Union Européenne,...
Follow
Find tag "rfi"
6.5K views | +1 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Ecosse: David Cameron soulagé mais coincé - Europe - RFI

Ecosse: David Cameron soulagé mais coincé - Europe - RFI | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

L'Ecosse restera donc au sein du Royaume-Uni. Le Premier ministre écossais Alex Salmond, chef de file des indépendantistes, a reconnu sa défaite ce vendredi matin à Edimbourg. Dans le reste du royaume, c'est le soulagement. Et en signe d'apaisement, le Premier ministre britannique David Cameron a lancé un appel au rassemblement de tous dans le pays et a promis de nouveaux pouvoirs aux quatre nations : l'Angleterre, l'Ecosse, l'Irlande du Nord et le Pays de Galles.

 

Au Royaume-Uni, et notamment à Londres, on respire mieux. Et notamment à Westminster, au sein du Parlement et du gouvernement. Le Premier ministre David Cameron s'est adressé au pays à la télévision ce vendredi : « Le peuple d’Ecosse a parlé, il a décidé de préserver notre pays composé de quatre nations et comme des milliers d’autres, j’en suis très heureux. Il est désormais temps d’aller plus loin et de dire à tous ceux qui ont voté pour l’indépendance : nous vous avons entendu. Nous avons désormais une chance de changer la façon dont le peuple britannique est gouverné. Les trois partis en faveur de l’union se sont engagés à accorder plus de pouvoir au Parlement écossais, nous nous assurerons que ces engagements seront pleinement honorés. »

Le rejet clair de l’Ecosse de s’émanciper est bien sûr un soulagement pour le Premier ministre conservateur qui avait engagé l’avenir du Royaume-Uni et qui a eu très peur, il y a quelques jours, d’avoir à la fois sous-estimé la force du camp indépendantiste et, à l’inverse, d’avoir surestimé l’attachement de l’Ecosse au reste du royaume.

 

David Cameron fait désormais face à une lourde tâche. Il faut déjà réconcilier des électeurs qui se sont affrontés avec deux conceptions très différentes de l’avenir de leur nation. Qui plus est, ce désir de rester dans le giron du Royaume-Uni montre que la population écossaise a pris au mot les élus de Westminster, et Londres doit maintenant respecter son engagement d’une méga-décentralisation avec des pouvoirs accrus au Parlement d’Edimbourg.

Les trois principaux partis britanniques ont promis que les négociations commenceraient dès l’annonce des résultats. Ce calendrier inclut une vaste consultation et des propositions présentées à la fin du mois d’octobre, suivies de la publication assez ambitieuse d’un programme, dès la fin du mois de novembre, et enfin d’un projet de loi en janvier prochain....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Union européenne: des travailleurs un peu plus attachés

Union européenne: des travailleurs un peu plus attachés | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

UNION EUROPéENNE - C'est un sujet explosif en Europe, puiqu'il permet à certaines entreprises de jouer avec les différentes réglementations sociales et de profiter de la plus avantageuse pour eux. Les ministres européens des 28 pays de l'Union ont trouvé un accord sur les travailleurs détachés, ce lundi 9 décembre, pour empécher les fraudes. Un accord qui semble satisfaire les poids-lourds de l'Union.

Il aura fallu 8 heures de négociations pour aboutir à cet accord sur la révision des règles sur les travailleurs détachés. Les pays membres pourront désormais fixer le nombre et la nature des pièces à fournir lors d’un contrôle.

Mais surtout, l’Union appliquera à l’échelle européenne, l’obligation du principe de la responsabilité solidaire du donneur d’ordre. Ce principe prévoit qu’en cas d’infraction, l’entreprise donneuse d’ordre sera tenue responsable des fraudes commises par ses sous-traitants.

...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La Lituanie prend la présidence tournante de l'UE

La Lituanie prend la présidence tournante de l'UE | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
LITUANIE / UE - Pour la première fois dans l’histoire de l’Europe communautaire, une ancienne république soviétique prend aujourd’hui

la présidence tournante de six mois de l’Union européenne. Il s’agit de la Lituanie, petit pays balte de 3 millions d’habitants. Le pays a de grandes ambitions. Elle espère que les autres membres de l’Union vont les partager.

Il y a seulement une vingtaine d'années, la Lituanie faisait encore partie intégrante de l’Union soviétique. Ce lundi 1er juillet 2013, elle prend pour six mois la présidence de l’Union européenne.

Un événement historique selon l’ancien Premier ministre lituanien Andrius Kubilius, aujourd’hui chef de l’opposition : « La présidence est pour nous vraiment un grand évènement. C’est la première fois que la Lituanie se retrouve à la tête de l’Union européenne. Neuf ans après notre adhésion à l’Union, c’est quelque chose de grandiose, c’est historique et c’est très important pour nous. Pendant des siècles, la Lituanie souffrait de sa localisation à la périphérie de l’Europe, toujours avec ce sentiment du danger qui peut venir soit de l’Est, soit de l’Ouest. Toujours avec cette peur de voir quelqu’un attaquer la Lituanie. Pour nous, vivre en paix en Europe, et même avoir la responsabilité de diriger l’Europe pendant six mois, c’est presque un miracle »...

