Union Européenne,...
Follow
Find tag "LesInrocks"
6.6K views | +0 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Un été 2012 : Portugal « Je ne sais rien, mais je dirai tout

Un été 2012 : Portugal « Je ne sais rien, mais je dirai tout | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

C’est simple, je suis fan du petit pays au bout de l’Europe. J’adore le peu que je connais de sa littérature (Pessoa, bien sûr, Lobo Antunes, et Tabucchi qui était un peu portugais…), son cinéma (Monteiro en tête, puis Oliveira, l’ombrageux Costa, et le petit jeune Gomes, sans oublier Ruiz qui a su exhaler les feuilletonesques mystères de Lisbonne…), sa musique, du fado à la variétoche, d’Amalia Rodrigues à la géniale bo baloche de Ce Cher mois d’août, ses actrices (Leonor Silveira et Baldaque, Maria et Inès de Medeiros…), ses vins rouges de l’Alentejo et du Douro, ses charcuteries, son porc à l’Alentejane (avec des coques), son agneau confit, ses fruits de mers et poissons grillés, ses villes magnifiques (Lisbonne et ses cent villages, Porto et ses beautés plus âpres, Evora le bijou…), ses villages sublimes (connaissez-vous Ourem, Obidos, Estremoz, Mertola, Monsaraz…?), ses églises, quintas, couvents et palais tout blancs, parfois ornés de cascades pourpres de bougainvilliers, ses ruelles escarpées, ses trottoirs mosaïqués, ses montagnes, ses forêts de chênes liège ou d’eucalyptus, ses petits ports de pêcheurs, ses pâtisseries conventuelles, la musique de la langue lusitanienne que je ne comprend pas…

… mais j’aime surtout l’atmosphère unique de ce pays : un calme, une modestie qui reposent après la fiesta et la fierté du grand voisin espagnol. Ou peut-être est-ce une mélancolie très romanesque d’ex-empire qui flotte dans l’air, avec sa splendeur passée, fanée, enfuie. Dur dur de passer des Magellan ou Vasco de Gama au statut d’assistés en faillite de l’Europe en crise, même si le Portugal s’est trouvé des héros très contemporains avec les Ronaldo et autres Mourinho dont les trombines ornent presque toutes les pubs du pays....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L’Aube dorée: au coeur du parti néonazi grec

L’Aube dorée: au coeur du parti néonazi grec | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Reportage à Athènes dans le fief du parti néonazi l'Aube dorée.

 

Cest une douce soirée de printemps dans le quartier Agios Panteleimonas d’Athènes. Un vendredi soir calme et sans histoires. Sur la petite place d’Attiki, un gamin tape des balles avec son père, des papys causent affalés sur un banc, deux femmes grignotent. Trois garçons, 16 ans maximum, cheveux très courts et T-shirts noirs, font les beaux pour impressionner les filles. “M’approche pas ou je te casse les côtes comme à l’autre”, frime l’un deux. “C’est une croix celtique à ta ceinture ?”, demande un autre à une fille avant de s’interrompre brusquement. Ils dressent le nez. A cinq mètres, deux silhouettes immaculées déchirent la nuit. Deux hommes, en djellaba et bonnet de prière, reviennent de la mosquée improvisée deux rues plus haut. Les trois ados se précipitent, l’un deux lance un violent coup de pied mais les rate. Les fantômes en blanc ont déjà détalé. Les petits caïds retournent draguer.

Sur la place, à peine a-t-on levé un cil. Le ballon roule, les sandwichs s’engloutissent, les vieux finissent de tuer le temps, les étrangers sont agressés : la routine. On est sur le territoire de l’Aube dorée, parti d’extrême droite à tendance néonazie qui vient d’obtenir 21 sièges aux élections législatives du 6 mai dernier, soit 7 % des voix. Dans le quartier d’Agios Panteleimonas, aux municipales de 2010, l’Aube dorée a attiré 20 % des suffrages. Des drapeaux grecs peints sur le sol balisent les entrées de la place Attiki. Des croix gammées raturées recouvrent les marbres de la fontaine.

