Union Européenne,...
Follow
Find tag "Bakchich"
6.4K views | +0 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Union Européenne : la grande misère des lanceurs d’alerte | Bakchich

Union Européenne : la grande misère des lanceurs d’alerte | Bakchich | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Transparency International fait le point sur la protection des whistleblowers dans l’Union. Pas brillant.

Mark Worth, un activiste diplômé en journalisme par l’université de Floride et en engineering par l’Institut de Technologie du même état américain a rejoint en 2012 l’ONG Transparency International en qualité de coordinateur du programme d’alerte éthique. Il vient de se pencher avec le soutien financier de la Commission Européenne, sur la protection juridique dont bénéficient les lanceurs d’alerte à l’intérieur de l’Union Européenne (Whistleblowing in Europe : Legal Protections for whistleblowers in the UE ».)

 

 

Son rapport qui vient de paraître n’est pas de nature à susciter des vocations chez les citoyens européens confrontés à la précarité croissante et au triomphe de la cupidité, et qui voudraient dénoncer les faits de corruption ou les pratiques illicites dont ils pourraient avoir directement et personnellement connaissance au sein du Vieux Continent.  


En gros et selon une nomenclature de 15 facteurs explicitement présentée dans son étude, les législations des états de l’union se répartissent en 3 catégories : 

 

- ceux (4 états)  qui possèdent un cadre juridique suffisamment protecteur pour les lanceurs d’alerte tant du secteur public que du privé ;

- ceux - les plus nombreux - (16 états) dans lesquels existent des éléments de protection encore insuffisants ; 

- ceux enfin (7 états) dans lesquels il n’est pas recommandé de dénoncer les agissements fautifs ou criminels dont on pourrait avoir connaissance. 

 

On est surpris de constater dans cette troisième catégorie la présence de la Finlande, qui, faute d’une législation adaptée, s’en remet au civisme atavique de ses concitoyens pour éviter au pays de sombrer dans les affres de la corruption. 

Pour les autres (Bulgarie, Grèce, Lituanie, Portugal, Slovaquie et Espagne), cette troisième marche du podium (ceci) explique probablement cela (l’explosion des pratiques de corruption) : nous avons par exemple, avec un peu d’avance sur les experts économiques patentés, dit dans ces colonnes, à quel point le cocktail explosif d’élus locaux et de promoteurs immobiliers corrompus jusqu’à la moelle, de règles d’urbanisme parfois dignes du Wild West et de banquiers avides a été déterminant pour expliquer l’intensité des  crises immobilière et banquière ibériques.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L’attribution du Nobel de la Paix à l’Europe fait tousser Desmond Tutu | Bakchich

L’attribution du Nobel de la Paix à l’Europe fait tousser Desmond Tutu | Bakchich | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Pour l’Archevêque africain, l’Union Européenne est très loin de ces « champions de la Paix » auxquels pensait Alfred Nobel quand il créa le prix en 1895.

Sur ces vieux jours, l’apôtre de la paix et de l’opposition pacifique à l’apartheid sud africain devient franchement agressif.

Jusqu’à contester, dans une lettre ouverte co-signée par l’irlandaise Mairead Maguire, distinguée en 1976, et par l’artiste argentin Adolpho Perez Esquivel lauréat du Nobel 1980, la légitimité de la décision du Comité en faveur de l’Union Européenne en 2012. («Le Comité norvégien du Nobel a redéfini et remodelé le Prix d'une manière non conforme à la loi» affirme-t-il sans que l'on sache véritablement sur quelle loi il base sa rancœur)

Maguire, 68 ans et quelques décennies d’activisme au compteur, avait décroché le titre en 1976 pour les célèbres marches des « Femmes pour la Paix » qu’elle organisait en Irlande du Nord pendant que l’IRA se défoulait sec contre l’armée anglaise. On l’a vu ces derniers temps à la pointe des protestations contre le traitement réservé par Israël aux habitants de la bande de Gaza.

Le peintre et sculpteur argentin Esquivel n’a rien perdu de ses idéaux à 81 ans. Il s’est illustré en 1980 pour sa défense des droits de l’Homme, sérieusement mis à mal par la junte militaire. Il prendra même fait et cause pour le peuple tibétain en 2008 au plus fort de la répression chinoise contre le peuple de montagnards.

