Bugarach
Follow
Find
12.1K views | +0 today
Scooped by Jacques Le Bris
onto Bugarach
Scoop.it!

Bugarach 2012 : Le maire jongle avec les médias

Publiée le 14 déc. 2012

La fin du monde, le 21 décembre 2012, attire des journalistes du monde entier à Bugarach, dans l'Aude. Le maire, Jean-Pierre Delord, jongle les demandes d'interviews.

Jacques Le Bris's insight:

L'interview du BuzzMeister.

more...
No comment yet.
Bugarach
The Post 2012 Village
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Bugarach

Bugarach | Bugarach | Scoop.it

Le site internet de Bugarach :

http://www.bugarach.fr/

 

Mon pari de 2012 :

http://0z.fr/URniR

 

En attendant, le jour J tant redouté, un arrêté municipal interdit l'accès au pic de Bugarach pendant tout le mois de décembre.

Un dispositif de sécurisation a été mis en place par la Préfecture de l'Aude :
http://sco.lt/4qp6x7

 

[Note du Curateur] A Burarach, quand la Municipalité a un but, on imagine toujours l'équipe Delord en blanc !

Bizarre non ?

 

Par contre, comme l'avenir y est assuré, il est normal que l'on y investisse dans la pierre.

D'ailleurs, qu'en pensent là-bas tous les Gens ? : "Pierre, de l'or !"

Et ce n'est pas Monsieur* le Maire qui nous contredira.

 

* Jean-Pierre Delord

 

 

Finalement, le Monde entier en a été le témoin, le village de Bugarach a bien survécu à l'Apocalypse... médiatique.

Il n'a perdu que sa carte d'identité http://sco.lt/8RM0dV

, je propose donc qu'on le rebaptise en "BuzzGarage".

 

 

Jacques Le Bris's insight:

Je décerne le titre de Buzzmeister à Monsieur le Maire qui a fait connaître son village au Monde entier suite à cet article http://sco.lt/7NYd1t

 

 

On trouve depuis toute une série d'articles sur le sujet :

http://www.lindependant.fr/aude/bugarach/

 

 

Il a aussi mis en évidence comment la presse internationale réussit à créer un buzz à propos de tout et surtout de rien.

L'état de l'art du journalisme est donc devenu : Faire monter la mayonnaise sans biscuit.

Le verbe "bougaracher" est un néologisme qui veut dire : faire un buzz à propos d'un non évènement.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Bugarach Trailer - Trailer Addict

Trailer for Bugarach.No one took much notice of Bugarach until the world was coming to an end. In early 2012, the citizens of this tiny village in the south of France are going to church, swimming in lakes and voting in their country’s upcoming presidential election. But amidst the growing paranoia of the approaching Mayan doomsday prophecy, a news story appears that alleges when the apocalypse hits, Bugarach will be the only place on the planet to survive. The story gathers global attention, attracting the interests of international media outlets, mystic prophets and all those looking for a ticket to the rapture. The anxieties of the inhabitants are less focused on apocalyptic prophecies and more on the massive influx of outsiders looking for a way to squeeze themselves into their quiet rural community. With the fate of the world on the line, Bugarach is forced into the spotlight as Earth’s surprising and reluctant hero.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

A la mémoire du Panneau disparu...Bugarach 2013

A la mémoire du Panneau disparu...Bugarach 2013 | Bugarach | Scoop.it

 

Il y a un an, beaucoup d'illuminés ont perdu, non pas la lumière, certes leur illusion, mais encore le Panneau dans lequel ils étaient tombés.

En effet, pour la Nième fois le Panneau du village de Bugarach avait été subtilisé.

 

 

Voici, la preuve du forfait.

 

(…)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Un an après la "fin du monde", Bugarach a repris "sa vie calme"

Un an après la "fin du monde", Bugarach a repris "sa vie calme" | Bugarach | Scoop.it

Près d'un an jour pour jour après la "fin du monde" annoncée, le village audois de Bugrarach a repris "sa vie calme", alors que le compte à rebours de la prochaine apocalypse a déjà commencé.

