croissante dans la société"....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le triste délitement de l'idée européenne - LeMonde.fr

Le triste délitement de l'idée européenne - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Les Français veulent moins d'Europe. Une majorité d'entre eux se dit indifférente à l'idée européenne. Quand elle n'y est pas hostile. Moins d'un Français sur deux estime important que l'Europe permette à son pays de peser davantage sur les décisions politiques et économiques prises au niveau mondial. Le même pourcentage juge que la défense d'un "modèle européen" - économie de marché associée à une forte protection sociale - n'est pas une priorité en ce XXIe siècle naissant.

S'il y avait au sein de l'Union européenne (UE) un classement des opinions en fonction de leur degré d'europhilie, la France serait sans doute dans les rayons du bas. Les derniers partisans de l'intégration européenne sont prévenus : ils vont très vite avoir besoin d'une solide dose d'antidépresseurs.

Tels sont du moins les enseignements d'un sondage réalisé par l'insitut Ipsos/Logica pour Le Monde sur "L'attitude des Français à l'égard de l'Europe". On peut toujours chicaner sur la difficulté qu'il y a à appréhender les évolutions de l'opinion sur une question aussi vaste. Mais, enfin, le résultat est là, que nous publions ce jour. Il mesure l'humeur du pays sur l'Europe : elle est défavorable...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'Histoire de l'Union Européenne en 5 vidéos | Humanite

En ce weekend de ratification d'un nouveau traité européen, voici en vidéo un exposé sur l'histoire de l'Union Européenne et de ses institutions, afin de comprendre comment nous en sommes arrivés là. La leçon est proposée par Gaël de Santis, journaliste spécialisé sur l'Europe et actuellement envoyé spcial de l'Humanité à Bruxelles.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La nouvelle phase européenne / France Inter

La nouvelle phase européenne / France Inter | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Ce n’est plus le bord du gouffre. Ce n’est plus l’incendie au rez-de-chaussée. Après avoir frôlé la faillite de la Grèce et une crise majeure en Italie, une Europe encore bleuie par la crise entre dans une nouvelle phase, celle d’un débat montant et de plus en plus chaud sur les politiques économiques qu’il lui faut aujourd’hui mener.

 Ce débat s’amorce car les crises qui se sont succédé depuis 2008 ont conduit l’Union à resserrer ses rangs pour y faire face, à institutionnaliser une solidarité financière entre ses membres et à accepter, surtout, l’idée d’une gouvernance économique commune, c’est-à-dire d’un pilotage commun des économies de la zone euro. Mieux vaut tard que jamais, cette évolution relève de la simple logique puisqu’on ne peut avoir une monnaie commune et autant de politiques que d’Etats qui l’ont adoptée. L’Union a franchi là une étape fondamentale mais, dès lors qu’on souhaite avancer sur des lignes concordantes, encore faut-il définir ces lignes et c’est là que les difficultés commencent. Les 27 vont s’y atteler ce soir et demain, lors de leur niveau sommet....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Comment l'euro est devenu une machine de guerre des États forts contre les pays moins compétitifs de l'UE

Comment l'euro est devenu une machine de guerre des États forts contre les pays moins compétitifs de l'UE | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le second plan de sauvetage de la Grèce a été adopté lundi soir, mais la crise de l'euro reste d'actualité.

Si la monnaie unique valorise les avantages compétitifs de chaque pays, les disparités qu'elle suscite entre États membres doivent être compensées par une plus grande solidarité.

 

L’Europe semble découvrir avec effroi qu’une monnaie unique accentue les disparités entre les Etats de la zone. Elle veut désormais les obliger à poursuivre une politique de stricte rigueur pour les empêcher de diverger. Mais une telle politique est incohérente par rapport aux principes mêmes de la monnaie unique car elle ôte ‘’l’avantage’’ de la monnaie unique pour n’en garder que les inconvénients, jusqu’à la caricature d’ailleurs : l’assujettissement du plus faible, rendu justement plus faible par la monnaie unique.

La monnaie unique accentue les divergences par la vertu même de l’homogénéité monétaire. Elle permet aux avantages compétitifs de chaque pays de se valoriser pleinement : le fort industriellement valorise ses avantages pour l’avantage, en théorie, de la communauté entière rendue ainsi plus compétitive globalement....

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

"Comment être solidaire avec le peuple grec ?" Notre table ronde | Humanite

"Comment être solidaire avec le peuple grec ?" Notre table ronde | Humanite | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Cent mille personnes ont manifesté dimanche dernier à Athènes et à Salonique contre le nouveau programme d’austérité imposé au peuple grec par la troïka – la Banque centrale européenne, l’Union européenne et le Fonds monétaire international. Cela n’a pas empêché le vote par le Parlement de cette nouvelle potion amère. table ronde avec Francis Wurtz, député (GUE-GNL) honoraire du Parlement européen ; Pascal Canfin, député européen (Europe Écologie-les Verts) et Pervenche Berès, députée (PS) européenne.