 

La bafouille de Desmond qui demande que l ‘Union restitue la cagnotte qui va avec la médaille, a également été signée par le Bureau International de la Paix qui maintient ses activités à partir de son siège sur la rive du lac Léman et qui avait décroché la tombola en 1910, ainsi que par des auteurs, des juristes et des activistes de moindre calibre.

Leur point de vue ne semble pas loin d’être partagé par une demi-douzaine de chefs d’états européens qui ont décidé de se faire porter pâles lors de la remise du trophée à Oslo le 10 décembre, à commencer par David Cameron, en dépit de l’invitation pressante de Herman Van Rompuy faite à l’ensemble des membres de l’Union. Merkel et Hollande ont confirmé leur présence. En ces temps d’austérité, on a les succès que l’on peut…

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Grèce : à quand le STO ? (Service du Travail Obligatoire) | Bakchich

Grèce : à quand le STO ? (Service du Travail Obligatoire) | Bakchich | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

La nouvelle cure d’austérité promise aux Héllènes s’annonce terrifiante : jusqu’où se laisseront-ils étrangler ?

Qui aurait pu s’imaginer que nos amis grecs feraient preuve d’une telle capacité de résignation face à l’adversité ?

Les Islandais et leurs dirigeants, unis comme les doigts d’une main serrant tendrement une masse d’armes, ont montré à la face du monde, toute la considération qu’ils portaient aux prescriptions du FMI et n’en ont fait qu’à leur tête pour se la sortir de l’eau. Bien leur en a pris semble-t-il, comme Bakchich s’en est fait l’écho .

L’agonie économique de la Grèce, par contraste, se prolonge au delà du supportable - et chaque nouvelle injonction de l’infernale « Troïka » qui dirige déjà de facto le pays apporte son nouveau cortège de désolation.

D’après Silos Kedikoglu, porte-parole du gouvernement qui n’en mène pas large, la nouvelle cure d’austérité de 11,7 milliards d’euros a été exigée du pays par les institutions internationales pour le maintenir dans la zone euro sous assistance respiratoire.

 

Les premières indiscrétions concernant un email balancé vendredi 31 août au ministre du travail pour lui gâcher son week end, paraissent terrifiantes :

Dorénavant, les présumés glandeurs grecs du secteur privé vont devoir bosser 6 jours par semaine et n’auraient plus droit qu’à un repos maximum de 11 heures entre deux prises de service !

En outre, les bureaucrates internationaux qui veulent tant de bien à la Grèce l’enjoignent de lever les restrictions sur le travail de nuit et, de manière plus générale, de faire tout ce qui est en son pouvoir pour réduire le plus possible le coût de l’embauche et du licenciement dans ce pays un temps béni des dieux de l’Olympe....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les vrais gagnants de la Zone Euro | Bakchich

Les vrais gagnants de la Zone Euro | Bakchich | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

La Zone Euro illustre à la perfection la fable de la Cigale et la fourmi. Démonstration:

Sans que l’on s’en rende compte, la crise financière qui s’éternise en conduisant les banques européennes, qui s’en défendent de plus en plus mollement, au bord de l’asphyxie, ranime de vieux nationalismes qu’on croyait enterrés à jamais en Europe. Jusqu’à revoir fleurir des allusions plus ou moins subtiles à la Seconde Guerre Mondiale.

Dans le collimateur des états dits périphériques, ces fameux PIIGS réputés festifs et nonchalants, l’intransigeante Allemagne présumée prospère qui refuse obstinément de régler leurs ardoises sans un abandon irrévocable et préalable d’une forte dose de leur souveraineté politique et budgétaire, au nom de la convergence européenne.

La charge de Mario Monti lors du sommet du 29 juin, relayée par la déclaration du président de la BCE selon laquelle, il était prêt à passer bravement outre les objections de principe teutonnes dès lors que la sauvegarde de l’Euro était dans la balance, ne sont déjà plus qu’un lointain souvenir.

D’autant que le service des études macroéconomiques de la Banque UBS, vient de rendre public, un document qui remet méchamment les pendules à l’heure et apporte pas mal d’eau au moulin de madame Merkel.