Les murs portent des affiches “Je vote Aube dorée pour que la région ne se salisse pas”....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Marseille capitale européenne de la culture: la cité phocéenne en plein paradoxe

Marseille capitale européenne de la culture: la cité phocéenne en plein paradoxe | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Patchwork urbain complexe et attachant, Marseille la rebelle se prépare pour honorer, en 2013, son titre de capitale européenne de la culture. Cette opération d’envergure verra-t-elle la cité rayonner ?

 

Qu’est-ce qu’une “capitale” ? Qu’est-ce que “l’Europe ?” Qu’est-ce que la “culture” ? Ce sont à ces questions qui recouvrent des concepts de plus en plus complexes que Marseille doit donner réponse. Ce pour un an, à partir de janvier prochain, – une gageure pour une ville tout aussi difficile à saisir – car c’est au tour de la cité phocéenne, comme disent les commentateurs de foot, de se coltiner le titre envié de “capitale européenne de la culture”.

Marseille est fidèle à son mythe de “voyelle” (féminin de voyou) : quand on la cherche, on la trouve. Au point qu’on se demande si l’inconscient collectif qui plane sur la Canebière ne serait pas, bien plus que les agences de com, à l’origine du gimmick en exergue de toutes les brochures labellisées 2013 : “La culture a trouvé sa capitale”. D’autant que pour le béotien qui débarque, ça ne saute pas aux yeux : circulation infernale avec des chantiers partout, des bouts d’autoroute qui déboulent en ville et, surtout, un réseau de transports en commun aberrant...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks : Grèce-Turquie : le mur d'Arno Klarsfeld... et le vrai

Les Inrocks : Grèce-Turquie : le mur d'Arno Klarsfeld... et le vrai | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Pour combattre l’immigration clandestine, Arno Klarsfled suggère d'ériger un mur à la frontière greco-turque. En 2011, le gouvernement grec avait scandalisé la Commission européenne en annonçant la construction d’une clôture longue de 12 km....

 

Arno Klarsfeld, président de l'Office français de l'immigration et de l'intégration, a trouvé une solution pour lutter contre l’immigration clandestine en Europe. Il faut construire un mur entre la Grèce et la Turquie, sur 130 km de frontière. Arno Klarsfled en parle sur BFMTV :

“Entre les Etats-Unis et le Mexique, il y a une grande barrière sur toute l'étendue du territoire, avec des patrouilles qui patrouillent sans cesse. C'est ce qu'il faut faire aux frontières européennes, c'est-à-dire en Grèce.”

Un mur? Quel genre de mur?

“Un mur c'est fait avec des fils, des barbelés, un mur quoi, comme à Rome, il y avait un mur. La paix a duré quatre siècles."

 

Arno Klarsfeld compare donc les frontières de l’Europe au limes romain, à défendre contre les invasions de tribus barbares. Si l'on pousse la comparaison, "la paix" devrait donc durer jusqu’à ce que les villageois du coin commencent à démonter le mur pour en faire autre chose, que les soldats abandonnent leur poste et que l’Europe s’écroule. En attendant, tout ira bien....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks : La Grèce s’enflamme, l’Europe sent le roussi

Les Inrocks : La Grèce s’enflamme, l’Europe sent le roussi | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Au nom des intérêts supérieurs de l’Union européenne et contre l’avis du plus grand nombre, le gouvernement grec lâche son peuple. La démocratie se meurt là où elle naquit.

 

L’Europe brûle-t-elle ? Dans la nuit de dimanche à lundi, le troisième plan d’austérité a été voté à l’arraché par une classe politique grecque en voie d’implosion. Au même moment, Athènes et les grandes villes du pays vivaient des scènes de guerre civile avec plus de 100 000 personnes dans les rues – pour une fois, selon la police –, provoquant des émeutes et des incendies en cascade. La riposte violente d’une population poussée au désespoir pourrait servir de détonateur à une gravissime crise européenne, et provoquer l’effondrement d’un édifice communautaire de plus en plus fragilisé par la récession et un déficit démocratique galopant.

