Brainfriendly motivating comprehension resources for ESL EFL learners
5.3K views | +0 today
Follow
Brainfriendly motivating comprehension resources for ESL EFL learners
Brainfriendly motivating comprehension resources for ESL EFL learners
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Aulde de Barbuat
Scoop.it!

A musical illustration of Alan Lomax, the Us multi-talented ethno-musicologist's cult book "The Land Where The Blues began" Great French translation

A musical illustration of  Alan Lomax, the  Us multi-talented ethno-musicologist's  cult book "The Land Where The Blues began" Great French translation | Brainfriendly motivating comprehension resources for ESL EFL learners | Scoop.it

On FIP, a French radio, A  36 mn musical illustration  & comments in French of of  Alan Lomax's cult book "The Land Where The Blues Began ": 

 

Great French translation of the Us multi-talented ethno-musicologist's book..

"Le pays où naquit le blues"

 

English teachers & learners may get the book in American et benefit from an excellent translation from Jacques Vassal, a specialist in Anglo-saxon & French  Folk music.  

 

Besides the great music, a few authentic soundtracks that may perhaps be used for learning & teaching.

 

" Une émission présentée par Charlotte Bibring, réalisée par Denis Soula et mise en musique par René Hardiagon.

 

En traduisant "The Land Where The Blues Began" d'Alan Lomax l'éditeur Les Fondeurs De Briques nous permet avec "Le pays où naquit le blues" d'accéder enfin aux mémoires du plus grand collecteur et ethnomusicologue de la culture noire américaine.

 

Collecteur, folkloriste, anthropologue, chercheur, homme de radio, écrivain, producteur, chanteur et guitariste, Alan Lomax (1915-2002) a travaillé dans le monde entier. Ses enregistrements et ses écrits sont autant de témoignages et de traces des cultures populaires des Etats-Unis, des Caraïbes ou de l'Europe. Infatigable défenseur des minorités culturelles Alan Lomax commença son travail à 18 ans au début des années 30.

 

En pleine Dépression et New Deal, Alan Lomax et son père John sont missionnés par la Bibliothèque du Congrès de Washington pour enregistrer le folklore du Sud des Etats-Unis. Ils transforment l’arrière de leur voiture afin d’y loger un matériel primitif de gravure et s’arrêtent dans les rues, les bouges, les exploitations agricoles, les prisons et les églises. Passionné, romantique, le jeune Lomax est vite confronté à la ségrégation de ces états du Deep South, au silence des opprimés méfiants et aux affres des sheriffs, fermiers locaux...

 

Tout au long de l'ouvrage, de plus de 600 pages, Lomax se fait témoin de cette zone de silence et donne, grâce à ses enregistrements, voix aux sans-voix.

 

Des aventures et des rencontres inouies qui laissent penseur comme celle avec le bluesman Lead Belly (Huddie William Ledbetter) croupissant dans une prison du Texas, avec Son House dans une grange, avec la mère de Robert Johnson ou encore avec McKinley Morganfield alias Muddy Waters.

 

Des dizaines d’autres musiciens s’assoient devant ses micros, jouent, chantent et réagissent sur leurs conditions (surtout lorsque l'on s'éloigne du delta du Mississippi).

 

Plus loin dans l'ouvrage Alan Lomax publie des interviews de bluesmen : Big Bill Broonzy, Eugene Powell Memphis Slim, Sonny Boy Williamson... Fan de blues ou simplement intéressé par cette aventure socio culturelle on ne peut que vous conseiller ce livre qui reste la référence.

 

Alan Lomax humainement et politiquement engagé sera blacklisté pendant la Chasse aux sorcières du Maccarthysme. Il s'exilera en Europe où il continuera son travail.

 

La traduction fidèle est de Jacques Vassal, spécialiste de la musique populaire et du folklore anglo-saxon et français.

 

Traducteur de Woody Guthrie (En route pour la gloire) ou de la biographie de Bob Dylan par Robert Shelton (Albin Michel, 2000), il est également auteur de plusieurs ouvrages, dont Folksong (1984, 4e édition) et Brassens, homme libre (Le Cherche-Midi, 2011).

 

Programmation musicale de l'émission :

- Vera Hall : Trouble so hard
- John Lurie : Chauncer Street
- Sonny Criss Quartet : West coast blues
- Robert Johnson : Dust my broom
- Leadbelly : My girl
- Otha Turner : My Babe
- Lightnin' Hopkins : What I'd say
- Ray Charles : Sweet 16 bars
- Sidney Bechet : Not really the blues
- Little Walter : Juke
- Robert Johnson : Take a little walk with me
- Archie Shepp : The Thrill is gone
- Son House : Preachin' the blues
- Bill Frisell : Blues dream
- Muddy Waters : Country Blues
- Moby : Trouble so hard

more...
No comment yet.
Rescooped by Aulde de Barbuat from Geography Education
Scoop.it!