Le graphique qui risque de faire plus de dégâts que la dépêche d’Ems du 13 juillet 1870, s’intitule « croissance réelle du revenu des ménages de 2000 à 2010 dans les économies de la zone Euro, par décile de revenu, en % cumulé »

Il révèle que le trio de ceux qui ont le plus profité de la création de l’Euro au cours de la décennie écoulée sont, comme on pouvait s’y attendre….La Grèce, le Portugal et l’Espagne dans cet ordre....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Achtung, la fourmi allemande se rebiffe | Bakchich

Achtung, la fourmi allemande se rebiffe | Bakchich | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Et si la république fédérale était la première à sortir de la zone euro? L'hypothèse n'est pas improbable.

Au lendemain des législatives grecques, je serais vraiment furax si j’étais allemand. Et je me dirais que ces glandeurs de levantins ont un culot monstrueux de se plaindre de l’austérité. Le moment venu, ils laissent tomber le masque en décidant qu’elle a du bon la zone Euro à la sauce berlinoise.

Si je m’appelais Fritz, je ne pourrais sans doute pas m’empêcher de penser :

« Tu parles, la vie est belle pour les adeptes du régime Crétois. Les cigales hellènes se la coulaient douce sous le soleil méditerranéen dans un système politique totalement corrompu par les milliards qu’ils empruntaient aux quelques fourmis besogneuses qui se crevaient le cul en Europe.

Et les voilà qui osent protester en affirmant être victimes des vampires des cartels bancaires qui leur sucent le sang en guise de remboursement ;

Et les aficionados de la corrida et des tapas ; est-ce que quelqu’un ose leur demander aujourd’hui pourquoi leur immobilier est en ruine et que leurs banques sont plantées sur des centaines de programmes de construction dans des villes fantômes ?

«Rajoy n’a qu’à nous trouver un boulot chez Bankia» a lancé ce week end l’un des mineurs encagoulés qui bloquent la route près de Mieles dans le Nord de l’Espagne pour dénoncer l’abandon du bassin minier local par leur gouvernement. Et c’est nous qui devrions casquer pour cette gabegie ?...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La Grèce, Cassandre de l'Europe | Bakchich

La Grèce, Cassandre de l'Europe | Bakchich | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Epouvantail économique de la campagne électorale française, la situation grecque n'est pas en passe de s'améliorer. Et sa banque centrale n'incite pas vraiment à l'optimisme pour l'avenir -économique et politique- de l'Europe...

 

Sous contrôle la crise ? Peut-être pendant la durée de notre campagne électorale officielle, histoire de permettre à notre prez' de faire admirer sa stature d’homme d’état sur les podiums, et encore…

La preuve de la supercherie ? La banque centrale grecque vient de nous l’apporter pas plus tard que le 24 avril, en publiant ses nouvelles prévisions économiques. Les experts du coin ont en effet réussi le tour de force de modifier en l’espace de 3 semaines, l’estimation de la croissance, ou plus exactement de la décroissance du PIB hellène, de -4,5% à -5% pour 2012.

Et attention : « à condition que les réformes structurelles soient menées à bien » ; autant dire une chance sur mille…A ce rythme là, ça devient carrément de l’art divinatoire.

D’autant qu’après la saignée de l’année dernière (une baisse officielle du PIB de 6,9%) la banque centrale grecque suggère une solution originale et inédite d’une audace folle pour entrevoir le bout du tunnel : licencier toujours plus de fonctionnaires...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Crise grecque, remède islandais | Bakchich

Crise grecque, remède islandais | Bakchich | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

L'ilôt viking a fait rendre gorge à ses banquiers. Et s'en porte économiquement fort mieux.

Pendant que la Grèce agonise sous la poigne de la communauté financière internationale qui se fout ouvertement de sa gueule (il est de plus en plus évident que, mis sous séquestre, les milliards d’euros de la nième tranche du prétendu plan de sauvetage sont en réalité moins destinés au pays dont on se soucie comme d’une guigne qu’à ses créanciers privés et publics) les indignés islandais, méchamment saignés en 2008 par leurs banquiers véreux et leur perte de 85 milliards de dollars, refont surface.

Il faut dire que la recette employée par les descendants de vikings, d’ailleurs qualifiée la semaine dernière de « non orthodoxe » par l’agence de notation Fitch Ratings qui vient d’augmenter la note du pays avec perspectives stables, est assez éloignée de celle pratiquée dans l’Union Européenne.

