La FMS réagit à l'article de Télérama | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Dans son édition du 14 décembre, Télérama publie un reportage sur les problèmes que soulève le tourisme de masse à Auschwitz-Birkenau. Si cette réalité pose en effet de nombreuses questions, il faut rappeler que l’ancien camp de la mort nazi est également un lieu important pour la transmission de l’histoire. La Fondation pour la Mémoire de la Shoah soutient de nombreux voyages scolaires en ces lieux, voyages qui n’ont rien de touristique.
Environ 3000 élèves et professeurs participent chaque année à des voyages d’étude soutenus par notre Fondation. Avec l’Union des Déportés d’Auschwitz et le Mémorial de la Shoah, nous insistons auprès des enseignants pour que ces voyages soient précédés d’une préparation historique.

Nous nous assurons aussi que les élèves bénéficient d’un encadrement adéquat et qu’ils soient, dans la mesure du possible, accompagnés par des rescapés. Il faut d’ailleurs rendre hommage à ces témoins et saluer leur engagement remarquable.

Après le voyage, un travail de restitution est toujours réalisé afin de vérifier les connaissances acquises et de permettre aux élèves d’exprimer leur ressenti et de formuler leurs questions.

Ces voyages organisés par des professeurs ne sont pas obligatoires, ils constituent une modalité d’enseignement qui ne remplace pas le cours d’histoire mais le complète.

Ces voyages sont aussi l’objet d’une réflexion pédagogique à laquelle la Fondation participe activement : au cours de la seule année 2011 trois séminaires ont été consacrés à la question, un autre suivra en 2012.

Pour les visiteurs non-scolaires, il est tout à fait possible de ne pas tomber dans le « piège » touristique. Le Mémorial de la Shoah propose par exemple des voyages de mémoire en Pologne très bien organisés. Dans tous les cas, on ne peut que déconseiller la période estivale où l’affluence est la plus forte.

On le voit, il y a encore de la place pour l’histoire et la mémoire à Auschwitz, il nous appartient à tous de faire que cela se poursuive.

 

Le futur d'Auschwitz Actes de la journée d’étude «  (pdf - 124 p.) Sous la direction
d’Annette Wieviorka et de Piotr Cywinski

Actes de la journée d’études du 11 mai 2010
Université Paris-I Panthéon-Sorbonne
en partenariat avec la Commission « Mémoire et transmission »
de la Fondation pour la mémoire de la Shoah

http://irice.univ-paris1.fr/IMG/pdf_Volume_integral_Cahier_7_-_copie.pdf


Via Mawyl