...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Erasmus, "success story" d'un quart de siècle

Erasmus, "success story" d'un quart de siècle | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Avec un budget augmenté de 70 % sur la période 2014-2020, le programme Erasmus doit être simplifié dès cette année pour être plus accessible.

 

C'est la "success story" de l'Union européenne. Présente à Copenhague, le 9 mai, pour introduire la conférence sur le 25e anniversaire du programme Erasmus, la commissaire européenne pour l'éducation, la culture et la jeunesse, Androulla Vassiliou, a tressé les lauriers de cette initiative lancée en 1987. "En faisant de la mobilité étudiante une réalité, a-t-elle déclaré, Erasmus a été plus efficace qu'aucun autre programme pour unir les jeunes Européens."

La conférence, au cours de laquelle a été présentée une forte relance d'Erasmus, a donc d'abord permis de dresser un constat flatteur de ce populaire programme.

En 2012-2013, trois millions de jeunes Européens auront bénéficié de ces bourses, de 250 euros par mois en moyenne, qui leur auront permis de poursuivre leurs études dans un autre pays de l'Union européenne (ou l'un des six autres pays non membres qui se sont associés au programme). Les derniers chiffres présentés à Copenhague montrent que le succès ne se dément pas : l'année 2010-2011 a été marquée par une hausse de 8,5 % sur un an du nombre d'étudiants Erasmus (à 231 000)....

more...
No comment yet.
Rescooped by Vincent DUBOIS from La langue Romani et la diversité culturelle
Scoop.it!

Agenda - L'Union européenne et la question des Roms.

Agenda - L'Union européenne et la question des Roms. | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
The event titled L'Union européenne et la question des Roms. starts on 23.05.2012!

Via Slavka Stefanova
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'incendie grec menace à nouveau

L'incendie grec menace à nouveau | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La crise politique à Athènes réveille le scénario de la sortie de la Grèce de la zone euro. Une hypothèse d'autant plus dangereuse aujourd'hui que l'Espagne est à son tour affaiblie.

Les conséquences d'une telle issue seraient non seulement économiques, mais aussi géopolitiques.

 Par José Ignacio Torreblanca, de El Païs

 

L'Europe n'a pas un instant de répit, comme si elle se vengeait du fait que, pendant des décennies, personne ne lui a accordé la moindre attention. Quelques jours seulement après la victoire de François Hollande en France, une petite lueur d'espoir, nous voilà de nouveau confrontés aux deux problèmes qui sous-tendent cette crise.

Il s'agit, d'une part, de la fragilité des systèmes politiques qui, comme nous le voyons en Grèce, s'autodétruisent en s'acharnant à imposer aux citoyens une austérité sans fin et sans avenir et à leur faire assumer toute la responsabilité de la crise. D'autre part, comme en témoigne la situation espagnole, il s'agit aussi de la fragilité de certaines branches du système financier, résultat d'une décennie d'excès de liquidités, de mauvaise gestion et d’une encore plus mauvaise supervision.

Ces deux grandes faiblesses, mises bout à bout, s'entraînent l'une l'autre pour nous laisser fasse à une situation qui ne peut pas durer. En Grèce, la perspective d'une renégociation du plan de sauvetage implique d'envisager une éventuelle sortie de la zone euro....

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Hollande, l'européen / France Inter

Hollande, l'européen / France Inter | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le message a été clair, immédiat et martelé.

Le nouveau président de la République n’était pas élu depuis deux heures qu’il lançait, hier, à Tulle : « Aujourd’hui même, responsable de l’avenir de notre pays, je mesure aussi que l’Europe nous regarde », ajoutait : « C’est la mission qui est désormais la mienne : donner à la construction européenne une dimension de croissance, d’emplois, de prospérité, d’avenir » et concluait : « Le 6 mai doit être une grande date pour notre pays, un nouveau départ pour l’Europe, une nouvelle espérance pour le monde ».Dès son premier discours de chef d’Etat, François Hollande a ainsi lié le redressement de la France à celui de l’Europe et s’est posé en reconstructeur de l’Union. Il va sans dire que la tâche est immense mais c’est pourtant un risque réfléchi qu’il prend là car dans cette « mission », puisque c’est son mot, François Hollande à quatre atouts de taille.