Le 21 décembre 2012, Bugarach était sur le pied de guerre, attendant une foule d'illuminés pensant que le village niché dans les Corbières était un des seuls endroits sur Terre qui échapperait à la fin des temps. Des dizaines de gendarmes quadrillaient le secteur, les habitants excédés étaient terrés chez eux. Plus de 300 journalistes du monde entier se filmaient les uns les autres à défaut de mettre en boîte la cohorte de fanatiques que craignait voir débarquer le maire Jean-Pierre Delord.
Car pour seul visionnaire présent à Bugarach, il y avait Oriana, bien connu dans la région. Ravi, "ce designer de soucoupes volantes" livrait alors à tous les micros son inerprétation de l'apocalypse, en fait une révélation qui "fait l'effet de 10 000 orgasmes d'un coup".

"Une belle kermesse"

Aujourd'hui, les ruelles de ce village de 200 âmes, objet d'un extraordinaire tapage médiatique depuis 2010, sont désertes. Il y a trois ans, le maire avait dit sa hantise de voir débarquer des vagues d'illuminés soucieux déchapper à la 183e apocalypse prédite depuis la chute de l'Empire romain. Bugarach et son pic majestueux, point culminant du massif des Corbières avec ses 1231 mètres, figurent parmi les lieux sacrés qui échapperaient à la fin du monde, prétendaient alors les prophètes de l'internet librement inspirés du calendrier maya.
Las, "la fin du monde, elle est pour nous. Plus personne ne s'intéresse à nous", déclare aujourd'hui d'une boutade Jean-Pierre Delord, assumant avoir tiré la sonnette d'alarme. "J'ai mis la pression à travers les médias pour que les autorités assurent la sécurité du village et ça a marché", explique-t-il. "C'était un non événement qui était un événement quand même. C'était une belle kermesse, on a bien rigolé".

Un soufflé qui retombe

Dès le 22 décembre, tout est "retombé comme un soufflé", confirme Sébastien Lanoye, le sous-préfet de Limoux. "Bugarach et ses alentours ont repris la petite vie calme qui est la leur même s'il y a dans les environs des populations un peu marginales".
De fait, disent les habitants, les touristes ne sont pas venus en masse découvrir à quoi ressemble ce village dont on a tant parlé. Ils veulent y voir la patte du mauvais temps au printemps et de la crise économique.

Sigrid Benard, gérante de la Maison de la randonnée, fermée pour l'hiver, explique de son côté qu'en dépit du retour de la clientèle de randonneurs et "d'ésotériques" qui avaient fui le bruit et la fureur, la saison a été mitigée. "Il y a eu des retombées économiques et il y en aura encore", assure le maire.
Le village, qui dispose d'une centaine de lits marchands, compte sur la beauté intrinsèque de la nature, sa colonie de vautours et ses orchidées sauvages, pour attirer les touristes. Et aussi sur son pech au profil inoubliable qui cacherait un "garage à ovnis", réputé envoyer des ondes magnétiques.

Le magot de l'abbé Saunière

Patrice Etienne, gérant du relais de Bugarach (vente de souvenirs et d'escursions), veut rebondir avec "l'écotourisme" et jouer la carte de l'environnement et de l'histoire dans cette région cathare, où certains recherchent encore le mystérieux magot de l'abbé Béranger Saunière, dans le village voisin de Rennes-le-Château.

En attendant, sur internet, divers apôtres de l'apocalypse y vont déjà de leur prédiction pour la prochaine fin du monde même si les dates invoquées varient grandement. Jean-Pierre Delord a reçu une lettre expliquant que tout le monde s'était trompé dans l'interprétation du calendrier maya et qu'en réalité l'apocalypse est pour 2027...

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Friday 12th Maury and Bugarach

Friday 12th  Maury and Bugarach | Bugarach | Scoop.it

Bugarach is dead centre –  taken along from near Maury.

 

A brilliant mountain day — deep blue sky, warm sun, birds cheeping –   what more could one want –   well a fresh baguette delivered to the door and a pain au raisin.Some lovely Bach playing and Soph has checked in and is safe and happy.

Some of you may recall back in December that the catastrophic apocalyse was forecast by the Mayan calendar.Sadly they did not survive to witness this non event but here in France there are odd things afoot. One forgets it is an old old culture and these people, despite various invasions, are the aborigines of the land. Thick layerings of whakos or”esoterics” from around the world made Bugarach and its famous mountain the centre of mass visitations last December –  from New Agers, interested bystanders, and journalists from as far away as Tokyo. The police and powers that be took it all very seriously, closing the village to all traffic from the 19th onwards. Seems there was a real concern that there might be mass suicides!