Etaient notamment visés par les manifestations – pas uniquement constituées d’extrémistes et de “casseurs”, mais aussi par un contingent impressionnant de citoyens exaspérés de tous âges – les banques et tout ce qui touche de près ou de loin aux institutions européennes. Le premier bilan a minima fait état de 120 blessés hospitalisés...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks : Bruxelles reprend la main sur la protection des données en ligne

Les Inrocks : Bruxelles reprend la main sur la protection des données en ligne | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Trois ans de débat, deux ans de consultation publique. C'est le temps qu'il a fallu pour réviser la directive européenne de 1995 sur la protection des données. Le 25 janvier, Viviane Reding, commissaire européenne en charge de la justice, de la citoyenneté et des droits fondamentaux, présentera ce projet avec un objectif clair : rétablir la confiance des utilisateurs à l'égard d'Internet.

 

Lorsque les concertations ont démarré, Matthew Newman, porte-parole de Viviane Reding, n'était même pas encore en poste. C'était en 2009 et les politiques cherchaient un moyen de moderniser la directive européenne de 1995 sur la protection des données. Maintenant, après plusieurs mois de discussions entre politiques européens, lobbyistes et acteurs du numérique, le grand chantier arrive à sa fin. Une nouvelle mouture comprenant plusieurs grands principes dont le droit à l'oubli.

"Le droit à l'oubli existait en principe, mais n'avait jamais été clarifié. Quand quelqu'un ne veut plus qu'une information le concernant soit utilisée, il a le droit de la retirer, mais surtout de demander à faire en sorte que tout soit complètement effacé", commente Matthew Newman.....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks : Edito: La zone euro, un problème simple à repérer mais compliqué à résoudre

Les Inrocks : Edito: La zone euro, un problème simple à repérer mais compliqué à résoudre | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le millésime qui vient de se clore fut dense en événements. Si le tsunami japonais a été l’équivalent d’un film-catastrophe hollywoodien, le printemps arabe un documentaire militant, ou l’affaire DSK un grand roman français, tenant en haleine les citoyens-spectateurs-twittos sidérés de la médiasphère planétaire, la crise économique fut plutôt comparable à un séminaire, a priori rébarbatif et réservé aux spécialistes. Pourtant, c’est cette actu austère qui impacte le plus notre quotidien en France et en Europe.

En 2012, on ne sait pas où et quand surgira l’imprévisible façon Fukushima, Tahrir ou Sofitel, mais on peut parier que le sort de l’euro fera régulièrement la une. A travers la monnaie unique se nouent des thèmes tels la souveraineté des peuples, la démocratie, le pouvoir d’achat, le chômage, la possibilité d’un modèle européen conciliant démocratie et prospérité, esprit d’entreprise et secteur public, entre les deux grands pôles dominant le monde actuel : le libéralisme US (peu infléchi par Obama) et le capitalisme étatique chinois, ces deux modèles opposés se rejoignant dans leur faible teneur en protection sociale. Le problème actuel de la zone euro est simple à repérer, compliqué à résoudre : sa monnaie est une exception fédérale dans un contexte où tous les autres domaines (budget, fiscalité, lois, banques centrales...) sont nationaux.

De cette claudication profitent marchés et spéculateurs....
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks : La démocratie en danger en Hongrie: pourquoi l'UE reste silencieuse?

Les Inrocks : La démocratie en danger en Hongrie: pourquoi l'UE reste silencieuse? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Située en plein cœur de l’Europe danubienne, la Hongrie est en train de basculer en un régime autoritaire. Alors que les États-Unis s'inquiètent par le biais d'Hillary Clinton, la communauté européenne se révèle étonnamment silencieuse.

 

En l’espace de seize mois, la Hongrie a perdu son caractère démocratique. Arrivé au pouvoir en mai 2010, le Fidesz, parti de droite conservatrice du Premier ministre Viktor Orbán, a verrouillé les institutions de manière à assurer sa réélection en 2014.

