Union Européenne,...
Follow
Find tag "Van-Rompuy"
6.7K views | +0 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Herman Van Rompuy : « Le populisme n'est pas né avec la crise de l'euro »

Herman Van Rompuy : « Le populisme n'est pas né avec la crise de l'euro » | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le président du Conseil européen défend sa gestion de la crise de l'euro et dit avoir « la conscience tranquille ».

 

Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, défend, dans un entretien au Monde, la gestion de la crise économique, qu'il évoque dans son livre L'Europe dans la tempête (éd. Racines, 2014). Nommé fin 2009, au début de la crise de l'euro, il juge que Bruxelles a « évité le pire ».

 

Vous sentez-vous responsable de la montée du désenchantement à l'égard de l'Europe et des instances bruxelloises ?


Herman Van Rompuy : Non, j'ai la conscience tranquille. Nous avons fait notre travail pour sauvegarder l'union monétaire. Si l'euro avait échoué, c'est toute l'Union européenne (UE) qui aurait échoué. Si nous n'avions pas fait cela, nous serions en pleine dépression, comme dans les années 1930. Nous avons évité le pire, même si, bien sûr, tout cela a un prix.

 

 

La montée en puissance des idées eurosceptiques n'est-elle pas liée à la façon dont la crise a été gérée ?


Il faudrait plutôt poser la question à la génération qui nous a devancés, qui a été responsable des premières années de la zone euro, a dû voir les problèmes émerger et n'a pas agi. Là, c'est une très grande responsabilité. Je ne pense pas à MM. Kohl et Mitterrand, qui avaient pris une initiative très forte pour aller vers une Allemagne réunifiée dans une Europe plus unie.

Mais, après la création de l'euro, il fallait mettre en place tous les instruments nécessaires pour faire de l'union monétaire une véritable union économique. Or ces dispositions, comme la création des fonds d'assistance financière, de l'union bancaire et d'un cadre plus strict de surveillance budgétaire et économique, ne peuvent être prises que le dos au mur, dans un climat de crise. C'est malheureux, mais c'est comme cela.

 

 

Dans de nombreux pays, dont la France, l'Italie ou les Pays-Bas, le vote populiste et eurosceptique risque de battre des records…


Avant la crise, il y avait déjà pas mal de populisme. En France, Jean-Marie Le Pen est arrivé second à la présidentielle de 2002, sans que cela tienne spécifiquement à l'Europe. Puis les Français ont voté « non » au projet de Constitution en 2005, donc bien avant la crise. Il y a en France par rapport à l'Europe un sentiment ambigu, ou parfois franchement négatif. Le populisme n'est pas né avec la crise de la zone euro. C'est un phénomène de société beaucoup plus vaste qui ne peut pas être attribué à la seule Europe. Tous les sondages indiquent que la confiance dans les institutions nationales est encore plus basse que dans les institutions européennes....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Echec du sommet européen

Echec du sommet européen | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La réunion des chefs d'Etat et de gouvernement, censée définir le prochain budget, s'est conclue sans accord. Herman Van Rompuy juge une décision possible début 2013.

 

Les dirigeants européens ont échoué vendredi à s’entendre sur le budget de l’UE 2014-2020, car leurs exigences étaient impossibles à concilier, et ils devront faire beaucoup de concessions pour parvenir à une accord lors d’un prochain sommet au début de l’année prochaine.

Alors que cet échec ternit un peu plus l’image de l’Europe, les chefs d’Etat et de gouvernement ont tous cherché à minimiser ses conséquences. Mais sous couvert de l’anonymat, les membres des délégations se cachaient pas leur inquiétude, tant les divergences sont grandes.

Le président du Conseil européen Herman Van Rompuy a déclaré avoir reçu mandat de continuer le «travail» pour rechercher un «consensus». «Un accord est possible en début d’année prochaine», a-t-il soutenu lors d’une conférence de presse, faisant état d’un «degré suffisant de convergences» entre les dirigeants des 27. Il a annoncé qu’il «commencerait des consultations dès la semaine prochaine».

