Bourgeons
Follow
Find
544 views | +0 today
 
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
onto Bourgeons
Scoop.it!

"Entrer dans la troisième époque du Web" Interview de Bernard Stiegler

"Entrer dans la troisième époque du Web" Interview de Bernard Stiegler | Bourgeons | Scoop.it
INTERVIEW - Le philosophe Bernard Stiegler analyse pour le JDD le plan du gouvernement pour le numérique de demain.
Jean-Baptiste Brochier's insight:

"C'est la fin du modèle consumériste, et le début du modèle des pairs" ou d'économie de la contribution qui suppose que chaque acteur est potentiellement consommateur & producteur : c'est d'ailleurs le cas dans le web 2.0 et les énergies renouvelables décentralisées. Bernard Stiegler pointe d'abord l'intensité des enjeux "Le numérique provoque une métamorphose de la société bien plus importante que ne le fit en son temps l'imprimé". 


Dans ce contexte il manque à la France comme à l'Europe une vision industrielle forte.  A cet égard le constat de Bernard Stiegler est sans concessions : "il faut investir massivement, faute de quoi l'Europe sera vassalisée – et à très courte échéance. Mais cela suppose une politique globale de développement, qui doit aller bien au-delà des investissements dans le très haut débit. Sinon, ces infrastructures seront exploitées à nos frais par des acteurs tels Google, Apple, Facebook et Amazon. Et nous financerons ce qui constituera notre colonisation numérique."


Après avoir qualifié les enjeux il insiste pour l'établissement d'une politique ambitieuse bien articulée globalement. Selon lui il n'est pas trop tard. Ce n'est pas premièrement une question de budget mais de vision industrielle du numérique. (et ça tombe bien en cette période de disette)


Enfin il insiste sur l'échelle d'intervention. Selon lui "l'échelon national ne peut être qu'un point de départ. Si rien n'est fait, dans dix ans, nous, les Européens, disparaîtrons de la carte des pays développés." 


Il conclut en donnant quelques exemples phares des bouleversements qu'induit le numérique 

  • "repenser le droit du travail"
  • "réorganiser les entreprises, en se rapprochant du modèle des intermittents"
  • "redéfinir les objectifs de la fiscalité" 
    > "Il ne s'agit plus seulement de redistribuer du pouvoir d'achat, mais de savoir mettre en valeur son temps."
more...
No comment yet.
Bourgeons
"une forêt qui pousse fait moins de bruit qu'un arbre qui tombe" : identifions ce qui lève en silence
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

Bernard Stiegler : « Les gens qui perdent le sentiment d’exister votent Front national » - Rue89

Bernard Stiegler : « Les gens qui perdent le sentiment d’exister votent Front national » - Rue89 | Bourgeons | Scoop.it

Afin de contrer la montée du FN, « il est urgent que la presse reprenne son rôle » et que des modèles économiques alternatifs émergent, explique le philosophe Bernard Stiegler. Entretien.

Jean-Baptiste Brochier's insight:

car "là où croît le péril croît aussi ce qui sauve" selon les mots du poète Friedrich Hölderlin...

Et parce qu'un problème bien posé est à moitié résolu je vous invite sincèrement à consacrer quelques minutes de votre plus belle attention à la lecture de cet entretien.

more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

Elite, où es tu ?

Elite, où es tu ? | Bourgeons | Scoop.it

« Les élites, qu'elles utilisent la ruse, la violence, n'ont d'autre fin que de perpétuer leur domination », la maxime que Pareto a formulée voici un siècle n'a jamais aussi juste que ces dernières années selon Diana Filippova, responsable du programme OuiShare Fest. Mais parce qu'un problème bien posé est à moitié résolu je classe cet article dans la rubrique "bourgeons" de mon Scoop.it.

jb [arobase] iSustainabledev . com

Jean-Baptiste Brochier's insight:

extraits choisis par votre serviteur car cet article est un peu long, ce qui permet aussi un propos nuancé et documenté avec lequel je suis d'accord à 90%. Je vous renvoie à la synthèse  que j'avais faite d'un article de Bernard Stiegler dans cette même rubrique (http://bit.ly/Ind20) pour approfondir l'aspect "révolutionnaire" du numérique. 