Le vendredi 23 décembre, plusieurs milliers d'Hongrois ont manifesté à Budapest pour protester contre la dérive antidémocratique du gouvernement Orbán. Des députés ont même été jusqu'à s'enchaîner devant le parlement. Quelques jours auparavant, le Fidesz avait fait voter une réforme de la loi électorale qui lui permet de remporter les trois quarts des sièges au Parlement avec seulement 25% des voix. Après la loi sur les médias restreignant la liberté de la presse votée en début d’année, l’indépendance de la justice est également remise en question. Trois cents juges soupçonnés de proximité avec l’ancien gouvernement socialiste ont été contraints à la retraite tandis que les compétences de la Cour Suprême ont été transférées au Parlement contrôlé par le Fidesz.

De crainte d'être débordé sur sa droite par le Jobbik, un parti d'extrême droite, Viktor Orbán ne fait plus rien pour se démarquer de leur rhétorique xénophobe et antisémite....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks : Au cœur des manifestations avec la jeunesse grecque

Les Inrocks : Au cœur des manifestations avec la jeunesse grecque | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Débarqués à Athènes, on découvre une ville dont les rues ont disparu sous les monticules de déchets. Le désespoir est palpable parmi la population. Dans l'atmosphère tendue qui précède la grève générale de 48 heures, on fait la connaissance d'ados anarchistes qui ont soif de sang de flic, des communistes qui prient pour la révolution et des fonctionnaires qui luttent pour comprendre ce qui est arrivé à leur pays. Voir la suite du documentaire sur VICE.COM.

 

1ère partie d'un documentaire: 8'36".

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks : La vie low cost: le système D à la sauce européenne

Les Inrocks : La vie low cost: le système D à la sauce européenne | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Comment survivre à la crise ? Voyage au coeur du système D un peu partout en Europe. 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks : Edito: La guerre économique est déclarée

Les Inrocks : Edito: La guerre économique est déclarée | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

A force de s’intéresser à la crise, on finit par y perdre son grec tant les avis d’experts sont pléthore et se contredisent. Les subprimes ? La dette américaine ? La gouvernance européenne boiteuse et lente ? La croissance flaccide ? L’incurie des Etats depuis trente ans ? Une offensive lancée par le couple anglo-américain à poil contre une zone euro mieux vêtue qu’eux ? La faute aux banquiers cupides ? Aux spéculateurs inconscients ? Aux politiques lâches, ou incompétents, ou les deux ? Aux Grecs fraudeurs ? Aux Allemands égoïstes ? Aux Chinois protectionnistes nageant dans les liquidités ? Aux salauds de pauvres ? A Reagan et Thatcher ? A Keynes ? Voltaire ? Friedman ? Lièvremont ?...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L’extrême droite en Europe, “le fantasme d’une armée de néonazis”

L’extrême droite en Europe, “le fantasme d’une armée de néonazis” | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Ses racines, ses visages, son évolution : état de l'extrême droite européenne par le chercheur Jean-Yves Camus.

Extraits:

Comment définir aujourd’hui l’extrême droite européenne ?

Jean-Yves Camus - Ce n’est pas facile. On peut considérer qu’il en existe deux définitions. La première couvre l’extrême droite qui s’oppose au système politique européen sans en attaquer directement les fondations. Elle promeut l’homogénéité culturelle et ethnique ainsi que l’ethnocentrisme, défend l’homme ordinaire et son bon sens contre les élites corrompues. La seconde retient les critères du nationalisme, de la xénophobie et du “chauvinisme de l’Etat-providence”, autrement dit la préférence nationale. Toutes deux ont un socle commun : le refus de la société multiculturelle, le rejet de toute forme de supranationalité et la préférence pour la démocratie directe sur la démocratie représentative....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Edito : François Hollande va-t-il changer l’Europe?

Edito : François Hollande va-t-il changer l’Europe? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Malgré ses divergences avec Mme Merkel, François Hollande va-t-il changer l’Europe ? Peut-être.