«Je suis très pessimiste sur un changement dans les positions d’ici le prochain sommet», a toutefois confié un diplomate impliqué dans les négociations. «Aucune date n’a encore été arrêtée pour ce nouveau sommet», a-t-il précisé. Il pourrait être organisé entre la fin du mois de janvier et le début du mois de février. «Ce sommet a montré une absence totale d’esprit européen», a-t-il lancé, cinglant. «Toutes les positions ont montré des replis nationaux et tout ce qui a été proposé, ce sont des coupes dans les politiques pour l’avenir afin de financer des politiques du passé», a-t-il déploré.....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L’Europe fait un eurobond en avant

L’Europe fait un eurobond en avant | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Sous l’impulsion de François Hollande, la zone euro devrait examiner la mutualisation des dettes publiques, malgré les réticences réaffirmées d’Angela Merkel. Une petite révolution.

 

Union monétaire, acte II ? «Nous vivons un moment crucial dans l’histoire de l’Union européenne» dont la crise de la dette a révélé les «faiblesses», a jugé, hier, Mario Draghi. «Nous sommes désormais arrivés au point où le processus d’intégration européenne a besoin d’un saut courageux d’imagination politique pour survivre», a prévenu le président de la Banque centrale européenne (BCE) lors d’une conférence à Rome.

Avec l’aggravation de la crise grecque, l’alternative est simple : soit la zone euro accélère son intégration, soit elle renonce à la monnaie unique. Cette dernière option étant jugée cataclysmique, tant sur le plan économique que géopolitique, les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union se sont engagés, mercredi soir, avec plus ou moins d’enthousiasme, dans «l’approfondissement de l’union monétaire», comme l’a annoncé Herman Van Rompuy, le président du Conseil européen, à l’issue du sommet informel qui s’est terminé au milieu de la nuit de mercredi à jeudi. Avec, en point de mire, la création d’eurobonds ou euro-obligations...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Crise de la dette : la Chine « prête » à aider l'Europe

Crise de la dette : la Chine  « prête » à aider l'Europe | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La Chine est « prête » à aider davantage l'Europe.

La Chine est « prête » à aider davantage l'Europe. Une bonne volonté affichée par le Premier ministre chinois, Wen Jiabao, qui a ouvert ce mardi 14 février 2012 à Pékin, le sommet Chine-Union européenne en présence du président de l'Union européenne Herman Van Rompuy et de celui de la Commission européenne José Manuel Barroso. Il est vrai que la crise en Europe a des conséquences sur l'économie chinoise.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le rapport confidentiel de Van Rompuy aux Vingt-Sept 

Le rapport confidentiel de Van Rompuy aux Vingt-Sept  | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le président de l'Union européenne prie les dirigeants européens de «répondre vigoureusement par une action immédiate» aux tensions qui fragilisent l'euro.

 

Pour l'homme chargé de forger le consensus au sommet de Bruxelles, il suffirait d'une réécriture rapide et limitée des traités européens afin de lancer le chantier voulu par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel.

Des règles plus strictes sur les déficits budgétaires et les dettes nationales, ainsi que l'obligation constitutionnelle d'une règle d'or pourraient être édictées par simple modification du protocole n°12, un texte annexe au traité de Lisbonne, explique Herman Van Rompuy dans un rapport confidentiel adressé mardi à tous les dirigeants européens...

 

Le rapport est téléchargeable grâce au lien suivant cet article.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'UE sortira renforcée de la crise, selon les lauréats du Nobel de la Paix

L'UE sortira renforcée de la crise, selon les lauréats du Nobel de la Paix | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le trio de personnalités qui recevra le prix Nobel de la paix au nom de l'UE s'est employé dimanche, à la veille de la cérémonie, à désamorcer les critiques.

 

"L'UE traverse une période difficile", a admis son président, Herman Van Rompuy, au cours d'une conférence de presse à l'Institut Nobel d'Oslo. "Nous sortirons de cette période d'incertitude et de récession plus forts qu'avant (...) Nous voulons que l'Europe redevienne un symbole d'espoir", a-t-il dit.

En compagnie des présidents de la Commission européenne, José Manuel Barroso, et du Parlement européen, Martin Schulz, M. Van Rompuy se verra remettre lundi le Nobel attribué à l'UE pour son rôle dans la transformation "d'un continent de guerre en continent de paix".