 

1. << C'est ainsi que la plus grande partie de cette scène de l'innovation vit à la limite du seuil de pauvreté, payant le lourd tribut d'un pays rongé par la rente immobilière et la dette publique. Il n'est pas étonnant que l'initiative French Tech de Fleur Pellerin, et en particulier la Bourse French Tech destinée à l'innovation non technologique, soulève autant d'espoirs. >>

 

2. << D'où un refus clair de participer à l'action publique avec les moyens du bord - partis, débats, militantisme, élections. Pourtant, et contrairement à ce qui est souvent reproché à la scène de l'innovation, elle ne manque pas de vision politique. C'est juste qu'elle estime que le business et l'entrepreneuriat sont des canaux plus efficaces - et plus honnêtes - que l'administration et la tribune politique >>

 

3. << Cela suppose de tester dès maintenant la viabilité de certains modèles micro à une échelle plus macro. On l'a vu, les modèles issus de l'innovation « tech » ont tendance à renforcer l'écart entre les privilégiés et les autres si elles sont appliquées sans agir sur les autres leviers classiques que sont l'éducation, la politique sociale, les réformes des structures économiques, pour n'en citer quelques uns.

 

Enfin, une vision qui touche et qui inspire la population est aujourd'hui plus que jamais nécessaire, autre que les idéaux périmés et les tendances identitaires. Si l'on ne souhaite pas voir nos sociétés gagnées par les extrémismes ou des insurrections violentes, il faudra tôt ou tard s'adresser dès maintenant à cette majorité invisible qui dépose de plus en plus souvent un bulletin bleu marine dans l'urne. >>

more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

A Saillans, les 1 199 habitants ont tous été élus au premier tour ! - Rue89

A Saillans, les 1 199 habitants ont tous été élus au premier tour ! - Rue89 | Bourgeons | Scoop.it
Ils en avaient assez que le maire sortant décide seul : les habitants de ce village de la Drôme ont travaillé pendant des mois à une liste collégiale, et vécu une belle expérience de démocratie participative.
Jean-Baptiste Brochier's insight:

cela me fait penser aux émissions qu'il y a eu à la Grande Table de Caroline Brouet sur France Culture ces derniers temps : notamment l'une suite au livre "au-delà de l'Etat" de Marc Abéles et une autre sur une analyse socio-politique de ce qui se passait dans une partie du Mexique #démocratie #politique #gouvernance

more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

LE FINANCEMENT PARTICIPATIF, une alternative à la levée de fonds traditionnelle

LE FINANCEMENT PARTICIPATIF, une alternative à la levée de fonds traditionnelle | Bourgeons | Scoop.it

Infographie accompagnée d'un guide produit par AEC (Aquitaine Europe Communication) permettant de comprendre en profondeur :
1ère partie : présentation de la philosophie générale et des différents modes de finance participative
2ème partie : préoccupations spécifiques aux projets entrepreneuriaux, les éléments permettant de s’orienter vers les plateformes correspondant le mieux à ce type de projets et d’augmenter les chances de succès

3ème partie : juridique, revient sur le cadre législatif particulier qui entoure, en France, le financement participatif, tant pour le contributeur que pour le porteur de projet

Jean-Baptiste Brochier's insight:

Une image vaut mieux que mille mots : excellente infographie qui aide à comprendre ce secteur porteur.

 

Pour que le plus grand nombre s'intéresse à cette méthode de collecte qui n'est pas seulement porteuse par les nouveaux rapports qu'elle induit entre les personnes mais aussi par les volumes mobilisés (avec St Exupéry le Petit Prince remarquait qu'il fallait dire le prix d'une maison à une grande personne pour qu'elle la trouve belle) voici quelques chiffres sur les collectes réalisées au niveau mondial via ces nouveaux moyens : 

2011 - 1,5 milliards de $ (dont 837 millions en Amérique du Nord)

2012 - 3 milliards de $ 

2013 - 6 milliards 

horizon 2020 - 1 000 milliards !

 

source des chiffres : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/72149.htm

more...
Jean-Baptiste Brochier's comment, April 24, 9:05 AM
voir pour la France le récent baromètre 2013 du crowdfunding : http://financeparticipative.org/barometres/annee-2013/
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

La France, pionnière de l'innovation jugaad! | L'Atelier: Disruptive innovation

La France, pionnière de l'innovation jugaad! | L'Atelier: Disruptive innovation | Bourgeons | Scoop.it

Comment la France, longtemps connue comme un grand pays d’ingénieurs,  pourrait se métamorphoser en un grand pays d’ingénieux—et servir de modèle pour tout l’Occident !