Absoudre par principe, les banquiers de toute responsabilité en leur tenant la tête hors de l’eau quoi qu’il en coûte n’est pas franchement dans la mentalité des islandais qui, sous des dehors débonnaires, restent assez vindicatifs...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Hongrie : Le parc des amalgames | Bakchich

Hongrie : Le parc des amalgames | Bakchich | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Le Memento Park de Budapest (Szoborpark) rassemble une trentaine de statues, déboulonnées du centre ville de Budapest, après la chute du mur de Berlin. Le parc amalgame toute une gauche, des crimes de Staline à la résistance espagnole contre Franco...

C'est un parc presque inaccessible, en banlieue de Budapest, fréquenté par les touristes, mais que les Hongrois ne visitent pas. Un parc inauguré en 1993, où ont été rassemblées des statues de l'époque communiste. Haro sur les statues, elles n'avaient plus leur place dans le centre ville de Budapest, haro sur l'histoire.

Dans le froid de l'hiver, un gardien fume une cigarette, seul derrière une grille immense. C'est déjà fermé. Contre 1200 florints (4 euros), il accepte de nous faire entrer. Une brume couvre délicatement le parc fantôme. Deux géants de bronze surplombent l'entrée, Marx et Engels. Plus haut, entre deux murailles de brique, comme un rappel du rideau de fer, deux bottes restent de la statue de Staline, effondrée en 1956....

 

Reportage à lire entièrement sur ce lien.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les suicidés de Goldman Sachs | Bakchich

Les suicidés de Goldman Sachs | Bakchich | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Envoyée spéciale en Grèce.

 

Fuck the police, vive la Révolution, I love you. Les murs en sont tellement maculés qu’on peine à voir la vieille pierre, où les touristes ne vont plus. Des maisons vétustes à vendre ou à louer, des boutiques fermées et des échafaudages immobiles. Ce circuit de ruelles piétonnes, à dix minutes de la grande place Syntagma, a dû ressembler à Montmartre. L’Acropole surplombe toujours le paysage.

Dans un coin, un type ramasse des papiers au fonds d’une grande poubelle bleue, les tasse dans un caddie de supermarché, en les maintenant d’une main, pour ne pas qu’ils s’envolent. « Je revends les papiers, 6 euros le caddie », dit-il en anglais...

 

Yurgos s’applique à traduire exactement les phrases de Phanasus. « Il avait deux crédits sur le dos, pour rembourser sa maison. Il ne parvenait pas à les rembourser. A mesure que le temps et les dettes s’accumulaient, les issues se fermaient. Au syndicat, on le savait tous, il allait très mal ».

Phanasus s’est tu.

Depuis le début de la crise, en 2008, le nombre de suicides a considérablement augmenté. Il aurait été multiplié par deux, estime le ministère de la Santé grec. [1] Une association grecque de soutien moral aux désespérés a été créée, Klimaka...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

En Grèce, la santé dégraisse

En Grèce, la santé dégraisse | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

A quelques jours de la validation probable d’un nouveau plan de rigueur, les mobilisations se poursuivent en Grèce. Notamment dans le secteur de la santé, le plus touché par les restrictions budgétaires. 45% de coupe depuis le début de la crise…

 ...

Mélangés, déjà pauvres, conservateurs ou issus d’une classe moyenne qui « se voyait déjà… », ces Grecs avancent ensemble, en marche forcée vers la misère, avec la conscience que ce qui vient sera pire. Et un autre point commun : ils ne veulent en aucun cas payer cette crise. Pas plus les péages des autoroutes privatisées, que les nouvelles taxes d’habitation, ou les 5 euros désormais exigés avant d’entrer dans tout hôpital public. Un homme un peu nounours, avec sa tunique moulante, témoigne : « J’étais à la manifestation du 17 novembre. A cause des bombes lacrymogènes, je me suis affalé par terre, à 200 mètres de l’hôpital Evangelismos (le plus grand hôpital public d’Athènes). J’étais à moitié dans les pommes, mais j’ai dû faire la queue et payer, avant de me faire soigner aux urgences ! »

 ...