The mountain is the highest peak in the Corbiéres,  ( 1230m) and is geologically fascinating in that the higher layers are older than the lower ones, due to an “overthrust”. The top is millions of years older than the base,  so it is known as the “upside down” mountain. And within its bowels are a race of aliens living in space ships, who were supposed to come forth on Dec 21st last year and save all the Bugarachians. Well it didn’t happen – but the odd balls are still about, awaiting the next catastrophe.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

The Time Of Dreaming The World Awake

The Time Of Dreaming The World Awake | Bugarach | Scoop.it

 

The Time of Dreaming the World Awake is a portrait of a place, a landscape of possibility.

This photographic body of work is based in a small region in Southern France.
It centres on the story of Bugarach, the ‘magic’ mountain. Bugarach was somehow connected to a Mayan prophecy which indicated that the world as we know it, would end on December 21st, 2012. The prophecy claimed that this date would mark the beginning of a new era for humanity, a new and sublime future. Bugarach was to be the first bastion of this modern Arcadia.

Nothing happened last December, which was to be expected. Despite this, I realised how attractive it was to believe in the possibility of an idyll, even if it only existed in my mind.

Yvette Monahan

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

The Last Place On Earth - Bugarach

Publiée le 21 déc. 2012

According to ancient legends, Bugarach is the last place on earth that will remain after the end of the world (the apocalypse)... Scheduled for 21 December 2012.

4prod makes you discover this beautiful place, located in the South of France!

 

Merci à vous :)

Au final très peu de personnes se seront déplacées à Bugarach... Je pense qu'il y avait autant de journalistes que de badauds!

^Raph

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Bugarach : le panneau volé pour la quatrième fois

Bugarach : le panneau volé pour la quatrième fois | Bugarach | Scoop.it

"Le panneau ? C'est la quatrième fois qu'on nous le vole. Quand exactement ? Dans la nuit, sans doute. En tout cas, le samedi matin 22 décembre, il n'était plus là. Ça doit être des collectionneurs. Je n'ai pas porté plainte". Jean-Pierre Delord, le maire de Bugarach, sourit. Ou presque. Depuis que son village est devenu le centre du tourbillon médiatique à cause de la fin du monde (qui finalement n'a pas eu lieu le 21 décembre), il s'est acquis une carapace de philosophe tout terrain. "On positive, faut bien ! D'autant plus que pour nous, 2013, c'est l'année zéro, le début d'autre chose. Déjà, on note des passages plus fréquents d'automobilistes. Il s'agit de curieux qui viennent voir le village". Un phénomène qui pourrait bien durer, voire s'amplifier notamment l'été prochain. Au lieu d'aller à Saint-Tropez, au Mont Saint-Michel, ou sur la Tour Eiffel, il est à parier que des estivants choisiront de transiter par Bugarach.

Quant au panneau d'agglomération, il faut savoir qu'à lui seul, il coûte 225,32€ hors taxe ; son support 415,05€, et sa pose 500€ (préparation du béton, creusement du trou, la main-d'œuvre, aller-retour en camionnette). Et la commune (200 habitants) n'a que 300 000€ de budget annuel. Le dernier vol de panneau datait du mois d'octobre dernier. Au rythme où ils disparaissent, il va falloir un budget "spécial signalétique".

"Le prochain panneau, il sera en bois tout pourri, dégoulinant de moisissure et personne ne le volera !", plaisante J.-Pierre Delord. Il ajoute : "Ou alors, on mettra une grande affiche sur laquelle on inscrira 'Bugarach territoire de tous les possibles '. Car ici, on s'attend à tout".

Le 21 décembre, les prédictions se sont trompées : non seulement la fin du monde n'a pas eu lieu mais en plus, Bugarach n'a pas été épargné alors qu'il devait l'être !

Du moins ce village n'a-t-il disparu que symboliquement puisque seul son nom (inscrit sur un panneau) s'est volatilisé. Ce qui prouve qu'en matière d'apocalypse, beaucoup tombent encore dans... le panneau.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le monde s'arrête à Bugarach 21 décembre 2012

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

L'ai-je bien bougaraché ?

L'ai-je bien bougaraché ? | Bugarach | Scoop.it

Vous avez été tous témoins du phénomène médiatique autour du petit village audois nommé Bugarach .