 

Depuis Giscard et Mitterrand, nous avons élu le premier président de la République favorable à une marche vers le fédéralisme. M. Chirac, qui avait dénoncé à la sous-de Gaulle l’union de notre continent, devint un Européen de raison. Son Premier ministre Lionel Jospin, formé au chauvinisme révolutionnaire par le trotskisme lambertiste, fut un Européen contraint. Quant à Nicolas Sarkozy, il n’a cessé de promouvoir une Europe des Etats plutôt qu’une démocratie européenne. Durant son quinquennat, il a transformé le projet fédéral lancé par Jean Monnet et Robert Schuman en condominium franco-allemand, soit une Europe de deux nations. Comment faire aimer au peuple une politique de cabinet ?

François Hollande, lui, se réclame de Jacques Delors et de François Mitterrand. Il a approuvé Maastricht et engagé le Parti socialiste, sans succès hélas, dans le “oui” au référendum de 2005 sur le traité constitutionnel. Saura-t-il rouvrir cette Europe à deux, le Merkozy, aux vingt-cinq autres adhérents ?...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Malte, Alcatraz de l’Europe pour migrants africains

Malte, Alcatraz de l’Europe pour migrants africains | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Début 2002 : des bateaux déversent sur Malte plusieurs milliers de migrants africains. Dix ans plus tard, la petite île de la Méditerranée s’est muée en prison pour immigrés venus demander l’asile dans l’Union européenne.

 

Au large des côtes maltaises, vers 23 heures, le 14 janvier, un point dans la nuit. Un rafiot en bois de sept mètres de long sur deux de large dérive sur la Méditerranée. A son bord, Ahmed*, frêle Somalien de 31 ans sommé par sa famille de fuir son village et la folie meurtrière des milices islamistes. Depuis son départ il y a trois jours des côtes libyennes, Ahmed partage ces quelques mètres carrés avec soixante-sept autres migrants africains dont neuf femmes et, passager plus rare, un bébé né à bord. Prix de la traversée : 500 dollars.

Soudain, un avion P-3C Orion de la patrouille maritime de l’US Air Force déchire le ciel. L’embarcation est signalée, les autorités maltaises envoient un bateau à sa rencontre. Des hommes en bonnet, masque et combinaison blanche de chirurgien apparaissent, ils enfilent aux migrants des gilets de sauvetage orange. Au petit matin, Ahmed et les autres passagers sont débarqués, un à un, sur le port industriel de Floriana, en bordure sud de la capitale, La Valette. Sur le quai, deux bus floqués Pulizija (“police”) et quelques journalistes les attendent. L’arrivée du bateau fait la une du Times of Malta....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks : Lambrousi Harikleia, un problème de type grec

Les Inrocks : Lambrousi Harikleia, un problème de type grec | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
L’image de cette femme menaçant de se jeter du troisième étage d’un immeuble d’Athènes a fait le tour du monde....

 

C’est sans aucun doute l’une des images les plus fortes de l’actualité de ce début d’année 2012. Celle de cette femme grecque en larmes, Lambrousi Harikleia, âgée de 47 ans, mère de famille, qui menace, assise au bord du précipice, les jambes dans le vide, de se suicider en se jetant du troisième étage d’un bâtiment qui abrite l’OEK – un organisme de logement où elle travaille depuis plus de vingt ans (au poste d’ingénieur civil). Après avoir appris l’annonce de la fermeture prochaine de l’OEK, celle-ci est restée prostrée, pendant plus de cinq heures, assise au bord du vide, transie de froid....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks : Les exilés de la crise: des migrants d'un nouveau genre

Les Inrocks : Les exilés de la crise: des migrants d'un nouveau genre | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Diplômés mais au chômage dans leur pays, ils ont choisi la France pour s’en sortir. Témoignages...

 

Ils s’appellent Alexandros, Eleni, Teresa et Graça, ont entre 23 et 35 ans. Ils sont respectivement grecs, espagnole et portugaise, mais auraient pu être irlandais, slovaques, polonais ou italiens. Comme certains de leurs parents ou grands-parents, ces jeunes travailleurs européens ont pris la route à la recherche d’une vie meilleure. Les grandsparents d’Alexandros ont fui la guerre civile pour s’installer au Canada avant de rentrer au pays dans les années 90. “Leur meilleure chance était de partir, comme moi !” Alexandros fuit, lui, une Grèce broyée par le système économique mondial.