...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Italie: manifestations contre l'austérité

Italie: manifestations contre l'austérité | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

ITALIE - A Rome, plusieurs dizaines de milliers d'Italiens ont manifesté, ce samedi 18 mai 2013, contre l'austérité et pour l'emploi, à l'appel du syndicat des métallurgistes. C'est la première manifestation depuis la formation du gouvernement Letta et l'annonce de premières mesures.

 

« Nous ne pouvons plus attendre ». C’est derrière ce slogan affiché en tête de cortège que des dizaines de milliers de travailleurs et de retraités ont réclamé samedi une correction radicale et immédiate de la politique économique menée par le tout nouveau gouvernement italien.

Alors que le président du Conseil Enrico Letta a annoncé vendredi le déblocage d’un million d’euros supplémentaire pour les chômeurs et la suspension du paiement de la taxe foncière pour les ménages et les entreprises afin de redonner un peu d’oxygène à une économie en récession, le syndicat Fiom CGL a estimé que ces mesures n’allaient pas assez loin et ne répondaient pas aux exigences.

La priorité, ce n’est pas la taxe foncière, c’est l’emploi et les investissements, explique le leader syndical Maurizio Landini qui demande l’arrêt des licenciements ou encore l’introduction d’un revenu minimum de citoyenneté.

Cette mobilisation à Rome a constitué une sorte de premier avertissement social pour le nouveau gouvernement Letta mais aussi un défi politique....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Lezajsk : un exemple du renouveau de la culture juive en Pologne?

Lezajsk : un exemple du renouveau de la culture juive en Pologne? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

POLOGNE - Entre fascination, nostalgie et culpabilité, la Pologne nourrit une relation complexe avec sa communauté juive. Qui était la plus nombreuse au monde avant 1945, et qui compte aujourd'hui à peine 30 000 membres. Mais depuis la chute du régime communiste et avec elle, l'avènement de la démocratie, la vie culturelle et religieuse reprend. Lezajsk, une ville située au sud-est du pays est un bon laboratoire de ces récents bouleversements. C'est ici que se rencontrent, se confrontent et se côtoient une fois par an, la population locale, les touristes, les Polonais convertis au judaïsme et des milliers de juifs hassidiques qui viennent du monde entier pour prier sur la tombe de leur saint rabbin Elimelekh Weisblum.

 


Nous sommes à 350 kilomètres au sud-est de Varsovie, sur les contreforts des Carpates. Lezajsk est une petite ville de 15 000 habitants. Qui une fois par an se remplit d'hommes et de femmes tout de noir vêtus, venus en pèlerinage sur la tombe de leur saint hassidique. Un spectacle qui nous transporte dans un autre temps, avant la Seconde Guerre mondiale et la Shoah. Un tiers de la population de Lezajsk était alors composé de juifs, pour la plupart hassidiques.

Un petit marché est installé en bas du cimetière, des salles de prières pour les hommes et les femmes où l'on sert de la nourriture et des boissons chaudes. Durant trois jours et trois nuits les autocars déversent les pèlerins qui restent à Lezajsk parfois uniquement quelques heures. Goldie Kornblut, originaire de Belgique, qui vient ici pour la troisième fois, est persuadée que c'est grâce à ses prières, que ses deux fils se sont mariés cette année....

 

Entre fascination et méfiance, les deux communautés se toisent, se côtoient mais ne se mélangent guère. Lezajsk est à l'image du reste de la Pologne. Une exception : les Polonais qui ont découvert récemment leurs racines juives. Un phénomène grandissant, une véritable mode dans certaines grandes villes. D'après différentes estimations ils seraient entre 100 et 150 000 dans ce cas. Et beaucoup se tournent vers le judaïsme pour mieux affirmer leur identité fraichement retrouvée.

Cette habitude de venir massivement sur la tombe du Tsadik Elimelekh est relativement récente. Les pèlerinages n'ont repris timidement que dans les années soixante-dix quand la Pologne commençait à ouvrir un peu ses frontières. Le véritable boom des visites des juifs hassidiques date des années quatre-vingt-dix, après la chute du régime communiste...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Jean Viard : «A Marseille, il y a plus de gens qui vont au théâtre qu’au foot!»

