Union Européenne,...
Follow
Find tag "Auschwitz"
6.7K views | +0 today
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

VU D'INDONÉSIE • Le foot, dernier rempart contre la barbarie

VU D'INDONÉSIE • Le foot, dernier rempart contre la barbarie | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Alors que l'Euro 2012 s'ouvre ce soir à Varsovie, l'écrivain, poète et chroniqueur de football Sindhunata clame dans un texte aux accents lyriques son amour du ballon rond, dernier refuge de la poésie depuis l'horreur d'Auschwitz.

 

Au milieu du tapage de l'Euro 2012 en Pologne, Auschwitz ne doit pas être oublié. Heureusement, plusieurs sélections, dont celle d'Allemagne, se sont rendues en pèlerinage dans ce camp d’extermination sous la conduite de Wolfgang Niersbach, le président de la Fédération allemande de foot (DFB).

Ainsi s'exprime Niersbach. "Face à cette infamie humaine, produit d’une histoire sombre, nous devons toujours nous souvenir du message de notre ancien président, Richard von Weizsäcker : 'Celui qui ferme les yeux sur le passé sera aveugle au présent.'" On est bien forcé d’admettre qu’Auschwitz est l’échec absolu de la philosophie des Lumières qui passait jusque-là pour l’apothéose de la raison éclairée de la civilisation moderne occidentale. Selon le philosophe de l’école de Francfort Theodor Adorno, "toute culture après Auschwitz n’est qu’ordure".

Pourquoi ? Parce qu'à Auschwitz sont apparus la vanité et le néant absolus d’une culture qui prétendait se battre pour l’humanité. Adorno affirme même qu’écrire de la poésie après Auschwitz est un acte de barbarie. Est-ce vrai qu’après Auschwitz il ne peut plus y avoir de poésie ? Non ! Il nous reste encore un espace poétique, à savoir le monde du foot. De même que la poésie est un fruit culturel, le foot est un monde ludique culturel dans lequel les enfants que nous sommes doivent faire preuve de noblesse, d’honnêteté et se montrer beaux joueurs. Le foot est aussi un monde d’humanité où tout est traité à égalité, le noir comme le blanc. Je pense qu’il n’y a pas d’autre monde où le racisme et le fanatisme sont combattus avec autant de détermination, et s’ils surgissent, la sanction est extrêmement sévère...

more...
No comment yet.
Rescooped by Vincent DUBOIS from aquarium
Scoop.it!

La FMS réagit à l'article de Télérama

La FMS réagit à l'article de Télérama | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Dans son édition du 14 décembre, Télérama publie un reportage sur les problèmes que soulève le tourisme de masse à Auschwitz-Birkenau. Si cette réalité pose en effet de nombreuses questions, il faut rappeler que l’ancien camp de la mort nazi est également un lieu important pour la transmission de l’histoire. La Fondation pour la Mémoire de la Shoah soutient de nombreux voyages scolaires en ces lieux, voyages qui n’ont rien de touristique.
Environ 3000 élèves et professeurs participent chaque année à des voyages d’étude soutenus par notre Fondation. Avec l’Union des Déportés d’Auschwitz et le Mémorial de la Shoah, nous insistons auprès des enseignants pour que ces voyages soient précédés d’une préparation historique.

Nous nous assurons aussi que les élèves bénéficient d’un encadrement adéquat et qu’ils soient, dans la mesure du possible, accompagnés par des rescapés. Il faut d’ailleurs rendre hommage à ces témoins et saluer leur engagement remarquable.

Après le voyage, un travail de restitution est toujours réalisé afin de vérifier les connaissances acquises et de permettre aux élèves d’exprimer leur ressenti et de formuler leurs questions.

Ces voyages organisés par des professeurs ne sont pas obligatoires, ils constituent une modalité d’enseignement qui ne remplace pas le cours d’histoire mais le complète.

Ces voyages sont aussi l’objet d’une réflexion pédagogique à laquelle la Fondation participe activement : au cours de la seule année 2011 trois séminaires ont été consacrés à la question, un autre suivra en 2012.

Pour les visiteurs non-scolaires, il est tout à fait possible de ne pas tomber dans le « piège » touristique. Le Mémorial de la Shoah propose par exemple des voyages de mémoire en Pologne très bien organisés. Dans tous les cas, on ne peut que déconseiller la période estivale où l’affluence est la plus forte.

On le voit, il y a encore de la place pour l’histoire et la mémoire à Auschwitz, il nous appartient à tous de faire que cela se poursuive.

 

Le futur d'Auschwitz Actes de la journée d’étude «  (pdf - 124 p.) Sous la direction
d’Annette Wieviorka et de Piotr Cywinski

Actes de la journée d’études du 11 mai 2010
Université Paris-I Panthéon-Sorbonne
en partenariat avec la Commission « Mémoire et transmission »
de la Fondation pour la mémoire de la Shoah

http://irice.univ-paris1.fr/IMG/pdf_Volume_integral_Cahier_7_-_copie.pdf


Via Mawyl
more...
No comment yet.
Rescooped by Vincent DUBOIS from "Qui si je criais...?"
Scoop.it!

Pour un jeune Allemand sur cinq, Auschwitz ne signifie rien - RTBF Monde

Pour un jeune Allemand sur cinq, Auschwitz ne signifie rien - RTBF Monde | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Environ un cinquième (21%) des Allemands âgés de 18 à 29 ans, ne savent pas qu'Auschwitz était un camp d'extermination, selon un sondage rendu public mercredi par le magazine Stern.

Via Florence Trocmé
more...
No comment yet.
Rescooped by Vincent DUBOIS from "Qui si je criais...?"
Scoop.it!

A Auschwitz, la mémoire étouffée par le tourisme de masse

A Auschwitz, la mémoire étouffée par le tourisme de masse | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

 

Mercantilisme, bousculade, attitudes choquantes… L'ancien camp d'extermination d'Auschwitz est la première destination des tour-opérateurs de Cracovie. Dans la foule, se recueillir est impossible.

L'article est là 

http://www.telerama.fr/monde/a-auschwitz-la-memoire-etouffee-par-le-tourisme-de-masse,76049.php


Via Mawyl, Florence Trocmé
more...
Respons_news's comment, December 15, 2011 8:46 AM
On vient chercher à Auschwitz et ailleurs de l'émotion, pas de la compréhension.
Mawyl's comment, December 15, 2011 8:50 AM
@Respons c'est bien dommage.