En fait à l'approche du 21 décembre 2012, la presse du monde entier s'y est réfugiée pour combler le vide tout relatif de l'actualité. Heureusement, la préfecture de l'Aude avait limité à 250 les permis de couvrir ce non-évènement. C'était d'autant plus justifié qu'il ne devait, par définition, rien se passer dans ce petit village qui était, selon la légende, protégé de l'hypothétique Apocalypse.

Il faut reconnaître que le Maire de Bugarach a réussi à apprivoiser, tel Till Eulenspiegel, la presse du Monde entier et surtout à faire connaître son village et son Pic grâce à un buzz planétaire lui valant le titre incontestable de BuzzMeister.

D'aucuns auront remarqué qu'autrefois ce village était célèbre parce qu'on y travaillait du chapeau... Mais cela c'était avant ! Aujourd'hui, on y buzze un max, à tel point qu'on pourrait l'appeler : BuzzGarage.

Comme suite à cet évènement vécu par la Terre entière, du moins pour sa partie ayant accès aux  médias, je propose d'utiliser désormais le verbe bougaracher. Il sera très utile pour tout journaliste envoyé couvrir un non-évènement ou chargé de faire monter la mayonnaise sans biscuit sur un sujet.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

[COMPLET]Action Discrete : La folie bugarach

Replay de la version longue d'action discrète : la folie à bugarach
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Fin du monde. Bugarach a vécu une folle journée [vidéos] - Insolite

Fin du monde. Bugarach a vécu une folle journée [vidéos] - Insolite | Bugarach | Scoop.it
L'ampli ouest-francefr dossier / Ambiance surréaliste vendredi à Bugarach Journalistes et curieux ont afflué dans le petit village de l'Aude censé échapper à la fin du monde qui n'a pas eu lieu.

Des médias du monde entier (dont les deux envoyés spéciaux d’Ouest-France) ont installé leurs caméras et micros à Bugarach, vendredi.

300 journalistes, selon le préfet Eric Freysselinard, provenant de 18 pays : Turquie, Brésil, Etats-Unis, Japon, Portugal, Autriche, Norvège… Outre a France, les deux pays les plus représentés médiatiquement ont été l’Allemagne (avec notamment trois chaînes de télévision) et la Belgique.

...
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Quand Bugarach célèbre la fin du monde

Quand Bugarach célèbre la fin du monde | Bugarach | Scoop.it
Diaporama : Quand Bugarach célèbre la fin du monde
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Hot Docs 2014: Bugarach (2014)

Hot Docs 2014: Bugarach (2014) | Bugarach | Scoop.it

Bugarach transcends typical notions of filmmaking. Boasting a three piece screenwriting and directing team (Ventura Durall, Sergi Cameron, and Salvador Sunyer), Bugarach emerges as an experimental concoction that incorporates art-house imagery to tell a slightly fictionalized account of a real event in a small village in the foothills of the mountains of France.  Laden with traces of documentary style realism, Bugarach further manages to rise in merit with its simple story of how one village of 200 people is turned upside-down by the insurgence of thousands who falsely believe Bugarach to be the only place of survival on December 21, 2012. With this story, Bugarach is ripe with complex critiques on the media and the frail integrity of modern day journalists.

Most of Bugarach’s charm is owed to its director of photographers, Iván Castiñieras and Cyprien Clément-Delamas, who create an air of haunting spectacle through their use of overly saturated, brooding colors in every scene. The color black appears in ominous opaque hues while other colors, like green, are dredged in darker shades. Though this dreary cinematography is ever present throughout most of Bugarach, it doesn’t take away from the film’s visual zeal as lighter colors pop with almost candy like brightness when shown. The majestic nature of the mountain that is the film’s focus is captured through long shots that exhibit its stature among the surrounding land mass and the clouds’ penchant for rolling over its peak.

Burarach is ultimately a template to outline the absurdities of journalistic integrity and the susceptibility of mankind. Poignant moments of dialogue and action skillfully exhibit how the outsiders who have intruded in the villager’s neighborhood affects them both superficially and internally. Some characters use the event to their advantage, while others try in vain to convince arrogant reporters that all they want is to be left alone. Bugarach partly focuses its attentions on the absurdities of the mass hysteria surrounding the 2012 “apocalypse,” but it mostly is a magnifying glass with its sights set on human existentialism and man’s fear of death.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Mediapocalypse à Bugarach : chronique d’une fin du monde avortée - Rue89

Mediapocalypse à Bugarach : chronique d’une fin du monde avortée - Rue89 | Bugarach | Scoop.it
Mediapocalypse à Bugarach : chronique d’une fin du monde avortéePublié le :
20/12/2013 à 18h35