Jean Viard : «A Marseille, il y a plus de gens qui vont au théâtre qu’au foot!» | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

CAPITALE EUROPéENNE DE LA CULTURE / MARSEILLE-PROVENCE 2013 - « Il n'y a que la culture qui nous peut rassembler ». Il est sociologue, directeur de recherche à Science Po Paris, conseiller municipal à Marseille et vice-président de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole. Pour Jean Viard, l’année 2013 sera pour Marseille l’occasion de prouver que cette ville à la fois « impossible » et « libre » est désormais « disponible à avancer ». Selon lui, le label de la Capitale européenne de la culture représente une chance unique : créer de nouveaux liens, à l’intérieur de cette ville mosaïque, et à l’extérieur, avec les autres villes de la région Provence, si différente, mais si indispensable....

 

Capitale européenne de la culture 2013, ce titre a-t-il déjà changé l’identité de Marseille ou de la Provence ?

Il ne faut pas aller jusque-là, mais pour comprendre Marseille, il faut comprendre que cela fait longtemps qu’on n’a plus rien gagné, à part la Coupe d’Europe. On a essayé d’avoir la Coupe de l’America etc., alors avec la Capitale européenne de la culture, la ville avait le sentiment d’avoir gagné un titre. Marseille, une ville dont on dit beaucoup de mal, où il y a beaucoup de problèmes etc., pour une fois, il y a une image positive.

 

Qu’est-ce qui est le plus frappant ?

Cela a accéléré un certain nombre de chantiers. Tout s’est mis à travailler en même temps, ce qui était rare dans cette ville. D’un côté, Euroméditerranée [le quartier d’affaires en pleine mutation, ndlr] s’est rapprochée du Vieux-Port, de l’autre côté, on a complètement transformé le Vieux-Port et la Cannebière, la chambre de commerce a refait son immeuble, les projets de musées ont avancé. C’est un grand coup de nettoyage du centre-ville qui s’est fait, une profonde remise en forme. Cela est une réussite et un acquis, quelque soit l’avenir de Marseille-Provence 2013.

 

Après 2013, qui aura changé le plus : l’image de la ville, la ville elle-même ou ses habitants ?

Je ne sais pas. Ce qui m’a frappé : il n’y avait aucune protestation, aucun recours, alors qu’on a déplacé quatre mille bateaux, libéré les bords de l’eau, alors que cela faisait des décennies qu’on n’y arrivait pas. On a réduit de huit voies de voitures à trois voies… On a fait des choses, y compris des choses qui ont cassé la vie des gens -comme toujours quand on fait un grand chantier- il n’y avait aucune protestation ! C'est-à-dire que cette ville a un tel désir d’avancer, de rentrer dans le monde moderne, que personne n’a protesté, même pas une association de taxis ou de bateaux.

Pourquoi ?

Ce n’est pas que les gens s’intéressent tellement à la culture, mais ils ont tellement envie que cela avance, que les choses bougent, et cela reste dans la ville. Si derrière on sait faire la métropole, si derrière il y a un changement du personnel politique, parce qu’en ce moment on est un peu en fin de cycle, tous les élus sont en fin de parcours, on ne sait pas qui va reprendre la main. C’est une ville disponible à avancer...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Italie : Pierluigi Bersani, candidat de la gauche pour les élections de 2013

Italie : Pierluigi Bersani, candidat de la gauche pour les élections de 2013 | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

ITALIE - Originaire de l’Emilie-Romagne, qui fut la région la plus rouge de la péninsule à l’époque du Parti communiste, Pierluigi Bersani remporte haut la main les primaires du centre-gauche, raflant d’ailleurs la mise dans toutes les régions dominées par la gauche, à l'exception de la Toscane. Et pour cause : il était en ballottage avec le maire de Florence, Matteo Renzi, 37 ans, surnommé le « rottamatore », l’homme qui veut mettre à la casse tous les vieux politiques.

 

Matteo Renzi accepte avec fair-play sa défaite : « Je ne regrette pas d’avoir tenté ma chance », dit-il, certain de son avenir politique. Bersani, lui, se félicite de la « grande preuve de démocratie » représentée par les primaires et promet de se mettre au travail dès demain « pour changer l’Italie ».

La victoire de Pierluigi Bersani, dont les mots clés sont « expérience et réformisme », est sans surprise, dans la mesure où elle correspond aux estimations des instituts de sondage depuis plusieurs semaines. Les Italiens, qui ont participé à ces primaires, soit près de 3 millions d’électeurs, ont opté pour un candidat à l’allure très paternelle. Rassurant, modéré, attentif aux questions sociales, à 61 ans, ce fils de mécanicien qui a suivi des études de philosophie après une adolescence au service du bénévolat, est donc le candidat du centre-gauche au poste de président du Conseil....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La Grèce attend l'arrivée d'Angela Merkel dans un climat en apparence plus serein

La Grèce attend  l'arrivée d'Angela Merkel dans un climat en apparence plus serein | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

GRECE / ALLEMAGNE - La chancelière allemande sera à Athènes le mardi 9 octobre. Elle vient apporter son soutien au Premier ministre grec Antonis Samaras, dont elle salue les « efforts » de réforme.

