Union Européenne, une construction dans la tourmente
7.2K views | +0 today
Follow
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Roumanie. Un art de manifester très coloré contre la corruption

Roumanie. Un art de manifester très coloré contre la corruption | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Les manifestations anti-corruption qui secouent la Roumanie depuis la fin du mois de janvier feront date. Non seulement parce que le gouvernement a dû reculer et a retiré son décret dépénalisant certains faits de corruption, mais parce que les Roumains ont fait preuve de créativité, avec leur mode coloré de protestation.


Les Roumains ont toujours été inventifs. Ce ne sont pas les Tristan Tzara, Eugène Ionesco ou encore Ilie Năstase qui nous diraient le contraire. D’ordinaire raillés en Europe, les Roumains ont, en ce début d’année, mis leur génie au service de convictions. « Jamais je n’aurais pensé voir tant de monde dans tout le pays se battre pour des idées », racontait Iulian, la quarantaine, dimanche dernier à Bucarest. Le 1er février, les premières manifestations ont attiré entre 200 000 et 300 0000 personnes. Une importance inédite depuis la chute du communisme en 1989.


Plus de 80 000 personnes étaient à nouveau rassemblées place de la Victoire devant le gouvernement pour former un immense drapeau aux couleurs de leur pays : le désormais célèbre « bleu, jaune et rouge roumain ». Soit des feuilles de couleur, légèrement translucides, ingénieusement illuminés par les téléphones portables des manifestants. Les Roumains ont transformé la gronde anti-corruption en une immense fête intergénérationnelle, spectacles sons et lumières en plus. Les récents événements ont rassemblé comme jamais dans un pays où l’implication civique a longtemps été inexistante, la faute à des années de communisme. Très au fait des nouvelles technologies - la Roumanie est connue pour ses brillants informaticiens -, les manifestants se sont appuyés sur les réseaux sociaux pour s’organiser mais surtout s’éclater. Et le faire savoir au monde entier....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Zone euro. Mario Monti appelle à agir vite - Économie - ouest-france.fr

Zone euro. Mario Monti appelle à agir vite - Économie - ouest-france.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Le président du Conseil italien Mario Monti a appelé dimanche la zone euro à mettre « rapidement » en oeuvre les décisions prises fin juin pour résoudre la crise de la dette mais a critiqué certains pays « nordiques » qui sapent, selon lui, la crédibilité européenne.Lors des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence, dans le sud-est de la France, M. Monti a affirmé à la presse espérer que les décisions prises les 28 et 29 juin par les dirigeants de la zone euro seront « traduites en termes opérationnels par l’Eurogroupe rapidement ». L’Eurogroupe, qui regroupe les ministres des Finances de l’Union monétaire, se réunit lundi à Bruxelles, puis à nouveau le 20 juillet.

La zone euro a décidé, lors de son sommet de la fin juin, de flexibiliser ses fonds de secours pour les bons élèves de la discipline budgétaire, comme l’Italie, qui subissent des coûts d’emprunt prohibitifs. Elle a aussi décidé de créer un superviseur unique de ses banques d’ici la fin de l’année, pour ensuite permettre au fonds de secours de recapitaliser directement les établissements financiers en difficulté, notamment espagnols, sans que cela vienne alourdir la dette des Etats concernés....

 

Selon Mario Monti, cette remontée des taux est due notamment à « des déclarations […] inappropriées de telle ou telle autorité politique d’Etats membres nordiques visant, ou en tout cas ayant l’effet, de réduire la crédibilité de ce que le Conseil européen a établi à l’unanimité »...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Quels regards sur l'Europe ? ,Quels regards sur l'Europe ? - ouest-france.fr

Le regard des non-Européens sur l'Europe serait-il moins négatif que celui des Européens sur eux-mêmes ? En cette fin 2012, il suffit de traverser les océans pour que la vision de l'Europe s'éclaircisse, du moins partiellement. Le Vieux Continent, encore perçu comme un risque positif par les investisseurs, demeure un modèle digne d'envie en matière de réconciliation et de protection sociale.

Mais l'Europe n'est plus considérée comme un acteur sur la scène internationale. Plus grave, il n'existe plus d'attente pour qu'elle le devienne. Comme le résume un stratège américain, «l'Europe n'est plus un problème, mais elle ne fait plus partie de la solution aux problèmes qui existent». Et, en dépit de ses progrès, elle n'est pas non plus perçue comme un ensemble unifié. Pour résumer : l'Allemagne rassure, la France inquiète et la Grande-Bretagne est seule dans son monde.

Pour les investisseurs internationaux, l'Europe demeure ou est redevenue une opportunité. Entre les « Brics » (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) qui, pour certains d'entre eux, commencent à donner quelques signes d'essoufflement, les nouveaux émergents comme le Mexique, tentants, mais peut-être plus fragiles qu'il n'y paraît, l'Europe, à l'image de ses industries du luxe ou de l'aéronautique, reste une valeur sûre.

Il est à la mode de parler de l'irrésistible déclin de l'Europe. Mais s'agit-il d'un déclin relatif - incontestable et inévitable - ou d'un déclin absolu et final ? Certes, sur le plan démographique, l'Europe - 20 % de la population mondiale au début du XVIIIe siècle - est tombée à moins de 7 % aujourd'hui. Mais la démographie n'explique pas tout. Rien n'empêche une petite presqu'île comme Singapour d'être productive. En fait, l'Europe, « petite minorité », reste perçue comme un « modèle de civilité ».

Ainsi, Chinois et Japonais, malgré leurs divergences, s'entendent sur un point : si l'Asie de 2012 peut évoquer l'Europe en 1912, à la veille de la Première guerre mondiale, c'est précisément parce que, contrairement à l'Europe, l'Asie n'a pas connu un processus de réconciliation comme celui qui a permis à la France et l'Allemagne de dépasser leur rivalité.....

more...
No comment yet.