Le premier est que le temps n’est plus où il était à peu près seul à dire que, sans une politique de relance, les mesures de redressement budgétaire ne feraient qu’aggraver la crise en Europe. Cela fait aujourd’hui consensus dans toutes les capitales de l’Union et il est frappant de voir que, dès hier soir, le ministre allemand des Affaire étrangères, Guido Westerwelle, déclarait : « Nous devons maintenant sceller un pacte de croissance pour plus de compétitivité » et disait sa certitude que la France et l’Allemagne « réaliseraient ensemble leurs exigences communes »....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Enterré au Parlement européen, l'ACTA ressuscite au G8 (Le Monde diplomatique)

« Les espoirs ne contrebalancent pas les craintes. » C'est la conclusion, au Parlement européen, de M. David Martin, le rapporteur du groupe de travail sur l’Accord commercial anti-contrefaçon (ACTA), qui appelle en conséquence à voter contre la signature de ce traité. Pour autant, les opposants — qui vont des défenseurs des libertés sur Internet aux associations de malades inquiets d’un contrôle du commerce des médicaments fondé sur les brevets — s’abstiendront de clamer victoire. Un document de travail officieux du G 8 vient en effet de fuiter sur le site de l’European Digital Rights group (EDRi). Il entend mettre au point les « meilleures pratiques » de lutte contre la contrefaçon, pour les imposer ensuite au monde entier. Or, ce domaine est loin d’être consensuel. La propriété intellectuelle, en qui certains voient le pétrole du XXIe siècle, touche en effet aux libertés individuelles (via la surveillance d’Internet), à la santé publique (sur la question des médicaments génériques), au développement industriel (transferts de technologie, guerre des brevets dans la téléphonie mobile…).(...)...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Pirates vont-ils démocratiser l'Europe ?

Les Pirates vont-ils démocratiser l'Europe ? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Bien plus qu’une horde d’internautes protestaires, il apparaît soudain comme la troisième force politique d’Allemagne : pour Die Welt, le Parti pirate allemand pourrait bien être l’initiateur d’une nouvelle démocratie de l’ère post-industrielle, et ce, dans l’ensemble de l’Europe.

Par Detlef Gürtler, de Die Welt

 

Il est encore trop tôt pour dire si les Pirates seront jamais autre chose qu’un détail dans l’histoire de la démocratie européenne. Néanmoins, s’ils ne succombent pas à leurs erreurs de jeunesse, ils ont de bonnes chances de transformer la démocratie du XXIe siècle sur la forme, de digérer la fin de l’ère de croissance sur le fond, de parvenir à la péréquation entre les générations sur le plan démographique, et de devenir en prime le premier parti véritablement européen.

L’idée de représenter le peuple au travers d’organisations dites "de masse" est aussi vieille et obsolète que l’ère industrielle. Face à la dislocation de leur organisation autrefois très "carrée", l’industrie musicale et le secteur du tourisme sont dans la tourmente, et le système politique va connaître le même sort...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Qui ouvrira le "salon" européen ?

Qui ouvrira le "salon" européen ? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Il y a eu les livres, la presse, puis Internet. Depuis près de deux siècles, un espace virtuel de discussion a fait progresser la démocratie. Mais aujourd’hui, c’est un lieu de débat commun à tous les Européens qui nous manque, regrette une éditorialiste suédoise.

Par Maja Hagerman, de Dagens Nyheter.

 

Voilà 150 ans, c’est-à-dire à l’époque de mon arrière-arrière-arrière-grand-mère, aucun pays européen n’était encore une démocratie. Le suffrage universel n’a été introduit que vers la fin du 19e siècle, et pour les femmes, ce fut encore plus tard. Et la Suède a été longue à la détente.

Chaque pays s’est trouvé profondément bouleversé par cette réforme. Si elle a été menée à bien, c’est parce que, pendant longtemps, la pression en faveur du changement avait monté.

Une pression qui s’était exercée hors de la sphère du pouvoir, dans la presse libre, dans les romans, sur les scènes de théâtre et dans les syndicats. La percée démocratique a été précédée d’une révolution médiatique qui n’était pas très différente de celle que nous connaissons aujourd’hui.

 

La démocratie commence par le débat public....

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le nouveau traité européen pour les nuls | Slate

Le nouveau traité européen pour les nuls | Slate | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Il ne compte pas, comme l'a affirmé Nicolas Sarkozy, «200 ou 250 articles», mais seize seulement. Décryptons-les un par un.

 

«S'agissant d'un traité avec 200 articles ou 250 articles, je ne vois pas la question claire qu'il y aurait», a déclaré sur RTL le 27 février le président-candidat Nicolas Sarkozy pour expliquer son refus d'organiser un référendum pour ratifier le traité budgétaire signé à Bruxelles le 2 mars. Pourtant, les 25 pages du texte contiennent seulement 16 articles. Les voici expliqués.