C'est la première fois depuis le début de la crise de la dette qu'Angela Merkel se rend en Grèce où elle est attendue dans une atmosphère semble-t-il, apaisée.

L’annonce de la venue à Athènes de la chancelière allemande, mardi 9 octobre, a été accueillie et annoncée ce vendredi 5 ocobre comme une bouffée d’oxygène. Cette visite représente une reconnaissance par les instances politiques européennes des efforts nationaux de la Grèce, au moment où de difficiles et cruciales transactions pour le pays sont en cours avec les créanciers de la troïka.

Cet apparent apaisement dans la crise de la dette grecque ne semble pas rassurer les technocrates européens. Ces derniers ont ouvertement déclaré, il y a quelques jours, « ne pas faire confiance aux estimations chiffrées du responsable des finances nationales »....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Lettonie : après la pire récession de l'histoire, le remboursement de la dette

Lettonie : après la pire récession de l'histoire, le remboursement de la dette | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
LETTONIE - La Lettonie a commencé à rembourser le Fonds monétaire international plus tôt que prévu.

Elle a versé, ce vendredi 14 septembre, 211 millions d'euros au FMI dans le cadre d’un prêt international obtenu en décembre 2008 pour aider le pays à endiguer sa récession.

Au total, l'Etat balte doit 7,5 milliards d’euros au FMI et à l’Union européenne. Si le pays engage le remboursement de cette dette, c'est grâce à une croissance économique dynamique : 3,5% prévu pour cette année, soit l'un des meilleurs taux de l’UE.

« Il est important pour d'autres pays de s'inspirer de la Lettonie », déclarait en juin la directrice générale du FMI, Christine Lagarde.

La Lettonie a connu la pire récession de toute l'histoire entre 2008 et 2009 : son produit intérieur brut (PIB) a reculé de 25%.

Pour remédier à cette situation, le gouvernement letton a adopté l'un des plans d'austérité les plus durs au monde. Les mesures de rigueur se sont traduites par une forte réduction des salaires et des dépenses publiques.

Cette austérité a toutefois été critiquée par de nombreux économistes pour son coût social et humain : l’émigration s’est accélérée et les services publics se sont dégradés.

Le marché de l’emploi souffre lui aussi : le chômage reste élevé, environ 15% de la population active. Il pourrait se maintenir à un niveau à deux chiffres jusqu'en 2017....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Crise de la dette : l’Allemagne veut rester sereine

Crise de la dette : l’Allemagne veut rester sereine | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Après l’annonce, lundi 23 juillet, de l’agence de notation Moody’s d’abaisser à « négative » la perspective de l’Allemagne, les réactions dans le monde politique et financier germanique restent modérées.

 

 

« L’Allemagne prend acte de la décision de Moody’s ». Comme le ministère des Finances lundi soir, le porte-parole d’Angela Merkel a joué la sérénité ce mardi. Plusieurs responsables politiques ont souligné qu’il ne fallait pas surestimer la décision de l’agence de notation qui, en cas de dégradation, pourrait remettre en cause le triple A de l’Allemagne, la meilleure note possible pour emprunter sur les marchés.

Indirectement, le ministère des  Finances, dans un communiqué publié à chaud lundi soir, avait critiqué Moody’s, estimant que l’agence se fondait avant tout sur des risques à court terme et négligeait dans son évaluation les mesures à moyen terme prises au sein de la zone euro pour venir à bout de la crise actuelle....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Athènes sous la pression de ses partenaires européens

Athènes sous la pression de ses partenaires européens | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
C’est une semaine cruciale qui s’ouvre pour la Grèce.

 

Les dirigeants du pays vont devoir se rendre au sommet européen de Bruxelles des 28 et 29 juin sans le Premier ministre Antonis Samaras et le ministre des Finances Vassilis Rapanos, absents pour raisons de santé.

 

Le sommet européen de jeudi et vendredi se fera sans le Premier ministre grec Antonis Samaras, qui a subi une opération de l'œil et qui ne pourra pas se déplacer. Le nouveau ministre des Finances Vassilis Rapanos, hospitalisé samedi 23 juin, sera également absent, et remplacé par son prédécesseur à Bruxelles, accompagné du nouveau ministre des Affaires étrangères.

A la veille d’un sommet crucial pour Athènes, la troïka des bailleurs de fonds de la Grèce que sont l'Union européenne, le FMI et la Banque centrale européenne, a reporté sa visite à Athènes qui devait avoir lieu ce lundi 25 juin 2012. Cette visite est reportée sans explication officielle, pour l’instant, mais ce report intervient dans un contexte tendu....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'Union européenne et les Etats-Unis reconnaissent leurs produits « bio » respectifs

L'Union européenne et les Etats-Unis reconnaissent leurs produits « bio » respectifs | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
A partir d'aujourd'hui, vendredi 1er juin, les produits alimentaires estampillés « bio » en Europe sont reconnus aux Etats-Unis et inversement. Les échanges sont encore minimes mais les marchés gigantesques.