Jean-Baptiste Brochier's insight:

très intéressante ouverture sur l'innovation juggad : dans un contexte de changement de modèle de société accéléré par les crises, elle semble un outil particulièrement adapté pour l'application de ce tryptique de transition : "moins, mieux, autrement". 

more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

Le rapport de l'AIE paru le 26 juin 2013 et ses conséquences pour le Débat National sur la Transition Energétique...

Le rapport de l'AIE paru le 26 juin 2013 et ses conséquences pour le Débat National sur la Transition Energétique... | Bourgeons | Scoop.it

En cliquant sur le titre vous accédez à un article en anglais sur le site du National Geographic qui présente les grandes lignes du dernier rapport de l'AIE. Ci-dessous une réflexion personnelle pour ouvrir des perspectives. 

jb [at] iSustainabledev.com 

Jean-Baptiste Brochier's insight:

Alors que Barack Obama a dévoilé le 25 juin un plan de lutte contre le changement climatique, la très sérieuse institution (*) de l'Agence Internationale de l'Energie publie son dernier rapport.

 

En mettant en perspective deux faits majeurs qu'il relève nous pouvons comprendre combien l’actuel Débat National sur la Transition Energétique (DNTE) est crucial :

1. en 2016 la quantité d'énergie produite par les énergies renouvelables va dépasser celle produite grâce au gaz et au nucléaire 

2. les subventions pour les combustibles fossiles au niveau mondial restent six fois plus importantes que celles allouées aux énergies renouvelables

 

En France, le DNTE va donner lieu à une proposition de loi de programmation énergétique pour Octobre 2013. Elle aura des conséquences très importantes sur la société et notamment sur le plan industriel, secteur que nous avons récemment redécouvert comme une clef pour la santé économique, l’indépendance et la stabilité d’un Etat développé.

 

Quelles pourraient donc être les conséquences de cette loi sur le secteur industriel français ? Il faut d’abord rappeler que les entreprises se développent naturellement sur le terreau d’où elles sont issues, le marché national, avant de partir à l’étranger pour y devenir de grands groupes souvent appelés par l’Etat « fleurons de l’industrie française ».

 

C’est ainsi que ce sont construites des entreprises majeures comme Danone, Bouygues, Total, Areva, EDF, Peugeot, Renault, etc. Seulement nous avons oublié que la contribution à la balance « emplois » de ces « champions » était, au mieux, neutre ces dernières années. Ce sont bien davantage les PME et les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) qui créent aujourd’hui des emplois – c’est pourquoi le modèle allemand est si souvent mis en valeur.

 

Ce débat nous donne justement l’occasion de rebattre les cartes et de redonner une chance à l’agilité des entreprises et à l’innovation dans un monde devenu très complexe : si la transition énergétique à la française concoure à orienter les infrastructures énergétiques vers un mix d'avenir, anticipant même sur ce qu’il sera dans les autres marchés, nos PME et ETI auront de brillantes perspectives à l'international. Elles pourront exporter, et le cas échant leurs innovations pourront nourrir « la chaîne alimentaire » française qui consiste souvent en l’acquisition de plus petites entreprises par les plus grandes.

 

Au contraire, si ce débat reste stérile et crispe les positions sans permettre de décider collectivement de se positionner à l’avant-garde, nous aurions le plus grand souci à nous faire : c'est toute la chaîne de l'innovation française qui risque de se crisper derrière une ligne Maginot qui ne révèlera son inefficacité qu'aux moments cruciaux. 

 

Ce qui s’est passé ces dernières années sur le segment des énergies renouvelables devrait nous tenir en alerte : si Areva est bien positionnée aujourd’hui sur l’éolien offshore c’est parce qu’elle a acheté la société et la technologie allemande Multibrid. Si Total est devenu un des plus grands acteurs du solaire avec une technologie unique qui présent les meilleurs rendements au niveau mondial, c’est parce qu’il a acheté SunPower, entreprise californienne, etc.

 

Cette tension aujourd’hui se fait jour même au sein des grands groupes français : entre une certaine résistance au changement et toutes les personnes qui veulent avancer résolument vers l’avenir.

 

Il faudrait aider à ce que ces stratèges visionnaires puissent dévier les Titanics de leur trajectoire : il est possible d’éviter l’iceberg qui menace invariablement tous les navires que l’on croit insubmersibles, mais il faut agir tôt et d'une main qui ne tremble pas.

 

C’est pourquoi il semble aujourd’hui essentiel que nous fassions preuve dans ce débat de davantage (i) d’empathie, (ii) d’humilité et par dessus tout  (iii) d'une vision de long terme qui tienne compte avec une justesse mesurée que chaque décision induit des dynamiques différentes au sein d'écosystèmes (industriels, sociaux, économiques) dont nous faisons partie, où nous sommes interdépendants. 