Les conditions de travail du personnel médical ne sont guère plus reluisantes. Avant le plan de rigueur imposé par le gouvernement et la Troika [1], le salaire du docteur Papanikolaou était de 1800 euros mensuels, malgré ses 21 ans d’ancienneté et sa compétence reconnue. Il n’est plus que de 1450 euros par mois. Et s’apprête à être encore diminué de 150 euros. Mais pour Papanikolaou, le plus tragique, « c’est la situation des jeunes médecins ». Sans avenir professionnel en Grèce, ils commencent à partir vers l’Allemagne, la France ou la Grande-Bretagne...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Islande : un doigt d’honneur officiel à l’Union Européenne | Bakchich

Islande : un doigt d’honneur officiel à l’Union Européenne | Bakchich | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Le gouvernement islandais sorti des urnes le 27 avril et formé le 23 mai décide de retirer sa candidature à l’entrée dans l’Union et d’abandonner définitivement le projet d’adoption de l’Euro…

 

Il fallait s’y attendre ; la nouvelle coalition des partis Progressiste (FRAM) et de l’Indépendance (Sja) arrivée aux affaires à la suite des élections islandaises du 27 avril, a décidé de tourner le dos au mammouth Européen impossible à dégraisser, et de poursuivre le redressement économique de son petit pays par ses propres moyens.

 

L’annonce du doigt d’honneur officiel a été faite le 22 mai par le nouveau premier ministre, Sigmundur Gunnlaugsson 38 ans et journaliste de profession doté d’un doctorat de sciences politiques obtenu à Oxford, et qui a laissé entendre que l’île aux 1 000 volcans a d’autres chats à fouetter que de rejoindre « un bloc en crise » .

 

Par prudence, le pays avait gelé les négociations avec Bruxelles dès le mois de janvier, dans l’attente de l’issue des élections législatives du 27 avril. 

 

 

Les vikings ne veulent pas embarquer sur un bateau ivre

 

Dans l’intervalle, Gunnar Bragi Sveinsson qui est devenu ministre des affaires étrangères, avait écrit un billet aigre-doux dans le journal local Frettabladid au mois de février dans lequel il disait tout le mal qu’il pensait de l’Union Européenne dont la diplomatie traitait « d’extrémistes nationalistes »  tous ceux qui avaient le malheur de refuser de rejoindre son bateau-ivre.

 

Sans tomber dans un discours suffisant, les islandais ne manquent évidemment pas d’arguments. A commencer par la longue liste des états – les fameux états Club Med mais pas seulement - de l’union européenne actuellement en récession (Finlande, Danemark, Pays Bas, Belgique, France, Espagne, Portugal, Italie, République Tchèque, Hongrie, Slovénie, Croatie, Bosnie, Serbie, Albanie, Grèce et Chypre) alors que la croissance observée sur l’île (supérieure à 2%) est très proche de celle de la Norvège, le bon élève de l’Europe.   

 

Les 3 nuits d’émeutes observées en Suède, les chiffres effrayants relatifs au chômage des jeunes dans l’Union (72,5% des 16-24 ans en Macédoine Occidentale, le plus élevé d’Europe !, mais aussi plus de 60% de jeunes chômeurs en Andalousie et même 24,7% en Suède) l’explosion de la prostitution en Grèce qui aurait progressé de 150% en 2 ans d’après une étude du Centre National de Recherches Sociales et les craintes diffuses d’un « été chaud » dans toute l’Europe et de troubles sociaux de grande ampleur, terrorisent littéralement les islandais, convaincus qu’ils n’ont rien à gagner à entrer dans l’Union Européenne...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Grèce : un triste anniversaire | Bakchich

Grèce : un triste anniversaire | Bakchich | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Il y a 39 ans, la jeunesse se rebellait contre les colonels...Elle est encore en première ligne contre la troïka

Ça s’est passé le 17 novembre 1973. Une lointaine époque que les moins de trente ans n’ont pas connu : Date tristement célèbre où les colonels grecs, qui avaient pris le pouvoir par la force le 21 avril 1967, ont décidé de donner une bonne leçon aux jeunes Athéniens idéalistes qui s’étaient retranchés dans l’enceinte de l’école Polytechnique depuis le 15 novembre.

« Pain, éducation, liberté » scandaient les étudiants et les manifestants qui s’étaient massés autour du campus. Des cultivateurs venus de Megara avec leurs tracteurs complétaient le tableau. Ils protestaient alors contre la junte qui avait confisqué leurs terres pour y installer une raffinerie.