 

Jusqu'à présent, un produit certifié bio en Europe avait besoin d'un label américain pour pénétrer aux Etats-Unis. De même, un produit biologique américain avait besoin d'une certification européenne pour entrer comme tel dans l'Union. C'est fini désormais : la réciprocité est reconnue, les formalités seront donc divisées par deux pour un même produit lorsqu'il traversera l'Atlantique. Si un accord a pu être trouvé - après deux ans de palabres tout de même -, c'est que les exigences de production biologique sont quasiment semblables en Europe et aux Etats-Unis. Seules différences : aux Etats-Unis, le traitement antibiotique des poires et des pommes est autorisé lors d'une infection bactérienne généralisée dans les vergers ; en Europe, depuis 2009, ce sont les élevages qui ont droit à trois traitements antibiotiques annuels, ce qui n'est pas le cas aux Etats-Unis. Des certifications supplémentaires seront donc demandées pour ces seuls produits.....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La campagne électorale grecque s'achève sans avoir dissipé les incertitudes

La campagne électorale grecque s'achève sans avoir dissipé les incertitudes | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La campagne électorale pour les législatives s’achève ce vendredi en Grèce. L’élection est prévue pour dimanche 6 mai et en pleine crise économique, c’est le flou qui règne quant à la majorité qui va se dégager des urnes, si toutefois il y a en une.

 

La campagne électorale pour les législatives s’achève ce vendredi en Grèce. L’élection est prévue pour dimanche 6 mai et en pleine crise économique, c’est le flou qui règne quant à la majorité qui va se dégager des urnes, si toutefois il y a en une. Le patron des socialistes et ancien ministre des Finances, Evangélos Vénizélos, doit tenir son dernier grand meeting à Athènes ce vendredi, alors que la veille, le favori des sondages et leader des conservateurs de la Nouvelle démocratie, Antonis Samaras, s’est exprimé à Athènes....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Selon Catherine Ashton, Kiev signera l'accord d'association avec l'UE

Selon Catherine Ashton, Kiev signera l'accord d'association avec l'UE | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
UKRAINE / UNION EUROPéENNE - « Moscou n'impose rien à personne ». C'est ce qu'a déclaré ce jeudi 12

décembre le président russe, Vladimir Poutine, à propos de l'Ukraine. Les manifestants pro-européens en sont à leur quatrième semaine d'action et plus d'un millier de personnes sont encore rassemblées sur la place principale de Kiev, soutenues, et de manière chaque jour plus visible par l'Europe et les Etats-Unis. Washington menace même maintenant de prendre des sanctions contre le régime de Kiev. Un régime qui pencherait finalement pour un rapprochement avec l'Union européenne. C'est en tout cas ce que Catherine Ashton, la chef de la diplomatie européenne affirme.

 

Pour les institutions européennes, un rapprochement avec l’Ukraine semble de plus en plus probable. C’est ce qu’affirme la chef de la diplomatie de l’Union, Catherine Ashton, qui revient d’un déplacement de deux jours à Kiev.


« Monsieur Ianoukovitch m’a assurée qu’il entendait signer l’accord d’association, a déclaré Madame Ashton. Et d'ajouter : Il a souligné les défis économiques à court terme auxquels l’Ukraine est confrontée. Mon opinion est que ces défis économiques qui sont réels peuvent être relevés non seulement avec le soutien des institutions européennes, mais également en montrant que le pays a un plan sérieux en signant cet accord d’association ».

...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Législatives en Autriche: victoire de la coalition gauche-droite et forte poussée de l'extrême droite

Législatives en Autriche: victoire de la coalition gauche-droite et forte poussée de l'extrême droite | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
AUTRICHE -

En Autriche, le gouvernement de grande coalition gauche-droite a remporté de justesse ce dimanche 29 septembre les élections législatives. Une victoire en dépit de la nette progression de l'extrême droite, selon les premières estimations des instituts de sondage. Le parti social démocrate, SPÖ, obtiendrait 27% des suffrages.

La grande coalition gauche-droite va continuer à peser sur la vie politique du pays, selon des estimations de plusieurs instituts de sondage mais les résultats, s'ils se confirment, seront décevants pour les deux grands partis politiques.

 

Le parti social démocrate, SPÖ, du chancelier sortant Werner Faymann est en tête du scrutin. Il obtient près de 27% des suffrages. Suivent en deuxième position les conservateurs, avec un peu plus de 23% des voix. D'après des analystes autrichiens, ce résultat témoigne de la continuelle désaffection des électeurs à leur égard.