 

A bon entendeur…

 

Jean-Baptiste Brochier, animateur de transition @ iSustainabledev

 

* basée à Paris, cette agence est aussi réputée pour être assez conservatrice dans son évaluation du potentiel et du développement des énergies renouvelables : le ton de cette publication en est d'autant plus remarquable. 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

"Entrer dans la troisième époque du Web" Interview de Bernard Stiegler

"Entrer dans la troisième époque du Web" Interview de Bernard Stiegler | Bourgeons | Scoop.it
INTERVIEW - Le philosophe Bernard Stiegler analyse pour le JDD le plan du gouvernement pour le numérique de demain.
Jean-Baptiste Brochier's insight:

"C'est la fin du modèle consumériste, et le début du modèle des pairs" ou d'économie de la contribution qui suppose que chaque acteur est potentiellement consommateur & producteur : c'est d'ailleurs le cas dans le web 2.0 et les énergies renouvelables décentralisées. Bernard Stiegler pointe d'abord l'intensité des enjeux "Le numérique provoque une métamorphose de la société bien plus importante que ne le fit en son temps l'imprimé". 


Dans ce contexte il manque à la France comme à l'Europe une vision industrielle forte.  A cet égard le constat de Bernard Stiegler est sans concessions : "il faut investir massivement, faute de quoi l'Europe sera vassalisée – et à très courte échéance. Mais cela suppose une politique globale de développement, qui doit aller bien au-delà des investissements dans le très haut débit. Sinon, ces infrastructures seront exploitées à nos frais par des acteurs tels Google, Apple, Facebook et Amazon. Et nous financerons ce qui constituera notre colonisation numérique."


Après avoir qualifié les enjeux il insiste pour l'établissement d'une politique ambitieuse bien articulée globalement. Selon lui il n'est pas trop tard. Ce n'est pas premièrement une question de budget mais de vision industrielle du numérique. (et ça tombe bien en cette période de disette)


Enfin il insiste sur l'échelle d'intervention. Selon lui "l'échelon national ne peut être qu'un point de départ. Si rien n'est fait, dans dix ans, nous, les Européens, disparaîtrons de la carte des pays développés." 


Il conclut en donnant quelques exemples phares des bouleversements qu'induit le numérique 

  • "repenser le droit du travail"
  • "réorganiser les entreprises, en se rapprochant du modèle des intermittents"
  • "redéfinir les objectifs de la fiscalité" 
    > "Il ne s'agit plus seulement de redistribuer du pouvoir d'achat, mais de savoir mettre en valeur son temps."
more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

Festival de la Transition à l'ENSAM de Cluny

Festival de la Transition à l'ENSAM de Cluny | Bourgeons | Scoop.it

après le succès de la première édition le festival de la transition renouvelle l'opération les 24, 25 et 26 Mai 2013 à Cluny ! (facilement accessible via Mâcon-Loche TGV notamment). 

Jean-Baptiste Brochier's insight:

Bonjour à toutes et tous, je serai samedi 25 mai au festival de la transition, il y aura notamment un débat sur la transition énergétique. Tenez-moi au courant si vous y êtes aussi que nous nous donnions une occasion de nous rencontrer. A bientôt, Jean-Baptiste Brochier. 

more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

questionnezvoselus.org

questionnezvoselus.org | Bourgeons | Scoop.it
Participez au lancement de la 1re plateforme indépendante d'échanges directs entre les citoyens et leurs élus.
Jean-Baptiste Brochier's insight:

la campagne de levée de fonds participative de "Questionnez Vos Elus" se termine ce soir ! si vous vous intéressez à la vie démocratique de la France, si vous voulez être parmi les premiers soutiens d'un projet d'e-démocratie, membre du réseau "parliament watch" qui a déjà fait ses preuves notamment en Allemagne et bénéficier de contreparties significatives (rencontre de l'équipe, visite du Sénat ou de l'Assemblée Nationale, etc) n'hésitez pas à donner en ligne...en quelques clics garantis. Un beau projet soutenu par des entepreneurs de La Ruche. 

more...
Jean-Baptiste Brochier's comment, April 30, 2013 1:39 PM
pour prendre à la fois du recul, s'intéresser à de nouveaux moyens techniques (le mobile) et entendre parler du projet en question vous pouvez écouter http://plus.franceculture.fr/factory/politique/mobile-democracy-le-pouvoir-au-bout-des-doigts
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

Sustainable Business Conference

Sustainable Business Conférence ce 22 mars à Paris

Jean-Baptiste Brochier's insight:

Merci à mon ancien employeur, BeCitizen, pour l'invitation à la Sustainable Business Conférence co-organisée avec HEC : elle a lieu ce vendredi 22 mars, déjà 400 personnes sont inscrites, ne tardez plus...

more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Baptiste Brochier from Nouveaux paradigmes
Scoop.it!

