Union Européenne, une construction dans la tourmente
7.1K views | +0 today
Follow
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Quarante-sept policiers blessés dans des violences à Belfast

Quarante-sept policiers blessés dans des violences à Belfast | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La capitale d'Irlande du Nord a été secouée dimanche par des violences entre des loyalistes protestants et des républicains catholiques.

 

Quarante-sept policiers ont été blessés dimanche dans des violences intercommunautaires à Belfast, la capitale de l’Irlande du Nord, lors d’une parade organisée par des partisans d’un rattachement à l’Irlande, selon un nouveau bilan de la police annoncé lundi.

Le précédent bilan avait fait état de 10 policiers blessés.

Des membres loyalistes de la communauté protestante, favorables au maintien de l’Irlande du Nord dans le Royaume-Uni, ont tenté dimanche de perturber une marche organisée par des républicains catholiques, partisans d’un rattachement à l’Irlande. Les deux camps s’en sont pris à la police qui tentaient de les tenir à distance.

Les policiers ont été visés par des briques, des pierres et des cocktails Molotov. Quatre ont été hospitalisés et 43 ont été soignés pour des blessures légères.

«Je suis à la fois en colère et triste que mes hommes aient été visés par une attaque aussi importante», a déclaré l’un des responsables de la police nord-irlandaise, George Clarke....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

A l'ombre des "murs de la honte" de Belfast - LeMonde.fr

A l'ombre des "murs de la honte" de Belfast - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Quarante ans après le Bloody Sunday, les murs historiques entre catholiques et protestants continuent de diviser la capitale nord-irlandaise.

 

Avec ses rangées de platanes, ses pelouses détrempées par le crachin nord-irlandais, son étang où barbote un couple de canards, le parc Alexandra, situé dans le nord de Belfast, ressemble en tout point à n'importe quel jardin britannique. Depuis 1994 pourtant, un "mur de la paix" de trois mètres de haut et de quelques dizaines de mètres de long coupe ce lopin d'herbe en deux : un côté catholique, l'autre protestant. A l'image du reste de la ville de Belfast, les deux communautés, au nom de la sécurité, ont opté pour la séparation pure et simple.

Mais depuis le 16 septembre, la démarcation n'est plus si franche. Une porte a été percée au milieu du mur, inaugurée en grande pompe par les politiciens représentants des deux quartiers voisins, les protestants de Shankill et les catholiques de Falls Road. Un "nouveau départ", un "jour important pour l'Irlande du Nord", ont-ils martelé solennellement, alors que les enfants des écoles du quartier se rassemblaient en une large et bruyante assemblée. Les riverains peuvent désormais emprunter l'ensemble de la promenade goudronnée, et se mélanger en toute liberté, durant une partie de la journée au moins...

more...
No comment yet.