Le parti d'extrême droite FPÖ de Heinz Christian Strache progresse avec près de 22%, contre 18% des suffrages en 2008. Il arrive derrière les sociaux-démocrates et les conservateurs. ...

...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La justice allemande examine les mécanismes de sauvetage de la zone euro

La justice allemande examine les mécanismes de sauvetage de la zone euro | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

ALLEMAGNE/ BCE -

La zone euro est en proie à un regain de tension entre l'Allemagne et la BCE, la Banque centrale européenne. La justice allemande pourrait remettre encause les mécanismes de sauvetage de la zone euro destinés à soutenir l'économie européenne. C'est le plan de rachat de dettes publiques de la BCE qui est surtout, visé.

Plus de 35 000 Allemands, des députés et des citoyens eurospectiques, ont déposé un recours devant la Cour constitutionnelle allemande, qui entame aujourd’hui une série d'auditions. Sur la sellette, le programme de la BCE qui permet des rachats illimités de dettes de pays de la zone euro en difficulté. Ce plan, appelé « OMT » avait été annoncé en juillet dernier, mais il n’a jamais été mis en œuvre par la BCE. L’annonce de sa mise en place a cependant contribué à calmer les marchés et à éloigner les spéculateurs.

En Allemagne, ce programme a été très critiqué, notamment par le patron de la Bundesbank. Le banquier central allemand doit présenter ses arguments devant la Cour. Pour les juges, la question est de savoir si la BCE outrepasse son mandat lui interdisant de financer les États.

La décision des juges allemands est attendue pour cet automne. Mais leurs commentaires à l'issue des auditions seront scrutés de près par les marchés financiers : l'Allemagne est en effet le premier contributeur de la zone euro.

...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La Commission européenne publie des prévisions pessimistes pour tous les pays de l’UE

La Commission européenne publie des prévisions pessimistes pour tous les pays de l’UE | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

UNION EUROPéENNE / ECONOMIE - La Commission européenne vient de publier ses prévisions économiques du printemps 2013 pour l'ensemble des pays de l'Union européenne ; et elles ne sont pas très bonnes. La Commission revoit ses prévisions à la baisse, et annonce une contraction de 0,4% du produit intérieur brut des 17 pays membres de la zone euro. Cependant, Bruxelles laisse filtrer une lueur d'espoir, puisque l'exécutif communautaire envisage une croissance de 1,2% dès l'année prochaine.

Au regard de la situation économique, la Commission européenne rabaisse donc ses prévisions pour pratiquement tous les pays de la zone euro, y compris pour l'Allemagne.

En ce qui concerne la France, qui voulait croire à une croissance très légèrement positive en 2013, la Commission prévoit au contraire une récession de 0,1%. Et en 2014, une croissance modeste de 1,1%.

Le déficit, selon ces prévisions, continuera à se creuser, avec -3,9% en 2013 et -4,2% en 2014...

...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Crise: en Grèce, tout est bon pour se chauffer (même l'olivier de Platon)

Crise: en Grèce, tout est bon pour se chauffer (même l'olivier de Platon) | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
GRèCE / ECONOMIE - C'est une petite histoire aussi révélatrice qu'insolite que la presse a relayé en Grèce ces derniers jours.

 

Ruinés par la crise, on a appris que certains n'avaient pas hésité à abattre l'olivier sous lequel le philosophe Platon délivrait ses leçons, il y a quelques siècles de cela. Un sacrilège qui en dit long sur l'ampleur du marasme et la précarité dans laquelle vivent les Grecs.

Les Grecs font feu de tout bois. A Athènes, cette expression n’a jamais été autant d’actualité. En ces temps de crise et de cure d'austérité, de plus en plus de Grecs n’ont plus les moyens de se chauffer.

Alors que l’hiver bat son plein, une anecdote vient de donner un nouvel éclairage au phénomène. « L’arbre de Platon a été abattu pour en faire du bois de chauffage », indiquait la presse locale qui a relayé l’information ces jours-ci, alors que l’histoire remonterait à début janvier. Selon les journaux, des vandales sont venus couper l’olivier sous lequel, dit-on, Platon enseignait la philosophie à ses disciples il y a quelque 2 400 ans dans son académie.

 

Enfin, pas vraiment l’olivier de Platon. Depuis que ce dernier a été percuté par un bus en 1975, l’arbre millénaire est précieusement conservé à l’Université d’Agriculture d’Athènes. Mais la presse explique que depuis l'accident, des pousses de l'arbre endommagé étaient reparties, donnant naissance à un nouvel olivier. Mais le communiqué officiel de la Direction générale des antiquités et de la culture grecque donne une version un peu différente. Après l'accident, à la place de l'arbre mythique, trois nouveaux arbustes avaient été plantés. Deux se portent bien, mais le troisième n’a jamais vraiment pris. Et c’est en fait cette souche morte qui aurait attiré, en ces temps difficiles, la convoitise de certains....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Selon un élu social-démocrate suédois, faciliter l'immigration peut compliquer la lutte contre chômage

Selon un élu social-démocrate suédois, faciliter l'immigration peut compliquer la lutte contre chômage | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
En Suède, le chef de l'opposition s'est illustré dimanche 23 décembre par des propos surprenants de la part d'un élu social-démocrate : Stefan Löfven a critiqué dans la presse un accord conclu l'an dernier qui facilite l'immigration. Selon le leader de gauche, le trop grand nombre important d'arrivées ne simplifie pas la lutte contre le chômage....