La véritable richesse, une économie du temps retrouvé

La véritable richesse, une économie du temps retrouvé | Bourgeons | Scoop.it

par Juliet B. Schor, sociologue au Boston College (économie du travail, dépense, environnement et culture de consommation)


CONSTAT

Aujourd’hui, travail et consommation s’entraînent l’un l’autre pour assurer l’alimentation d’une machine économique en perte de sens. Une course folle, qui en plus de détruire l’environnement, ne parvient plus à améliorer le bien-être.

 

MUTATION POUR L'EQUILIBRE

Pour réunir les conditions du changement et sortir du "business as usual", il faut revoir radicalement notre façon de penser, de travailler, de consommer. Loin de tout message sacrificiel, et en reprenant à son compte l’idée de rêve américain fondé sur la recherche du bonheur, Juliet Schor démontre qu’un mode de vie qui privilégie l’épanouissement et la cohésion sociale plutôt que l’accumulation peut mener à l’équilibre écologique et économique.

 

• Cela passe tout d’abord par la réduction du temps de travail, au coeur de cet ouvrage, et par une bonne utilisation du temps ainsi libéré : agriculture urbaine, bricolage, échanges, sont autant d’exemples explorés ici.

 

• Juliet Schor défend aussi l’idée que les innovations sociales et les nouvelles technologies peuvent simultanément améliorer nos vies et protéger la planète.


Via Christophe CESETTI
Jean-Baptiste Brochier's insight:

le post du dimanche, pour un livre à paraître le 22 mars prochain...

more...
Christophe CESETTI's curator insight, March 15, 2013 8:12 AM

ma préférée : "Avoir les moyens de sortir du cycle qui mène du travail aux dépenses et d’aller vers un monde riche de temps, de créativité, d’information et de lien social."

Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

"L'art de ne pas être séparés" ou la montée de la pratique du Zen dans nos sociétés occidentales

"L'art de ne pas être séparés" ou la montée de la pratique du Zen dans nos sociétés occidentales | Bourgeons | Scoop.it
Jean-Baptiste Brochier's insight:

j'aimerais mettre ces préceptes d'une sagesse multi-millénaire en regard avec un point de vue poétique  contemporain :

 

Pertes et profits

 

Et maintenant que la roue a tourné, maintenant que notre vieux monde voit venir sa mort, comme un vieillard qui dort, les mains serrées, dans le coffre-fort dont il possédait seul la clé, maintenant nous allons rendre les couronnes et les trônes, les habits de grandeur et les signes de gloire, nous allons nous asseoir dans l’ombre des géants et prendre les rôles du mendiant, de l’esclave lettré ou du porteur d’eau. Maintenant que la saison est passée et qu’une autre saison s’annonce, qu’allons-nous pratiquer ? La lutte au couteau pour les restes d’un paradis de pacotille – ou alors l’art immémorial de ne pas être séparés.

 

©Francis Dannemark /Le Castor Astral, 2005

more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

Goldman Sachs sees “transformational moment” in renewables investment : Renew Economy

Goldman Sachs sees “transformational moment” in renewables investment : Renew Economy | Bourgeons | Scoop.it
Goldman Sachs says renewables offer one of the best profit opportunities in decades, and has allocated $40bn for investment
Jean-Baptiste Brochier's insight:

Début 2014, par une déclaration assez discrète, Goldman Sachs annonce une révolution que certains voient depuis longtemps mais que d’autres persistent à nier, ou ne souhaitent jamais voir advenir : une transformation historique du monde de l’énergie. Toutes les cartes sont rebattues.

 

Par la voix du responsable de la division investissement CleanTech et Energies renouvelables, Stuart Bernstein, Goldman Sachs déclare que les énergies renouvelables représentent l’une des sources de profit les plus importantes dans les décennies à venir. Et comme pour clore le bec à tous ceux qui les accuseraient de verdir leur communication (greenwashing) ils annoncent qu’un plan de 40 milliards USD d’investissements dans les énergies renouvelables d’ici à 2021 a déjà été mis partiellement en œuvre.