Une contribution remise en cause par de nombreuses voix critiques pour qui le moment est particulièrement mal choisi alors que l'Union européenne traverse la crise la plus grave de ses cinquante-cinq ans d'histoire. Celle-ci a mis à rude épreuve la solidarité entre Etats riches du Nord et Etats du Sud surendettés et soumis à de douloureuses cures d'austérité, provoquant de violents désordres sociaux et la poussée de l'extrémisme, comme en Grèce.

"La crise financière montre que nous n'étions pas totalement armés pour faire face à une crise de cette amplitude", a noté M. Barroso. Reconnaissant des divergences entre Etats membres, il a estimé que la réponse était davantage d'union, et non la fin du processus de construction européenne. "Jusqu'à présent, depuis le début de la crise, tous les pas qui ont été faits l'ont été en direction de plus, pas de moins, d'intégration", a-t-il déclaré.

Le Nobel ? "Je prends ça comme un avertissement, une alerte : restez fidèles à ce que les pères fondateurs ont créé, ce que les exécutants ont poursuivi, et ne jouez pas avec cet héritage", a dit M. Schulz...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Euro : dernier verre au bar du "Titanic" ?

L'eurozone flanche. Comme toute autre union monétaire, elle a besoin de plus de solidarité entre ses membres. Mais pour que son flanc nord consente à aider son flanc sud, il faut un saut fédéral.

 

Qui parle pour l'euro ? Qui incarne l'union monétaire européenne ? Quelle personnalité de stature internationale court d'un média à l'autre pour rassurer investisseurs et épargnants ? Personne.

On n'en veut ici ni à Herman Van Rompuy, le président du Conseil européen, ni à Jean-Claude Juncker, le patron de l'Eurogroupe, gens sérieux. Mais, en tant que porte-parole potentiels de la monnaie unique, ils sont inaudibles.

Dans les turbulences bancaires espagnoles et dans les remous de l'interminable tragédie grecque, la zone euro paraît sans direction. Elle tangue d'une crise à l'autre, tenue à Londres, à Washington et ailleurs pour responsable d'un climat de défiance générale qui pèse sur la croissance mondiale.

Le placide Mario Draghi, patron de la Banque centrale européenne (BCE), l'a dit le 31 mai à Bruxelles : les gouvernements des dix-sept pays membres de l'euro donnent l'impression de ne pas savoir où ils vont. Voilà deux ans qu'ils colmatent les brèches dans le mur d'une monnaie unique s'effritant au fil des maux qui l'assaillent. Ils vont de sommet en sommet - le dernier toujours présenté comme le "der des ders", fournissant enfin à l'union monétaire les instruments nécessaires non pas au fonctionnement optimal d'une zone monétaire, ce serait trop demander, mais à sa survie....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Van Rompuy reconduit pour deux ans et demi à la tête de l'UE - LeMonde.fr

Van Rompuy reconduit pour deux ans et demi à la tête de l'UE - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Herman Van Rompuy a en outre été nommé président des sommets de la zone euro.

Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a annoncé jeudi soir avoir été reconduit à la tête de l'Union européenne (UE) pour un mandat de deux ans et demi. L'ancien premier ministre belge a également été désigné par les chefs d'Etat et de gouvernement des Vingt-Sept pour présider les sommets de la zone euro, qui seront réunis deux fois par an au moins en complément des quatre Conseils européens qui ont lieu en mars, juin, octobre et décembre.

Cette nomination est une importante marque de confiance pour Herman Van Rompuy, qui avait été nommé en 2010 à la surprise générale mais s'est imposé depuis comme l'une des pièces centrales dans la gestion de la crise de la zone euro...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les cinq points clés de l'accord franco-allemand

Les cinq points clés de l'accord franco-allemand | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La lettre envoyée ce mercredi par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel à Herman Van Rompuy va servir de base à la négociation de jeudi soir.

 

Les points abordés:

• Une procédure automatique pour déficits excessifs;

• Une «règle d'or» pour tous;

• Le secteur privé moins mis à contribution en cas de défaut;

• Une politique de compétitivité et de convergence renforcée;

• Une majorité superqualifiée pour le fonds de secours.

 

more...
No comment yet.