Le 21 décembre 2012, le village de Bugarach dans l’Aude doit être épargné par la fin du monde prévue par les Mayas. La veille du jour fatidique, le village se prépare à l’arrivée massive de journalistes venus des quatre coins du globe couvrir ce non-évènement. Mais chacun sait que rien ne va se passer. Entre une conférence de presse absurde, un maire dépassé par la situation, un troupeau de journalistes sans sujet, une poignée d’ésotériques en quête d’audimat et un écologiste venu faire du compost avec les excréments des journalistes, Mediapocalypse se moque d’un système médiatique qui se mord la queue. Mêlé d’images tournées sur place et d’images des médias présents, ce film propose de jeter un regard critique sur cette imposture subie par les médias.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

LA VERITE EST AILLEURS / THE TRUTH IS OUT THERE

Bugarach, 2012
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Bugarach speed flying

Publiée le 3 nov. 2013

Oct 2012. En Nervures LOL 18 (mini parapente de montagne)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Bugarach - Up The Magic Mountain

Bugarach - Up The Magic Mountain | Bugarach | Scoop.it

We have lived in this area for 17 years and visited on holiday for years before that. We have always had the intention to one day climb to the top of the Pic de Bugarach, the mysterious mountain which, at 1240 metres, dominates the immediate area.  Yesterday Gay and I, led by the intrepid Bill Harper, finally did that. Bill is a man who was born not too far from the place of my birth and indeed attended school only half a mile from my childhood home. But I met him only in recent years here in the Pyrenees.

Bugarach is the place which was alleged to be the only safe place in the world when the Mayan so-called phrophesies were scheduled to finish all the rest of us off last December. It is the centre of all sorts of other myths and legends as well, as you will find if you Google the word "Bugarach".

The mountain is hollow, many say, and contains variously a huge lake or flying saucers. The mountain is magnetic, it has upheld the feet of Jesus and Mary Magdalene - all these stories can be found. What is certain is that there are frequently odd characters to be found on the slopes of the mountain, singly or in groups. As we mounted yesterday, we heard chanting in a loud voice. Coming down the path towards us was a man, dressed in mediaeval garb. We spoke the usual greeting. He carried on chanting, wheeled left and down another path, giving no sign that he had seen us.

 

(...)

 


p.s. I wrote the above then went out for a haircut. I mentioned to the barber that we had been up Bugarach yesterday. He said "Did you see any extra-terrestrials up there?"

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Back to Bugarach

Back to Bugarach | Bugarach | Scoop.it

Leaving Narbonne was a big improvement over leaving Montpellier. Having studied the map carefully, we made it out of town with zero wrong turns and soon found ourselves on a nearly empty road making its way into the countryside.  The hoopla and excitement of the Tour are great, but we both prefer wide open spaces and solitude to city life. So we were two happy riders as it became increasingly clear that our main companions on this ride would be crickets (who don't confine their noise-making to the evenings around here, and are amazingly loud at times).  We were heading to the tiny village of Bugarach, which has a special place in my heart. On my previous trip to France, on the advice of a friend, I had visited Bugarach and stayed at a little slice of heaven called Le Presbytere. Run by a lovely Dutch couple named Sander and Romy, it is about as charming as charming gets. Romy grows lots of veggies in their beautiful garden and Sander incorporates them into spectacular 4 course dinners.

Looming above the town is the Pech de Bugarach, a very cool looking mountain with a great backstory. Google it if you're intrigued. There's not too much else out here besides great roads for cycling and an abundance of climbs.  

Getting here took us over our first real climbs with the backpacks, 3 modest sized cols in all. It's certainly slower going with the extra weight but not so bad really. We both love to climb, and it was fun to get out of the flatlands. Climbs bring descents too, of course, and those are always fun. One in particular was as beautiful as any either of us could recall anywhere.  Using our trusty Michelin map we made it the 90 kilometers with no wrong turns and few stops, a big improvement from prior days. We arrived to Bugarach and feasted on some delicious bread and Dutch cheese. All in all an excellent day.  This place is too nice to leave after just one day, so we stayed today and did a fun ride minus the backpacks, which felt great. Tomorrow we start heading northeast as we make our way toward Lyon and then the Alps, where we'll rejoin the Tour.  