 

Le nouveau chef de file des sociaux-démocrates, Stefan Löfven, estime que le clivage social que l’on constate aujourd’hui en Suède est en grande partie dû à une politique d’immigration trop généreuse. Il critique un accord conclu en mars 2011 entre le gouvernement de centre-droit et le parti Vert (opposition), qui a facilité l'immigration pour des motifs économiques de ressortissants de pays non membres de l'Union européenne. 

L’arrivée massive, selon lui, de ressortissants de pays non membres de l’Union européenne pour des raisons économiques est une erreur : « Ce n’est pas ce type de mesure qui va régler la question de la lutte contre le chômage. Faire venir de la main d’œuvre étrangère bon marché sans penser à leur intégration n’est pas digne de la Suède. » Il souhaite des discussions au sein de l’Union européenne et dans son pays sur la question du rapprochement familial et de la répartition des immigrés dans l’Union.

Stefan Löfven est cependant favorable à la poursuite d’une immigration généreuse, pour les réfugiés politiques. ...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Pour relancer l’économie britannique, David Cameron veut ressusciter «l’esprit du Blitz»

Pour relancer l’économie britannique, David Cameron veut ressusciter «l’esprit du Blitz» | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
ROYAUME-UNI / ECONOMIE - Le Premier ministre britannique veut partir en « guerre économique » contre la crise dans le même esprit que celui qui a prévalu durant la Seconde Guerre mondiale.

Lors d’un discours prononcé à l’ouverture du Congrès de la CBI, le syndicat patronal britannique, David Cameron a promis de supprimer les obstacles bureaucratiques à la croissance.

 

Adoptant un ton résolument martial, David Cameron a mis un point d’honneur à répondre au monde de l’entreprise qui lui reproche sa lenteur à relancer l’économie britannique. Devant un parterre d’industriels, le chef du gouvernement s’est donc dit déterminé à appuyer sur l’accélérateur en réduisant la bureaucratie et en faisant appel au fameux « Blitz Spirit », l’esprit du Blitz :

« Quand ce pays était en guerre dans les années quarante, le gouvernement a entrepris une révolution. Les règles habituelles ont été contournées et les conventions mises au rebus. Comme un historien l'a dit, tout a été subordonné à ‘ l'objectif primordial ’ de battre Hitler. Eh bien, ce pays est aujourd'hui dans l'équivalent économique de la guerre. Et nous avons besoin du même esprit. »

David Cameron veut aussi limiter le nombre de recours en justice, d’audits ou d’études d’impact, bref tout un dispositif juridique de plus en plus utilisé par des groupes d’opposants pour retarder les grands projets d’infrastructure....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Portugal : les ports paralysés par des grèves

Portugal : les ports paralysés par des grèves | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
PORTUGAL/ECONOMIE - Une grève des employés portuaires paralyse depuis le 17 septembre la plupart des ports portugais tandis que des arrêts de travail affectaient également les principales raffineries du pays.

 

Aucun navire n’entre et sort des principaux ports du Portugal. Le mouvement entamé le 17 septembre doit durer une semaine. Une durée qui s’explique par l’entrée en lice successivement de différentes catégories professionnelles Ce sont les pilotes maritimes qui sont les premiers à débrayer. Ce qui affecte la navigation de croisière, notamment à Lisbonne. Ensuite ce sera au tour des dockers de prendre la relève, et enfin les personnels administratifs.

La grève fait suite a l’accord signé entre le gouvernement et quelques syndicats affiliés à l’UGT, qui représente a peine 20 % du personnel portuaire. La CGTP, qui elle fédère les autres travailleurs, dénonce ce qu’elle appelle un simulacre d’accord. La centrale durcit le ton, puisque une nouvelle grève partielle cette fois est prévue à partir du 29 septembre.
Le gouvernement veut restructurer le secteur portuaire, le privatiser, et modifier la réglementation du travail sur les ports...

 

L’impact sur l’approvisionnement des consommateurs en combustible n’est pas connu. Tout dépendra du niveau de stocks, pour l’instant non révélé par l’entreprise.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Grèce : manifestation à Salonique contre les nouvelles mesures d’austérité

Grèce : manifestation à Salonique contre les nouvelles mesures d’austérité | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
GRèCE - En Grèce, une manifestation a rassemblé, ce samedi soir 8 septembre, quelque 30 000 personnes à l'appel des syndicats et de l'opposition de gauche dans le nord de la Grèce, à Salonique.