Pour exprimer pleinement leur mépris de la Connaissance, les militaires ont choisi le 17 novembre, Journée Internationale des Etudiants, pour faire taire ces derniers.

La population qui stationnait alentour a d’abord été dispersée par la police. Puis une colonne de 10 chars d’assaut et de transports de troupe est venue prendre position devant l’entrée, qui a ensuite été défoncée par le véhicule de tête après un simulacre de négociation en carton…

A l’hymne national ont répondu les grenades lacrymogènes et le déchaînement de violence des 150 parachutistes chargés de faire le ménage vers 2h30 du matin. Pendant que les étudiants pris au piège prenaient une raclée mémorable, dehors des nervis de la Police Militaire arrêtaient au hasard les étudiants à têtes de bavures coupables de délit de sale gueule qui leur tombaient sous la main. La radio-pirate bricolée par les étudiants dans l’enceinte de l’école et qui émettait dans un rayon de 5 km s’est définitivement tue aux premières heures de l’aube…

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Des drones dans le ciel européen en 2016 ? | Bakchich

Des drones dans le ciel européen en 2016 ? | Bakchich | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Les drones ne servent pas seulement à flinguer les terroristes ; la preuve ? La Commission Européenne veut en faire des usages civils…

Pendant qu’elle occupait l’attention des médias – forcément moins attentifs en période de trêve estivale – avec les solutions aberrantes qu’elle persiste à préconiser contre la crise financière qui perdure, la Commission Européenne s’employait beaucoup plus discrètement cela va sans dire, à faire avancer les réflexions sur un sujet nettement moins consensuel : les systèmes de pilotage d’avions à distance (ou RPAS pour Remotely Piloted Air Systems) autrement dit, les drones.

Le sujet fait déjà débat aux USA où le Président Obama, en difficulté dans les sondages, a exigé lors du vote du budget de la FAA (Federal Aviation Agency) que l’espace aérien américain soit ouvert aux drones dès 2015.

...

Bien entendu, les auteurs présentent leur bébé sous son meilleur jour (page 3) :

L’émergence d’applications civiles de RPAS, source de croissance et d’emploi.

En ces temps de recul économique, L’Europe a plus que jamais besoin d’identifier et d’encourager dans le cadre de la stratégie Europe 2020, des opportunités d’amélioration de la compétitivité industrielle, de l’entreprenariat, et de création de nouvelles entreprises pour générer croissance et emploi.

La technologie émergente des Systèmes de Pilotage d’Avions à Distance (RAPS) pour des applications aériennes civiles (commerciales, industrielles et publiques) peut contribuer à ces objectifs. Cependant pour exploiter tout le potentiel de cette technologie, il est nécessaire de concevoir et de mettre en œuvre des concepts opérationnels et des outils techniques associés, ainsi que des règles spécifiques pour des opérations de RPAS dans un espace aérien ouvert.

Le développement des RPAS a pris naissance dans les années 50. Les RPAS ont été employés par les forces armées pendant des décennies. Des conflits récents et des opérations de maintien de la paix ( !) ont fait la preuve de leurs capacités opérationnelles et ont conduit à un accroissement quasi exponentiel des applications militaires. Les RPAS ont également un énorme potentiel pour des applications civiles....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le chant du cygne des agences de notation | Bakchich

Le chant du cygne des agences de notation | Bakchich | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

A force de rabaisser les Etats, les agences de notations ont dégradé leur réputation.

 

O rage, ô désespoir, ô Moody’s ennemi ! L’Allemagne n’a-t-elle donc tant économisé que pour cette infamie ? …Et oui, Moody’s, en mal de publicité en cette période estivale, a tenté le coup : faire parler d’elle en menaçant de dégrader l’Allemagne comme sa rivale S&P l’avait réussi en dégradant les Etats-Unis l’année dernière.

Dans les deux cas, le motif invoqué pour revoir la note est plus politique qu’économique. S&P affirmait que la santé économique des Etats-Unis était moins en jeu que l’incapacité de l’administration Obama d’arriver à obtenir un accord du Congrès sur le relèvement du plafond d’endettement autorisé. Moody’s de même souligne que le problème de la dette allemande est moins la gestion des finances publiques germaniques ou la croissance à court terme que les incertitudes sur l’avenir de l’euro qui affectent l’avenir de l’Allemagne elle-même.