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Message d'un survivant aux survivants et aux médias

Message d'un survivant aux survivants et aux médias | Bugarach | Scoop.it
Jacques Le Bris's insight:

Je rappelle que désormais on peut utiliser le verbe "bougaracher" comme synonyme de : "faire le buzz sur un non évènement"...

more...
Jacques Le Bris's comment, January 6, 2013 1:34 AM
Arte a traité le sujet en faisant parler les gens du cru http://sco.lt/5of1Ht
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Destination Bugarach

Destination Bugarach | Bugarach | Scoop.it
Jacques Le Bris's insight:

Vue de loin la France se résume à : la Tour Eiffel, la Pyramide du Louvre, le Capitole, Airbus, Villasavary et BUGARACH !

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Bugarach : l'apocalypse reste toujours à la page

Bugarach : l'apocalypse reste toujours à la page | Bugarach | Scoop.it

Etude, roman, polar, poésie... Tous les genres sont convoqués pour la fin du monde. L'éditeur Philippe Marlin a fait le tour du sujet.

 

L'affaire Bugarach a donné lieu à des parutions d'ouvrages multiples. Tout d'abord une étude : "Le phénomène Bugarach", par Thomas Gottin (Éditions de l'œil du Sphinx, 2011), et un autre qu'on pourrait classer dans le genre "initiation" : "L'Appel du Bugarach", par Genny Rivière (Éditions "Les 3 Monts, 2007). Bien sûr, l'ésotérisme est également au rendez-vous avec "Bugarach, la Montagne Sacrée", par Jean d'Argoun (Trédaniel 2001). "Mais maintenant, ce sont les romanciers qui s'en mêlent", note Philippe Marlin l'éditeur de "L'Oeil du Sphinx" (il est libraire à Rennes-le-Château).

"En 1935, le genre avait déjà pris un démarrage intéressant grâce à ce roman fantastique intitulé 'Mammouth bleu', de Luc Alberny (NDLR : pseudonyme du Dr Edmond Astruc) que j'ai réédité en 2007. Mais en 2012 ça repart de plus belle". Avec notamment Maurice Prevel (pseudonyme de trois amis) qui publie "La Pierre Noire de Bugarach" ("Amigaya", 2012). Le lecteur se retrouve plongé dans les arcanes d'une énigme qui tourne autour d'une mystérieuse pierre gravée. Elle est recherchée par des personnages pas toujours recommandables et l'histoire se décline sous les ors de la mythologie locale (côté écriture, on sent que l'ouvrage a tout de même été écrit rapidement).

"Nous avons également Henriette Delascazes", précise Philippe Marlin : "Elle publie ' Les Compagnons de Bugarach' (Édilivre 2012). Ça se passe dans un univers clos : celui d'un hôtel-restaurant près du Pech et qui est géré par une grande famille ayant connu un drame atroce".

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Bugarach 2012 : Le maire jongle avec les médias

Publiée le 14 déc. 2012

La fin du monde, le 21 décembre 2012, attire des journalistes du monde entier à Bugarach, dans l'Aude. Le maire, Jean-Pierre Delord, jongle les demandes d'interviews.

Jacques Le Bris's insight:

L'interview du BuzzMeister.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Apocalypse nulle part à Bugarach | fin du monde 2012

Apocalypse nulle part à Bugarach | fin du monde 2012 | Bugarach | Scoop.it
A l’heure où vous lirez ces lignes, vous n’en aurez probablement plus rien à faire de la fin du monde – si tant est que vous en ayez eu quelque chose à faire un jour.

Toute cette histoire ressemble à une dissertation où il faut limiter la casse pour ne pas rendre une copie blanche. Visez un peu le truc:

300 journalistes, 18 nationalités différentes, 1 point wifi, 0 bonne question. Une vraie mission suicide pour des mecs déjà en passe de remplacer les pervenches dans l’inconscient collectif. Aux portes de l’étrange, les extra-terrestres ne sont pas ceux que l’on croit.

 

«J’avais tout imaginé. La photo idéale. Un barrage à l’entrée de Bugarach, l’armée derrière des bottes de fils barbelés, le fusil à la main, pointé en direction de la foule s’avançant tels des zombies vers le village pour être sauvée», plaisante un photographe dans la salle de presse aménagée à la Maison de la nature et de la randonnée.