Bizarre Borders

Seth Dixon's insight:

If you haven't discovered CGP Grey yet, his YouTube channel is a veritable fountain of geographic tidbits. 


https://www.youtube.com/user/CGPGrey/videos


His distinctive style helps to contextualizes some of the more odd and complicated parts of Earth's borders.   If you want another example, watch Bizarre Borders, part 1 which focuses on countries within countries and single-neighbor countries.

Aulde de Barbuat insight :

Excellent  brainfriendly culturally interesting videos for Efl learners & others


Via Seth Dixon
more...
Kristin Mandsager San Bento's curator insight, January 29, 2015 6:31 PM

Craziest thing I've ever seen!  The poor kids on Robert's Island that has to cross through Canada to go to school.  I think it's crazy that the borders were defined when they didn't even have a complete map.  Taking a guess obviously didn't work out.  It seems very difficult to define a border.  

WILBERT DE JESUS's curator insight, February 12, 2015 6:39 PM

Sometimes borders between frendly neighbours like Canada and USA are less protected than borders between countries with conflicts.

Adam Deneault's curator insight, December 4, 2015 10:01 PM
before watching this video, to be very honest, I thought we really did have the longest straightest possible border between two countries. What really blows my mind is that there is literally a gap between the two countries signifying the border. Another one is the random tip of land that goes into Canada, but it is not really land, it is a lake. But by far, the most bizarre border to me is the Point Roberts in Alaska, where the high school students have to actually pass international borders just to go to school.
Rescooped by Aulde de Barbuat from Brainfriendly strategies, infos, tips, material - Learning a language efficiently, with pleasure
Scoop.it!

Elvis Presley, une histoire américaine - Audio -France Culture Du 5 au 9/07, 3h par jour- podcastables Passionnant éclairage sur l'époque

Elvis Presley, une histoire américaine - Audio -France Culture Du 5 au 9/07, 3h par jour- podcastables  Passionnant éclairage sur l'époque | Brainfriendly motivating comprehension resources for ESL EFL learners | Scoop.it

Vous aimez Elvis et ce pan de l'histoire et de la culture américaine? Alors, à vos podcasts... Ici, de Passionnants éclairages sur un pan de l'histoire, un aspect des fifties et sixties par des mordus et  connaisseurs pointus et des  témoins d e l'époque.De la matière pour les longues soirées d'hiver..

 

Great gospel, rock & blues exerpts & audio doc by people who witnessed of those times.

 

 "Sur les traces du King à Tupelo, la maison d'enfance, à Memphis dans les studios Sun... les étapes d'une exceptionnelle carrière dans une Grande traversée qui replace dans le contexte d'une Amérique sudiste, modeste, cet inoubliable déhanché rock n'roll qui fera révolution."

 

Du 5 au 9 août  3 papties d' 1heure  par jour: Chaque partie est podcastable

 

ARCHIVES - DOCUMENTAIRE -DEBAT :

 

1 ) ARCHIVES -Grande traversée Elvis Presley (archives): podcast

Du 5 au 9 août de 9h à 10h environ  50 minutes

 

"Le 14 janvier 1973 , Elvis donne un concert à l’Honolulu International Center. Télévisé dans plus de 40 pays, son show Aloha from Hawaii est vu par plus d’1 milliards de téléspectateurs. Ce qui en fait à l’époque l’événement le plus regardé de l’histoire, devant les premiers pas sur la  lune de Neil Amstrong le 21 juillet 1969.

 

40 ans après le show planétaire de la star,  France Culture revient aux origines du chanteur. Direction : le sud des Etats-Unis . Tupelo, Mississippi, où il nait en 1935 et où il vit  jusqu’en 1948, puis Memphis, Tennessee aux Sun Studio où Elvis en 1954 enregistre une version du blues d’ Arthur Crudup That’s All Right Mama. Sans savoir que c’est l’acte fondateur de la création du rock and roll."

 

 2 ) DOCUMENTAIRE - CONTEXTE HISTORIQUE :

Du 5 au 9/08 de 10 à 11h  : Podcast

 

Les origines 

http://www.franceculture.fr/emission-grande-traversee-elvis-presley-doc-down-by-the-riverside-les-origines-d-elvis-2013-08-05

 

L'Enfance à Tupelo (1935-1948)  - 

http://www.franceculture.fr/emission-grande-traversee-elvis-presley-archives-l-enfance-a-tupelo-1935-1948-2013-08-05

http://radiofrancepodcast.net/podcast09/rss_12947.xml

 

3 ) DEBATS  5 au 9/08 11 à 12h  Podcast:

 http://www.franceculture.fr/emission-grande-traversee-elvis-presley-debat-avant-elvis-il-n-y-avait-pas-rien-2013-08-05

 

"Contrairement à la célèbre phrase de John Lenon «  Avant Elvis, il n’ y avait rien » , Sébastian Danchin, spécialiste de la musique noire des Etats-Unis . Il commente un ensemble de morceaux qui prouvent le contraire etont influencé Elvis dont les racines musicales plongent dans le gospel et  la musique noire américaine : 

 

Bibliography (in French & English):

http://www.franceculture.fr/2013-08-02-grande-traversee-elvis-presley-bibliographie"

more...
No comment yet.