Coup d’éclat qui s’est révélé un coup d’épée dans l’eau. D’abord parce que les experts de Moody’s dans leur hâte de se faire remarquer et dans leur volonté de griller la politesse à S&P ont oublié de mettre sous surveillance la Finlande. La justification a posteriori de cet oubli a conduit certains à se demander si en fait, ces grands experts savaient que la Finlande est en zone euro … !!

Ensuite parce que les très intrigants « marchés » n’ont pas suivi et la dette allemande continue à compter parmi celles qui se placent le mieux. Enfin, parce que la première page des journaux n’a pas été mobilisée pour faire grand bruit autour de cette terrible nouvelle....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Qualité des eaux de baignade européennes : la France boit la tasse | Bakchich

Qualité des eaux de baignade européennes : la France boit la tasse | Bakchich | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

L'agence européenne de l'environnement a plongé dans les eaux européennes. Et n'en est pas ressortie rafraîchie.

Les beaux jours approchant, il s’agit de ne pas de se planter sur le choix de notre destination de vacances cet été.

Pour nous aider, l’Agence Européenne de l’Environnement (AEE) forte de ses 32 membres actifs, vient donc de publier le 23 mai 2012, son rapport sur la qualité des eaux de baignade européennes en 2011 (cf. Rapport AEE n° 3/2012 : « qualité des eaux de baignade européennes en 2011 »). Un palmarès très instructif…

Le rapport présente une vue globale de la qualité des eaux observée au cours de la saison balnéaire 2011. Diversité géographique oblige, ce sont plus de 22 000 sites européens de baignade, aussi bien en eaux côtières (15 525) qu’en eaux intérieures (6 849) qui ont été examinés.

Dans la première catégorie, c’est l’Italie qui offre, et de loin, le plus grand nombre de lieux de baignade, devant la Grèce, la France, l’Espagne et le Danemark. Dans la deuxième par contre, l’Allemagne présente l’offre la plus large, devant la France, l’Italie, les Pays-Bas et la Suisse.

Globalement, le constat est assez affligeant pour la première destination touristique mondiale. En 2011 la France s’est en effet placée au 24ème rang européen sur 31, avec seulement 60,8% de ses sites de baignade présentant une eau « conforme aux valeurs guide ou d’excellente qualité ». De quoi nous rappeler les heures les plus sombres de baignades en Méditerranée, où flottait à la surface de l’eau des couches et des protections hygiéniques.( histoire vécue)..Bon appétit bien sur.

Un chiffre qui ne fait aussi que confirmer l’émotion suscitée dans l’opinion par la découverte en juillet 2011, de 28 cadavres d’animaux éparpillés dans l’embouchure de l’estuaire du Gouessant et en amont, sur la commune de Morieux....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Bulgarie: Bojko Borisov, le Gerb au pouvoir | Bakchich

Bulgarie: Bojko Borisov, le Gerb au pouvoir | Bakchich | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Malgré les scandales, les affaires de corruption ou les soupçons de collusion avec la mafia, le Premier ministre bulgare semble indéboulonnable.

Depuis le discours de Sarko Ier à Villepinte, la France Forte a découvert ébahie que l'espace Schengen ne serait en fait qu'un énorme gruyère, laissant se faufiler chaque jouer flots d'immigrants et de contrebandiers en tout genre. Et le candidat président a laissé entendre qu'un nouveau trou béant ne va pas tarder à s'ouvrir: la Bulgarie et sa frontière avec la Turquie, portes ouvertes aux cargaisons venues de cet Orient si compliqué et anxiogène Irak, Afghanistan, Pakistan voire Chine. Sofia continue de négocier son adhésion à Schengen après avoir, malgré la longue opposition de Sarkozy et Merkel, été intégré à l'Union Européenne.

Classé parmi les pays les plus pauvres et corrompus d'Europe, la Bulgarie n'a pas, ces derniers temps, reçu que l'hommage du chef d'Etat Français…

 

Le Gerb, allié de l'UMP au parlement européen au sein du PPE (parti populaire européen) a remporté l'élection sans que l'UE, Sarkozy ou les Etats-Unis n'en disent un mot, sans doute fascinés par le véritable patron du pays: le Premier Ministre Bojko Borisov, indéboulonnable Premier ministre depuis juillet 2009, boss du Gerb et misogyne notoire. «ll n’y a pas de lesbiennes en Bulgarie, juste des femmes qui n’ont pas encore rencontré Bojko», assure une blague populaire. Tout un programme....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Merkozy : la lune de fiel… | Bakchich

Merkozy : la lune de fiel… | Bakchich | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

La chancelière allemande se détache de son dulcinée français. Trop peu d'argent, trop peu fiable...Et s'organise en douce de nouvelles rencontres.