Depuis 2007, la crise financière frappe plus sévèrement les pays du sud de l’Europe. Selon Eurostat, le taux de chômage des Grecs de moins de 25 ans est passé de 23 % en 2007 à 46,6 % en septembre 2011. En novembre 2011, 49,6 % des jeunes Espagnols étaient au chômage, contre 22,9 % de la population active. Et, contrairement à ce que l’on observe en France, les plus diplômés sont aussi les plus visés.

Alors combien sont-ils à sauter le pas ? Difficile de chiffrer ces flux migratoires intra-européens. Le service statistique national hellénique avoue ne pas avoir collecté de données sur le sujet. Mais les indicateurs sont là : au consulat grec, on a remarqué l’explosion de CV européens préparés par des Grecs en recherche d’emploi : plus de 100 000 en 2011, contre 46 000 l’année précédente. Ou encore l’augmentation du nombre de médecins partis travailler à l’étranger (602 en 2011 contre 550 en 2010)...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks : La perte du triple A français vue de l'étranger

Les Inrocks : La perte du triple A français vue de l'étranger | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

C'était un vendredi 13. La France a vu sa note dégradée par l'agence de notation Standard and Poor's. L'information est largement commentée en France, mais les médias étrangers y vont eux aussi de leurs analyses.

 

A l'étranger, l'information est traitée sous l'angle économique mais surtout politique. Nicolas Sarkozy, lui même s'est lancé dans cette voie. L'éditorialiste de la tribune de Genève Jean-Noël Cuénod, raconte que le président de la République aurait annoncé "sa mort politique" si la France perdait son triple A durant son mandat. Mais le correspondant du quotidien Suisse nuance ensuite via une curieuse métaphore :

"Il ne faut jamais enterrer un politicien français. Cette espèce particulière semble posséder, à l'égal des chats, neuf vies. Alain Juppé est là pour le démontrer. Ensuite, Sarkozy donne toute la mesure de son énergie lorsqu'il est assiégé par l'adversité."

Jean-Noël Cuénod désigne un gagnant face à l'annonce de Standard and Poor's. Il s'agit de François Bayrou qui aurait dès 2007, "démontré sa crédibilité en décrivant les ravages de la dette". Le candidat centriste bénéficierait du programme confus de François Hollande et du manque de crédibilité de Marine Le Pen : "Taper sur les immigrés musulmans est une chose, sortir une vieille nation de l'ornière en est une autre", juge le journaliste suisse. D'autres éditorialistes ne sont pas de cet avis...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks : 2011 vu par Frédéric Lordon: "Les ingrédients du désastre"

Les Inrocks : 2011 vu par Frédéric Lordon: "Les ingrédients du désastre" | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Il fallait bien un “économiste atterré” pour nous expliquer en quoi l’Europe telle qu’elle existe aujourd’hui ne pouvait qu’aboutir à la crise de l’euro...

 

Voué à se perdre dans la prolifération des événements de première grandeur, comme seules les crises historiques en réservent, l'exercice de la rétrospective économique a tout d'une gageure. Si vraiment il fallait donner une cohérence à l'année 2011, il est possible que, d'abord entendu en son sens étymologique, et puis peut-être en son sens ordinaire, ce soit le mot d'apocalypse qui, appliqué à la construction européenne, convienne le mieux. L'apocalypse, c'est la révélation, et ce que l'année 2011 aura révélé, visibles sans doute depuis longtemps mais à qui avait au moins le désir de voir, ce sont les irréparables tares de la monnaie européenne, désormais mises en pleine lumière, accablantes, incontestables aux yeux mêmes des plus bornés soutiens de "L'Europe", ce générique qui n'a jamais eu de sens sinon celui de rejeter dans l'enfer "nationaliste" des "anti-Européens" tous ceux qui avaient à redire, non pas à l'Europe, mais à cette Europe.