 

Rappelons que Goldman Sachs a déjà "goûté" aux affaires dans les énergies renouvelables en revendant Horizon Wind Energy à l’opérateur de production d’électricité portugais EDP pour $ 2.15 milliards en 2007. Et avec Richard A Kessler de Rechargenews et Giles Parkinson de Reneweconomy recensons quelques uns de leurs faits récent dans le secteur :

* $1.5 milliards mis sur la table pour environ 20% des parts dans l’entreprise d’éolien offshore Dong Energy
* $ 500 millions de financement accordés à SolarCity, pour permettre à l’opérateur de valorisation et location d’actifs solaires d’étendre son activité

* établissement d’un nouveau producteur indépendant d’électricité au Japon « Japan Renewable Energy » pour des projets solaires et éoliens entre autres. Celui-ci est adossé aux $ 3.1 Mds du fond d’investissement GS Infrastructure Partners II (GSIP) de la banque qui s’est déjà engagé pour un projet solaire de 250 MW à Okayama et pour une centrale photovoltaïque de 40 MW près de Tokyo

* investissements dans First Solar : le plus grand industriel photovoltaïque américain positionné sur la fabrication de modules en couches minces

* investissement « substantiel » dans BrightSource Energy : concepteur et constructeur de centrales solaire à tour basées sur une technologie de « solaire concentré » telle qu’elle a pu être développée notamment par le CNRS et EDF suite à un conseil des ministres de décembre 1977 (1) : rappelons qu’après être devenue une véritable référence internationale cette technologie n’a pas été suivi d’industrialisation en France…

 

Alors que le GIEC précise de rapport en rapport les menaces auxquelles nous faisons face ce n’est pas le moment de sombrer dans le pessimisme. Bien au contraire le temps est venu de réaliser que nous allons changer notre façon de vivre, que le modèle de société actuel va être réinventé, nous irons vers du mieux mais différemment. Les chimères que nous tenions jusqu’à présent, ce « modèle de développement » qui avec l’aide des mass medias faisait saliver toute la planète, va tomber. Les prémices du monde de demain qui croissent sans bruit seront nos meilleurs relais de résilience.

 

Certains douteront encore qu’il soit possible de bâtir, de co-construire de nouvelles manières de vivre ensemble. Et ils vont recenser tout ce qui est susceptible de nous empêcher de quitter le Titanic , de refuser de s'y embarquer:

i. notre sidération
ii. une torpeur molle et cynique
iii. un individualisme stérile, etc.

 

Il sera effectivement très difficile de convaincre ceux qui préfèreront se crisper, s’accrocher aux vestiges restant d'une "ancienne gloire" : ce faisant ils couleront avec elle. (de la société « bloquée » à la société « coulée » il n’y a qu’à attendre…)  Mais « heureusement » - c’est le seul point triste de mon billet : la prochaine crise est garantie, aussi sûre que le soleil se lèvera demain matin.

Et de crise en crise nous apprendrons à reconnaître que nous sommes bien souvent un peu trop sûrs de nous : tantôt si vite convaincus qu’une énergie représente la solution ultime et définitive (le nucléaire, fission, fusion ?) tantôt écartant si vite des solutions émergentes (énergies renouvelables ?). Tantôt si prompts à espérer, tantôt si prompts à nier ce qui nous avait donné un peu d’espoir - sans chercher à voir au-delà, sans être attentifs à ce qui se passe, à ce qui est déjà écrit dans l’histoire et qui représente quelque chose en vie malgré tout, même si cela ne représente "à priori" rien, ou si peu.

 

Jean-Baptiste Brochier

 

(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_solaire_Th%C3%A9mis

more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

The Disciplined Pursuit of Less

The Disciplined Pursuit of Less | Bourgeons | Scoop.it
Why don't successful people and organizations automatically become very successful? One important explanation is due to what I call "the clarity paradox," which can be summed up in four predictable...
Jean-Baptiste Brochier's insight:

Depuis que j'ai trouvé cet article il y a bientôt deux ans c'est celui dont j'ai le plus parlé à des amis. Je vous le recommande ainsi chaudement en vous donnant deux extraits "phare" : 

 

<<The price of his dream job was saying no to the many good, parallel paths he encountered.>>

 

<<If success is a catalyst for failure because it leads to the “undisciplined pursuit of more,” then one simple antidote is the disciplined pursuit of less

Few appear to have the courage to live this principle, which may be why it differentiates successful people and organizations from the very successful ones.>>

more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

ouverture d'une discussion : regard porté par le BCG sur "l'ère de la "Finance de Ponzi" (EN)

En cliquant sur le lien ci-dessus vous aurez accès à un article en anglais par Harold Sirkin, un des hauts dirigeants du Boston Consulting Group, leader mondial des cabinet de conseil en stratégie.