Au lieu de ça, un pépé au ventre rebondi déambule dans les rues de Bugarach avec cette rumeur: Gérard Depardieu aurait loué le restaurant de La Ferme de Janou, un restaurant du village. «Il a dû aligner», ajoute-t-il avant de s’éclipser.

Nous sommes le 20 décembre 2012, et certains journalistes sont là depuis déjà trois jours, l’écume aux lèvres. Le scoop tombe comme une aubaine. Pas un chiffre, pas un plan de la cité assiégée et pas un propos de Sylvain l’illuminé n’a été décortiqué, répété, mâché et pré-mâché par les médias de ce monde. A la Ferme de Janou, les serveuses démentent l’arrivée de Gégé, puis choisissent de se marrer un peu en semant le doute dans l’esprit des reporters. Un simple sourire suffit.

A l’hôtel de Quillan, seule ville du coin où il restait encore des chambres libres un mois avant la date fatidique, une journaliste trinque avec moi:

«Toi, t’es arrivée aujourd’hui? Considère toi chanceuse. Nous, on est là depuis dimanche, pour un truc que t’as pigé en deux heures. Ce matin, je dois dire, on en avait vraiment marre».

Mis à part le propriétaire du Relais de Bugarach qui a réussi à vendre son café à 2,5 euros, tout le monde en a sa claque de cette atmosphère apocalyptique tapissée de boue.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Waren die Aliens doch auf der Erde? In Bugarach fehlt plötzlich etwas

Waren die Aliens doch auf der Erde? In Bugarach fehlt plötzlich etwas | Bugarach | Scoop.it
Am vergangenen Freitag sollte die Welt untergehen, was sie glücklicherweise ja nicht tat. Einer der sichereren Orte sollte Bugarach in der Schweiz sein.

Nun sind die ganzen Esoteriker, Touristen und Journalisten wieder weg, und nun plötzlich fehlt auch noch etwas anderes. Nämlich das berühmte Ortsschild, welches zuvor wochenlang im TV zu sehen war.

Die berühmte Ortstafel wurde in einer Nacht geklaut, berichten zwei Camper. Ein Polizist zeigte sich unterdessen gelassen. Denn schließlich gebe es je zum Fotografieren noch eine zweite Ortstafel.
Jacques Le Bris's insight:

Les extra-Terrestres ont pris un trophée pour preuve de leur passage à Bugarach.

Ce village ayant pour Maire le BuzzMeister et perdu son nom, je propose qu'on en profite pour le rebaptiser : BuzzGarage.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Bugarach, le jour d'après la fin du monde

Bugarach, le jour d'après la fin du monde | Bugarach | Scoop.it
Le jour s'est levé radieux sur Bugarach, comme au premier matin du monde. Après la frénésie des derniers jours, le village censé survivre à la fin du monde prédite par les Mayas a enfin retrouvé le calme. Il ne restait hier matin que les séquelles de l'emballement médiatique inouï qui a vu plus de trois cents journalistes de dix-neuf pays assiéger le village littéralement cerné par les gendarmes. Du champ sur lequel les camions à antenne-relais avaient élu domicile depuis le milieu de la semaine on dirait qu'il a reçu la visite d'Attila. À l'entrée de Bugarach où braient des ânes, la journaliste d'une télévision japonaise enregistre une dernière séquence, le pic en toile de fond. La «Taverne alsacienne» ouverte au débotté pendant deux jours par Gisèle pour nourrir en pain, fromages et pâtisseries maison et abreuver de café la horde de journalistes a fermé ses portes.

Gisèle qui, quand même, repense à ce type, il y a 12 ans : «C'était un genre de médium. Il m'avait dit : vous verrez, un jour Bugarach sera mondialement connu. Je n'y croyais pas et pourtant il avait raison.»

 

Devant la mairie, un groupe de retraités discute de tout et surtout de rien. Plus haut, en direction du col du Linas, Paul peut enfin se balader tranquille. Venu voir le cirque de la veille, il commente, mi-philosophe, mi-goguenard : «Quand on a survécu à tant de connerie humaine, on peut mourir tranquille.»

 

Bugarach va donc pouvoir passer à autre chose. Jean-Pierre Delord, le maire dépassé par les événements qu'il a lui-même en grande partie suscités en alimentant cette abracadabrante histoire de fin du monde, va pouvoir revoir sa copie sur son très contesté projet d'installation d'éoliennes que le commissaire enquêteur a dénoncé début décembre. Bref, la vie continue.

more...
No comment yet.