Il aura donc fallu l'extrémité de cette crise pour faire apparaître que toute la construction de l'euro a reposé - par négation calculée ou par franche bêtise ? on ne le saura pas - sur l'ignorance crasse de la souveraineté comme principe fondamental de la grammaire politique moderne - où l'on aperçoit que des impasses intellectuelles peuvent emporter de terribles conséquences matérielles. De toutes les atteintes que ce principe aura eu à subir, la pire sans doute aura tenu au choix de remettre délibérément la surveillance et la normalisation des politiques économiques aux marchés de capitaux, agencement expressément voulu par l'Allemagne, soupçonnant, en l'absence de tout mécanisme institutionnel capable de les rendre exécutoires, que les règles des traités (et du pacte de stabilité) ne vaudraient rapidement pas beaucoup plus qu'un "chiffon de papier"...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks : Hollande à Berlin, l’autre sommet franco-allemand

Les Inrocks : Hollande à Berlin, l’autre sommet franco-allemand | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

La visite du candidat socialiste au congrès du SPD visait à proposer une alternative à la rencontre entre Nicolas Sarkozy et Angela Merkel. Un exercice compliqué tant les différences entre les deux pays dépassent les clivages politiques.

 

Hymne à la joie dans la délégation socialiste française qui accompagne François Hollande à Berlin le 5 décembre. “Sarkozy s’est tiré une balle dans le pied en invitant Merkel à Paris le même jour que le discours de Hollande au SPD : ça crée les conditions d’un parallèle entre les deux événements, entre les deux couples.” Un des membres de la délégation se frotte les mains, tout guilleret :

“D’un coup, Nicolas Sarkozy a rehaussé François, il l’a placé sur un plan d’égalité, il montre que Hollande propose une alternative, un choix avec le SPD. Il l’a fait passer du statut de candidat socialiste engoncé dans ses emmerdes d’accords avec les Verts, de circonscriptions, de couacs, à l’Européen, celui qui présente une alternative avec les Allemands.”

A la tribune du SPD, dans un discours d’une trentaine de minutes, élaboré avec Jean-Marc Ayrault, germanophone et germanophile, et Jacques-Pierre Gougeon, spécialiste de l’Allemagne à l’Institut de relations internationales et stratégiques, le candidat socialiste ne dit pas autre chose : “Nous avons à proposer ensemble l’alternative, nous avons à changer le centre de gravité de l’Europe. Le ramener davantage vers la gauche.” Il s’offre même à la fin quelques mots d’allemand, dans une grammaire approximative, pour appeler de ses voeux une victoire de la gauche française à la présidentielle de 2012 et une victoire des sociaux-démocrates allemands à l’automne 2013. “Wir zusammen gewinnen.” Comprendre, en gros, “on gagnera ensemble”, le SPD et le PS...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks : Edito : L’Europe boite, la démocratie tousse

Les Inrocks : Edito : L’Europe boite, la démocratie tousse | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

De nombreuses voix déplorent la disparition de la démocratie au profit d’une dictature des marchés. S’il y a de la vérité dans ce diagnostic, il convient de le nuancer. Prenons le référendum grec mort-né. Pouvait-on réduire la complexité de la situation de la zone euro à une simple question à laquelle on répond par oui ou non ? Peut-on confondre démocratie avec populisme ou manoeuvre politicienne de la dernière chance ? Et ce qui aurait été démocratique pour le peuple grec l’auraitil été pour les 320 millions de citoyens européens concernés par le plan soumis à la question ?...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Crise de la zone euro: demandez le programme ! « Sens dessus dessous

Crise de la zone euro: demandez le programme ! « Sens dessus dessous | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Par Serge July.

 

Le 27 octobre les dirigeants de la zone euro s’accordaient dans la douleur pour sauver la Grèce. Depuis 2010, c’est la troisième fois et ce n’est toujours pas une solution pérenne : il y a trop de blancs dans cette montagne de rustines. Et chaque blanc de ce miniplan, c’est un choix fondamental qui n’a pas été tranché.

 Plan:

Des programmes franco-européens.

La dette avec ou sans croissance.

Quelle digue face à la contagion de la dette.

Enfin la gouvernance européenne.

more...
No comment yet.