L’indiscrétion avait fait grand bruit et avait été diversement appréciée de ce côté ci du Rhin : Pour prolonger la magie de leurs langoureux têtes à têtes, Angela était prête disait-on, à soutenir son petit Nicolas en mauvaise posture dans les sondages, et à tenter de lui donner un coup de main décisif en payant de sa personne en France au cours de la campagne électorale présidentielle.

Depuis, il faut croire que la Chancelière a repris ses esprits et que le charme du président français n’opère plus.

Après avoir fait preuve d’un manque évident de tact en proposant de dépouiller la Grèce (un « puit sans fond » aux dires du très delikat Herr Schauble, ministre allemand des finances à l’origine de la proposition) d’une bonne partie sa souveraineté fiscale en échange d’une contribution allemande exceptionnelle, Angela s’est pris un mega taquet à la sortie du Conseil Européen de Bruxelles du 30 janvier de la part de son ex-partenaire privilégié :

« Il est hors de question de mettre quelque pays que ce soit sous tutelle ; ça ne serait pas raisonnable, pas démocratique et pas efficace » a affirmé Nicolas sarkozy ; celui-là même qui contestait aux Grecs il y a peu, le droit de se prononcer par referendum sur les mesures d’austérité auxquelles ont décidé de les soumettre leurs créanciers pour leur éviter l’humiliation d’une faillite nationale...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Agence de notation, la prophétie du Parlement européen | Bakchich

Agence de notation, la prophétie du Parlement européen | Bakchich | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

L'idée de contrôler les agences de notation et de créer un agence européenne ne sont pas nouvelles. Un rapport du Parlement de l'UE les préconisait déjà en 2004. Sans suite...

Sarko eunuque ! Son triple A ne vaut pas tripette. Dégradé, comme à l’armée, par Standard & Poor's. « Ça ne change rien », claironne-il aujourd’hui après avoir ébruité ces mois-ci « si on perd le triple A, je suis mort ».

Depuis trois ans, la mise au banc des agences de notation était, il est vrai, devenue un ciment politique face aux dérives de la sphère financière. Et donc un argument électoral en vue des présidentielles. Au discours de Toulon en 2008, il professait : « enfin il va falloir se décider à contrôler les agences de notation qui ont été défaillantes, et à faire en sorte que plus aucune institution financière et plus aucun fond ne soit en mesure d’échapper au contrôle d’une autorité de régulation »...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Zone Euro : le début de la fin ?

Zone Euro : le début de la fin ? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
L’Oncle Sam a eu son 11 septembre. En Europe, il pourrait bien s’appeler 23 novembre. Une date, qui, toutes proportions tragiques gardées, pourrait bien être considérée demain par les historiens comme le dernier acte avant la chute de la Zone Euro.

C’est cette date –peut être maudite – qu’a choisi l’Allemagne de Frau Merkel pour tenter de placer 6 milliards d’Euros d’obligations d’état. L’affaire, qui ne devait être qu’une formalité, s’avère désastreuse à plus d’un titre.

Pour l’Allemagne d’abord qui n’est parvenue à placer que 3,644 milliards d’euros au taux de 1,98%, le solde ayant sans doute été acheté discrètement par la Bundesbank pour éviter que l’opération ne tourne à la déroute. Bref, sans doute la pire opération de placement allemande depuis la création de l’Euro…

 

L’accident car s’en est un, inciterait presque les spécialistes autoproclamées à s’en réjouir : avec un tel bide au compteur, Madame Merkel va être contrainte, pensent-ils, à lever enfin son veto à l’impression massive de fausse monnaie par la Banque Centrale Européenne pour racheter toutes les obligations souveraines pourries qui se présenteront sur le marché. Le tout, afin d’éviter que les taux d’intérêt offerts par les emprunteurs les plus mal en point n’explosent en plein vol. Rien n’est moins sûr...

 

more...
No comment yet.