Une rentrée sociale houleuse pour dénoncer les nouvelles mesures d'austérité exigées pour redresser les comptes publics.

Avec notre correspondante à Athènes, Amélie Poinssot

 

Le nouveau programme d'austérité va entraîner de nouvelles baisses de salaires pour certaines catégories de fonctionnaires et de nouvelles coupes dans les retraites. Ces derniers jours, la presse grecque parlait même de passer à la semaine de six jours. Le but de ces réformes est d'économiser près de 12 milliards d'euros dans les dépenses publiques les deux prochaines années.

Cela dit, les membres de la coalition gouvernementale ne semblent pas sur la même longueur d'onde. Les mesures sont discutées depuis le début de l'été et on ne sait toujours pas s'ils se sont vraiment mis d'accord.

Les représentants de la troïka en tout cas sont arrivés vendredi dans la capitale pour précisément finaliser ce nouveau programme d'austérité. C'est la condition sine qua non pour que la prochaine tranche du prêt de l'Union européenne et du FMI soit versée. Le ministre des Finances grec va s'entretenir ce dimanche avec les représentants des deux institutions.

Il sera imité lundi par Antonis Samaras, le Premier ministre, qui a déclaré ce samedi matin qu'il espérait un rapport positif de la troïka, et qu'il s'agissait là de la priorité du gouvernement. Le contenu des réformes est attendu dans la semaine.

Evidemment, dans la rue, les Grecs ne l'entendent pas de cette oreille. Même les forces de l'ordre, concernées par les nouvelles coupes, ont manifesté ce samedi matin à Salonique. Dans la soirée, c’était au tour des syndicats et de l'opposition de manifester : trois cortèges au total. Les autorités, craignant les débordements, ont déployé un important dispositif, plus de 3 000 policiers sont à pied d'œuvre. Mais, si quelques incidents ont éclaté à la marge, comme souvent en Grèce, l'atmosphère tout au long de la journée était plutôt pacifique...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le gouvernement portugais sanctionné pour excès d'austérité par la Cour constitutionnelle

Le gouvernement portugais sanctionné pour excès d'austérité par la Cour constitutionnelle | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La Cour constitutionnelle du Portugal a retoqué la mesure du gouvernement concernant la suppression des 13e et 14e mois de salaire des fonctionnaires et des retraités.

En conséquence, le premier ministre a réagi en laissant entendre que les sacrifices devaient être équitablement partagés. Autrement dit, que le secteur privé serait également contraint de mettre la main à la poche.

 

La suppression des primes des fonctionnaires pour cause d’austérité n‘est pas constitutionnelle, mais elle le sera quand même pour l’année 2012. C’est un curieux jugement qu’a rendu la Cour constitutionnelle portugaise.

D’un côté, supprimer les primes de Noël et de vacances ne respecte par le principe d’égalité des citoyens, mais de l’autre on fermera les yeux sur ce principe en 2012 au nom de l’intérêt suprême du pays. Il s'agit de correspondre aux engagements pris devant les bailleurs de fonds internationaux contre une aide de 78 milliards d’euros. Si l’avis de la Cour a provoqué un certain soulagement chez les fonctionnaires et les syndicats, l’accalmie s’annonce de courte durée...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Une troïka pour surveiller l'Espagne ?

Une troïka pour surveiller l'Espagne ? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
L'octroi d'une enveloppe de 100 milliards d'euros de l'Union européenne à l'Espagne ne se fera pas sans surveillance. Car les Européens veulent s'assurer du bon usage de ces fonds.

L'idée d'une troïka, comme en Grèce ou au Portugal, est évoquée par le Commissaire européen chargé de la Concurrence et par le ministre allemand des Finances. Mais cette supervision pourrait être plus limitée dans le cas de l'Espagne...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Un rapport accablant sur la situation des Roms en France

Un rapport accablant sur la situation des Roms en France | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Dans un pays qui interdit les enquêtes ethniques, voici une étude qui va faire du bruit : selon un rapport international inédit rendu public mercredi 23 mai 2012, les populations roms et gens du voyage en France souffrent d’une exclusion sociale comparable à celle des pays d’Europe de l’Est....

 

Les Roms sont-ils des parias en France comme dans le reste de l’Europe ? On serait tenté de le penser en découvrant le contenu d’une enquête exclusive, dont RFI s’est procuré une copie.

On y découvre que les Roms et les gens du voyage ne vivent pas mieux en France qu’en Roumanie par exemple… Une réalité qui a étonné l’Agence européenne des droits fondamentaux (FRA), basée à Vienne, à l’origine de cette enquête, réalisée également avec l’aide du programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et la Banque mondiale....

more...
No comment yet.