 

Titre I: Objet et champ d'application

Le premier article demande, sans plus de précision, l'adoption par les pays de l'UE «d'un ensemble de règles destinées à favoriser la discipline budgétaire, à renforcer la coordination de leurs politiques économiques et à améliorer la gouvernance de la zone euro». Il précise que le traité s'applique aux pays de la zone euro et à tous ceux de l'UE qui le souhaitent. Pour rappel, toute l'UE a apposé sa signature sauf le Royaume-Uni et la République tchèque...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

De l'Europe des Etats à l'Europe des citoyens - LeMonde.fr

De l'Europe des Etats à l'Europe des citoyens  - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Outre le fédéralisme, il faut rééquilibrer les deux légitimités de l'UE : les Etats et les citoyens.

 

La crise économique et sociale en Europe est bien davantage qu'un avatar de la crise financière. Elle a mis en lumière les carences d'une organisation politique qui n'a pas su évoluer au même rythme que l'interdépendance croissante des économies européennes. Au lieu de faciliter la résorption des divergences économiques entre Etats membres, la fragmentation politique de l'Union européenne les a plutôt accentuées. La crise ne pourra être résolue durablement sans remédier à cette contradiction.

La tentation du repli est pourtant forte, chacun accusant les autres d'avoir préféré ses intérêts propres à l'intérêt collectif, en des termes plus ou moins voilés. Dès lors, il faut faire le ménage, budgétaire, chez soi, et on verra ensuite, entend-on. La difficulté est qu'ensuite ce sera sans doute trop coûteux car il sera plus difficile, séparément, de trouver les leviers de croissance. Au point que le hiatus entre une monnaie européenne et des budgets nationaux, péniblement résolu par des dispositifs de coordination et de surveillance budgétaire dont le passé récent a montré les limites, a fini par peser sur le bon fonctionnement et la solidité de la zone euro....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La Serbie : première étape vers l’Union Européenne – Les Yeux du Monde

La Serbie : première étape vers l’Union Européenne – Les Yeux du Monde | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Ce jeudi 1er mars, la Serbie a reçu le statut officiel de candidat à l’entrée dans l’Union Européenne. Une première étape est franchie, mais les démarches sont encore longues avant l’ouverture des négociations d’adhésion et l’entrée effective dans l’UE. Celle-ci ne pourrait avoir lieu avant une dizaine d’années.

A ce jour, la Serbie est la cinquième des six Républiques issues de l’ex-Yougoslavie à entamer des démarches pour se rapprocher de l’Union Européenne. Seule la Slovénie est pour l’instant parvenue à rentrer dans le cercle des 27, avec une entrée en 2004. La Croatie devait entrer en 2010, mais la crise économique a retardée l’échéance. Son entrée est maintenant fixée à juillet 2013. On parle maintenant den. La Macédoine et le Monténégro sont eux candidats depuis respectivement 2005 et 2008, mais attendent toujours l’ouverture des négociations d’adhésion. Seule la Bosnie Herzégovine, plongée dans de trop nombreux troubles politiques, n’a pour l’instant effectué aucune démarche de rapprochement...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

En imposant son plan aux Grecs, l'Europe commet une faute politique historique

En imposant son plan aux Grecs, l'Europe commet une faute politique historique | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
En faisant le choix de mettre la Grèce sous tutelle politique et économique, en installant un contrôle direct sur les comptes grecs pour "geler" l'effet des élections d'avril, les gouvernements européens jouent avec le feu.

...cet accord est en réalité un événement politique.

Il restera dans l'histoire de la construction européenne comme le moment où l'Europe s'est définie dans son opposition à la démocratie. Car l'essentiel de cet accord repose sur les conditions politiques imposées à Athènes. Les bailleurs de fonds occidentaux ont exigé de la Grèce que ses finances publiques soient désormais mises à la disposition de ses créanciers. Ils ont ainsi exigé, sous le bel euphémisme d'une proposition grecque, que la priorité soit constitutionnellement donnée au remboursement de la dette. L'aide versée à la Grèce sera désormais retenue sur un compte bloqué, versé aux échéances des créances et réservé à ce seul effet. Voilà qui permet de relativiser le raccourci trop souvent employé de « sauvetage de la Grèce ». Qui est ici sauvé ? Le peuple grec soumis à la paupérisation, au manque de perspectives et à l'absence d'emploi ?...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Une majorité de Grecs reste favorable à l'Europe malgré l'austérité - LeMonde.fr

Une majorité de Grecs reste favorable à l'Europe malgré l'austérité - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Plus de sept Grecs sur dix disent ne pas souhaiter "la sortie de l'euro", malgré les mesures d'austérité imposées par les créanciers, UE et FMI, selon un sondage.

Seuls 19,6 % des gens interrogés se sont prononcés pour le retour à la drachme, monnaie nationale du pays avant son adhésion dans la zone euro en 2002, selon ce sondage effectué par l'institut grec Marc entre les 15 et 17 février sur un échantillon de 1 013 ménages à travers le pays....

more...
No comment yet.