Union Européenne,...
Follow
Find tag "social-démocratie"
6.8K views | +0 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Allemagne : un clone de Schröder ?

Allemagne : un clone de Schröder ? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le candidat du SPD à la chancellerie veut instaurer la «justice sociale». En reniant ses positions passées...

 

Peut-on faire des ménages - à 25 000 € la conférence - chez les banquiers et être le candidat de la «justice sociale» ? Le social-démocrate Peer Steinbrück, désigné lundi 10 décembre candidat à la chancellerie du SPD pour les élections de 2013, n'y voit pas de problème : «Qu'est-ce que mon compte en banque a à voir avec ma volonté de procurer un salaire convenable aux gens ?» C'est donc sans complexes et sous les applaudissements nourris de son mentor Gerhard Schröder que Peer Steinbrück a présenté son programme de campagne contre Angela Merkel. Il veut instaurer un salaire minimum légal, fixer des quotas de femmes dans la direction des entreprises, imposer les plus riches, séparer les activités de banque de détail et de banque d'affaires, augmenter le budget de l'éducation, ou encore, pour ceux qui auront cotisé quarante-cinq ans, ramener l'âge de la retraite à 63 ans. Bref, un vrai programme de gauche.  

Pourtant, au vu de ses antécédents, peut-on croire que si Peer Steinbrück est élu, c'est bien la politique qui sera menée à Berlin ? Beaucoup, ici, en doutent. «Il y a beaucoup de Schröder dans Steinbrück», explique le politologue Heinrich Oberreuter. En effet, Peer Steinbrück incarne la continuité avec l'agenda 2010, le train de réformes libérales du marché de l'emploi lancé en 2005 par le chancelier Schröder et poursuivi lorsque lui-même était le ministre des Finances d'Angela Merkel, dans un gouvernement de coalition (2005-2009). S'il a abouti à restaurer la compétitivité du pays et à faire reculer le chômage (6,1 %), cet agenda 2010 a conduit à une explosion des inégalités entre riches et pauvres....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Slovénie : le social-démocrate Borut Pahor évince le président sortant

Slovénie : le social-démocrate Borut Pahor évince le président sortant | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
L'ancien premier ministre social-démocrate a remporté l'élection présidentielle en Slovénie, évinçant le président Danilo Türk, sur fond de grave crise économique.

 

Selon des sondages effectués par les chaînes de télévision à la sortie des bureaux de vote, Borut Pahor, déjà arrivé en tête à la surprise générale au 1er tour le 11 novembre, obtiendrait 67 % des suffrages exprimés contre seulement 33 % à son rival, la participation étant encore en baisse par rapport au 1er tour, où elle avait été historiquement faible (47,66 %).

Dans ce pays de deux millions d'habitants, environ 1,7 million de Slovènes étaient appelés aux urnes et les premiers résultats basés sur des bulletins de vote dépouillés sont attendus vers 22h00. Borut Pahor a voté à la mi-journée à Sempeter, dans l'ouest. "Si je l'emporte, ce sera un message clair aux politiciens slovènes. L'unité et la coopération sont nécessaires pour venir à bout des difficultés", a-t-il estimé.

Dans cette fonction largement honorifique et pour un mandat de cinq ans, Borut Pahor aura dorénavant la lourde tâche de rassembler les camps antagonistes de la droite, au gouvernement avec le premier ministre Janez Jansa, partisan d'une rigoureuse politique d'austérité, et de la gauche, dans l'opposition, pour sortir de l'ornière de la crise la petite république issue de l'ex-Yougoslavie....

more...
No comment yet.