 

Il s'inspire du travail mené par son collègue, Daniel Stelter, publié sur le site du BCG et qui se donnait comme objectif de présenter "10 étapes que chaque économie développée devrait franchir pour résoudre ses problèmes et éviter l'effondrement". 

Jean-Baptiste Brochier's insight:

Le constat de départ est juste et intéressant. Harold Sirkin insiste même sur le fait qu’il serait déjà partagé par tous : le monde développé, dont les USA « a emprunté significativement à la richesse future pour financer la consommation d’aujourd’hui, faisant porter de très lourdes charges sur la prochaine génération ».

 

Cependant, leurs conclusions sont décevantes. Ces deux consultants de haut vol restent pris dans les mêmes modèles : 

 

D. Stelter [1] <<Les personnes aisées devront payer davantage d'impôts. Les salariés devront travailler plus longtemps et épargner davantage pour leur retraite. Les dépenses publiques dans le domaine social devront être réduites, même si celles dans les nouveaux champs de l'entrepreneuriat social seront accrues. Les exécutifs devront être plus réduits et plus efficaces. Et parce que ces problèmes n'affectent pas seulement les pays développés mais aussi le monde entier, les pays émergents devront contribuer à la solution en consommant davantage et en exportant moins. >>.

Selon ce qu'ils disent on semble retomber dans le paradigme du monde d'avant : "les économies émergentes devront contribuer à la solution en consommant davantage [...]".

 

Ainsi, partis d'un constat intéressant, ces consultants proposent de relancer la croissance d'hier, quasiment sur le même modèle consumériste qu'il faudrait simplement mieux diffuser dans les pays émergents.

 

Quand comprendrons nous que la crise écologique n'est pas indépendante des autres crises ? Qu'il vaut mieux aborder les enjeux avec des logiques différentes plutôt que d'essayer de réanimer un modèle à bout de souffle ?  

 

> lien crise écologique & financières : http://bit.ly/iledePaquesVP
> d'autres modèles d'économie : http://bit.ly/SoAnn

 

[1] source: article de Daniel Stelter, traduction anglais-français, JB Brochier / https://www.bcgperspectives.com/content/articles/management_two_speed_economy_ending_the_era_of_ponzi_finance/

more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

Retour d'expérience du secteur de la construction japonais après Fukushima (EN)

Retour d'expérience du secteur de la construction japonais après Fukushima (EN) | Bourgeons | Scoop.it

En cliquant sur le lien ci-dessus vous avez accès à l'article du New York Times "Japanese Developers Find Growing Interest in Homes With Solar Panels" qui explique pourquoi les constructeurs japonais s'intéressent de plus en plus aux logements équipés de panneaux solaires photovoltaïques. 

 

 

 

Jean-Baptiste Brochier's insight:

Rappelons que le Japon a été pionnier en matière de développement du solaire photovoltaïque. Il est actuellement en train de reprendre ce leadership après avoir décidé de relancer l'énergie solaire suite à Fukushima. 

 

L'exemple appliqué au secteur de du bâtiment n'est sans doute pas transposable tel quel. Mais dans un secteur où la constante reste un prix basé sur trois facteurs : l'emplacement, l'emplacement et l'emplacement il est toujours intéressant de scruter quels autres paramètres viennent tempérer ce tiercé monopolistique. 

 

Il apparaît que l'envie d'être producteur d'énergie, d'acquérir une certaine dose de liberté par rapport au réseau devient de plus en plus importante. Je termine ce commentaire rapide avec un extrait de l'article qui l'illustre : 

 

"Each apartment’s solar system comes with control panels and a display that compares energy generation and use on a month-to-month and year-to-year basis. The apartments also have batteries that kick in when grid-supplied energy is cut in emergencies." 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

Les 10 compétences qui seront nécessaires en 2020 selon l’IFTF

Les 10 compétences qui seront nécessaires en 2020 selon l’IFTF | Bourgeons | Scoop.it

La connectivité mondiale, les machines intelligentes et les nouveaux médias remodèlent notre vision du travail, ce qui le constitue et les compétences dont...

Jean-Baptiste Brochier's insight:

en ce lundi d'ouverture des épreuves du bac pourquoi ne pas se pencher sur les 10 compétences qui seront nécessaires en 2020 ? 

more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

Le jour où l'Afrique s'éveillera...

Le jour où l'Afrique s'éveillera... | Bourgeons | Scoop.it
Jean-Baptiste Brochier's insight:

infographie qui se passe de commentaires. Elle devrait nous enjoindre à mieux considérer l'enjeu d'un murissement de notre relation à l'Afrique et aux différents pays qui la composent. Car des partenaires plus libres sont aussi des partenaires plus forts et l'Europe a besoin de partenaires de cette trempe là. 

more...
No comment yet.
Rescooped by Jean-Baptiste Brochier from Nouveaux paradigmes
Scoop.it!

Lanceurs d'alerte: Le Parlement adopte pour la première fois un texte écologiste

Lanceurs d'alerte: Le Parlement adopte pour la première fois un texte écologiste | Bourgeons | Scoop.it

une définition de l'alerte : «toute personne physique ou morale a le droit de rendre publique ou de diffuser de bonne foi une information concernant un fait, une donnée ou une action, dès lors que la méconnaissance de ce fait, de cette donnée ou de cette action lui paraît dangereuse pour la santé ou pour l'environnement».


Via Christophe CESETTI
Jean-Baptiste Brochier's insight:

**extraits choisis** Pour Delphine Batho (Ecologie), cette commission nouvelle «constitue un maillon manquant pour rétablir la confiance de nos citoyens dans nos instituts de contrôle». Tandis que Ronan Dantec disait «Ce travail, d'initiative purement parlementaire, est d'une actualité brûlante» en rappelant que les juges en charge de l'instruction de l'affaire du Mediator ont mis en examen l'agence du médicament pour homicides et blessures involontaires. «Nous sommes, bien évidemment favorables à une redéfinition des protocoles d'expertise face aux risques émergents car ceux en place ne sont plus adaptés et à une harmonisation des pratiques en matière d'expertise», a affirmé de son côté Jean Bizet (UMP). «Mais ce texte n'apporte que des réponses fragmentaires à des questions de grande ampleur et tend à faire de l'entreprise le coeur du problème», a-t-il ajouté pour expliquer le vote négatif de son groupe.

more...
No comment yet.
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

Nicolas Hulot et Cynthia Fleury - Information - France Culture

Nicolas Hulot et Cynthia Fleury - Information - France Culture | Bourgeons | Scoop.it
Jean-Baptiste Brochier's insight:

"ce qu'on propose c'est [...] de ne pas confondre les fins et les moyens, c'est ça la vraie modernité" par l'excellent Nicolas Hulot qui était avec Cynthia Fleury pour parler de son think-tank lancé en janviers dernier : « Laboratoire d’idées innovantes pour la transition écologique ». En quelques minutes, incluant une chronique originale (mais ardue) de Brice Couturier, vous avez là des idées essentielles. à bon entendeur...

more...
Jean-Baptiste Brochier's comment, April 4, 2013 4:51 PM
autres sujets traités : transition énergétique, crise dans le solaire photovoltaïque, ...
Jean-Baptiste Brochier's comment, April 4, 2013 4:56 PM
notez au passage que les chiffres employés par le contradicteur de France Culture (B. Couturier ?) sur le fait que la Chine fabrique des panneaux solaires et ne les utilisent pas sont des données "préhistoriques". Dans le photovoltaïque il n'y a qu'une seule règle : "il se passe une décennie d'histoire chaque trimestre". Ainsi il faut regarder non pas les chiffres en valeur absolue mais en dynamique, et dans leur évolution.
Jean-Baptiste Brochier's comment, April 4, 2013 4:57 PM
"si on avait investi dans les énergies renouvelables autant que dans le nucléaire, on y verrait beaucoup plus clair" réponse de Nicolas Hulot à ceux qui cherchent à opposer nucléaire et énergies renouvelables en disant qu'on ne peut pas substituer intégralement le nucléaire par les renouvelables dès aujourd'hui...
Scooped by Jean-Baptiste Brochier
Scoop.it!

Le monde selon Stéphane Rozès - Information - France Culture

Le monde selon Stéphane Rozès - Information - France Culture | Bourgeons | Scoop.it
Jean-Baptiste Brochier's insight:

excellente chronique ce lundi matin sur France Culture : grâce, entre autres, à une réelle vision politique, humblement partagée, dépasser la dialectique "blocages / bousculage" pour faire de la France ce qui pourrait être "la Californie de l'Europe" ?

more...
No comment yet.